Critiques d'Eye of the North

  • 10 sept. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 11 ans.
    Positif :
    - C'est beau : décors et ambiances réussis
    - Les 100 compétences de classes sont sympas quoiques certaines pourraient être des élites
    - Le principe des donjons est nouveau et certains sont bien prenants
    - Pièges originaux et... mortels
    - Azuras, nains, norns et charrs : très bien
    - Mini-jeux sympas

    BoF :
    - Skins des nouvelles armes et armures

    Négatif :
    - Quête principale un peu courte.
    - Repérage confus entre la quête principale et les donjons : ce qui est à faire, ce qui est fait. On a bien les 2 bouquins mais ils me pourrissent l'inventaire et ne commencent à se remplir qu'une fois acquis (faudrait en avoir qu'un, avec 2 châpitres, obtenu à l'arrivée à l'Oeil du Nord).
    - Compétences PVE liées aux titres incitant à un farming plutôt stupide et "uniformisant" pas mal de builds tant certaines sont puissantes.
    - Trop de titres à jouer en même temps. Si l'espoir d'Anet est de nous faire patienter (jusqu'à GW2) en nous incitant à farmer pour ces titres, ca ne vat pas le faire du tout, en tout cas pour moi.
    - Pas de "Hard Mode" disponible, mais ca devrait venir...

    Avis plus subjectif :
    Par principe, je suis totalement contre les compétences liées aux titres (pour info : je ne fais quasiment que du PvE, parfois un peu d'AVA).
    La grande réussite de ce jeu réside, à mon avis, dans le subtil équilibre entre les caractéristiques et le choix des compétences.
    Avec les compétences liés aux titres, le jeu perd de sa richesse...
    Bah... ça doit plaire aux bourrins ! ^^
    Publié le 10 sept. 2007 à 18:19, modifié le 10 sept. 2007 à 23:29
  • 7 sept. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 11 ans.
    10/10

    Sans titre

    Gwen se veut le premier add-on de Guildwars. Après deux "stand-alone" et le jeu original, Gwen reprend l'histoire et l'univers de Prophétie.

    A peine débarqué à l'Arche du Lion, l'ambiance est posée : des séismes secouent notre personnage et l'on se laisse mener par l'action. C'est simple, on se croirait dans les débuts de Guildwars, on a envie d'une seule chose : découvrir la suite de l'histoire.

    Les décors sont somptueux, et les graphismes sont plus magnifiques qu'ordinaire. Les cascades, les montagnes, les reflets de glaces et d'eau et les effets pyrotechniques sont tout simplement bluffants. Les nouveaux monstres sont intérressants, certains sont démesurées. De plus certains sont montables comme le devoreur géant ! Quant aux nouveaux héros disponibles, ils ont tous un charisme indéniable !

    Même moi qui n'était pas un grand fan des Asuras, j'avoue que le Vekk, le héros Asura est vraiment attachant. Mais vous allez me dire : Asuras ? KESAKO ? Gwen introduit des nouvelles races dans cet opus, ne vous emballez pas, elles ne sont pas jouables, mais elles enrichissent grandement le background : il y a donc : les norns (des guerriers de 2m50 de haut) , les asuras (ils ressemblent à des gremlins) , les chaars (des sorts de lions assez barbares) , et les nains (comme passe partout).

    Ensuite il y a l'IA des mercenaires qui est vraiment flemmarde : ils ne savent pas utiliser toutes les skills disponibles et ils restent dans les sorts de zones... Certes, il reste toujours la possibilité de grouper avec des joueurs.

    Une fois un groupe établi, on peut visiter des donjons, composés de 1 à 5 étages, certains sont remplis de monstres, d'autres de pièges et d'autres des deux réunis. A la fin du donjon, se trouve un boss, et là... déception. Pour compenser leur IA très faible, on a souvent à faire à des boss qui "one shoot". Heureusement ce n'est pas souvent le cas, mais cela est très frustant quand on tombe sur l'un d'eux.

    La difficulté du jeu est irrégulière. Certaines missions sont vraiments très simples, autant d'autres sont cauchemardesques. La compagne se termine assez rapidement, mais le contenu ajouté : armes, armures, titres, donjons et héros rallongent largement la durée de vie.

