CD PROJEKT a triplé ses bénéfices au premier semestre 2020

Au cours du premier semestre 2020, CD Projekt revendique un chiffre d'affaires en hausse de 70% en un an, pour des bénéfices triplés. Le studio profite de l'effet confinement et de l'engouement que suscite toujours The Witcher 3. 

Si les quelques derniers mois ont évidemment été très particuliers du fait de la pandémie, les effets en sont très ambivalents pour l’industrie du jeu : d’un côté, nombre de studios de développement ont dû adapter leurs pratiques et souvent opter pour le télétravail, de l’autre les studios ont constaté une forte progression de l’activité des joueurs.
Le studio CD Projekt est confronté à cette double approche : la difficulté de poursuivre le développement de cyberpunk 2077 avec des équipes en télétravail et qui le resteront au moins jusqu’en décembre ; mais aussi un attrait renouvelé des joueurs pour les principaux titres du studio, qui enregistre ainsi des résultats en forte progression en un an.

Cyberpunk2077_Blood_in_the_rain_RGB.jpg

Au cours du premier semestre 2020, le développeur revendique ainsi un chiffre d’affaires de 364 millions de zlotys (81,9 millions d’euros), en progression de 70% par rapport à la même période un an plus tôt. Sur le même premier semestre 2020, CD Projekt a engrangé un bénéfice de 146,8 millions de zlotys (33,04 millions d’euros), soit près de trois fois plus qu’au premier semestre 2019.

Pour expliquer ces résultats, CD Projekt vante (encore et toujours) les performances de The Witcher 3. Le RPG continue de se vendre et a profité d’un lancement sur Switch (en octobre de l’année dernière). Le jeu de cartes Gwent, également adapté de la licence, enregistre de bonnes performances sur iOS et Android, alors que l’extension Thronebreaker connait aussi des résultats positifs sur Switch.
Au-delà du déploiement des titres phares du studio sur de nouvelles plateformes, CD Projekt a aussi profité de « l’effet confinement » : selon Piotr Nielubowicz, président et directeur financier de CD Projekt, les joueurs ont joué davantage, ceux qui avaient abandonnés le jeu vidéo il y a longtemps s’y sont remis et parmi les non joueurs, nombreux sont ceux à s’y être essayé, notamment parce que les jeux vidéo sont l’un des divertissements à être restés accessibles depuis chez soi (inutile de sortir pour télécharger la version dématérialisée du dernier titre d’un studio).
Et de préciser également que GoG, la plateforme de ventes en ligne du développeur a enregistré ses meilleurs résultats sur un semestre. Là encore, la plateforme a profité du confinement.

Mais quid de l’avenir ? Evidemment, le futur de CD Projekt passe par Cyberpunk 2077. Le studio vante l’engouement que le jeu suscite tant auprès des joueurs que de la presse. Au-delà du satisfecit, on retiendra peut-être plutôt que le studio a investi 114 millions de zlotys (25 millions d’euros) dans le développement de jeux et de technologies au cours de ce premier semestre. On imagine qu’une part substantielle de la somme était dévolue à Cyberpunk 2077 et Cyberpunk Multiplayer.

Réactions (8)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de CD Projekt ?

18 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (20 évaluations)
5,9 / 10 - Assez bien