Mitsubishi a retiré son sponsoring à Blizzard suite aux controverses sur Hong Kong

Mitsubishi Motors Taiwan sponsorisait les GrandMasters d'Hearthstone, desquels le joueur Bliztchung a été disqualifié pour avoir soutenu les manifestations de Hon Kong. Le constructeur automobile confirme s'être désengagé du tournoi suite à la sanction.

On le notait, le 8 octobre dernier, Blizzard Taiwan disqualifiait l’un des participants de son tournoi HearthStone des GrandMasters : le joueur avait profité d’une interview post-match en marge de la compétition d’esport pour apporter son soutien aux manifestants de Hong Kong. La sanction suscitait de vives réactions chez les joueurs, parmi certains salariés du studio et jusque dans la classe politique américaine – reprochant notamment au studio américain de bafouer les principes de liberté d’expression (l’une des valeurs fondamentales du droit américain) pour ne pas risquer de froisser les autorités chinoises sensibles quant à la question hongkongaise et ne pas menacer ses intérêts économiques dans la région.

Et si Blizzard justifie officiellement sa décision par une application stricte de son règlement (le studio se base sur une disposition interdisant les comportements « toxiques »), face à l’ire des joueurs, le studio réduisait les sanctions infligées au compétiteur – finalement, ses gains ne lui seront pas confisqués et sa suspension est réduite à six mois au lieu d’un an.

hearthstone.png

On note néanmoins aujourd’hui que la sanction infligée par le studio a également des conséquences économiques puisque le groupe Mitsubishi Motors Taiwan a suspendu son sponsoring de la compétition de Blizzard. Sur Reddit, des joueurs avaient remarqué la disparition du logo du constructeur automobile. Erica Rasch, porte-parole de Mitsubishi, confirme à The Daily Beast que deux jours après la sanction, le groupe a souhaité se désengager du tournoi (par conviction politique ou pour ne pas être associé à la polémique, le groupe ne le précise pas). Parallèlement, Coca-Cola ou ASUS, également sponsors des tournois de Blizzard, n’ont pas souhaité s’exprimer sur le sujet et Twitch considère que « rien ne change » dans ses relations avec le studio (on sait néanmoins que l’accord de diffusion conclut entre Twitch et Blizzard autour de l’Overwatch League arrive à terme et on ignore encore s’il sera renouvelé).
Si financièrement, la décision de Mitsubishi est sans doute très anecdotique pour Blizzard (a fortiori mis en balance avec le poids de ses activités en Chine), le choix est néanmoins sans doute significatif de place médiatique croissante qu’occupe l’esport aujourd’hui : les compétitions attirent aujourd'hui de plus de ne plus de sponsors généralistes et grand public, mais logiquement, ces sponsors sont aussi particulièrement sensibles aux enjeux d’images (politiques) généralistes et grand public. Une composante avec laquelle les exploitants de jeu devront dorénavant manifestement également compter.

Réactions (39)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Blizzard Entertainment ?

88 aiment, 72 pas.
Note moyenne : (164 évaluations)
3,1 / 10 - Mauvais