Critiques de Kane Harn

  • 11 sept. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 12 ans.
    4 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    ... qui a marqué avec sa propre personnalité.
    En effet, le mixte 2D-3D est vraiment adapté à ce design manga. Les classes sont vraiment intéressantes, ainsi que le système d'évolution : je commence et je décide de devenir un guerrier, bon j'xp mais j'ai deux barres d'xp : une me donne des points de stats (force, endurance, etc. ) , l'autre me donne des points de "skill" qui me permettent de d'évoluer à partir d'un certain niveau. L'arbre de classe se divise plus je monte en niveau. De guerrier je peux devenir Paladin, puis Crusader. Ou choisir de devenir Knight puis Lord Knight.

    Les plus :
    - Le design
    - Les classes : du monk avec ces pouvoir impréssionnants, au crusader et ses grands cross tout simplement génial à jouer
    - L'ambiance du jeu : on a l'impression de vivre une vraie aventure lorsqu'on y joue
    - Les musiques
    - Le système de combat : rapide, pas prise de tête : une prise en main rapide et dynamique
    - Les petits bonus : pouvoir se marier, pouvoir adopté un enfant, avoir un petit pet, etc.
    - Être vraiment différent des autres MMORPG

    Les moins :
    - Manque de personnalisation au niveau des avatars (habits identiques à part la couleur)
    - L'xp ne se fait qu'avec du monster bashing
    - L'artisanat est très très faible (à part deux classes d'artisanats : blacksmith et alchemist)
    Publié le 11 sept. 2007 à 01:37, modifié le 11 sept. 2007 à 03:52
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 7 sept. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 12 ans.
    Gwen se veut le premier add-on de Guildwars. Après deux "stand-alone" et le jeu original, Gwen reprend l'histoire et l'univers de Prophétie.

    A peine débarqué à l'Arche du Lion, l'ambiance est posée : des séismes secouent notre personnage et l'on se laisse mener par l'action. C'est simple, on se croirait dans les débuts de Guildwars, on a envie d'une seule chose : découvrir la suite de l'histoire.

    Les décors sont somptueux, et les graphismes sont plus magnifiques qu'ordinaire. Les cascades, les montagnes, les reflets de glaces et d'eau et les effets pyrotechniques sont tout simplement bluffants. Les nouveaux monstres sont intérressants, certains sont démesurées. De plus certains sont montables comme le devoreur géant ! Quant aux nouveaux héros disponibles, ils ont tous un charisme indéniable !

    Même moi qui n'était pas un grand fan des Asuras, j'avoue que le Vekk, le héros Asura est vraiment attachant. Mais vous allez me dire : Asuras ? KESAKO ? Gwen introduit des nouvelles races dans cet opus, ne vous emballez pas, elles ne sont pas jouables, mais elles enrichissent grandement le background : il y a donc : les norns (des guerriers de 2m50 de haut) , les asuras (ils ressemblent à des gremlins) , les chaars (des sorts de lions assez barbares) , et les nains (comme passe partout).

    Ensuite il y a l'IA des mercenaires qui est vraiment flemmarde : ils ne savent pas utiliser toutes les skills disponibles et ils restent dans les sorts de zones... Certes, il reste toujours la possibilité de grouper avec des joueurs.

    Une fois un groupe établi, on peut visiter des donjons, composés de 1 à 5 étages, certains sont remplis de monstres, d'autres de pièges et d'autres des deux réunis. A la fin du donjon, se trouve un boss, et là... déception. Pour compenser leur IA très faible, on a souvent à faire à des boss qui "one shoot". Heureusement ce n'est pas souvent le cas, mais cela est très frustant quand on tombe sur l'un d'eux.

    La difficulté du jeu est irrégulière. Certaines missions sont vraiments très simples, autant d'autres sont cauchemardesques. La compagne se termine assez rapidement, mais le contenu ajouté : armes, armures, titres, donjons et héros rallongent largement la durée de vie.

    De plus l'ajout du panthéon des hauts faits permet de résumer la vie de notre personnage, ainsi que ses actions accomplis. Celles ci auraient une incidence sur Guildwars 2. Cela est vraiment le gros plus de Guildwars Eye of the North.
    Publié le 7 sept. 2007 à 19:26, modifié le 7 sept. 2007 à 19:54
  • Plus d'autres critiques