The International 2018 : pronostics

En qui faut-il (ou peut-on) croire pour cette huitième édition de The International ? Sur qui parier ? Des analyses accompagnent les pronostics des principales têtes de la FroggedTV.

The International est toujours un moment difficile à appréhender. Ce tournoi long prend facilement une apparence chaotique, dont on retient davantage les surprises que les résultats coulant de source - et, par la force des choses, les surprises sont généralement nombreuses sur une dizaine de jours de compétitions. Pourtant, l'expérience révèle que les favoris finissent généralement à de bonnes places, 2016 étant une exception unique, et qu'il est rare que plus d'un outsider atteigne le top 4.

Sur qui faut-il miser* pour cette édition 2018 de The International ? Des analyses basées sur les performances des équipes tout au long de la saison seront complétées ici par les pronostics** des cinq commentateurs principaux de la FroggedTV, la chaîne francophone de Dota 2 qui retransmettra en intégralité le tournoi lors de TI8FR.

*Miser peut s'entendre ici au sens littéral : il peut s'agir de compléter les prédictions du Battle pass comme de participer au Power Ranking de TI8FR (qui arrivera sous peu), voire même de parier tout au long du tournoi sur des sites variés. Rappelons que The International démarre dans cinq jours.

**Pour que les choses soient bien claires, rappelons que ces pronostics sont purement subjectifs.


 

Les favoris du tournoi

Les années précédentes, il fallait s'appuyer sur des résultats de tournois plus ou moins récents pour déterminer qui pouvait ou non être considéré comme un favori. La tâche était parfois complexe, compte tenu du fait que les grosses équipes ne participaient pas nécessairement à tous les tournois.

En 2018, l'identification paraît plus aisée, dans la mesure où le système du Dota Pro Circuit mis en place opère un classement préalable entre les différents compétiteurs : les équipes qui ont le mieux réussi les différents tournois du circuit pro ont reçu des points et les huit équipes les mieux classées ont été invitées directement à The International 2018.

 

Le Dota Pro Circuit avait pour ambition de structurer la saison compétitive, tout en rendant les invitations à TI plus transparentes.

 

Ces huit équipes s'imposent-elles pour autant comme des favoris naturels ? La réponse est nécessairement négative. L'écart entre les dernières de ces huit équipes et certains qualifiés, en termes de points DPC, n'est pas énorme. Dans ces huit équipes, deux n'ont pas remporté un seul tournoi de la saison. Entre Virtus Pro, ses 12 372 points et ses quatre victoires en Major (plus un Minor) et VGJ.Thunder, 1935 points et aucun titre sur la saison, il y a un monde.

De plus, le Dota Pro Circuit a été marqué par une immense variété de règles dans les tournois. Certaines équipes ont profité d'invitations nombreuses, sans avoir à passer par des Qualifiers dangereux, et ont bénéficié de formats étranges pour grappiller des points. D'autres n'ont guère percé qu'une fois ou deux, mais le déséquilibre fort entre les gains dans un Minor et dans un Major fait qu'elles ont pu décrocher une invitation pour TI8 sur un simple top 2 en Major. Bref, il est évident qu'on ne peut pas considérer les huit invités à The International comme des favoris.

 

Les huit premières équipes en points DPC

  1. Virtus Pro - 12 372
  2. Team Liquid - 9 459
  3. PSG.LGD - 7 332
  4. Team Secret - 5 136
  5. Mineski - 3 150
  6. Vici Gaming - 2 835
  7. Newbee - 2 445
  8. VGJ.Thunder - 1935

 

Où placer la limite dans ce cas ? Est-on favori à 10 000 points ? 5 000 ? 2 000 ? Selon le seuil retenu, les favoris diffèrent. Mais il ne suffit pas de regarder les résultats sur l'ensemble de la saison. Les résultats dans la période mars-juillet sont certainement plus révélateurs : c'est à partir du mois de mars que l'essentiel des Majors ont été tenus et qu'environ 60 % du total des points DPC ont été attribués.

Une équipe dont l'essentiel des points date d'avant mars peut difficilement prétendre au titre de favori pour TI : son pic de puissance a été bien trop précoce. C'est le cas des équipes classées aux rangs 4, 6 et 7 des points DPC, soit Team Secret, Vici Gaming et Newbee. De même, peut-on raisonnablement considérer une équipe qui n'a pas remporté un des neuf Majors de la saison comme un favori ? C'est le cas de Newbee, Vici Gaming et VGJ.Thunder (les deux dernières n'ayant pas non plus remporté de Minor !).