    De plus l'ajout du panthéon des hauts faits permet de résumer la vie de notre personnage, ainsi que ses actions accomplis. Celles ci auraient une incidence sur Guildwars 2. Cela est vraiment le gros plus de Guildwars Eye of the North.
    Publié le 7 sept. 2007 à 19:26, modifié le 7 sept. 2007 à 19:54
  • 6 sept. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 11 ans.
    Par Avatar de Myron
    Tout est dans le titre :
    GW : EN me plait beaucoup à de nombreux points de vue : notamment par les petits détails apportés à l'histoire et le côté un peu décalé de certaines parties du jeu (la boxe, les lapins... ) et sur les compétences que l'on peut obtenir par le biais de quêtes, un peu comme dans le premier opus, plutôt que de mettre systématiquement la main au porte-monnaie.
    Bref, beaucoup de satisfaction au niveau géneral sur le jeu.

    Quelques bémols cependant :
    - Le jeu semble fort court, certes c'est une extension mais j'aurais aimé, par exemple, en vivre un peu plus dans les territoires chaars.
    - Les titres requis pour les marchands qui sont un fardeau pour quelqu'un qui, comme moi, n'a pas énormement de temps après le boulot pour jouer longtemps.

    Conclusion : 8/10, très bien, mais peut mieux faire cependant.
    Publié le 6 sept. 2007 à 21:51, modifié le 6 sept. 2007 à 23:30
  • 6 sept. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 11 ans.
    Personnellement j’adore cette extension, il y a beaucoup de bonnes idées, comme le panthéon, les dévoreurs de siège, les compétences spéciales PVE, les nouvelles races, les donjons, la conclusion de la cape de gwen…

    Cependant, j’ai une impression de légèreté face au contenu de gwen, la quantité d’avant-postes supplémentaires disponibles, la surface de jeu supplémentaire (surtout quand on voit l’espace restant non utilisé) et la durée de l’intrigue pve sont très/trop faibles. D’autre part certaines promesses ne sont tenues qu'à moitié, comme pour les armures, qui sont des re-stylages plus ou moins réussis.

    Je ne pense pas que le fait d’ajouter un mode hard à gwen sert à grand-chose, ce qui manque à gwen c’est du contenu, 2 ou 3 ajouts feraient l’affaire (sur le même principe que la fournaise des lamentations) mais apparemment ce n’est pas prévu par les développeurs.

    En y réfléchissant, j’ai du mal à croire que le laps de temps qui c’est écoulé entre Nightfall et gwen n’ai pas permis de développer un jeu plus dense.

    Pour conclure, je dirai que Gwen est une bonne extension, mais elle n’aura pas été l’apothéose de la saga que nous attendions tous, reste a espérer que GW 2 ne sortira pas en retard
    Publié le 6 sept. 2007 à 10:20, modifié le 6 sept. 2007 à 11:40
  • 6 sept. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 11 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de bouye
    Avant toute chose, je n’ai toujours pas reçu mon jeu, ma boite étant sans doute bloquée quelques part dans les limbes entre les douanes de Nouvelle-Calédonie et ma maison. Ma critique se basera donc principalement sur ce qui j’ai pu faire pendant le week-end d’avant-première c’est à dire l’accès aux terres Norns et quelques donjons soit un bon tiers du jeu quand même, ainsi que les retours de mes potes de guildes sur les changements plus récents concernant le Panthéon.

    Alors ne vous laissez pas démoraliser par mes avis qui peuvent sembler négatifs au risque de vous spoiler le reste de la critique : j’aime bien cette extension car je me suis énormément amusé dans la partie que j’ai visitée. Ah oui, et si vous êtes PvPistes, autant vous le dire de suite, passez votre chemin cette extension ne vous concerne pas (du moins tant que le metagame n’est pas pris d’assaut par des builds reposants sur les compétences de Eye of the North).

    La campagne :
    Coupons court tout net toute idée d’argumenter sur un éventuel coté épique de cette toute nouvelle menace pour le monde de Tyrie : c’est court, très, trop. Ca va vite, très, trop. Bref, on ne sent pas la menace, ni le cataclysme qui se prépare, on ne s’attache guère aux persos. Même si la campagne est destinée aux niveaux 20, elle ne devrait pas démarrer ainsi sur les chapeaux de roues ; au contraire elle devrait durer puisque cette extension est sensée nous tenir occupés pendant entre 1 et 2 ans. À tout casser, elle nous tiendra occupé pendant 2 semaines… probablement moins pour la plupart des gens pressés.

