Critiques de Norriss

  • 29 août 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    14 personnes sur 21 ont trouvé cette critique utile.
    MISE A JOUR AOUT 2013

    Après quelques mois de jeu j'ai finalement laissé tomber. La faute aux deux dernières zones de jeu qui m'ont totalement fait décrocher alors que j'étais à fond. J'ai trouvé que l'univers s'était beaucoup trop éloigné de ce qui m'avait séduit dans les premières zones. On était dans un monde réel soumis à des événements surnaturels, et tout d'un coup on se retrouve dans une univers trop fantaisiste digne d'un conte de fée cauchemardesque. Quand un animal s'est mis à me parler ils m'ont perdu.

    Quelques moi plus tard je suis retourné sur le jeu, avide de retrouver les sensations que j'avais déjà connues. Malheureusement je ne les ai pas retrouvées. Les quêtes si passionnantes à faire quand on découvre le jeu n'ont plus aucune intérêt quand on les fait en connaissant la solution.

    Je souhaite quand même longue vie à ce titre qui m'a transporté pendant plusieurs semaines.



    CRITIQUE ECRITE AU MOMENT DE LA SORTIE

    Bon alors, j'ai joué une semaine et je vais donner mes premières impressions. Je mettrai tout ça à jour quand j'aurai joué un peu plus longtemps.

    Pour l'instant j'ai exploré les villes de départ de chaque faction, et trois des zones du premier continent.


    LES POINT FORTS

    - Un MMO très différent : c'est même différent de tout ce que je connais en matière de MMO à bien des niveaux. Et cette impression de ne plus avoir de repères et de devoir réapprendre à apprivoiser un gameplay, quel kiffe !

    - Les quêtes : alors oui il y a bien sûr quelques quêtes de bashing, mais il y a aussi de l'infiltration, des coups de téléphone inopinés qui vous envoient en mission secrète à New York, de l'investigation... Il faut utiliser le navigateur intégré au jeu (très bien foutu d'ailleurs) , aller sur des sites, chercher sur Google des indices... Chapeau !

    - Un bon niveau de difficulté : on est loin des jeux trop faciles qu'on sort maintenant. Pour réussir à remplir les quêtes, il faut le mériter. Il faut chercher, il faut se creuser, et les trash mobs ne sont pas là pour faire de la décoration. On a vite fait de se faire dépasser par le nombre et de finir au point de rez (rassurez-vous les points de rez sont assez bien répartis).

    - Une communauté mature et intelligente : on sent bien que les habitués des MMO de base qui n'aiment que taper du monstre se sont vite découragés face à la difficulté, et que les joueurs les plus matures ont persévéré. Du coup l'ambiance s'en ressent énormément. Beaucoup d'entraide spontanée, des instances en pick up avec une ambiance très agréable... Ça fait du bien !

    - Hyper immersif. On tombe dans l'histoire et on n'a plus qu'une envie c'est de continuer. L'univers, l'histoire, les quêtes ! Ouh la que c'est prenant !

    - Les archétypes de personnages : très pratiques pour aider à se guider au milieu de tous ces pouvoirs. Et ce qui est génial, c'est que pour peu que tu aies les bonnes armes, une fois que t'as fini de monter ton tank par exemple, tu peux monter ce même personnage en heal ou DPS, pas besoin de reroll.

    - La zone de PVP de masse. Alors évidemment ça dépend beaucoup de l'heure à laquelle on se connecte, mais elle est vaste, les combats ne s'arrêtent jamais, il y a des quêtes journalières ! Point non négligeable, comme y a pas de niveaux aux personnages, on peut y aller dès le début ! A mon sens c'est une réussite.


