Critiques d'Ezidor

  • 29 janv. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 3 ans.
    11 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    La première impression est que ce jeu est à la base truffé de concepts intéressants. Systèmes de progression/leveling dense et complexe, affrontements de guildes bien pensés, mini jeux en artisanat, système pénal etc. C'est compliqué à prendre en mains car on n'y retrouve aucun des standards présents depuis une décennie sur les autres MMO grand-public, raison pour laquelle la version FR était sans doute très attendue. Après environ quatre mois sur AoW puis une timide reprise sur la version FR, ennui et déception sont mes principales impressions.

    - Techniquement c'est réussi, le moteur tourne très bien sur les petites configurations, l'environnement très beau, joliment coloré, asiatique sans être caricatural, la musique et les sons d'ambiance sont immersifs, les zones sont petites mais assez variées visuellement, en gros c'est visuellement réussi, sauf peut être pour les avatars impossibles à personnaliser (un monde de clones de plus).

    - L'artisanat n'apporte pas grand chose de nouveau à part des mini jeux, conceptuellement à la limite du "hors sujet". Il est limité dans le temps (système de fatigue). L'agriculture et la cuisine seront indispensables à la survie de ceux voulant jouer en casual-F2P.

    - Le PvE et les quêtes sont parmi les plus inintéressants que j'ai pu voir dans un jeu (je pèse mes mots) , les donjons fastidieux offrant des récompenses dérisoires. Certains scripts sont même totalement absurdes : approchez par ex. de PNJ sur votre monture même en la faisant marcher, ils fuiront en vous invectivant comme si vous arriviez a dos de tyrannosaure ou suivi par une meute de chiens féroces... Imaginez les scènes surréalistes en ville ou tout le monde fuit sans arrêt dans tous les sens au passage (même lointain) d'un cavalier... C'est vrai, on peut aussi marcher à pieds (et on se doit de ne pas heurter les PNJ dans ce jeu) mais là, il faut avouer qu'on frise la débilité. Je passerai sur l'IA globale des PNJ qui semble avoir été totalement oubliée par les développeurs de SGames... Mais c'est un moindre défaut, ce jeu n'est il pas annoncé comme essentiellement PvP ?

    - Coté PvP l'enthousiasme du début à vite laissé place à une grosse déception : c'est la foire. En dehors des BG/rencontres, le freekill semble être la seule règle de ce jeu : où que vous soyez quoi que vous fassiez (en cours artisanat, en cours de restitution de quête, en train pêcher, en train de vous moucher, etc. ) vous-vous ferez régulièrement massacrer (parfois en boucle) par des gens invincibles (ayant 2 à 5 fois votre facteur de puissance, c'est la mentalité de ce jeu... ). Du coup les zones de départ sont de grands cimetières à personnages novices, et par la même occasion des zones de désertion des nouveaux joueurs pourtant indispensables à la survie d'un jeu...
    Et nous sommes sans doute là dans le vif du sujet : ce jeu n'est pas un jeu pour casual-gamers comme je l'avais espéré initialement. Faute d'un concept permettant son accessibilité par valorisation du skill et non par celui du leveling (indécemment surboosté par le pay-to-win) agrémenté idéalement de 50 heures de jeu de guilde hebdo, ce jeu semble malheureusement destiné aux hardcore gamers PVPistes-VIP fortunés.
    Lors des rencontres, quelques personnages (en général les plus aguerris foulant les champs de bataille depuis son lancement en 2013) dominent incontestablement et il n'est pas rare de voire 4 ou 5 roxors mourir 2 fois pour 10 ou 20 adversaires tués (en général "vous"). Ce lourd défaut d'équilibrage PVP lié au Pay-to-win et à la complexité du système de jeu (globalement) nuira à la survie de ce jeu.

    - Le gameplay est correct, les combats relativement intéressants. A noter que j'ai souvent eu des pics de lag, y compris depuis la mise en ligne du serveur FR (entre 80 et 400ms sur ce jeu, contre moins de 50 en général sur d'autres jeux). Soloter y est compliqué. Pour avancer, il faudra trouver une guilde qui soit active, un minimum performante et qui vous convienne humainement : je vous souhaite par avance bon courage.

