Critiques de sliner

  • 7 oct. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    0 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Je joue à sokker depuis quelques mois. Ayant déjà joué à d'autres jeux de management sur le thème du football comme manager football ou Football Masters, j'ai rapidement vu que sokker était un cran au dessus.

    Ce jeu est extrêmement complet, il est difficile, pour ne pas dire impossible, de le décrire précisément sans rédiger un roman.
    Ce n'est pas un texte qui vous indique le déroulement du match, mais bien un live vidéo en 3D ou 2D, au choix. Le match peut se suivre en direct et être visionné autant de fois que vous le souhaitez par la suite. Il y a donc une dimension spectaculaire et beaucoup plus immersive.

    Autre avantage : la complexité et la dimension tactique du jeu. Il est possible de vaincre une équipe supérieure sur le papier grâce à une bonne tactique que vous aurez vous même créé au préalable. Une équipe possédant 50 de rating ne vaincra pas forcément une équipe qui "tourne" à 47 par exemple. Vous pouvez indiquer exactement aux joueurs là où ils doivent se placer, selon la position du ballon sur le terrain : faire monter les latéraux en phase offensive, faire rentrer un ailier dans la surface de réparation...

    Les sélections nationales (seniors et U21) et les élections des sélectionneurs sont présentes sur le jeu. La coupe du monde également. Un système de DTN est mis en place par les joueurs. Les championnats de chaque pays sont les mêmes que les championnats réel (CFA2 jusqu'à la Ligue 1 pour la France, Serie A en Italie, Liga en Espagne... ). On retrouve aussi les compétitions comme la coupe de France, les matches amicaux et la coupe d'Europe. Les joueurs, en revanche, sont fictifs.

    On trouve un système d'entraîneurs et de centre de formation assez poussé. Les joueurs les plus expérimentés créent un "plan" de formation selon les caractéristiques des joueurs (endurance, gardien, vitesse, défense, technique, construction, passe, buteur) et leur poste de prédilection.

    Bien entendu, les transferts de joueurs et entraîneurs est présent. C'est un système assez classique, basé sur des surenchères. La gestion financière (masse salariale, sponsors) et la construction du stade sont présentes. Ces éléments sont évidemment très importants dans la gestion de votre club.

    De petits détails tels que la météo, la forme des joueurs (celui-ci est assez important) ou l'affluence des spectateurs selon les résultats rendent le jeu assez réaliste et immersif.

    Des forums français et internationaux sont disponibles, avec une communauté active et d'une grande aide si vous avez des questions (il y a même un tutorat mis en place).

    Ce jeu est très prenant si l'on adhère un minimum à l'univers footballistique. Cependant, par sa complexité, ce jeu requiert un minimum d'investissement, ce qui peut rebuter certains débutants qui ne sont pas trop fans du ballon rond.

    A essayer, cela mérite le coup d'oeil, ce jeu mérite une renommée bien plus grande !
    Publié le 26 févr. 2013 à 23:19, modifié le 7 oct. 2013 à 22:23
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 5 juil. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    Football Superstars est presque le seul MMO de "vrai" foot (les autres jeux comme kicks online sont basés sur le foot de rue).

    Les graphismes sont agréables, le gameplay est riche et pas trop dur à assimiler. Le jeu est multilingue et la langue la plus souvent parlée est l'anglais, mais pas la peine d'être bilingue.

    Création de perso :
    Pour commencer, la création de nos superstars est assez simple : Apparence, Nom... Puis on peut choisir parmi quatre grands clubs, appelés clubs FS. Une fois votre superstar terminée, vous devrez passer un petit tutoriel bien construit puis un match d'entrainement avec des joueurs contrôlés par l'IA.

    Évolution :
    Ensuite, vous devrez jouer dans des matchs amateurs jusqu'au niveau 10 ou vous pourrez jouer avec votre club FS, choisi pendant la création de votre personnage. Puis vous aurez accès aux clubs créés par les joueurs si vous jouez bien et que vous vous faites remarquer. Ces clubs vous permettent de jouer de simples matchs amicaux ou des tournois.

