Présentation

Image de Neverwinter
Présenté comme un "jeu de rôle coopératif" (et non comme un MMORPG au sens strict du terme - l'équipe de développement en fait un "OMG", pour Online Multiplayer Game), le jeu Neverwinter plonge néanmoins le joueur dans un univers persistant inspiré des canons de Donjons et Dragons (quatrième édition). Les Royaumes Oubliés, la Côte des Épées et la cité de Padhiver sont le théâtre de ce nouvel opus, environ un siècle après la Grande Peste.

Basé sur Gauntlgrym, la trilogie de R.A. Salvatore, la trame du jeu place le joueur dans un univers fantastique qui se remet à peine d'une catastrophe majeure (la Grande Peste faisant suite à la mort de la divinité de la magie). Dans ce contexte riche, à en croire Jack Emmert, le jeu entend éviter toute forme de grind courant dans les MMO pour se focaliser sur des missions et les bases du jeu de rôle.

Pour enrichir le contenu du jeu, un éditeur invite par ailleurs les joueurs à créer leurs propres missions, histoires et trames scénaristiques pour ensuite les partager avec les autres joueurs.

Informations complémentaires

Image de Neverwinter
La rumeur le laissait entendre de longue date quand finalement, en août 2010, Cryptic et Atari annoncent officiellement le développement de ce nouvel opus Neverwinter. Le développement du jeu est par ailleurs confié à Jack Emmert.

Le jeu est d'abord présenté comme un OMG, un Online Multiplayer Game, par le développeur Cryptic. En mai 2011, Atari se débarrasse du studio Cryptic, alors racheté par le groupe chinois Beijing Perfect World. Sous l'impulsion de la nouvelle maison-mère, le développement de Neverwinter est réorienté. Le jeu sera finalement un MMO, articulé sur une base persistante autour de laquelle gravite des scénarios, conçus par l'équipe de développement ou par les joueurs eux-mêmes grâce à un éditeur de modules (la Fonderie). Comme l'essentiel du catalogue de Perfect World, Neverwinter est exploité en free-to-play.

Liens