    - La boutique ne vous proposera rien de décent, la plupart des objets étant à durabilité limitée (montures ou vêtements non VIP) et si vous espériez échapper au peu de variété vestimentaire de ce jeu (jamais vu pire pour être honnête) les superbes tenues de la boutique sont... exclusivement réservées aux comptes VIP ! Et là encore, pas avec le dos de la cuillère : 18€ (70Or) la moindre tenue à durée illimitée... faut pas pousser quand même...

    - Coté communauté, état d'esprit et maturité (de par ma propre expérience) c'est du classique "sans plus, la complexité de ce jeu favorisant néanmoins un niveau relativement correct (qui n'est pas toujours un gage de bons comportements). Comme dans la plupart des autres jeux le RP y est globalement quasi inexistant, à moins d'intégrer une guilde pratiquant spécifiquement ce type de jeu.

    Faux free-to-play ou vrai pay-to-win ? Sans accès VIP point de salut, y compris pour arborer de jolis vêtements du cashshop... alors espérer y jouer sérieusement, gratuitement, est illusoire. Avec de plus un seul personnage par compte, passée la période de découverte, l'ennui s'installe rapidement : il y a peu de choses à faire sur AoW à part promouvoir son leveling et trucider son voisin (le plus vulnérable en général). Et plus le temps passe, plus les fans du jeu seront indestructibles, moins ce jeu aura de l'intérêt (à moins d'être masochiste)... Avis aux amateurs.
    Publié le 29 janv. 2014 à 15:57, modifié le 29 janv. 2014 à 18:09
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 29 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    5 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Beaucoup de mauvaises notes de déçus qui pensaient trouver une suite de Neverwinter Nights, voire de Baldur's Gate, agrémentée à la sauce MMO... A la fois étrange et absurde.

    C'est un jeu qui se rapproche beaucoup de SACRED 2 au niveau concept, reprenant (voire "améliorant") pas mal de choses des WoW-like précédents. Un Hack'n'Slash de bonne qualité aux combats prenants, édulcoré MMORPG avec l'ensemble "donjons / artisanat / quêtes / escarmouches / insignes / farm / PVE / PVP / RP / HV". Coté design, c'est plutôt de bon goût : pas de poutrelles de deux tonnes en guide d'armes, des proportions raisonnables, pas d'armures-string cloutés, pas de kikoo-effects outranciers en combat, et un monde pour une fois pas du tout manga. Seul soucis de ce coté : tout le monde se ressemble, pas physiquement, mais d'aspect général, tellement il y a peu de skins d'armures vraiment différents.

    Ce jeu reprend le BG de la Côte des Epées/RO, et plutôt correctement dans les quêtes proposées. Le bestiaire est conforme, il y a des pièges, des faux murs biens que ce soit très rudimentaire (par rapport à BG ou NWN). Néanmoins, c'est loin des RPG D&D (solo) précédents... mais nulle part il était écrit que ça serait le cas...