    LES POINTS FAIBLES

    - Le plus gros problème ce sont les bugs omniprésents : Les gars, avant de sortir un jeu il faut pas hésiter à le finir ! Jamais je n'ai vu autant de bugs ! Des quêtes qui ne fonctionnent pas, des sons qui se lancent n'importe quand... C'est hyper pénible. Heureusement, il suffit de faire une requête aux GM et ils vous décoincent très vite. Ils sont très réactifs. Espérons que les correctifs arriveront avec la mise à jour majeure du 31 juillet.

    - L'interface ne fonctionne pas ! Notamment l'enregistrement des sets de stuff et skills. On peut mémoriser plusieurs sets associés à des pouvoirs, ce qui est pratique puisqu'on ne peut utiliser que 7 pouvoirs. Le problème c'est que c'est ultra buggé dans tous les sens. Mais bon, vu comment tout le monde hurle, j'imagine que ça doit être une des priorités de l'éditeur de corriger ce bug. Réponse le 31 juillet.

    - Les cinématiques sont hyper longues, bavardes et elles sont moches. Dommage car c'est le premier contact qu'on a avec le jeu et c'est pas terrible comme premier contact. Je vous rassure, on peut les passer.

    - La taille des villes de départ : non mais sérieux, c'est tout petit et il s'y passe rien ! Apparemment l'éditeur bosse dessus et annonce que ça va changer... hé ben on a hâte !

    - Les zones de PVP en groupe de 8 sont pas passionnantes et très peu nombreuses (deux zones, j'appelle ça très peu nombreuses).

    - Devoir débourser des euros pour avoir du stuff alors qu'y a déjà un abonnement ! Alors je vous rassure tout de suite, c'est juste pour des fringues ou des pets et ça n'empêche pas d'évoluer, mais qu'est ce que c'est énervant de payer un abonnement (assez cher en plus) et de devoir débourser encore si on veut un look original ! Il devrait y avoir une loi contre ça ; )

    - Les instances PVE un peu trop faciles au niveau normal. A part le boss de fin, franchement, c'est une promenade de santé. Un peu plus de difficulté aurait pas été de refus (bon après j'avoue, je roxx ; )

    - Pas de recherche de groupe. Non mais sérieux, finissez vos jeux les gars avant de les sortir ! (oui je sais je l'ai déjà dit).

    - Franchement, le craft pour l'instant je m'y suis que moyennement intéressé, j'en ai fait très peu, mais ça m'a pas l'air très intuitif tout ça !

    Voilà, à ce stade je n'ai pas grand chose de plus à dire pour l'instant, car il me reste beaucoup de zones à découvrir, je n'ai pas fait d'instances haut level, je n'ai ps encore participé à des événements...

    Bref c'est le début, mais pour l'instant ma curiosité a été piquée et j'ai envie d'en découvrir plus. Par contre, si les problèmes de bugs ne sont pas réglés très vite, je risque de me lasser assez rapidement.
    Publié le 28 juil. 2012 à 20:14, modifié le 29 août 2013 à 21:26
    14 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 27 déc. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    19 personnes sur 31 ont trouvé cette critique utile.
    C'est simple, quand je me suis inscrit à la bêta de FF14 c'était par curiosité. J'avais du mal à croire que l'on puisse faire renaître un jeu de ses cendres encore fumantes. En d'autres termes, je m'attendais à jouer gratuitement quelques jours, histoire de dire "J'y étais, c'était naze, j'y suis plus. " [... ] Mais ça c'était avant... de plonger en Eorzéa !


    - Mes premières impressions lors de la Bêta Playstation 3

    Lors de la création de mon premier personnage je n'ai pas été fasciné par le character design. Il faut avouer que pour l'instant les personnages se ressemblent un peu tous. Mais est ce vraiment un problème ? Je me souviens de mes premiers pas aux débuts de WoW. On était tous des clones et ça ne gênait personne. Là, on a quand même pas mal de possibilités.

