Critiques de Metrol

  • 6 janv. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    5 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    J'ai lu les quelques critiques déjà présentes ici et je me suis rendu compte que, voulant tester un petit truc différent, Requiem pourrait bien faire l'affaire.

    Alors je télécharge et boom je créer un compte, puis un perso et enfin j'entre dans le jeu.

    Petit truc qui m'a surpris : la sécurité ! Non contant de déjà sécuriser le compte, Requiem vous demandera de verrouiller votre perso avec un code à 4 chiffres.
    Me direz-vous, c'est cool, quand je serai haut level on aura plus de mal à hacker mes perso et ça pourrai en décourager certains. Bref passons.

    En entrant dans le jeu c'est la surprise général : les graphismes ne sont guère plus évolués que ceux de Quake malgré qu'on sent qu'il y a eu du travail et de la recherche (mais encore un truc qui éloigne les Kevin, moi ça me va, surtout que je ne base pas mon jugement uniquement sur du graphisme. )
    Deuxième surprise : tout est en anglais. J'ai cherché le bouton "langues", puis m'étant résigné j'ai cherché un patch, résultat : le néant ! (au pire je prendrai mon dico de temps en temps et ça éloigne les Kevin... qu'est ce qu'ils sont fort pour éloigner les Kevin ^^)

    J'ai passé trois bonnes journées à quêter et à me balader dans un environnement bruns et gris, où les mobs sont bruns et gris, les gens sont bruns et gris, les bâtiments sont presque tous bruns et gris... Petite anecdote : jouant depuis assez longtemps et ma vue commençant à fatiguer, je me suis fait attaquer et tuer par un monstre parce que je n'arrivais plus à le différentier du paysage. Le seul moment ou les monstres ne sont pas gris, c'est quand ils explosent dans un déluge de chair et de sang (ridicule) au moment où ils décèdent.

    Et pourtant... Avec ce graphisme médiocre et des couleurs monotones, on se surprend à courir dans de vastes étendue de poussière avec un entrain sans pareil. Et oui, Requiem s'avère en fait beaucoup plus rythmé dans son gameplay et "enfin ! " on a plus l'impression de jouer aux MMO type WoW (pour ne pas dénoncer) où le "butage de mob" n'est plus une corvée mais un réel plaisir. Les animations étant très bien gérées, on ne se rend même pas compte si elles sont répétitive ou non. Les actions sont fluides et on en redemande sans cesse. La prise en main est vraiment intuitive et facile à comprendre (pas besoin de parler anglais) Bref tout est là pour ne pas s'ennuyer et le parie est tenu.

    Pour ce qui est des quêtes, tout est prévu (ou presque) pour que vous suiviez le scénario (et ne vous avisez pas de vous en écarter car vous sentirez le sapin avant même de savoir ce qui se passe) bref à part certains trous où le bashing s'imposera, tout est là.

    La communauté majoritairement anglophone est assez adulte et c'est appréciable de ne pas recevoir de "tu veut bien grp ? " (en tout cas, pas sans qu'on vous explique la raison) Exemple : "tu fais la même quête que moi, si tu veut on fait un groupe, on passera moins de temps dessus. " et généralement vous passez un peut plus de temps que prévu avec cette personne car tout vos objectifs concordent. Voilà un bon moyen de rassembler des gens de façon constructive ^^

    Et pas de raison de vous disputer pour du loot. Par expérience du jeu, je peut vous dire que les mob lâchent pas mal de truc (ça évite de passer trois plombe dans une zone juste pour un objet et de commencer des quêtes trop bas lvl parce qu'on à beaucoup farmé pour l'avoir) En général, vous n'aurez même pas assez de place dans l'inventaire pour tout prendre.

    L'architecture est vraiment unique dans Requiem : en entrant dans la première grande ville (instanciée) j'ai découvert un truc style steampunk (un peu à la Silverfall) très agréable et vaste par dessus le marché. Là on y découvre du "faux crafting"...

    En fait vous pouvez renforcer vos équipement ou les faire enchanter chez le forgerons. C'est assez sympa, on peut mélanger les matériaux, renforcer les enchantements, et lorsque vous faites une modification vous aurez une chance sur deux pour que ça fonctionne. Il ne s'agit pas d'un système injuste de calcule automatique où on se sentirait frustré parce que la machine a pas voulu que vous ayez votre équipement. Non, définitivement non, Requiem a penser à tout : choisissez entre deux carte face caché, si c'est marqué "Succes" SUPER ! ^^ Si c'est marqué "Failed" vous pourrez vous en prendre qu'à vous ^^

    On regrette toutefois qu'il n'y ai pas de réel crafting dans Requiem, mais d'un autre coté on se dit que c'est pas plus mal car cela place tout le monde au même niveau.