    EN VRAC :
    - En options maximales, les graphismes sont de bons/agréables à corrects mais "sans plus" si l'on considère que c'est un jeu récent. C'est un peu trop cartoon à mon goût, mais nul besoin d'une HD7970 ou d'un SSD, ça tourne très bien (à part coté HV/banque où les FPS chutent tellement il y a de joueurs) , le moteur est léger stable et relativement bien optimisé. Aucun plantages en 3 x 40 niveaux de personnages. Quelques crashes des serveurs de temps en temps, allant parfois jusqu'à plusieurs heures d'interruptions non-planifiées (mais ce n'est encore qu'une beta donc... )
    - Les combats avec pas mal d'effets visuels sont prenants et dynamiques avec le système de "viseur" : fini la touche de ciblage, il faudra faire face à la cible autant en soins qu'en dégâts (à la sauce Tera). Pas mal de petits trucs sympas puisés dans les jeux de la décennie passée, par ci par là.
    - L'IA est correcte, les mobs boivent des potions, on ne les pull pas au coin d'un mur avec autant de facilité qu'ailleurs. Beaucoup de charges et d'AoE à éviter, c'est dynamique et impose d'être mobile. Néanmoins, on a rapidement tout vu et les combats se ressembleront tous, à plus ou moins court terme.
    - On peut choisir un "suivant" au niveau 16 (puis en acheter d'autres : tank, dps ou soigneur). Ce sont des sortes de "pets" qui combattront à vos cotés et qu'il conviendra d'entrainer... Ils sont utiles et donnent clairement aux donjons à 5 des airs de raids... inconvénient : s'il est possible de changer légèrement leur aspect, impossible de choisir leur visage = aggravation de l'impression de CloneLand deja largement ressentie.
    - Je n'ai vu que les 5 premiers donjons, pas vilains, pas hyper originaux malgré quelques bon-points... à suivre.
    - La Fonderie permet aux joueurs de créer des zones personnalisées de qualité variable (ce n'est que le début... ) mais ne rêvez pas y trouver l’esprit des modules NWN, ce ne sont que des instances accessibles comme peuvent l'être les donjons.
    - Coté jouabilité, c'est plutôt facile d'accès, pas de grosses difficultés pour survivre (même si ca se corse un peu à mid-level). Le gameplay est très différent entre les 5 classes actuelles (le voleur est odieusement surpuissant surtout avec un "suivant" prêtre). Le cheminement des techniques est classiques avec répartition de points entre divers choix d'arbres. Peu de techniques sur la barre de cast (comme à Sacred ou TSW) soit 5 (dont 2 à cooldown long) il faudra donc "choisir" voire "réflechir" (huhu... le gros-mot) ce qui ne manquera pas de déplaire aux habituels whineurs chronico-insatisfaits.
    - Coté look, c'est pas mal du tout. Certains aspects visuels des personnages et armures (textures/reflets) sont très réussis.
    - L'artisanat est original, pas de farm de ressources tout se fait depuis la page d'artisanat avec le principe "d'artisans pnj" que l'on dirige (on n'aura jamais les mains dans le cambouis, il suffit juste d'embaucher des artisans et de leur donner des ordres de récupérer des ressources ou de crafter) avec gestion hors ligne en temps réel depuis la page web du compte. Néanmoins, il y a peu d'intérêt à crafter à NW tant la progression (levelling) est rapide.
    - Le système économique est classique (et pervers) : un F2P, une boutique et une monnaie virtuelle, le "Zen" (PerfectWorld). J'ai acheté 4 slots supplémentaires pour pouvoir tester toutes les classes (2 slots par défaut) et réserver certains autres pour le jeu entre amis. Néanmoins, on peut parfaitement jouer SANS rien payer et sans pour autant se retrouver avec un personnage de 2nde zone qui n'aura aucune chance en PVP faute d'avoir acheté le pack qui va bien ou l'arme Vorpale + 10 : une réussite à ce niveau, équilibré à mon sens, contrairement à beaucoup d'autres FreeToPlay qui sont plutôt des "BuyToWin". Acheter des objets ou des services au ZenMarket est néanmoins TRÈS couteux. Pensez bien à placer vos points de classe, ou à choisir correctement le nom de votre personnage, les services boutique (respé/rename) coutent également assez chers.
    Un bon point si filer vos coordonnées bancaires vous rebute ou pour ceux ayant des reliquats de crédits d'opérateurs de téléphonie sans abonnement à écouler (Mobicarte, SFR etc. ) , on peut acheter des Zen avec Boku ou AlloPass avec un coût très correct.

    Je regrette néanmoins les maps petites et instanciées, les végétaux aux textures d'un autre âge, et le coté très cartoon du jeu, le peu de possibilités d'aspects d'armures (belles mais peu variées) les montures banales (et la monte non-animée).

    Si vous cherchez à être un roxxor local collectionnant les montures kikoo, ça vous coutera une fortune et il y a bien meilleur choix que ce jeu. Si vous venez vous amuser à votre rythme sereinement, alternativement à un autre MMO, et/ou avec un PC modeste, ce jeu vous conviendra sûrement... Pas ultra original, il est malgré tout accrocheur et bien réalisé, et vaut largement le coup d'être testé puisque vraiment FreeToPlay (et noté comme tel).
    Publié le 12 mai 2013 à 01:03, modifié le 29 mai 2013 à 19:26
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 4 févr. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 3 ans.
    47 personnes sur 79 ont trouvé cette critique utile.
    Environ 35 heures de jeu. Les premières impressions sont mitigées : si les précédentes moutures développées par Bethesda ont été des RPG solo pour la plupart incontournables, il est clair que dans l'état actuel de ce qui a été présenté, on est très loin de la révolution annoncée :