Team Secret, en dépit de son top 4 au classement et de sa victoire dans le Major DreamLeague saison 8, n'a récupéré que 876 points à partir du mois de mars, soit 17 % de son total. Si cette équipe a brillé sur les premiers mois de la saison, elle a rencontré de nombreuses difficultés par la suite.

Mineski, de son côté, a opéré une saison en dents de scie : bon début, suite médiocre, victoire dans le Major DAC et fin médiocre à nouveau. Elle obtient ses points avant tout au début du printemps, mais ne se détache surtout qu'au début du printemps. En mai et en juin, elle est loin derrière d'autres équipes.

 

Points DPC obtenus à partir du mois de mars 2018 pour les huit invités

  1. Virtus pro - 7 425
  2. PSG.LGD - 6 861
  3. Team Liquid - 5 274
  4. Mineski - 2 250
  5. VGJ.Thunder - 1 890
  6. Team Secret - 876
  7. Newbee - 720
  8. Vici Gaming - 675

Three Rings for the Elven-kings under the sky

 

Les favoris évidents sont donc uniquement les équipes occupant les trois premières places du classement : Virtus Pro, Team Liquid et PSG.LGD. Elles sont, de manière significative, celles qui ont obtenu le plus de points DPC à partir du mois de mars - la dernière a remporté plus de deux fois les points obtenus par l'équipe suivante, Mineski, sur la même période. C'est donc tout naturellement que l'on retrouve ces trois équipes dans les pronostics des commentateurs FroggedTV :

 

Qui remportera TI8 ?

Hugo : PSG.LGD, car c'est une année chinoise.
YouYou : Virtus Pro.
v0ja : PSG.LGD.
Luciqno : Evil Geniuses.
Namax : PSG.LGD.

Qui perdra en finale ?

Hugo : Team Liquid, c'est le plus stable des favoris.
YouYou : Team Liquid.
v0ja : Team Liquid.
Luciqno : PSG.LGD.
Namax : Team Liquid.

Quelle équipe favorite est la plus susceptible de se planter à TI ?

Hugo : Virtus Pro - une équipe russe à TI.
YouYou : PSG.LGD et Virtus Pro.
v0ja : Virtus Pro, on n'est jamais à l'abri des bêtises !
Luciqno : Virtus Pro.
Namax : Virtus Pro, l'habituel choke de TI.

 

En dehors de Luciqno, connu pour être un fan de la structure Evil Geniuses depuis des années, tous s'accordent pour donner Virtus Pro, Team Liquid et PSG.LGD comme uniques favoris ; ils s'attendent donc de fait à une finale entre deux de ces trois équipes, le plus souvent PSG.LGD contre Team Liquid (perdant dans tous les cas). Il est intéressant de relever que, pour les cinq commentateurs, le maillon faible de ce trio serait Virtus Pro, au-delà des résultats époustouflants réalisés par cette équipe tout au long de la saison.

 

En quels outsiders croire ?

Derrière les trois grands favoris vient un groupe d'équipes difficiles à départager. Il y a peu en commun entre celles qui n'ont pas fait grand chose après le mois de mars, comme Team Secret ou Newbee, et entre celles qui ont eu leurs rares bons résultats après mars - VGJ.Thunder, OpTic Gaming, VGJ.Storm, Winstrike Team...

Certaines peuvent être considérées comme des concurrents solides, sans forcément avoir le potentiel pour un top 4. D'autres ont peut-être grillé leurs quelques cartouches au cours du printemps et n'ont pas forcément grand chose à montrer. D'autres, enfin, n'atteindront leur maximum qu'au cours de The International - et c'est là que se trouveront les belles histoires de TI8. Comment les membres de la FroggedTV appréhendent-ils les outsiders ?


Qui sont les outsiders les plus crédibles ?

Hugo : Team Secret, Mineski, OpTic Gaming et Newbee. Elles sont plus ou moins constantes et ont l'expérience pour tenir un TI.
YouYou : OpTic Gaming.
v0ja : Winstrike Team.
Luciqno : Evil Geniuses évidemment, Winstrike Team sinon.
Namax : OG car on est un peu chauvin et ils ont survolé le Qualifier européen.

Quelles équipes sont moins fiables tout en ayant un gros potentiel ?

