Final Fantasy XIV Online début 2018, où en est-on...

7/10
Après la cata FF XIV Online de 2010, le jeu fait un retour fracassant en 2013. Et pour ceux qui n'auraient pas joué à l'ancienne version, je conseille le visionnage de vidéos. Certains joueurs ont screené les derniers instants de la v1, jusqu'à la fermeture des serveurs... la bataille de Carteneau faisait rage, Dalamud était menaçant dans un ciel pourpre, l'ambiance sonore était incroyable, et des monstres inconnus apparaissaient dans les villages et hameaux... puis écran noir, et scène cinématique... exactement la même que celle qui introduit la v2 !  
Incroyable et émouvant, A Realm Reborn est la suite de la v1.

Le jeu n'a cessé de s'améliorer au fil des mises à jour, aussi bien sur un aspect technique qu'au niveau du contenu, toujours plus dense, que ce soit pour les casual ou les hardcore. 
A Realm Reborn était géniale, puis la première extension, la v3, est sortie. Heavensward propose une épopée et une aventure très denses, très riches. Le ton est tragique et dramatique, très mélancolique, on évolue dans un climat incessant de malheur et de désespoir, de guerre millénaire contre un ennemi inépuisable et toujours plus fort et nombreux, de combats épiques et mortels...
Les rebondissements et les coups de théâtre sont nombreux, et le scénario est parfait.

Puis la 2è extension, donc la v4, Stormblood, est sortie... et là, c'est le drame. Le jeu nous emmène aux confins orientaux, sur les terres de Doma et d'Ala Mhigo, afin de libérer du joug de l'empire de Garlemald, la première et la plus grande des cités-états à être tombée au début de l'invasion d'Eorzéa
Au niveau du contenu, c'est une catastrophe. La mise à jour 4.2 est sur le point de sortir au moment où j'écris ces lignes, et elle se profile extrêmement dense, avec énormément de nouveaux contenus. 
Mais l'extension et sa première mise à jour, la 4.1, n'ont apporté qu'un contenu incroyablement pauvre. L'épopée est très courte, aucune histoire annexe (le retour d'Hildibrand est annoncé par une pauvre petite quête de rien du tout, introduite à la 4.1) , la première des deux nouvelles séries de quêtes tribales n'est aussi arrivée qu'à la 4.1 (et elle est complètement inutile... une fois qu'on a monté la réputation à fond et qu'on a acheté la mascotte et la monture, il n'y a plus aucune utilité à faire les quêtes tribales des Kojin, alors que TOUTES les précédentes quêtes tribales ont encore une utilité, elles) , il y a trop peu de nouvelles instances, et les deux nouvelles classes, bien que très intéressantes, contribuent encore à déséquilibrer totalement le jeu en terme de répartitions des rôles de la Trinité (tanks, dps, healers) , là où Heavensward avait eu la brillante idée d'ajouter une classe de chaque rôle. 
Niveau scénario, c'est catastrophique. Les héros et personnages principaux d'HW (Aymeric, Hilda, Merlwyb, Kan-E-Senna, Y'shtola, Thancred...) deviennent pour la plupart des pauvres figurants sans la moindre utilité (figurants au sens cinématographique du terme, hein... on ne les entend pas parler, pas une ligne de dialogue, que dalle ! ) , il y a des incohérences absolument monstrueuses... la pire se situe pas loin du début.
Rappelez-vous, à la fin de HW, Yugiri part avec Gosetsu pour rejoindre Doma, leur patrie. Ils partent ENSEMBLE.
Quand on arrive à Kugane, on y apprend qu'ils ont sans doute pris un bateau. Mais lorsqu'on interroge les marins, tous, sans exception, nous affirment avoir bien vu le grand samourai costaud, mais pas la petite ninja Ao Ra. Et quand on retrouve Gosetsu, il ne nous apprend rien sur Yugiri... et personne ne demande ! Ils étaient censés être ensemble, ils ne le sont plus... pourquoi ? Pourquoi se sont-ils séparés ? Où ? Quand ? Comment ? Comment a-t-elle rallié Doma, là où on la retrouve des heures plus tard ? Nous n'aurons jamais la moindre réponse à toutes ces questions. Entre le moment où on retrouve Gosetsu et celui où on retrouve Yugiri, il n'est pas question d'elle une seule fois. Personne ne demande ni ne se demande, personne ne s'inquiète, personne ne trouve bizarre qu'ils ne soient plus ensemble...
De la même façon, lorsqu'on amène Alisaie, blessée par Fordola, à l'Etendue de Rhalgr, Y'shtola est censée s'y trouver aussi, alitée... où est-elle ? Nulle part. Entre le moment où elle est gravement blessée en sauvant Lyse, et la toute dernière scène de la toute dernière quête de l'épopée de la 4.0, elle disparait purement et simplement du jeu. 
En dehors de ces incohérences qui sont nombreuses, cette épopée n'est qu'une répétition de la 2.0. Avec Zenos dans le rôle de Gaius, Fordola dans le rôle de Livia, Lakshmi et Susano dans le rôle des trois Primordiaux d'origine, et Shinryu dans le rôle de l'Ultima Arma ! La seule différence, c'est que les asciens sont plus là pour nous râper les noyaux. Encore que...

Point positif de cette extension plus que bâclée, les allusions faites aux anciens FF, avec le raid à 24, et les raids à 8 d'Omega. Un point positif uniquement pour les fans de la série qui ont déjà joué aux opus concernés, les autres s'en taperont royalement...

La 4.2 promet d'être très riche en contenu, espérons que les mises à jour suivantes feront de même, histoire de rattraper le coup. 

Un 7/10 malgré tout, parce que le jeu reste égal à lui-même, excellent, et en évolution constante à tous les niveaux. Sans cette extension désastreuse, je lui aurais mis un 10...
0 personne a trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Final Fantasy XIV Online ?

394 aiment, 86 pas.
Note moyenne : (506 évaluations | 67 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Final Fantasy XIV Online
(357 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

760 joliens y jouent, 1250 y ont joué.