    - Techniquement : ce qui marque dès le début, c'est que le moteur est performant : l'environnement est beau, fluide, bien optimisé même en options maximales. Le jeu est globalement stable mais comporte encore pas mal de bugs. Les avatars sont réussis et conformes à la lignée ES, personnalisables à souhaits sans être très originaux. L'impression qui prédomine dans les secteurs peuplés est l'absence de clones comme sur nombre d'autres jeux. Les secteurs extérieurs sont visuellement très beaux. Lumières, ombres, surfaces liquides, transparences, végétaux sont réussis. Les intérieurs, maisons, cavernes et grottes sont par contre sans intérêt, très linéaires et sans surprises à part de pouvoir y fouiller tous les contenants pour ne rien y trouver d'intéressant.
    Les sons environnementaux, dialogues et combats sont corrects, mais sans plus. La musique caricaturalement heroic-fantasy est à mon goût vraiment lourdingue tout en étant de qualité.

    - Les 3 zones explorées (îles) sont de taille relativement petite, et j'ai bien peur qu'elles ne reflètent les découpages de l'ensemble de ce monde... A priori donc (à voir sur les versions suivantes, en bêta les possibilités d'exploration sont limitées) j'ai peur que ESO ne soit pas un véritable OpenWorld à la DaggerFall/Morrowind : un monde gigantesque dans lequel on aimait se perdre parallèlement à l'intrigue générale.

    - 3 Factions, 3 races dans chaque faction et 3 classes qui peuvent tout porter (armes et armures) ne se différencieront que par les choix limités des techniques choisies dans l'arbre des compétences. Trois de ces techniques sont raciales/de classes, mais celles des armes, communes à tous. Un mage pourra s'orienter "hache à 2 mains et armure lourde" si ça lui plait : il perdra les bonus de mana ou de régénération/puissance des sorts, mais n'en sera pas moins efficace. Peut être qu'à haut niveau la donne changera ? A voir... Ensuite, il y aura juste 3 caractéristiques à monter par personnage (santé, énergie, mana) et 5 techniques accessibles sur la barre des raccourcis et 1 pour la potion de votre choix. Le staff nous annonce que ce ne sera pas moins stratégique pour autant puisqu'il faudra faire des choix (ben tiens) et c'est là que la ligne rouge "on prend les joueurs pour des faisans" est franchie : contrairement à The Secret World (proposant des centaines de techniques à apprendre mais 6 à choisir) le nombre de techniques est très limité. J'ai testé 3 personnages de classes différentes sans aucune impression de changement. Le système offre une grande liberté qui sera peut être intéressante à haut niveau, où les choix de répartition des points dans les 3 caractéristiques joueront un rôle fondamental, à suivre.

    Je ne détaillerai pas le système de progression (expérience et montée de niveau de maitrise armures/armes/sorts) lui aussi propre à la série et très particulier, mais l'impression globale après 30 heures de jeu c'est que l'originalité et la variété font cruellement défaut dans le système des combats : 5 techniques en raccourcis, un clic gauche (maintenu ou non pour la charge en puissance) droit pour parer et les 2 clics pour interrompre... Pas vraiment exaltant... Pour enfoncer le clou, les animations sont indignes d'un jeu de 2014. Les combats au corps à corps déjà mous au possible, sont visuellement sans intérêt. C'est un peu moins le cas avec les attaques magiques qui offrent des effets visuels superbes.

    - Interface et Gameplay : un mode FPS (vue à la 1ere personne) avec un système de ciblage réaliste comme sur les jeux de combat ou TERA / Neverwinter Online (si vous voulez toucher votre cible, il faudra qu'elle soit en face de vous) tout en étant compatible avec l'habituel mode TPS pour ne pas désorienter les joueurs de MMO habitués à voir leur avatar au milieu de l'écran.
    Certains coffres renfermant des trésors nécessitent un (ou des outils) de crochetage. L'idée est bonne mais le principe est malheureusement simpliste. Un système de crochetage comme celui de Skyrim ou d'Assassin'sCreed3 aurait été du meilleur effet... mais l'implémentation de cette idée est à elle seule, à saluer.
    Impossible de nager sous l'eau (dommage) et nos avatars "courent à la SWTOR" (avec un manche à balais dans le... pantalon ? ). Quand on voit la qualité des animations d'Age of Conan (2006) on est en droit de se poser des questions...
    Pas de mini-carte (une bonne chose) pas de boussole (une bonne chose) , un UI minimaliste comme on n'en voit que sur un FPS (parfait) , mais une interface de gestion pas du tout intuitive. L'inventaire n'est pas particulièrement bien pensé, et c'est dommage.