    Même la manière de gagner les terres du nord, identique à 90 % quel que soit son lieu de départ est sans intérêt, mieux aurait valu crapahuter dans un donjon faisant 4~6 niveaux (un donjon différent pour chaque ville de départ mais débouchant sur le même 6ième niveau par exemple) avant de trouver Ogden et Vekk. La traque de l’Ours Norn est très intéressante mais ô combien courte. De même le recrutement instantané de Gwen arrive bien trop vite, plusieurs missions auraient du être faites dans les alentours de l’Œil du Nord pour prouver notre valeur avant qu’elle n’accepte de nous rejoindre, voir même qu’elle n’accepte de nous laisser entrer dans le Panthéon. Bref on retombe sur ce qui a fait la mauvaise réputation de Factions : une histoire bien trop rapidement menée et trop peu de mission ; en dessous de 20 missions, point de salut.

    Au final, la menace de l’arrivée des Destructeurs semble aussi effroyable que… que quand Shiro faisait un gros caprice pour redevenir un mortel. Bref, on est bien loin des campagnes épiques de Prophecies et de Nightfall. En fait, il faut appréhender la menace des Destructeurs comme le font les Norns : ce sont juste de nouvelles proies pour nos parties de chasse, de nouveaux monstres à tuer en masse pour collectionneur leurs cœurs, les échanger contre des armes que nous mettront dans le Panthéon.

    Le Panthéon des Héros :
    Outre les bugs dont j’espère qu’ils ont disparu, la version initiale présente durant l’avant-première était carrément bâclée au niveau du Monument de l’Honneur et du Monument de la Résistance. Les premières mesures urgentes de modification sont exactement ce qu’il nous fallait : tout un tas de mini-statues diverses et variées à afficher dans le monument de l’Honneur pour les titres PvP comme pour les titres PvE MAIS également pour les campagnes et autres missions d’élite terminées ( ! ) et les armures correctes, et avec une représentation du personnage en plus ( ! ) dans le monument de la Résistance.

    Reste un problème de place : on est assez limité dans ce qu’on peut afficher, en général 5 statues uniquement par monument et tant le système pour ajouter des miniatures, héros, arme, etc… que la manière de réorganiser l’affichage est archaïque et pas du tout ergonomique. Outre ces corrections, on peut espérer que, dans le futur, le monument de la Fraternité soit un peu plus retravaillé pour inclure les armures correctes des Héros ainsi qu’une statue appropriée pour les familiers « normaux » . Gaile a indiqué que des solutions étaient à l’étude conservant le monument de la Dévotion à propos de la personnalisation des miniatures (la personnalisation était vraiment une très mauvaise idée de la part des concepteurs, ce qui prouve une fois de plus que ces derniers sont peut-être très bons mais pas infaillibles).

    Reste le monument des armes (celui de la Valeur je crois ? ) , là tout reste à (re) faire. Ce monument n’accepte que des armes de fin de GWEN, plus précisément, non-pas celles obtenues en finissant la campagne mais celles des Destroyers, des armes de rareté dorées pour lesquelles il faudra farmer des cœurs. Outre le fait qu’il faille farmer comme des malades pour les avoir, elles ne représentent en rien les armes préférées de nos personnages, ni celles qu’ils utilisent au quotidien, ni celles pour lesquelles ils ont du suer pour les avoir (en finissant Factions ou Nightfall, en faisant encore et encore le Domaine de l’Angoisse, en farmant des boss pour les dropper ou en farmant des créatures pour pouvoir avoir assez d’or pour les acheter à d’autres joueurs). Enfin que diable, je possède des armes qui ont tué un Dieu ! Et on m’en a donné d’autres après en récompense pour l’avoir fait !

    Les titres :
    Les titres PvE sont semblables à ce qu’ils étaient dans Nightfall, il ne fallait guère s’attendre à un système de réputation différent et somme toute, il est très correct. Après tout, même les titres PvP de Factions ont été convertis à ce système récemment (tant mieux d’ailleurs pour ceux que le PvP n’intéresse pas). D’aucun se plaindra du besoin de farmer, mais il est fort probable qu’en prenant le temps de faire toutes les quêtes et autres activités secondaires, on pourra atteindre un rang correct dans le titre en mode normal. Et de toute manière, il est toujours recommandé de faire toutes les quêtes et activités annexes pour faire durer le plaisir, plutôt que de foncer tête baissée vers la fin du jeu et de se plaindre après qu’il ne nous reste plus rien à faire.

    Non, le problème se posera certainement pour les derniers niveaux des titres : même avec le mode difficile à venir, il faudra farmer encore et encore les mêmes zones d’exploration. Hors, déjà c’est assez pénible de le faire dans Factions sur la Mer de Jade et la Forêt d’Echovald à cause de la faible étendue de ces régions mais dans GWEN cela va vite devenir insoutenable : il y en a trop peu. Une solution peut éventuellement être trouvée ; en effet, d’aucun ont suggéré de mettre en vente des parchemins permettant d’utiliser des bénédictions (Deldrimor, Norn, Asura, Avant-garde d’Ebon mais aussi Luxon et Kurzick) dans n’importe quelle zone de n’importe quel chapitre.

