Les sociétés du jeu-vidéo - Lettre P - Page 3

Filtrer par nom :
0abcdefghijklmnopqrstuvwxyz
Titre
PlayRaven est un développeur de jeux mobiles finlandais fondé en 2013 par 5 vétérans de l'industrie venant des studios Digital Chocolate et Remedy Entertainment. Le studio a lancé plusieurs titres avant de se lancer dans le milieu du MMO avec deux projets répondant aux noms de code "Aurora" et "Metro"
Studio indépendant britannique, Playtonic Games porte notamment le développement de Yooka-Laylee, présenté comme le successeur spirituel de Banjo Kazooie.
Fondé en 2015 par d'anciens membres du studio Bungie, Polyarc est né de la volonté de créer des jeux exclusivement pour la réalité virtuelle. Se situant à Seattle, le studio a annoncé Moss, son premier jeu exclusif au PlayStation VR, durant la conférence Sony de l'E3 2017.
Polygon Treehouse est un studio de développement de jeux vidéo indépendant. Le studio a été fondé par Tom Jones et Alex Kanaris-Sotiriou, deux anciens directeurs artistiques de Guerilla Games et est installé à Cambridge, en Angleterre.
Polyphony Digital est un studio de développement de jeu vidéo fondé le 02 avril 1998 dans la ville de Tokyo. À l'origine, Polyphony était une équipe interne de Sony Japan Studio connue sous le nom de Polys Entertainment. Néanmoins, suite au succès de Gran Turismo, sorti en 1997, le studio gagne en autonomie, bien qu'il demeure une filiale de Sony. Polyphony est surtout connu pour la licence Gran Turismo, dont il a développé tous les épisodes. Au total, la licence a vendu plus de 76 millions de jeux, répartis entre quatre consoles : les PlayStation 1, 2 et 3 ainsi que la PlayStation Portable.
Polyslash est un petit studio de jeu vidéo situé à Cracovie en Pologne. L'équipe principale est composée de membres venant d'horizons très larges, avec des expériences variées, comme chez The Farm 51 ou Reality Pump.
Fondé en 2000 à Seattle, PopCap Games s’est spécialisé dans le développement et l’exploitation de jeux occasionnels et sociaux, « captivants, faciles à prendre en main et immédiatement amusants ».
Fondé en septembre 2009, notamment par Richard Garriott, le studio Portalarium s’est spécialisé dans le développement et l’édition de jeux en ligne sociaux.
Fondé par d'anciens cadres du studio Flying Lab Software, Portalus Games est créé fin 2012 pour reprendre l'exploitation de Pirates of the Burning Sea et "mener de nouveau projets".
Portaplay est une société travaillant dans divers domaines et notamment celui du jeu vidéo. Son objectif est généralement de mêler le jeu vidéo à l'apprentissage. On lui doit notamment le titre Broken Lines qui nous plonge en pleine seconde guerre mondiale.
PQube est un éditeur, distributeur et fournisseur de service qui travaille en collaboration avec Sony, Microsoft et Nintendo, publiant des jeux sur Playstation 4, Playstation Vita, Xbox One, 3DS, iOS, Android et PC.La société est notamment connue pour son travail sur des licences comme BlazBlue, GuiltyGear, WRC, MotoGP, Ride, MXGP, Arcana Heart, Harvest Moon, Senran Kagura ou encore Steins;Gate.
Studio indépendant fondé en 201, Prélude Prod est spécialisé dans la création de jeux sur navigateurs.
Appartenant au giron de Take-Two Interactive, Private Division est un label d'édition articulé autour du soutien aux développeurs indépendants. Private Division a vocation à soutenir la commercialisation de projets indépendants.
Project Aces est une équipe de développement interne à Bandai Namco Entertainment fondée par Kazutoki Kono, responsable du développement des jeux de la licence Ace Combat depuis 2001.
Propeller est un studio japonais spécialisé dans les Visual Novel et filliale de la société WillPlus. Fondé en 2004, Propeller a signé une dizaine de Visual Novel, dont The Shadows of Pygmalion et Tokyo Babel.
Groupe de média allemand, ProSiebenSat.1 diversifie ses activités notamment en investissant dans le jeu en ligne. Le groupe exploite notamment le portail Alaplaya.
Fondé en 2000 par Dave Hagewood, Psyonix est un studio de développement de jeux-vidéo américain. Suite à des difficultés financières, le studio contribue au développement de titres appartenant à d'autres studios, notamment ceux utilisant la technologie Unreal Engine. (Mass Effect 3, Unreal Tournament, Homefront) Le studio est le créateur du très célèbre Rocket League, qui est une suite à un de leur précédent titre : Supersonic Acrobatic Rocket-Powered Battle-Cars.
Développeur sud-coréen installé à Séoul, Ginno Games se fait connaitre en signant le MMO hack & slash Devilian. Le studio est ensuite racheté par le groupe coréen Krafton (ex-Bluehole), signera notamment le Battle Royale Playerunknown's Battlegrounds et sera renommé PUBG Corp.
Dévoilé en décembre 2009, le studio Punchers Impact compte une équipe expérimentée d'une quarantaine de salariés et ambitionne de lancer des titres en ligne destinés aux "gamers".
Punk Notion est une société indépendante de développement de jeux vidéo installée à Katowice, en Pologne.
Fondé en 1996 par les frères Pérez Dolset, Pyro Studios est un studio de développement espagnol qui s'est fait connaître en 1998 avec la série des "Commandos", qui s'est vendue à plus de 8 millions d'exemplaires à travers le monde. Ils ont continué à exploiter cette franchise en 1999, 2001, 2003 et 2006 et, avec le deuxième opus de la série, ont sorti le premier jeu du studio sur une console de salon, la PlayStation 2.   En 2003, les frères Pérez Dolset ont fondé une nouvelle branche à leur studio, qui s'est spécialisée dans le développement de jeux mobiles, ce qui fait de ce studio un des précurseurs dans le domaine. Et ils ne s'arrêtent pas en si bon chemin, car dès 2008, ils commencent à développer des jeux pour les réseaux sociaux, tels que "Sports City" ou "Adventure Park".   Après un passage assez hasardeux dans le domaine du MMO avec Planet 51 Online, qui s'est fait descendre par la critique, le studio décide de fusionner ses branches sous l'appellation "Pyro Mobile" pour se concentrer sur le développement de jeux smartphones et tablettes.

À propos de cette liste


Cette liste recense toutes les sociétés de notre encyclopédie collaborative.

Vous pouvez y créer de nouveaux articles et corriger les informations éronnées grâce au bouton "Modifier cet article" en haut à droite de chaque article.

Nouveaux articles