    - Quêtes : C'est assez classique et accessible à tout age. Du grand public donc mais ça reste amusant, immersif, dynamique. Des intrigues avec pas mal de PNJ, des imprévus, des déguisements parfois. On trouvera aussi des chasses au trésor (non-spoilées sur la carte - ce qui crée bien évidemment un spam continu de spoilers sur les canaux de discussion) et un système non-Fedex, les donneurs de quêtes filant en général rencard à la sortie de la zone de quête pour la suite ou la validation. Rien de révolutionnaire mais pas trop mal. A noter que malheureusement, ESO utilise le système de 1/2 phasing c'est à dire permettant de cacher uniquement les PNJ et les particularités des phases suivantes ou précédentes. Mieux pour faciliter le jeu en groupe lorsque certains sont déphasés, mais pas top coté immersion (25 personnes au milieu de nulle part semblant attendre).
    Point noir : ils annoncent moins de 180 heures de quêtes, qu'on peut multiplier par 3 (3 factions)... C'est juste indigne d'une telle franchise. Que sera le jeu HL ? Impossible à dire mais on peut craindre le pire à moins que le jeu s'oriente essentiellement sur du PVP.

    - Artisanat : Testé jusqu'au niveau 3 (forge) 4 à 6 (enchantement et cusine) : complexe mais intéressant. Les armes pourront être améliorées (en utilisant l'ancienne et des composants plus ou moins rares pour passer de normal (gris) à enchanté (vert) puis rare (bleu) épique, légendaire. etc. A ce stade il est tôt pour avoir un avis mais ça me parait assez classique sans être inintéressant.

    - RolePlay : Les emotes sont implémentées et de bonne qualité, mais pas encore par menu déroulant. Reste à savoir ce que la communauté fera de cette catégorie de plus en plus marginale dans les jeux : il y a fort à prier que ce jeu sera, comme les autres, à 2 vitesses : ceux pour qui seul le mode rush comptera et ceux qui prendront le temps d'incarner leur personnage au rythme du ressac ou des chutes de neige. Les possibilités d'addons devraient aussi apporter un plus dans cette catégorie.

    - Donjons : Pas testés. Il semble qu'il y ait du "bon", prévu de ce côté mais aucun raid n'est prévu... à suivre.

    - PVP : Pas testé, mais pas, par nature, un inconditionnel du RvR. La question que je me pose concernant le PVP est surtout liée à l'absence de "classes aux différences marquées". Combien de builds seront viables et ne s'enfoncera t-on pas un peu plus dans la monotonie/clonage...

    Impression du week-end : C'est clairement "grand public", sans pour autant être désagréable. Mais pour ma part, je ne vois pas grand chose de particulièrement original dans ce jeu (en bêta) justifiant 13€ d'abonnement.
    Publié le 6 déc. 2012 à 17:43, modifié le 4 févr. 2014 à 15:18
    47 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 26 oct. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    4 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Je suis revenu récemment vers AoC. Son succès a effectivement et malheureusement été terni depuis le début par des problèmes d'imperfections et bugs en tout genre qui eurent raison d'une partie de la communauté de joueurs. Mais c'est un jeu qui a le mérite de proposer un contenu "adulte", aux antipodes du style manga.

