Gwent accueille sa première extension, Crimson Curse

Après la sortie de sa refonte complète et son lancement officiel en octobre dernier, le jeu de cartes inspiré de la série The Witcher accueille aujourd'hui sur PC, PS4 et XBox One sa première extension qui apporte notamment 101 nouvelles cartes, de nouveaux chefs de faction, ainsi que de nouvelles mécaniques.

Logo crimson curse

Après une longue période de disette annoncée en 2018, pendant laquelle CD Projekt Red préparait Homecoming, la refonte complète du jeu, 2019 s'annonce sous de meilleurs auspices puisque Crimson Curse, la première extension de Gwent, est disponible depuis hier, le 28 mars. Ce sont donc une centaine de nouvelles cartes munies de nouveaux effets ainsi que de nouveaux chefs de faction dotés de capacités uniques qui devront permettre d'insuffler un nouvel élan au jeu et de faire réfléchir les friands de deck-building. En effet, depuis Homecoming, chaque carte possède un coût en provisions et ce sont les chefs de faction qui déterminent la limite totale de chaque deck composé d'au moins 25 cartes. Les différents changements d'équilibrage sur les cartes existantes qui accompagnent la sortie de l'extension devraient donc également aider à révéler de nouveaux archétypes.

Parmi ces archétypes, certains pourraient bien se baser sur quelques unes des nouvelles mécaniques introduites par Crimson Curse, qui veulent mettre en avant davantage de synergies entre les cartes et récompenser l'anticipation. Ainsi, le saignement et la vitalité sont deux mécaniques opposées puisqu'elles feront perdre ou gagner un point de force à une unité à chaque tour, tout en déclenchant les effets basés sur les dégâts ou les améliorations. De même, le bouclier et le poison ont des effets très différents puisque là où le premier protège une unité de la première instance de dégâts qu'elle devrait subir, le second tue instantanément une unité dès la deuxième application. Enfin, la purification aura un rôle polyvalent puisqu'elle pourra purger les unités alliées d'effets négatifs, ou annuler les effets positifs dont profitent les unités ennemies.

D'autres mécaniques spécifiques à chaque faction font également leur apparition, renforcées par les nouveaux chefs de faction. Ainsi, les unités du Nilgaard disposant d'assimilation se voient renforcées quand une carte ne provenant pas du deck de départ est jouée. En ce qui concerne leur nouveau chef, Anna Henrietta, elle permet de voir trois cartes de la main de l'adversaire et d'en jouer une. Pour la Scoia'tel, les unités avec harmonie se renforceront lorsqu'une unité d'une catégorie encore absente du terrain sera jouée. Quant à leur chef, Dana Meadbh, elle pourra jouer une carte depuis le deck dont le coût en provision dépend du nombre de catégories différentes présentes dans le deck de départ, avec un plafond de 12 catégories.

Pour ce qui est de Skellige, le friendly fire est à l'honneur puisque les unités pouvant passer berserk déclenchent un effet particulier quand elles ont moins de la moitié de leurs points de force. Il est donc logique que leur nouveau chef, Svalblod, puisse blesser ses propres unités et invoquer une nouvelle unité une fois toutes ses charges épuisées. Les Royaumes du Nord, quant à eux, ont une mécanique plus générique puisque grâce au mot-clé formation, les unités disposant d'ordres peuvent obtenir zèle en étant jouées sur la ligne rapprochée ou une amélioration en étant jouée sur la ligne de distance. En ce qui concerne leur chef, la reine Calanthe, elle pourra jouer une carte de sa faction depuis la main du joueur avant de piocher une nouvelle carte.

Carte malédiction pourpre

Enfin, la faction des Monstres dispose d'une nouvelle mécanique un peu particulière liée à une carte dont l'extension tire son nom : Malédiction Pourpre. Cette carte permet de sacrifier une unité alliée pour appliquer un effet de ligne bénéfique qui améliorera un vampire allié de chaque ligne à chaque tour. La durée de l'effet dépendant de la force de l'unité sacrifiée, il faudra veiller à bien équilibrer la perte de points lors de l'utilisation de cette carte et l'estimation du gain sur le long terme. Dans ce contexte, c'est tout naturellement que le nouveau chef des Monstres, Dettlaff van der Eretein, peut blesser des unités et invoquer des vampires lorsqu'il tue ses cibles, ce qui permet de profiter encore plus de l'effet de Malédiction Pourpre.

La liste complète des nouvelles cartes, révélées par des membres de la communauté et lors de récents événements e-sportifs, est disponible à cette adresse ou en jeu directement. De nouveaux barils (de 5 cartes) propres à l'extension sont achetables contre la monnaie du jeu ou de l'argent réel, sachant que les barils propres à chaque faction peuvent contenir des cartes du jeu de base comme de n'importe quelle extension. En outre, un baril de cartes de l'extension sera offert à chaque joueur se connectant avant le 4 avril. Si vous cherchez les decks qui ont le vent en poupe en ce début d'extension, le site officiel du jeu propose une plateforme de partage de decks de laquelle vous pouvez vous inspirer.

Source : https://www.playgwent.com/fr/news/26824/la-crimson-curse-est-lancee

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Gwent ?

6 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (6 évaluations | 0 critique)
5,5 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, 1 y a joué.