4,76/10
8 évaluations

Critiques de Navy Field

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

2 personnes ont trouvé cette critique utile.
Navy Field : un jeu de simulation de batailles navales de la seconde guerre mondiale un peu arcade, voici le jeu en résumé. Les francophones ne sont pas très nombreux. Le jeu - je parle de la version européenne - est en anglais et en allemand. Mais il existe une flotte sur le serveur Hood, les FNFL qui grandit gentiment et marque de bons points, surtout contre des flottes allemandes. La compréhension du jeu est difficile. Enfin, pas si l'on s'applique à lire des guides avant de commencer...
Publiée le 29 juil. 2009 par Philotas.

Pas de critique négative recommandée.

  • 29 juil. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 11 ans.
    2 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Par Philotas
    Navy Field : un jeu de simulation de batailles navales de la seconde guerre mondiale un peu arcade, voici le jeu en résumé.

    Les francophones ne sont pas très nombreux. Le jeu - je parle de la version européenne - est en anglais et en allemand. Mais il existe une flotte sur le serveur Hood, les FNFL qui grandit gentiment et marque de bons points, surtout contre des flottes allemandes.

    La compréhension du jeu est difficile. Enfin, pas si l'on s'applique à lire des guides avant de commencer. Mais ces guides, ils faut les chercher. Le forum de la version européenne n'est pas si vieux que ça, vous trouverez plus d'infos sur la version nord-américaine (www. navyfield. com) , tout en anglais. Les erreurs seront néanmoins certainement inévitables à moins d'être assisté par de vieux et expérimentés loups de mer.

    Une fois dans le bain, on commence avec de petits navires tels les destroyers ou les frégates. Mais on arrive rapidement à des navires toujours plus grands sur lesquels il faut adopter une manière de jouer adaptée. On peut rester un amoureux des petits navires, mais les grands prendront du plaisir à vous défoncer, malheureusement. Donc une fois que vous atteignez une nouvelle classe de navire, il vous faut toujours plus de marins, spécialisés d'une certaine manière, etc. Bref comme ce fut déjà dit ci-dessus, il faut prendre la peine de s'informer avant de se lancer.

    Un gros souci sur Navy Field est l'avantage qu'ont ceux qui paient pour jouer. Il est possible d'y jouer entièrement gratuitement. Mais l'expérience est réticente à s'accumuler, et ne pas payer équivaut à ne jamais pouvoir atteindre le dernier navire d'une ligne.

    Navy Field offre la possibilité de jouer 4 marines (la Royal Navy, la Kriegsmarine, l'US Navy et l'Imperial Japanese Navy) pour lesquelles il y a des porte-avions, sous-marins, cuirassés, croiseurs,... disponibles. L'arrivée de la marine française a été annoncée, mais le développement est lent et il n'y a pas de date prévue.

    Comme ce fut suggéré ci-dessus, il y a des flottes constituées par les joueurs. Ensuite il est possible de s'affronter entre flottes. Les 4 marines présentent dans le jeu sont représentées par un port qu'on peut posséder. Lorsqu'une flotte en prend possession, elle peut améliorer le port. Mais d'autres flottes voudront peut-être également pouvoir se vanter de dominer New York, Londres ou encore Hambourg...
    Publié le 29 juil. 2009 à 18:11, modifié le 29 juil. 2009 à 18:25
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques

Que pensez-vous de Navy Field ?

7 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (8 évaluations | 1 critique)
4,8 / 10 - Moyen
Répartition des notes de Navy Field
Répartition des notes (8 votes)