    Les nouvelles zones et les donjons :
    D’elles on ne retiendra que 2 choses : elles sont très belles et bien pensées MAIS elles sont en trop petit nombre (et c’est la seconde fois que j’insiste dessus). Si ArenaNet n’avais pas abandonné l’idée des extensions gratuites tous les 2~3 mois avec l’ajout d’une zone (sans forcément l’accompagner d’un donjon aussi complexe que la Fournaise) nous aurions, en comptant ces zones en plus de celles rajoutées par les standalones payants, un monde immense à parcourir, bien plus grande que la surface actuelle couverte par les 4 chapitres.

    Ici dans GWEN on se demande pourquoi les zones ne sont pas reliées à celles de Prophecies. En effet, Factions et Nightfall, dans une moindre mesure, regorgent de portes que le groupe ne peut pas franchir si un membre ne rempli pas la bonne condition. Ce système aurait très bien pu être implémenté dans les nouvelles zones : par exemple une porte entre les Chutes et une région Asura adjacente, gardée d’un cote par des soldats de la Lame Brillante et de l’autre par des Asura aurait permis de passer de Prophecies à Eye of the North et inversement si tous les membres du groupe remplissaient les bonnes conditions (posséder les deux chapitres). La même chose entre le pays Charr et Ascalon, ainsi que les Lointaines Cimefroides et les Cimefroides du Nord. Bref, il y avait possibilité de rajouter entre 2 et 4 zones dans chacune des 3 régions pour faire le lien avec les régions préexistantes et renforcer l’impression d’un monde unie (l’un des principaux défauts de Guild Wars coté immersion dans le jeu).

    Les donjons sont une telle réussite, qu’on peut se demander « pourquoi diable n’en ont’ ils pas rajouté d’autres après la sortie de la Fournaise des Lamentations ? » . Bien sur, la réponse a déjà été donnée depuis longtemps mais ici aussi on ne peut s’empêcher de s’imaginer ce que serai le jeu avec quelques donjons en plus sur chaque continent. L’idée d’avoir mis près de leur entrée des quêtes répétables avec des récompenses conséquentes est également bienvenue, il faudra espérer qu’elles ne soient pas revues à la baisse si certains arrivent à farmer les donjons. On peut cependant regretter que la plupart des donjons n’aient que très peu de niveau et que la taille de chaque niveau soit loin d’égaler la taille de la Fournaise des Lamentation. Mais dans l’ensemble c’est une sacrée réussite.

    Les reskins :
    Vous remarquerez que je n’ai pas parlé des reskins d’armures, d’ennemi ou même de familiers dans ma critique. C’est simple : avec l’absence d’information sur le prochain chapitre par rapport aux calendriers de publication précédents, suivit des rumeurs sur GW2, puis la parution de l’article de PCGamers, et aussi un peu grâce à l’expérience acquise par certaines déceptions de Factions et Nightfall, je savais déjà que cette extension serai faite avec un calendrier de développement assez serré, peu de ressources, une réutilisation massive des concepts, arts et autres « assets » précédemment développés pour les chapitres antérieurs...

    Cela a été confirmé par la divulgation du faible nombre de compétences, la présence de compétences PvE dont les bases reposent sur ce qui aurait pu être deux nouvelles professions et enfin de la carte des zones de GWEN qui au final proposaient une surface d’exploration assez faible. Donc concernant tout cela, je n’ai pas été déçut, car c’est ce à quoi je m’attendais, ce que dictaient les impératifs économique, le calendrier, les ressources disponibles, le début de la reproduction d’un second chapitre en parallèle, etc…
    Certains reskins sont assez jolis, d’autres beaucoup moins ; je me contenterai donc de ceux que je trouve sympathique.

    Les compétences :
    Je n’ai pas non-plus parlé des compétences PvE, normal : coté compétences, il est bien trop tôt pour savoir quels builds seront viables en PvE en mélangeant les compétences PvP/PvE et les nouvelles compétences des Asura, des Nains, de l’Avant-garde et des Norns. D’autant plus qu’il y aura peut-être des rééquilibrages dans les semaines suivant la sortie du jeu. Qui sait peut-être se révéleront-elles être intéressantes pour enfin arriver à faire les zones élites des autres chapitres dans certaines professions par exemple ? Certaines dont la Lumière de Deldrimor peuvent se révéler très intéressantes à la longue pour trouver des objets et passages cachés dans les donjons de GWEN. Mais encore une fois seul le temps dira si cette compétence se révèle également utile ailleurs que dans Eye of the North.