    Dès les premières minutes de jeu j'ai fait deux constats : d'abord ce jeu est une claque visuelle. Il est somptueux. Ensuite, on n'a pas l'impression de jouer à un MMO mais bien de démarrer un véritable épisode de Final Fantasy. Et cette impression me sera confirmée tout au long de ma progression, mais j'y reviendrai plus loin.

    J'ai testé quelques jours le jeu qui n'était pas exempt de défauts. J'ai fait des retours sur le forum des testeurs, et quelle ne fut pas ma surprise lors de la phase suivante de voir à quel point les développeurs étaient à l'écoute de la communauté. La majeure partie des défauts cités par les testeurs avaient été corrigés ou étaient en passe de l'être. A partir de là j'ai commencé à me dire que ça sentait plutôt bon !

    J'ai donc acheté le jeu, mais sur PC. La version PS3 m'a posé un problème de taille : la grosseur des éléments de l'ATH. En clair je n'arrivais pas à voir mon personnage qui était recouvert par les éléments d'interface. Je sais que depuis ils ont réglé le problème mais je n'ai pas eu la patience d'attendre.


    - Le début de mon immersion dans le jeu.

    Je passe les débuts catastrophiques à cause du trop grand nombre de connexions, les files d'attente interminables. Visiblement je n'étais pas le seul à penser que le jeu ne marcherait pas. Les développeurs eux-mêmes avaient prévu des serveurs trop petits qui n'ont pas pu faire face à l'énorme affluence. Une fois de plus les développeurs ont réagi et aujourd'hui tout est rentré dans l'ordre.

    En prenant en main la version PC je n'ai eu quasiment que de bonnes surprises. Pour faire simple j'ai pris une bonne claque ! Visuellement c'est une bombe atomique. Il m'arrive de m'arrêter juste pour regarder un coucher de soleil ou me faire hypnotiser par les orages. Vous l'avez compris, les effets météo sont particulièrement réussis. Tout simplement sublimes !

    Côté animation et gameplay on est dans le haut de gamme et le sophistiqué. Pas de panique, le joueur est littéralement pris par la main par un tutoriel très complet et omniprésent (il peut s'enlever si vous l'avez déjà fait) , qui vous aide à prendre en main le bébé.

    Alors pour les habitués des MMO, les premières heures de jeu paraîtront un peu rébarbatives, car il faut bien le reconnaître, les quêtes bas niveaux sont très basiques. Mais alors après... oh la la !


    - Le jeu révèle son potentiel.

    Comme dans un Final Fantasy classique, le jeu met du temps à révéler son potentiel. Et quel potentiel ! Plus on avance et plus on découvre de nouvelles possibilités : dès le niveau 11 on découvre qu'on peut apprendre toutes les classes et tous les métiers avec le même personnage.

    Puis on découvre sa chambre, dans laquelle on peut entreposer son équipement et appeler ses servants, qui vont garder nos affaires et s'occuper de nos ventes d'objet. A partir du lvl 15 on découvre que pour suivre nos quêtes principales, celles qui déroulent l'histoire (l'épopée) , on doit jouer en groupe pour faire certaines instances. Un outil de recherche de partenaire a été implémenté et on n'attend jamais plus de 30 minutes en étant DPS (5 minutes si on est healer ou tank). Au passage, les instances sont superbes et les jeux de lumière à tomber par terre.

    On découvre ensuite les grandes compagnies, auprès de qui on doit monter en réputation pour obtenir des équipements spéciaux et qui seront notre faction PVP.

    Parfois on croise des personnages d'anciens jeux de Final Fantasy (je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler).

    Et à partir du niveau 44 (pour l'instant il y en a 50) les choses commencent à se corser. Les donjons sont tout sauf une promenade de santé, affronter les boss nécessite une véritable stratégie et du sang froid... Ah que c'est bon de retrouver un peu de difficulté dans un MMO !


    - La première mise à jour.

    Elle a eu lieu il y a deux semaines. Je venais juste de passer lvl 50 donc je n'ai pas encore profité de tout le contenu mais d'après les membres de ma guilde il y a de quoi faire.