    Je n'ai pas pu tester s'il y avait des donjons sur Requiem mais cela peut s'avérer amusant d'en faire si vous en trouvez ^^

    Un petit bémol toutefois sur les musiques que je n'ai pas trouvé spécialement marquantes. Certains endroits aurai, je pense, mérité une musique un peu plus épique.

    En conclusion, Requiem est très surprenant, amusant, addictif... Malheureusement on sent encore, malgré le concept novateur et perfectionné, le manque de moyens de pars les graphisme, le manque de communauté (due je pense à la "sur-pub" de ses rivaux) et sans doute de musiques un peu moins faiblardes. Cependant et pour un gameplay très rapide et néanmoins simple ainsi qu'un bon scénario et un environnement très vaste, je luis donne tout de même un 7/10 avec mention très fort potentiel.

    Voilà, en espérant vous avoir donné un petit aperçu de ce qu'est Requiem et qui sait, si vous avez été curieux au point de lire cet article en entier, peut être irez vous tester ce jeu ^^
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 30 déc. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    5 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    J'ai passé plus de temps à chasser le bon MMO plutôt que d'y jouer et c'était assez lassant de voir et revoir toujours le même gameplay, les mêmes quêtes : tue machin, récupère tant d'objets sur tel type de monstre, tue 50 monstres de ce type, ou les classiques : va voir machin qu'est là-bas (à perpette les bains évidement)
    J'en avais également ras le bol du : je doit basher si je veut passer un lvl avant de pouvoir rejoindre éventuellement un groupe pour faire ce donjon qui me donnera accès aux nouvelles zones où je pourrai trouver de nouvelles quêtes de bashing... ect... ect...

    Puis j'ai trouvé Free Realm
    Au début j'ai bien regardé autour de moi pour ne pas me faire attraper en train de jouer à un jeu de gamin. Puis après une petite heure j'ai vraiment apprécié ce jeu.
    Fini les quêtes interminables et répétitives, bonjour les choses simples, les minis jeux qui vous donnent des sous, les graphismes rigollots et épurés...

    Un jeu de gamin certes, mais qui à mon avis ravira petits et grands.
    Le concept est vraiment amusant : vous avez un personnage qui peut exercer plusieurs métiers (entendez par là activités diverses et variées) et selon votre humeur ou vos envies vous pourrez alors tour à tour, rendre service à des gens, faire de l'exploration, vous défouler sur des monstres, faire un jeu de carte, d'échecs, de dames... faire des courses de kart et j'en passe...
    J'en entend déjà qui disent : oui mais moi j'y connait rien aux RPG !
    Sa tombe bien, il n'y a rien à comprendre !
    Effectivement, dans Free Realm, tout est déjà préconçu, à part à de rares occasions comme pour le tutoriel où tout est expliqué (et en français svp ^^) le reste du jeu tien vraiment de la logique pure (et si vous ne comprenez pas faudra vous remettre en question : plus bête qu'un gamin de 7 ans ? )
    Pour ce qui est des graphismes, je les trouve très mignons, des couleurs bien choisis, des personnages et des objets modélisé à la cartoon semi réaliste (ni trop réaliste, ni trop gnian-gnian) et l'ambiance sonore est calme et apaisante (très relaxe ^^)
    Les personnages non joueurs sont aussi assez coquet ^^ Un écureuil volant avec une crête de punk, un gobelin en tutu... enfin voila quoi.
    Pour ce qui est de l'avatar, il est personnalisable de bien des manières (mais plutôt que d'en parler je vous laisse découvrir)

    Le petit plus du gameplay, ce serai le fameux "emmène moi là-bas ! "
    Quelle formidable invention. Au début on à un peu de mal à l'utiliser car on culpabilise (c'est quand même un jeu de gamin ! Si je demande de l'aide je vais passer pour quoi ? ) Mais les concepteurs du jeu l'on bien trouvé car le "va trouver machin" c'est parfois lassant quand ce Mr est loin ou qu'il est difficile à atteindre.
    Enfin diverses actions sont disponibles in game : prendre une photo, gestion des amis, gestion de sa maison et évidement la bonne vielle monture et les pets...

    Pour ce qui est de la communauté, je n'ai pas vraiment eu le temps de m'en faire une idée... Je dirait anglophone en majorité, mais pour le reste je ne sait sur quel pied danser.

    Les moins dans Free Realm ?
    Les temps de chargement. Ils ne sont pas excessivement long mais peuvent énerver à force : et oui il suffit de faire deux pas et on entend la RAM qui travail.
    Ensuite je dirai : le verrouillage de certains objets/quêtes tant que vous n'êtes pas abonné (mais franchement pour 5€ par mois c'est vraiment pas la mer à boire)

    Conclusion ? Un jeu à découvrir si vous êtes en quête de fraicheur et de légèreté. Vous serez surpris de voir à quel point il peut être addictif et facile à prendre en main. 9/10 excellent et très original ^^
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques