Prospective 2022 : à quels nouveaux MMORPG jouerez-vous en ce début d'année 2022 ?

Le premier trimestre 2022 sera marqué par les lancements de plusieurs nouveaux MMORPG en Occident, aux contenus variés et aux mécaniques très différentes. Auxquels de ces MMORPG jouerez-vous pour débuter l'année ?

Prospective 2022 : ces MMORPG à venir début 2022

On l’évoquait récemment, 2021 a été marqué par le lancement de plusieurs nouveaux MMORPG. Tous n’ont pas été aussi réussis qu’on pouvait l’espérer, mais ces quelques derniers mois ont montré un timide renouveau du genre massivement multijoueur. Ce renouveau se concrétisera-t-il en 2022 et faut-il y voir des augures prometteurs pour les mois à venir ?
Comme souvent, la réponse n’est pas catégorique. Oui, plusieurs MMORPG sont attendus au cours des prochains mois et certains réussiront peut-être à fidéliser les amateurs de jeux massivement multijoueurs. Mais non, car on trouve peu de vrais « nouveaux » MMORPG à venir à court terme en 2022 : en ce début d'année, il faudra souvent se contenter d'extensions ou de refontes. 

Mais à quoi jouerez-vous en ce début d'année 2022 ? Petit tour d’horizon de l'offre de MMORPG clairement annoncés pour le premier trimestre de l'année prochaine. 


Sondage : à quel(s) MMORPG jouerez-vous au début de l'année 2022 ?

293 votants | 72 commentaires

Des MMORPG indépendant

ss_f00d53af61f112556e494f2a77559ec4d737786b.1920x1080.jpg

Les premières semaines de 2022 devraient être riches en nouvelles sorties. Dès janvier, au moins deux MMORPG indépendants seront lancés : d’abord Mortal Online 2, le 25 janvier. Ce deuxième opus fait figure de refontes techniques et graphiques du premier épisode de la licence, mais en reprend néanmoins le gameplay hardcore à base de PvP sans restriction ou presque dans un monde ouvert. Dans la foulée, le modeste Broken Ranks est aussi attendu au cours des premières semaines de 2022 (en janvier). Le jeu affiche une vue isométrique et un univers dark fantasy, portés par un gameplay faisant la part belle aux raids et aux donjons.

Les deux jeux se sont déjà dévoilés en bêta et pourraient trouver un public de niche.

Le blockbuster Lost Ark

Les choses sérieuses devraient néanmoins débuter réellement en février. Les joueurs de MMORPG occidentaux pourront enfin s’aventurer dans l’univers de Lost Ark (à partir du 11 février). Le jeu est certes déjà disponible de longue date en Asie et en Russie, mais Lost Ark s’annonce finalement en version occidentale localisée (incluant une version francophone), distribuée sur les serveurs d’Amazon Game Studios.

Magicienne

On le sait, Lost Ark connait un succès imposant en Corée et plus de deux ans après sa sortie en Asie, non seulement le MMORPG du studio SmileGate fidélise toujours ses joueurs (à l’heure actuelle, c’est déjà significatif), mais il attire aussi régulièrement de nouveaux venus grâce à des enchainements rapides de mises à jour, d’événements in-game et d’opérations promotionnelles – d’après SmileGate, 2021 a été la meilleure année de Lost Ark en terme de fréquentation et suite au déploiement de la mise à jour de décembre, des files d'attente se forment de nouveau pour accéder aux serveurs sud-coréens du MMORPG.

Reste à déterminer si les joueurs occidentaux montreront le même enthousiasme que leurs homologues coréens, mais Lost Ark peut au moins faire valoir un contenu colossal. On sera tout aussi curieux de découvrir si Lost Ark a un effet significatif sur les populations de joueurs de ses concurrents, à commencer par New World, aussi exploité par Amazon Games. 

Et des extensions

Les joueurs moins aventureux se tourneront peut-être vers les prochaines extensions de nos MMORPG historiques : le 15 février, Star Wars The Old Republic devrait déployer sa mise à jour Legacy of the Sith, marquant les dix ans d’exploitation du MMO narratif et qui promet à la fois de poursuivre la trame narrative du MMO Star Wars et de refondre la façon dont on joue les principales classes du jeu.

End of Dragons

Sensiblement au même moment (en février), c’est Guild Wars 2 qui tentera de se renouveler avec End of Dragons : là aussi, cette troisième extension doit poursuivre la trame narrative du MMO dans la contrée de Cantha, développer de nouvelles spécialisations d'élite pour les classes et ajouter des armes légendaires, ou encore déployer des fonctionnalités inédites comme la pêche ou des montures d'envergure... De quoi relancer l'attrait pour Guild Wars 2 ? Peut-être, la simple annonce de l'extension a contribué à doper les résultats financiers générés par le jeu. 
Enfin, sans trop s’avancer, on imagine qu’un peu plus tard dans l’année, Elder Scrolls Online déploiera également les premières mises à jour de son chapitre annuel – non encore dévoilé à ce jour, mais on sait que le MMO de ZeniMax Online a su trouver son public et adapter son contenu en conséquence. Les joueurs devraient répondre présent. 

***

On le comprend, les joueurs de MMORPG devraient trouver de quoi s’occuper en ce début d’année 2022 et comme souvent, ils auront le choix d’une offre éclectique : des MMORPG PvP hardcore et d’autres davantage axés sur la coopération ou la narration, des titres indépendants et des blockbusters affichant déjà un contenu colossal... Force est néanmoins d’admettre aussi que ce début d'année apportera peu de réelles nouveautés et qu’il faudra principalement se contenter de localisations, d’évolutions ou d’extensions. Les nouveautés pourraient se révéler plus tard dans l'année... à suivre. 

Réactions (72)

Afficher sur le forum