    - environnement graphique riche, aoC est visuellement réussi. Pour peu que votre carte graphique vous permette de pousser le curseur de distance de vision ainsi que la "distance d'affichage HD", il a une bonne profondeur.
    - pas mal de donjons à 6 sympas avec plusieurs modes de difficulté (le plus dur étant de trouver un groupe qui ne rush pas) nombreuses instances solo intéressantes (principe que l'on retrouve dans Secret World) , et 5 raids 24 joueurs (sauf erreur - jamais testé).
    - quêtes intéressantes et variées, tout le panel habituel : bashs d'ennemis, ramassages, infiltrations, assassinats, recherches, convoyages, d'artisanat, timers, certaines amusantes.
    - montures splendides et système de montures parmi les plus réussis que j'ai pu voir : on l'appelle, monte dessus ou en descend avec une animation (ce n'est pas juste un canasson qui pop sous vos fesses comme presque partout ailleurs) ca parait être un détail mais fait partie des nombreuses choses qui apportent de la profondeur à AoC
    - artisanat poussé et vraiment intéressant, y compris pour les métiers de ramassage. Parfois même des pnj (druides fâchés que vous déforestiez, mineurs concurrents etc. ) vous attaqueront pendant votre ramassage.
    - serveur multi-linguistiques avec une communauté francophone active. C'est un peu la jungle par contre.
    - classes intéressantes se différenciant bien coté gameplay.

    En Free to Play le compte est limité à deux personnages parmi quatre classes sur 12, certaines quêtes, zones seront inaccessibles. Les limitations concerneront également les places d'inventaire, le niveau de monte, l'accès aux sièges à certains raids et donjons, et le gain d'XP hors connexion, mais pas de limite de temps ni de niveau.

    AoC est loin d'être dépassé et mérite largement qu'on s'y attarde pour le découvrir, d'autant qu'on peut désormais le faire gratuitement.
    Sa note actuelle et faussée par ses problèmes de jeunesse, il mérite actuellement largement sa place dans le peloton de tête des MMORPG actuels.
    Publié le 25 oct. 2012 à 18:50, modifié le 26 oct. 2012 à 17:04
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 9 oct. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    13 personnes sur 18 ont trouvé cette critique utile.
    ... eh bien force est de constater que ce MMO est malgré tout ce qu'on peut en lire, plutôt réussi techniquement. Il dispose de plus de nombreuses petites innovations et idées intéressantes.

    - Création du personnage : assez classique, pour ma part je trouve les textures manquant de finesse pour un jeu si récent (c'est cartoon vu de près) , bien que le résultat final soit visuellement satisfaisant. Masculin ou féminin, vous serez, quoi que vous choisissiez, un (e) caricature de top-model (e) (je comprends donc les irritations de certaines joueuses ci dessous, mais qui aurait envie de jouer un obèse boutonneux de toute façon... ).

    - Visuellement, même si le style Manga vous gonfle au plus haut point (et c'est mon cas, sûrement un problème générationnel) , vous serez certainement surpris par la beauté et la finesse des décors : le monde est vraiment joli et varié, mais relativement linéaire coté progression malgré l'open world. On est loin des clichés de textures fluo : les arbres remuent au gré des vents, les oiseaux piaillent, les papillons virevoltent et de nombreux décors et fioritures apportent de la profondeur aux zones. C'est du style "jardin japonais", soit, mais sans mauvais goût et accessible en options maxi avec une carte moyenne (ati HD6870).

    - le gameplay au ciblage FPS est vraiment extraordinairement réussi ( ! ) et dynamique en jeu solo, pour les tanks et le pvp. C'est assez accrocheur pour qu'une fois qu'on y a gouté, ce dynamisme manque cruellement quand on passe sur un autre jeu. Les monstres réagissent à votre approche, même s'ils sont neutres, pour le reste... il faut être réactif et bouger ! ... d'autant que les PV remontent contrairement à la plupart des autres jeu, vraiment TRES lentement.

    - Les quêtes sont malheureusement ennuyeuses et surtout trop simples (c'est devenu légion excepté pour TSW qui échappe à cette règle décevante tendant à se généraliser) et bien souvent limitées à du bashing... mais au fond, le plaisir se situe pour moi principalement dans ce système de combat innovant, alors...

