Epic annonce Epic Games Store pour concurrencer Steam

Le studio Epic Games (à qui l'on doit Fortnite ou l'Unreal Engine) annonce la création de l'Epic Games Store, une plateforme de vente en ligne de jeux et affiche quelques arguments pour s'imposer face à Steam. 

Le groupe Valve annonçait récemment un changement de répartition du fruit des ventes de jeux réalisées sur sa plateformes Steam, visant à mieux rémunérer les développeurs de jeux « AAA » – avec l’ambition manifeste de fidéliser ces développeurs sur Steam, à l’heure où ces acteurs installent leur propre plateforme de distribution de jeu.
Parmi les gros acteurs de l’industrie du jeu, Epic s’est toujours montré très hostile à l’égard de Steam. Aucun des jeux du studio n’est distribué sur Steam et Tim Sweeney (le fondateur d’Epic Games) ne rate jamais une occasion d’exprimer tout le mal qu’il pense de la position dominante de Steam.

Epic annonce Epic Games Store pour concurrencer Steam

C’est précisément dans ce contexte qu’Epic Games annonce la création prochaine d’Epic Games Store, une plateforme de distribution de jeu ouvertement vouée à concurrencer Steam. Dans un premier temps, la plateforme doit héberger les jeux d’Epic (Fortnite en tête), mais rapidement le studio entend ouvrir son catalogue, prioritairement aux jeux conçus avec le moteur du studio (l’Unreal Engine) et ensuite à l’ensemble des développeurs qui souhaiteront s’y installer.
Et Epic affiche quelques arguments de poids pour attirer les développeurs, notamment financiers : 88% des ventes réalisées sur l’Epic Games Store reviendront au développeur, laissant 12% de commission à Epic (à mettre en perspective avec les 20% à 30% de commission de Steam).
Et pour attirer les joueurs, Epic promet de distribuer un nouveau jeu gratuitement toutes les deux semaines (non pas un jeu free-to-play, mais jeu dont le coût de vente est pris en charge par le studio et non par le joueur). Le studio mise aussi sur la relation entre joueur et développeur puisque l’Epic Games Store doit intégrer des options permettant aux développeurs de soutenir les « influenceurs » (les youtubers, les streamers sur Twitch, etc.) qui contribuent à la notoriété et donc à la promotion des jeux qui seront proposés à la vente sur la plateforme. De même, des outils sociaux sont promis pour faciliter les échanges entre joueurs et développeurs.

À ce stade, on ignore la date de lancement de la plateforme, mais Epic semble préparer une politique particulièrement agressive pour trouver sa place aux côtés de Steam. Et si le studio ne l’évoque pas publiquement, on imagine que la plateforme pourrait avoir des ramifications mondiales, notamment par l’intermédiaire du colosse chinois Tencent (la maison mère d’Epic Games) : l’Epic Games Store ne sera pas accessible en Chine (la législation locale l’interdit), mais on sait que Tencent prépare sa propre plateforme de vente de jeux, WeGame, qui devrait être accessible mondialement (d’abord en Chine puis dans le reste du monde). On ne serait pas totalement étonné que les deux groupes oeuvrent de concert, au moins indirectement, dans l’élaboration de leur plateforme respective de ventes en ligne de jeux.

Réactions (92)


Que pensez-vous de Epic Games ?

7 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (10 évaluations)
5,4 / 10 - Moyen