Des résultats en demi-teinte pour Activision Blizzard, plus d'abonnés pour WOW au deuxième trimestre

Au cours du deuxième trimestre, Activision Blizzard investit pour en voir les fruits dans les mois à venir. D'ici là, les résultats du groupe et le nombre de joueurs actifs baissent – sauf pour World of Warcraft qui attire avec son patch 8.2 et la bêta de WOW Classic.

Depuis le début de l’année, le groupe Activision Blizzard a initié une « phase de transition » visant à optimiser sa production de contenu, tout en réduisant ses couts de fonctionnement. Le géant américain vient de publier les comptes de son deuxième trimestre fiscal 2019 (couvrant la période d’avril à juin dernier) et ils en sont manifestement le reflet.

OperaInstantan_2019-08-09_164634_investor.activision.com.png

En termes chiffrés, Activision Blizzard annonce un chiffre d’affaires trimestriel de 1,39 milliards de dollars (en baisse significative par rapport aux 1,64 milliards générés à la même période un an plus tôt), mais là où les analystes attendaient un chiffre d’affaires de 1,2 milliards. De même, le résultat opérationnel est établi à 328 millions (contre 402 millions un an plus tôt), au-dessus des 214 millions de dollars attendus par les analystes. Quant au gain par action, il ressort à 43 cents, soit 19 cents de plus que les prévisions du groupe.
Si les chiffres sont donc meilleurs que prévu, le groupe explique néanmoins cette baisse de résultats branche par branche : chez Activision (268 millions de chiffre d’affaires), la licence Destiny n’abonde plus les comptes du groupe (le studio Bungie a repris l’exploitation de son jeu) et la licence Call of Duty décline ; même tendance chez Blizzard (384 millions) dont les joueurs recourent moins aux microtransactions dans les jeux du studio (la baisse d’activité est néanmoins compensée par les mesures d’économies en interne) ; alors que les résultats de King Entertainment (499 millions) sont stables grâce à la solidité de la licence Candy Crush.

wall1-1920x1200.jpg

On sait que l’engagement des joueurs est une donnée importante pour Activision Blizzard, et le nombre de joueurs actifs est également en baisse (327 millions au deuxième trimestre, contre 345 millions un trimestre plus tôt). La baisse se constate dans le catalogue d’Activision, qui a donc perdu les joueurs de Destiny et souffre d’une baisse d’activité de la licence Call of Duty, ainsi que sur la plateforme de King (258 millions aujourd’hui contre 272 millions au premier trimestre – pour mémoire le nombre de joueurs actifs de King a été plus que divisé par deux depuis début 2015).
La tendance s’inverse sensiblement néanmoins chez Blizzard, où le nombre de joueurs actifs est stable (32 millions) : le groupe revendique une hausse du nombre d’abonnés à World of Warcraft, attirés à la fois par la mise à jour 8.2 du MMORPG et par la bêta de World of Warcraft Classic – Blizzard ne communique aucun chiffre (les indiscrétions d’anciens salariés licenciés en début d’année évoquaient un nombre d’abonnés passé sous le cap du million), mais la mise à jour Rise of Azshara et WOW Classic ont manifestement encourager le retour d’anciens joueurs, même si J. Allen Brack se montre prudent sur l’avenir de la version Classic du MMORPG. Parallèlement, le groupe a pu compter sur un regain d’intérêt pour HearthStone avec le lancement de l’extension Rise of Shadows et le nombre de joueurs restent manifestement stable sur Overwatch.

Des résultats en demi-teinte, donc, d’autant plus que les prévisions pour le troisième trimestre sont en deçà des attentes des analystes. Pour autant, les chiffres s’inscrivent dans la « phase de restructuration » du groupe et selon Bobby Kotick, « les investissements menés au premier semestre » ont vocation à « porter leurs fruits au second ».

Réactions (65)


Que pensez-vous de Activision Blizzard ?

41 aiment, 129 pas.
Note moyenne : (174 évaluations)
2,6 / 10 - Mauvais