Envoûtant les premiers jours, mais montre vite ses limites.

6/10
En introduction je précise que mon point de vue est celui d’un healer (mage blanc) 50, aussi stuff qu’il est possible de l’être actuellement (full clair obscur + arme épique) , avec Botaniste et Menuisier 50. J’ai donc eu l’occasion d’explorer pas mal de facettes du jeu, cependant rappelons qu’il s’agit d’un MMO et que tout est sujet à changement et évolution.

Je me suis intéressé à ce jeu par hasard, n’ayant rien à me mettre sous la dent à la même période et ayant des bons souvenirs de la licence FF (j’ai joué du 7 au 10) , je me suis pris au jeu de la communication franchement au top durant les bêta privées.

La première chose à savoir, si vous n’aimez pas WoW, vous êtes mal tombés. FFXIV ARR reprend 90 % des principes de WoW, y intègre bien sûr ses particularités, mais le fait est qu’il n’y a pas de sensation de nouveauté dans ce que vous allez faire.


Les points positifs :

- Les graphismes : Ils sont d’une qualité assez exceptionnelle pour ce style de jeu, je rajouterai même la direction artistique a fait un superbe boulot pour imaginer des décors magnifiques mis en valeurs par ces graphismes de grande qualité. Quelques regrets sur les personnages qui sont moins bien modélisés et sur les équipements en général qui sont bien souvent laids.

- La bande son : On le connaît, on sait qu’il est bon, Nobuo Uematsu a récidivé ! C’est ce qui aide grandement à l’immersion.

- L’immersion : On se prend vite au jeu, bon c’est un peu cliché, l’aventurier qui débarque et qui va sauver le monde car son destin de héros légendaire est tout tracé blablabla, mais ça fonctionne, au moins les 20-30 premiers niveaux car après on se rend vite compte que l’épopée (le nom de la trame de quête principale qui raconte l’histoire) s’essouffle vite, mais j’y reviendrai dans les points négatifs.

- Le système de craft / récolte : Il y a franchement eu du travail là-dessus, même si ça reste très loin d’un Eve Online. On est obligé de réfléchir un minimum pour craft. L’utilisation de skills, de matériaux de haute qualité font du craft un style de jeu à part entière. Vous pouvez toujours lancer une série de 100 craft et afk pour les matériaux de base, mais cela ne sera pas intéressant pour monter les niveaux ou obtenir un objet HQ.

- L’univers FF : Des noms qui solliciteront vos lointains souvenirs, des chocobos en monture (dont la musique a été massacrée par contre) , on se sent bien dans un FF.

- Le système de job : La possibilité de monter toutes les classes sur un personnage et d’aller chercher des skill intéressants des autres classes. Malheureusement on se rend compte que les possibilités sont vite limitées et on regrette qu’ils n’aient pas approfondi cette bonne idée.


Les points négatifs :

- La simplicité : Si vous êtes un vieux roublard des MMO, soyons franc, du niveau 1 au niveau 50 pré-raid vous allez vous ennuyer. Tout est extrêmement simple, quêtes, donjons, on parcourt le jeu comme si l’on regardait un film, sans réel défi.

- Le gameplay : Gros point noir, le gameplay est un des plus mou que j’ai eu l’occasion de voir. Les skills sont soumis pour la plupart à un GCD horrible, les boss vous envoient des fax 15mn avant de faire une aoe ou un skill. Pas de réel challenge, cela est certainement dû au portage PS3, où les joueurs ont besoin de plus de temps pour changer de cible, choisir le bon skill, etc.

- L’épopée : Autant j’ai adoré certains passages, surtout les débuts en fait, autant la plupart du temps j’ai eu l’impression de regarder un épisode de Dora l’exploratrice. Mon dieu que c’est niais, vide et mal doublé. Les personnages qui font tous un emote joyeux kikoolol kawai tout en hurlant « ouiiiiii on va attaquer ! » , c’est à gerber. Le scénario de la V1 était bien plus intéressant selon moi. Là on dirait qu’on s’adresse à des gosses de 8 ans sérieusement. De plus l’épopée « épique « se résume souvent à aller cueillir des salade et les apportées à Marcel pour son diner du soir.

