Lutte contre les bots : une « vague massive » de bannissements dans Lost Ark

En une semaine, LOst Ark a manifestement perdu plus de 500 000 joueurs. Comment l'expliquer ? Durant cette même semaine, Amazon Games indique avoir procédé à une vague massive de bannissements dans le cadre de sa lutte contre les bots. 

ss_b9c562ad66414ec37cf448f2f9d19d70009129ef.1920x1080.jpg

Avec plus ou moins de zèle et d’efficacité, la plupart des exploitants de MMORPG déploient des mesures variées pour lutter contre les bots – ces programmes qui visent tantôt à jouer à la place des joueurs pour progresser plus vite, tantôt à récolter de l’or afin de le revendre aux joueurs peu scrupuleux contre quelques euros. Dans tous les cas, les bots sont une nuisance pour l’expérience de jeu des « vrais » joueurs et pour l’économie in-game tant les bots contribuent à générer de l’inflation dans les univers de jeu.

Depuis maintenant plusieurs mois, les équipes d’Amazon Games communiquent sur la lutte menée contre les bots qui sévissent dans Lost Ark. Ponctuellement, le studio annonce ainsi des « vagues massives » de bannissements de comptes identifiés comme ayant triché (servant à des bots ou ayant acheté de grandes quantité d’or indument) et le studio indique avoir de nouveau sévi la semaine dernière, en marge de la dernière mise à jour du 16 juin.

Amazon Games ne communique pas officiellement sur les effets de cette vague de bannissement, mais les effets sont manifestement visibles sur les statistiques de fréquentation du jeu rapportés par SteamCharts : le dimanche 12 juin, Steamcharts comptabilisait plus de 880 000 joueurs sur les serveurs de Lost Ark, une semaine plus tard le dimanche 19 juin, la plateforme en dénombrait moins de 300 000. Une perte de l'ordre de 580 000 joueurs en une semaine. 

Evidemment, les chiffres de SteamCharts sont sujets à caution et les variations de population peuvent avoir des causes diverses. Pour autant, la perte de joueurs est suffisamment significative ici pour qu’on y voie au moins partiellement la conséquence de cette « vague massive » de bannissements, précisément orchestrée cette semaine. D’autant que sur les plateformes spécialisées dans le partage de logiciels de triche, bon nombre de « joueurs » de Lost Ark identifié par VG247 rapportent avoir été bannis, tantôt pour de courtes périodes (le premier ban est généralement temporaire, pour une durée de trois jours), tantôt permanents impliquant la perte de son personnage et de ses acquis.

On le sait, la lutte contre la triche est sans fin : les comptes bannis sont vite remplacés (surtout dans un jeu free-to-play) et les logiciels de triches s’adaptent aux parades des développeurs, mais gageons que les vagues de bannissements servent d’exemples, au moins pour les « tricheurs occasionnels ».

Réactions (51)

Afficher sur le forum


Plateformes Windows
Genres Action, action-rpg, jeu de rôle (rpg), MMO, MMORPG, fantasy, médiéval

Alpha-test 2015 (République de Corée)
4 septembre 2019 (Fédération de Russie)
Bêta fermée 24 août 2016 (République de Corée)
25 septembre 2019 (Fédération de Russie)
4 novembre 2021 (Europe)
4 novembre 2021 (Amérique du Nord)
Bêta ouverte 7 novembre 2018 (République de Corée)
27 octobre 2019 (Fédération de Russie)
Sortie 27 octobre 2019 (Fédération de Russie)
4 décembre 2019 (République de Corée)
23 septembre 2020 (Japon)
11 février 2022 (Europe)
11 février 2022 (Amérique du Nord)

29 joliens y jouent, 35 y ont joué.