    Tera ne mérite sans doute pas le mal qui en est dit. Sans doute encore le syndrome qui consiste à réduire l'avenir des MMORPG à l'arrivée de GW2 sur le marché.
    Si êtes fans de manga, ou/et que vous recherchez des combats alternatifs à ce que l'on trouve partout ailleurs, vous serez très probablement conquis, au minimum par cet aspect du jeu. Tera vaut la peine d'être testé, d'autant qu'il est en "accès gratuit 7j".
    Publié le 14 sept. 2012 à 18:38, modifié le 9 oct. 2012 à 18:21
    13 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 9 sept. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    33 personnes sur 68 ont trouvé cette critique utile.
    Pour ma part, j'attendais vraiment ce jeu depuis un bon moment puisque fan du 1er opus... mais mon retour tant attendu en Tyrie s'est transformé en une grosse déception : Guildwars2 n'apporte absolument rien de nouveau au monde des MMO, ce qui n'en fait pas pour autant un "mauvais jeu".

    Coté esthétique : en gros, les décors sont relativement réussis, sans être exceptionnels, c'est désagréablement "brumeux" dans beaucoup d'endroits. La personnalisation est correcte, sans plus, pour un jeu si récent.

    Le PVE est navrant de facilité, quêtes accessibles a un très large public et relativement inintéressantes (on est loin de Tera néanmoins) et je doute que ca s'arrange dans les secteurs HL jusqu'auxquels je n'irai pas.
    Le PVP (raison de mon attente de ce titre) m'a vraiment déçu, le WvWvW est un défouloir "bus contre bus" plutôt amusant mais du coup, exit le coté finesse des rencontres de GW1. On est dans le bourrinage massif... mais ça, c'est quand vous avez la chance d'y accéder, car coté délais et attente...

    Interface, support RP, et le reste, du classique ou de l'inutile comme l'ajustement de level par ex. L'artisanat est bien fait.
    Inutile de parler des exploits (personnages déjà au niveau max après cinq jours ? huhu) , des bugs et des plantages, etc. après 10 jours, c'est l'overdose pour ma part.

    Guild Wars 2 puise quasiment tout ce qui le compose dans les jeux précédents, alors sauf si votre culture du MMO a commencé l'an dernier (et dans ce cas, vous le trouverez forcement extraordinaire) , il aura un goût de déjà vu pour ceux ayant une bonne expérience du MMORPG : de Warhammer Online en passant par Rift, il n'y a rien dans GW2 quoi soit réellement innovant dans son principe.

    Guild Wars est un F2P et à ce jour, le meilleur qui soit, ce qui lui garantira le succès. Donc si un abonnement vous rebute et que vous n'êtes pas ultra exigeants coté communauté, c'est un choix intéressant.

    PS : inutile de me MP des insultes comme ce fut le cas pour ma compagne qui a posté ci-dessous il y a peu, et qui en dit long sur le fanatisme et la mentalité des fanboys.
    Publié le 8 sept. 2012 à 22:25, modifié le 9 sept. 2012 à 03:40
    33 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 16 sept. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    72 personnes sur 86 ont trouvé cette critique utile.
    [EDIT septembre 2012] Après 2 mois de jeu entre amis, TSW confirme être à nos yeux le jeu le plus novateur et original de ces dernières années. Malgré un début difficile coté chiffres, la communauté qui s'y est établie est vraiment plaisante et dynamique. TSW offre un contenu exceptionnel pour les joueurs cherchant autre chose que tout ce qui s'est fait par le passé en matière de MMOrpg, avec un potentiel RP contemporain énorme et unique, des quêtes parfois très difficiles, un accès à toutes les classes pour son personnage, mixables à volonté selon vos envies ou la nécessité du moment.
    Le kikoolol filter a joué son rôle après le 1er mois : ceux qui ont rushé le jeu en lisant les solutions et en exploitant les failles de donjons nightmare avec pour objectif le niv13 full épique, partent d'eux mêmes polluer d'autres jeux (GW2 ? ) ce qui garantit, pour les amateurs du genre, la qualité d'une communauté mature et accessible.
    Espérons que la population de TSW s'étoffe un peu cet automne et permettre à son ambitieux principe d'ajout mensuel de ne pas s'essouffler, afin de bénéficier de l'environnement - unique - du Monde Secret.

    [Post orignal - beta 3] :
    Suite aux critiques peu engageantes publiées après les premières bêtas, on s’est quand même décidés à partir sur la 3e (en couple) avec un intérêt teinté d’inquiétude… Mais une fois connectés, le vendredi à 19h, nous y sommes restés littéralement scotchés (quasi 40h jusqu’au dimanche soir) … Même en n’ayant vu que ces zones de départ, sans pvp (pas encore accessible ig) on peut d’ores et déjà dire que TSW a un potentiel énorme !