- Les ALEA : Système d’évènements aléatoire en zone ouverte, ils ne représentent malheureusement aucun intérêt, aucune difficulté. Il s’agit là de « bus » pour rouler sur les mobs en spammant les sorts instant et aoe pour en tag un maximum. Et ils en ont fait l’outil de leveling principal et le plus rentable.

- Le contenu HL : Les instances 50 sont pour l’instant d’une simplicité déconcertante. Ayant plusieurs années de PvE hl, aucun boss ne m’a surpris dans ce jeu, tout est très facile à comprendre, les stratégies se cernent au maximum en 2 essais. De plus une seule instance est actuellement intéressante en terme de loot (des tokens qu’on échange contre du stuff).

- Rallonger la durée de vie pour masquer un manque de contenu : Les level designer se sont complètement loupé sur ce jeu. Il manque un palier entre le seul raid disponible et l’équipement maximum que l’on peut avoir. Résultat on ne peut pas avancer, non pas à cause de la difficulté, mais à cause d’une erreur de conception dans la continuité des paliers HL. Pour couronner le tout, on nous impose un bridage de 300 tokens / semaine ce qui oblige à farmer la MEME ET SEULE INSTANCE, pendant plusieurs semaines / mois pour être full stuff.

- Un jeu non viable pour les structures PVE VHL : http : //forum. square-enix. com/ffxiv/threads/80152-GAMEBREAKING-Ability-moving-objects-delay-and-unresponsiveness- % 28affects-everybody % 29. Ce lien montre un grave défaut de conception qui je pense fera halluciner les amateurs de raids HM.

En résumé, FFXIV est un jeu qui laisse un sentiment amer de déception. Passé l’euphorie du leveling, la découverte des zones, on se retrouve finalement avec un WoW-Like pour enfant de moins de 12 ans. C’est joli, c’est mignon, mais ça ne suffira pas à tenir une communauté en haleine en 2013. Il n’a pas la qualité d’un très bon MMO et à les défauts d’un mauvais RPG solo, cela rend le jeu en lui-même moyen. Rajoutez à cela un staff incompétent (soucis dans l’envoi des clés, soucis dans les capacités serveurs, erreurs de conceptions, serveurs EU basés en Amérique du nord) , et vous obtenez le savant mélange du mois gratuit puis au revoir. J’ai lu sur JoL il y a peu que SE mise tout sur le MMO pour se sortir de leur mauvaise passe (rappelons que la société va très mal) , je pense sincèrement qu’ils sont en train de se vautrer. De beaux patchs sont promis mais, on est plus en 2005, les joueurs n’attendent plus 6 mois un patch qui n’est même pas sûr d’être salvateur.

Je mets la note de 6, sachant que par moments il s’approche des 5 et à d’autres moments des 6, 5. Cela reste selon moi pour 20€ une expérience sympathique, un jeu pour casual qui aime prendre son temps. Par contre sur le long terme il est impossible pour une structure PVE de s’installer sur ce jeu.

PS : Je ne parle pas du PvP, il n’y en a pas.
32 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Plateformes MacOS, PlayStation 3, PlayStation 4, PlayStation 5, Windows
Genres Jeu de rôle (RPG), MMO, MMORPG, fantasy

Bêta fermée Février 2013 (Windows)
Bêta ouverte Juillet 2013 (Windows)
Sortie 27 août 2013 (PlayStation 3)
27 août 2013 (Windows)
14 avril 2014 (PlayStation 4)
23 février 2016 (MacOS)
13 avril 2021 (PlayStation 5)
Arrêt 16 juin 2017 (PlayStation 3)

Que pensez-vous de Final Fantasy XIV Online ?

434 aiment, 92 pas.
Note moyenne : (551 évaluations | 67 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Final Fantasy XIV Online
(363 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

800 joliens y jouent, 1308 y ont joué.