    Déroulement des matches :
    En amateur, les matchs durent dix minutes, et en club FS, 20 minutes. Les premiers matchs que vous jouerez seront des matchs 5 vs 5 (en comptant le gardien géré par l'ordi) et vous évoluerez à plusieurs postes : défenseur, attaquant droit ou gauche, milieu. Puis vous ferez des matchs en 7 vs 7 et pour finir 11 vs 11. A la fin de chaque match, vous recevrez une note sur 10 en fonction de votre performance, et vous pourrez voir les stats du match (possession, nombres de tirs, fautes... ) ainsi que l'homme du match.

    Progression de votre perso :
    bien entendu votre superstar progressera au fil des matchs et des entrainements a la salle de gym : puissance de tir, précision, tacles, passes... Sa renommée augmentera et il gagnera plus de sous après les matches, et cet argent peut être utilisé en entrainement, en apprentissage de compétences, et autres (boissons, vêtements... ).

    Défauts :
    Le jeu n'a pas de gros défauts, la plupart des joueurs progressent au fil du jeu, même si il y a des cas exceptionnels (comme ceux qui n'ont pas bien compris le tutoriel, ceux qui ne passent jamais et perdent le ballon au bout de 5 secondes... ).
    Il y a quelques approximation au niveau du gardien (un coup il rate complètement son arrêt, un coup il fait une parade incroyable).
    A noter tout de même que le nombre de joueurs est un peu faible, ce qui peut parfois considérablement rallonger votre temps d'attente pour débuter un match.
    Publié le 13 déc. 2010 à 12:03, modifié le 5 juil. 2012 à 22:08
  • 1 juil. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 10 ans.
    A la base, War Rock semble posséder un certain potentiel. Les graphismes sont assez réussis pour un F2P, les armes semblent nombreuses, les possibilités tactiques également.
    Mais dans certains cas, ce qui peut miner le potentiel d'un MMO, ce sont les joueurs. War Rock en est un parfait exemple.
    J'ai passé suffisamment de temps pour cerner les défauts et qualités du jeu.

    Graphiquement, le jeu est assez fluide, les maps et leurs textures sont bien réalisés, les armes biens représentées.

    Pour ce qui est du gameplay, vous avez le choix entre certaines classes :
    Assault (ou Soldier, je ne sais plus, fusils puissants)
    Heavy trooper (lance roquette)
    Sniper
    Medic (classe extrêmement utilisée, plus pour sa capacité a se soigner elle même que pour soigner les autres... )

    Des armes sont disponibles à chaque classes et grades. Vous ne pouvez pas les acheter définitivement, il faut les louer.
    Et là, première surprise, il faut être membre premium pour acheter les armes qui s'avèrent les plus intéressantes !

    On se rend vite compte qu'il y a cheaters et hackers en tout genres qui infestent les parties (slot pour armes supplémentaires, speed hack, health hack, damages hack et j'en passe... ). Et quand il n'y en a pas, certains joueurs insultent les autres juste parce qu'ils ont été tué (plus de rageux que sur CSS). Même si la communauté est plutôt anglophone, pas besoin d'être bilingue pour comprendre "f*ck you" ou encore " u son of a b*tch".

    War Rock propose des modes classiques, mais efficaces, mettant en scène terroristes et anti-terroristes :
    démolition (faire exploser une bombe a un endroit précis, ou la désamorcer, selon l'équipe. )
    deathmatch (tuer le plus adversaires possible pour cumuler le plus de point avant la fin du temps imparti)

    Ce sont 2 modes qu'on voie beaucoup sur le jeu (les autres modes sont plus "discrets").

    Conclusion : mérite le coup d'oeil, mais la communauté risque de vous décourager.
    les cheaters sont le seul gros défaut de War Rock, pour le reste, c'est très correct.
    Publié le 29 juin 2010 à 19:38, modifié le 1 juil. 2010 à 00:01
  • Plus d'autres critiques