    - L’environnement est vraiment très beau, riche, varié, le style contemporain est très bien rendu, les musiques et les sons sont à la hauteur. C’est une question de goûts mais on se fait happer par l'histoire même si on n’est pas fan de « Brume » de Stephen King ou de « Shadows over Innsmouth » de Lovecraft ou Xfiles. Le premier donjon, relativement linéaire, est néanmoins très intéressant.

    - L’interface est déroutante, voire peu intuitive au début (on s’est battus avec les raccourcis notamment pour leur trouver de la place sur la barre). Le Nexus est une idée originale. Les quêtes sont vraiment très sympa (et pas comme c’est dit ici "limitées au bashing", on se demande si certains ont vraiment « testé » ou rushé comme d’habitude sans rien comprendre). Autre point positif : je n’ai jamais vu une telle palette d’emotes-animées ! Les possibilités et agréments RP seraient-ils enfin de retour dans un MMO ?

    Techniquement : avec un PhenomX4 950/HD6870 c’est parfaitement fluide en dx11, 1920x1080 avec FSAA. Sur la durée du test (trois soirs/ deux jours) , absolument aucun plantage mais des saccades pénibles dans les lieux très peuplés samedi (+15 de joueurs) comme les lieux de prise de quêtes ont été observés (et seuls vrais désagréments). A part ça, le jeu est à ce stade de bêta 3, parfaitement stable.

    On peut ajouter que de posséder un cerveau est un accessoire indispensable pour la plupart des quêtes/situations et que ce besoin de réfléchir, tester, essayer, persévérer est très bien dosé.
    En résumé : l’intuition qui prédomine, c’est que TSW sera un MMORPG unique en son genre par son coté ambiance, originalité et réalisation, même si c’est encore un grand et vaste chantier... Ce potentiel est un grand bol d’air pour ceux qui en ont marre de la soupe orcs/elfes/dragons resservie à chaque soit disant « nouveau MMO » . Malgré les traductions inachevées et quelques bugs mineurs, cette bêta (la note concerne juste ce que l’on a testé, soit la bêta 3) vaut largement 8/10. Espérons que l’essai se transforme, tout en espérant que Funcom ne choisisse pas de privilégier une exploitation prématurée ($$) avant qu’il ne soit suffisamment abouti, ce qui aurait pour conséquence d'entacher cette « perle » du syndrome AoC première mouture.
    Publié le 20 juin 2012 à 17:09, modifié le 16 sept. 2012 à 00:40
    72 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 nov. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    4 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Ce jeu est vraiment marquant, pour peu qu'on aime le style WoW-like. Visuellement c'est une claque quand on sort d'Azeroth (surtout si le design cartoon finit par vous lasser) le gameplay et le dynamisme du jeu est très prenant. Les textures sont très riches et fines, les personnages-joueurs, splendides. Les possibilités d'orientations de classes sont réussies et les choix de templates très vastes. La communauté est assez majoritairement "adulte" (= entraide RP/HRP, pas d'abus, d'insultes ou de flood sur les canaux de discussion, etc. ) pour ce que j'ai pu voir sur serveur RP-PVE. Le RP est assez présent, même si on aurait pu rêver d'une interface plus riche en possibilités dans ce domaine (emotes et actions RP restreintes à mon goût).

    Les critiques que l'on peut formuler au sujet de Rift sont étroitement liées à son très jeune âge. Les développements futurs devraient sans aucun doute estomper cette impression et faire de ce "concurrent" du MMO de panda-Blizzard un univers incontournable du jeu en ligne.

    Le seul vrai reproche irait dans le sens de la difficulté à paramétrer le jeu graphiquement, énormément d'options pour un jeu qu'il est très difficile de faire tourner full-options en restant fluide sur une config courante (PhenomII x4 980/4go/HD 6870) alors que les textures, très agréables certes, ne sont pas non plus hallucinantes de finesse.

    A tester sans hésitations : le trial de 7j parle de lui même et vaut mieux que n'importe lequel des avis postés ici.
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques