Vers des coupes budgétaires dans les activités e-sport de Riot Games ?

L'e-sport est-il l'avenir de l'industrie du jeu ? Peut-être, mais l'e-sport coûte cher et rapporte peu. C'est le constat fait par Riot Games et qui organisera certains tournois de League of Legends plus modestement pour procéder à des économies budgétaires.

Pour nombre d'acteurs de l'industrie du jeu, l'e-sport promet d'être l'un des moteurs d'avenir du secteur (a fortiori à l'heure où le sport électronique pourrait trouver une petite place au sein des grandes compétitions de sports traditionnels comme actuellement aux Jeux Asiatiques, et peut-être à l'avenir aux Jeux Olympiques) et évidemment, Riot Games avec League of Legends est l'un des très grands acteurs de la scène e-sportive mondiale.
Pour autant, sur Reddit, certains joueurs s'interrogent sur les choix budgétaires du studio en la matière. Les joueurs soulignent notamment que plusieurs des tournois à venir sont manifestement organisés plus modestement (dans des salles plus petites ou en périphérie des grands centres urbains), laissant penser que le studio procède à des coupes budgétaires. Un choix qui interroge forcément, tant un manque de confiance de Riot Games dans l'avenir de l'e-sport serait significatif pour le secteur.

Vers des coupes budgétaires dans les activités e-sport de Riot Games ?

Derrick "FearGorm" Asiedu, en charge de l'e-sport chez Riot réagit donc sur Reddit et la réponse du développeur laisse un sentiment mitigé. D'une part, le studio souligne que ses investissements dans l'e-sport sont colossaux (plus de 100 millions de dollars par an) et assure sa volonté de ne pas délaisser le secteur. Pour autant, d'autre part, Riot Games procède effectivement à des mesures d'économie dans ses activités e-sportives.
Plus concrètement, jusqu'à présent, Riot Games dépensait sans compter à la fois pour imposer l'e-sport auprès du public et pour s'imposer dans le secteur -- on connait la maxime, winner takes all, le gagnant emporte tout et procéder à des investissements initiaux très lourds pour éradiquer ses concurrents peut assurer à une meilleure rentabilité à long terme. Mais aujourd'hui, Riot Games indique ne plus être « en mode start-up », c'est-à-dire que ses investissements dans l'e-sport doivent au moins être amortis, à défaut d'être rentabilisés -- et selon le studio, le seuil de rentabilité est encore très loin d'être atteint. En d'autres termes, faute d'augmenter significativement ses recettes, le studio doit procéder à des économies pour ne plus financer l'e-sport à fonds perdus.
Le studio indique donc faire des économies sur « l'accessoire » (des salles plus petites ou moins centrales pour accueillir ses tournois) pour continuer à financer « l'essentiel » (ce qui intéresse vraiment les joueurs, la compétition elle-même). Manifestement, le studio se donne trois ans pour contribuer à équilibrer ses comptes, mais au-delà, les budgets dédiés à l'e-sport pourraient effectivement faire l'objet de coupes significatives.

On sait par ailleurs que League of Legends compte un peu moins de joueurs qu'il y a quelques années et le chiffre d'affaires de Riot Games pourrait s'en ressentir (Riot ne publie pas ses comptes, mais ceux de sa maison-mère, Tencent, font état d'une baisse de résultats de sa branche « jeux PC »). Dans ces conditions, on comprend que le studio procède à davantage d'économies que durant ses années les plus fastes.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Riot Games Inc. ?

15 aiment, 9 pas.
Note moyenne : (24 évaluations)
4,5 / 10 - Médiocre