    Les occasions ratées :
    L’article de PCGamers laissait entendre qu’on aurait accès à des lieux anciennement visités et devenue inaccessibles depuis la Fournaise tels que les catacombes (les tremblements de terres étaient sensés ouvrir des passages de partout) et j’avais secrètement espéré qu’on puisse retourner dans des lieux perdus d’Ascalon tels que la Place des Fous ou le Pic du Sorcier.

    Il n’y a vraiment rien de rien qui relie les continents entre eux contrairement à tout ce qui a été dit dans les différentes interviews. Le vaste réseau de tunnel souvent mentionné est complètement inexistant. Il est impossible de trouver le tunnel des Draguerres qui va de la Fournaise des Lamentations jusqu’à la Forêt d’Echovald. Pourtant il avait toutes les raisons du monde d’être inclus dans les profondeurs de Tyrie. De même, quand on trouve une stèle faisant mention de Norns qui sont morts en essayant de sauter dans un trou qui est sensé aller de l’autre coté du monde… on est quand même tenté de se dire que ce tunnel serait également une bonne addition aux profondeurs explorables. Peut-être peut-on espérer des choses de ces coté-là dans d’éventuels missions packs ultérieurs.

    Globalement, cela aurai été également une bonne occasion d’inaugurer de nouvelles quêtes faisant le lien entre tous les chapitres, comme celle permettant de passer de la Désolation (dans Nightfall) au Désert de Cristal (dans Prophecies) ou comme la toute nouvelle quête du poussin moa noir. Ainsi quelqu’un qui possède 1, 2 ou 3 standalone trouverai encore plus son compte en achetant GWEN (plus de chapitre possédés = plus de possibilités) , car cela lui aurai demandé de revisiter tous les endroits auxquels il a accès. Et là encore, il n’en est rien, encore une fois les environnements sont cloisonnés presque sans lien entre eux.

    Le Panthéon, oui il sert de pont entre GW1 et GW2, oui on en retirera certains bénéfices (on ignore encore lesquels) dans le second volet (probablement rien qui ne déséquilibrerait le jeu en faveur des « anciens » cependant). Mais quelle occasion ratée ! Il ne sert STRICTEMENT à rien dans GW1 !
    Nous faisons face sans cesse à des problèmes de stockage chronique ; et, même si tout cela est optionnel, on nous encourage (plus encore avec les différents monuments du Panthéon) à collectionner des armures, armes, miniatures, objets des événements, les nouveaux bien consommables, etc… et nous n’avons nulle part où les mettre. C’est encore plus flagrant avec les miniatures : deux nouvelles miniatures ont été rajoutées au moment de la sortie de GWEN (le poussin moa noir et le grawl) mais, en plus, elles sont désormais personnalisées quand on les ajoute au Monument de la Dévotion. Si l’on désire monter plusieurs personnages, cela obligera à faire de multiples collections, une pour chaque personnage dont on veut un tant soit peu décorer le panthéon occasionnant ainsi un encombrement encore plus important dans le coffre, l’inventaire et les mules PvP.

    Conclusion :
    Pourtant, malgré tous les défauts listés qui semblent critiques aux yeux de certains, j’ai apprécié ce que j’ai trouvé dans cette extension. Pourquoi ? Parce que je m'y suis amusé ! Parce qu’ils ont vraiment cherché à innover dans les accotés, les passages amusants, les activités funs à faire seul ou en groupe pour se détendre quand on ne veut plus occuper son temps en un nième vidage de zone ou dans une sempiternelle mission d’élite dont on ne sait plus combien de fois on l’a faite auparavant. Les nouvelles cultures sont bien pensées et même exotiques par certains cotés et aurait méritées d’être plus approfondies, mais bon cela sera le cas, espérons-le, dans GW2.

    Bref GWEN mériterait le nom d’Activity pack plutôt que celui d’Expansion pack. Je l’apprécierai pour ce qu’il est, MAIS… GWEN ne m’a certes pas encore convaincu de faire le grand bond vers Guild Wars 2. Et il est clair que Eye of the North ne me tiendra pas occupé 2 ans…
    Publié le 6 sept. 2007 à 08:44, modifié le 6 sept. 2007 à 11:40
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques

Que pensez-vous de Eye of the North ?

49 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (55 évaluations | 6 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien
Répartition des notes de Eye of the North
Répartition des notes (55 votes)