Hugo : Vici Gaming, OG, Evil Geniuses, VGJ.Storm.
YouYou : Vici Gaming, je les vois comme un milieu de tableau mais ça peut faire un gros top comme un gros flop.
v0ja : Evil Geniuses et Mineski ont toutes deux un potentiel énorme tout en souffrant de multiples problèmes.
Luciqno : VGJ.Storm et OpTic Gaming.
Namax : Team Serenity, attention à cette équipe sortie d'un peu nulle part - on se rappellera de Wings !

 

Il faut noter deux tendances ici. Dans l'ensemble, les équipes classées rang 4 à 8 en termes de points DPC ne semblent pas convaincre outre mesure. Team Secret et Newbee ne sont guère valorisées, Mineski à peine plus, Vici Gaming est vue comme très aléatoire et VGJ.Thunder n'est jamais évoquée. Il y a sans doute un biais pro-occidental qui conduit à négliger quelque peu les équipes asiatiques, mais l'explication majeure réside probablement dans le fait que ces cinq équipes n'ont pas paru très fortes sur la fin de la saison. Aucune d'elles n'est parvenue dans une finale d'un tournoi du circuit pro en mai-juin.

 

Les trois challengers les plus crédibles... selon des experts qui ne le sont pas moins.

 

Les équipes identifiées comme des outsiders crédibles sont plutôt celles qui ont montré de belles choses sur cette période : VGJ.Storm et OpTic Gaming sont parvenues en finale d'un Major (et ont chacune gagné un Minor au printemps), Winstrike Team a fait un bel EPICENTER début mai. Le déroulement des Qualifiers pour TI8 a pu également influencer les réponses (pour EG, OG ou Team Serenity), ce qui conduit mécaniquement à minorer la force des équipes invitées à TI8 qui n'ont rien montré (et pour cause !) dans ces Qualifiers.

 

Les équipes attendues comme faibles

Et en dehors des équipes que l'on peut plus ou moins attendre au sommet, en lesquelles paraît-il particulièrement risqué de croire ? Le critère le plus simple pour les identifier est probablement de cibler les équipes qui ont récupéré le moins de points DPC depuis le mois de mars.

 

Les dix équipes qui ont obtenu le moins de points DPC depuis le 1er mars

9. Newbee - 720
10. Vici Gaming - 675
11. Winstrike Team - 675
12. Fnatic - 651
13. paiN Gaming - 504
14. Evil Geniuses - 450
15. TnC Predator - 225
16. OG - 0
17. Invictus Gaming - 0
18. Team Serenity - 0

 

Trois d'entre elles n'en ont obtenu aucun : Invictus Gaming, OG et Team Serenity (cette dernière n'a de toute façon joué aucun tournoi du circuit pro sur la saison). Parmi les dix équipes citées plus haut, paiN Gaming et Winstrike Team ont réalisé l'ensemble de leurs performances après le mois de mars - leur émergence est donc assez récente.

Le classement des points DPC est-il un critère suffisant ? Certaines équipes qui ont récupéré entre 2000 et 700 points depuis mars ont réalisé ces gains essentiellement sur un tournoi. Peut-on alors les écarter définitivement du groupe des équipes les moins fortes ? A l'inverse, des équipes qui ont peu ou très peu gagné de points DPC ont su se montrer convaincantes dans les Qualifiers pour TI8, voire ensuite au Dota Summit 9 - c'est particulièrement le cas d'Evil Geniuses, voire de Fnatic ou d'OG.

 

Quelles équipes sont appréhendées comme les plus faibles du côté de la FroggedTV ? Il a été demandé de mentionner les six équipes attendues en bas de tableau à la fin du tournoi.

 

Quelles équipes sont les plus faibles de ce tournoi ?

Hugo : VGJ.Thunder, Team Serenity, Invictus Gaming, OG, Fnatic et Evil Geniuses.
YouYou : De 13 à 18, je dirais Newbee, OG, VGJ.Thunder, Evil Geniuses, paiN Gaming et Team Serenity.
v0ja : Vici Gaming, VGJ.Thunder, Team Serenity, VGJ.Storm, OpTic Gaming et paiN Gaming.
Luciqno : Invictus Gaming, paiN Gaming, Team Serenity, VGJ.Thunder, OG et VGJ.Storm.
Namax : Newbee, Team Serenity, Invictus Gaming, TnC Predator, Evil Geniuses et paiN Gaming.