    Mais j'ai quand même pu voir qu'une fois de plus les développeurs étaient à l'écoute. Ils ont fait le nécessaire pour que le lag, omniprésent aux heures d'affluences, soit éliminé. Les samedis soirs il était difficile de jouer correctement et maintenant ce n'est plus qu'un mauvais souvenir. Les choses iront encore mieux le jour où ils ouvriront des serveurs en Europe (on joue sur des serveurs canadiens).

    L'épopée qui s'achevait d'une manière spectaculaire au niveau 50 a été prolongée, des nouveaux donjons, des nouvelles factions auprès desquelles il fait monter sa réputation pour avoir des équipements spéciaux, du PVP... J'en passe, cette mise à jour est énorme. Et je ne pourrai pas en profiter tout de suite car j'ai encore tellement de choses à faire, moi qui viens d'arriver au niveau 50 !

    CONCLUSION

    Je faisais la bêta par curiosité, et aujourd'hui, cinq mois plus tard, je suis toujours sur le jeu et j'ai l'impression de n'en avoir découvert qu'une petite partie. Je vais de surprise en surprise et d'émerveillement en émerveillement. La difficulté relative de ce titre et son exigence font que la communauté est assez mature. [... ] Quel plaisir de jouer entre personnes agréables ! On joue dans toutes les langues, mais si vous voulez trouver des français, sachez que la plupart sont sur le serveur Moogle.

    J'ai lu sur ce site qu'après sa période de lancement, non seulement FF14 ne perdait pas de joueurs mais qu'il en gagnait 100 000 nouveaux par mois. Ça se voit, le monde est très vivant et on ne met jamais longtemps à trouver de l'aide quand on en a besoin. Je ne sais pas combien de temps je vais rester sur FF14, mais à ce jour c'est une des plus belles réussites qu'il m'ait été donné de voir depuis que je joue aux MMO (et j'en ai fait un paquet). Si les développeurs continuent d'être aussi efficaces quelque chose me dit que je vais encore passer un bon moment en Eorzéa.

    Un grand bravo aux équipes de Square Enix qui a réalisé un véritable miracle en ressuscitant ce jeu d'une aussi belle manière !
    19 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 3 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 10 ans.
    6 personnes sur 18 ont trouvé cette critique utile.
    J'vais testé la release coréenne en début d'année, et franchement j'avais été assez déçu. J'avais fait un perso asmodien, et j'avais trouvé l'univers assez déprimant.

    Je n'ai pas adoré non plus le character design. Je n'avais pas aimé celui de Lineage 2, ben là je ne trouvais pas cela mieux.

    Alors évidemment, jouer en coréen ne m'a pas vraiment aidé à appréhender la profondeur du scénario.

    J'ai donc acheté la version française, pour parfaire mon opinion. J'ai laissé tombé les asmodiens. J'ai bien fait, car du côté de la lumière, les décors sont moins déprimants.
    Le graphisme n'est pas révolutionnaire, mais c'est quand même assez joli.

    Pour l'instant je joue avec des potes casuals, deux à trois fois par semaine, deux à trois heures par cession. On y va volontairement doucement, afin de ne pas bourriner jusqu'au lvl 50, puis dire "Oh mais je fais quoi maintenant ? "

    J'ai été assez séduit par des petits détails très simples : par exemple, quand il pleut, si on laisse son personnage immobile quelques secondes, il regarde vers lez ciel, tend la main, constate qu'il pleut, et sort une grosse feuille d'arbre qu'il utilise comme un parapluie.

    Côté files d'attentes, je n'ai eu aucun problème. Pour le reste (pvp et instances) , je n'y ai pas encore eu accès, donc je complèterai ce post quand ce sera le cas.
    Publié le 18 oct. 2009 à 12:19, modifié le 3 nov. 2009 à 18:59
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques