Call of Duty Mobile dope les résultats d'Activision Blizzard au quatrième trimestre 2019

La nuit dernière, le groupe Activision Blizzard présentait ses derniers comptes trimestriels de 2019 : s'ils sont moins florissants que le record historique de 2018, ils restent solides, notamment grâce au jeu mobile – en attendant d'autres initiatives en la matière.

La nuit dernière, Activision Blizzard présentait les comptes trimestriels de la fin de son exercice 2019 (pour la période d’octobre à décembre dernier) et si le groupe affiche des résultats financiers en demi-teinte, le patron Bobby Kotick vante les résultats de la licence Call of Duty.
On se souvient que l’exercice 2018 d’Activision Blizzard se concluait sur des « résultats record historiques ». En 2019, le groupe est loin de les égaler mais enregistre toujours des résultats positifs. En termes chiffrés, Activision Blizzard affiche un chiffre d’affaires de 1,98 milliards de dollars au quatrième trimestre 2019 (contre 2,38 milliards à la même période en 2018) et on constate la même tendance sur l’ensemble de l’année : le chiffre d’affaires annuel 2019 d’Activision Blizzard atteint 6,48 milliards contre 7,5 milliards en 2018 – malgré une baisse des couts de production (1,53 milliards au quatrième trimestre 2019 contre 1,69 milliards en 2018).
Même tendance à la baisse pour le résultat net du groupe : Activision Blizzard engrange 525 millions au quatrième trimestre 2019 contre 685 millions au même trimestre en 2018.

Call-of-duty-mobile.jpg

Pour autant, Bobby Kotick vante les performances de la licence Call of Duty, à commencer par Call of Duty Mobile, manifestement doté de toutes les vertus : le jeu a été téléchargé 150 millions de fois (100 millions au trimestre précédent), quadruplant ainsi le nombre de joueurs actifs d’Activision (36 millions au troisième trimestre, 128 millions au quatrième trimestre 2019). Selon Bobby Kotick, le jeu mobile a surtout l’attrait de pouvoir être monétisé bien plus aisément que ses homologues sur consoles et PC (quand bien même le groupe mise aussi sur la ligue Call of Duty afin de développer sa franchise) et de pouvoir attirer une nouvelle population de joueurs qui ne jouent pas déjà sur console ou PC.
Un constat qui fait dire à Bobby Kotick qu’Activision Blizzard est maintenant « une entreprise mobile » dans la mesure où le jeu mobile représente aujourd’hui 32% de ses activités, contre 30% pour le jeu console et 26% pour le PC.

Assez logiquement, le groupe entend décliner cette expérience mobile avec d’autres de ses licences. Dans le lot, Diablo Immortal doit faire l’objet de tests régionaux en milieu d’année et le groupe promet de « multiples initiatives non encore annoncées, incluant plusieurs jeux mobiles » – en complément des titres PC et consoles déjà annoncés comme Overtwatch 2 ou Diablo IV.

Réactions (5)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Activision Blizzard ?

41 aiment, 129 pas.
Note moyenne : (174 évaluations)
2,6 / 10 - Mauvais