 

Certaines équipes sont citées à plusieurs reprises. Team Serenity, mentionnée cinq fois, est sans aucun doute considérée comme la plus faible équipe du tournoi : elle n'a jamais réussi à se qualifier dans un tournoi international, ses joueurs n'ont pas d'expérience, un effondrement complet à TI8 irait de soi (il faut rappeler que le parallèle avec Wings Gaming ne tient pas compte de faits majeurs : Wings avait remporté un tournoi international au printemps 2016 et avait subi le baptême du feu d'un Major Valve avant TI6).

Suivent VGJ.Thunder et paiN Gaming, mentionnées quatre fois : leurs bons résultats ponctuels du printemps ne convainquent manifestement pas, les tournois suivants n'ayant pas permis de les confirmer. Puis vient un groupe d'équipes évoquées à trois reprises : OG, Evil Geniuses, Invictus Gaming. Ces trois équipes sont dans des cas différents : les deux premières ont shuffle brutalement il y a un peu plus de deux mois, la troisième n'a rien fait de la saison ; on sent cependant une certaine envie d'y croire.

Plus surprenants peut-être sont les noms mentionnés à deux reprises, Newbee et VGJ.Storm. La première n'a certes pas été particulièrement forte sur la deuxième partie de la saison, sans pour autant échouer dans les dernières places des tournois, et elle est neuvième sur dix-huit au classement des gains de points DPC depuis mars. VGJ.Storm, pour sa part, a remporté un Minor et un bon groupe de points sur cette période, et en a sus dominé les qualifications nord-américaines pour TI.

Quelles équipes ne sont en revanche jamais attendues en-deçà d'un top 12 ? Les trois favoris PSG.LGD, Team Liquid et Virtus Pro, bien entendu, mais aussi Team Secret, Mineski et... Winstrike Team (ex-FlyToMoon), qui avait impressionné lors de l'EPICENTER.

 

En conclusion : relativisons !

Il est ardu de savoir comment va tourner un International. Chaque édition apporte son lot de surprises, qu'il s'agisse d'un parcours météoritique venu de nulle part (ou presque), de l'effondrement d'un ou de plusieurs favoris, d'un match gagné sur le papier et pourtant perdu, voire de l'absence de surprise. Au mieux peut-on se contenter d'espérer classer les équipes selon le potentiel qu'elles paraissent receler.

En 2018, les trois équipes qui disposent du potentiel maximal sont clairement identifiées : PSG.LGD, Team Liquid et Virtus Pro. Mais, au-delà de ces favoris, il est particulièrement difficiles de se repérer, tant le foisonnement des tournois cette saison a brouillé les pistes. Une victoire ponctuelle peut-elle être répétée ? Une série de bons résultats sur un mois suivie d'échecs est-elle l'indice d'un ralentissement durable ?

 

Les équipes à potentiel fort mais incertain sont compliquées à pointer du doigt, car il faut se méfier des effets d'optique : une équipe peut avoir fait un très bon tournoi une fois pour des raisons variables, qui ne se retrouveront pas à The International. Il faut aussi se souvenir que ce tournoi possède une dynamique propre qui peut conduire à des destins inattendus lors du Main Event.

Attention, enfin, à ne pas sous-estimer les équipes venues de Chine. Il est courant de ne pas les trouver très fortes tout au long de la saison, pour se retrouver avec trois équipes chinoises dans le top 4 de The International (cela s'est produit à trois reprises sur les quatre dernières éditions, tout de même). En Europe, ce sont des équipes que l'on voit finalement assez peu évoluer au cours d'une année. De plus, il ne faut pas perdre de vue que le dernier Major s'est achevé depuis deux bons mois et que les écuries chinoises sont alors passées en entraînement intensif.

 

Avatar de DarwynTerminons sur les pronostics personnels du rédacteur :

  • Des trois favoris, c'est en PSG.LGD que je crois le moins, et en Team Liquid que je crois le plus (je m'attends à ce qu'elle soit la première équipe à soulever deux Aegis).
  • Dans les outsiders, je vois bien Vici Gaming et VGJ.Storm surprendre en bien et aller loin. Team Secret et Newbee ont ce qu'il faut pour faire un bon tournoi, mais pas un excellent.
  • Les équipes que je vois finir en queue de classement : Team Serenity, Invictus Gaming, Winstrike Team, TnC Predator, VGJ.Thunder et OpTic Gaming (cette dernière, avec beaucoup d'incertitude).

Cette actualité provient de notre univers Dota 2.

Réactions (243)


Que pensez-vous de Dota 2 ?

75 aiment, 20 pas.
Note moyenne : (97 évaluations | 4 critiques)
6,0 / 10 - Assez bien

209 joliens y jouent, 288 y ont joué.