Licenciements et confusion chez Daybreak Game Company

L'éditeur de H1Z1, Everquest ou Planetside se sépare de plusieurs dizaines d'employés.

Près de 70 employés licenciés

Anciennement connu sous le nom de Sony Online Entertainment, Daybreak Game Company (H1Z1, EverQuest, PlanetSide 2, DC Universe Online, etc.) a confirmé aujourd'hui le licenciement de plusieurs dizaines d'employés afin de "mieux positionner leur force de travail pour le futur". Nos confrères anglo-saxons de MassivelyOP et MMORPG indiquent que selon plusieurs sources, environ 70 employés auraient été licenciés aujourd'hui dans tous les studios de l'éditeur, dont Laura Naviau Sturr, Chief Publishing Officer, qui confirmait son départ sur Twitter.

Qui est le propriétaire de Daybreak ?

Si les licenciements ne sont pas rares dans une industrie aussi instable que le jeu vidéo, cette nouvelle chez Daybreak se trouve peut-être liée à la constante montée des tensions entre la Russie et les Etats-Unis. Ainsi, lorsque Sony se séparait de SOE en 2015, la société était semble-t-il rachetée par le groupe d'investissement Colombus Nova, filiale du groupe russe Renova, détenue par l'oligarque russe Viktor Vekselberg. Cette nouvelle ne fit pas de vague jusqu'à ce que, plus tôt ce mois-ci, le gouvernement américain ne gèle les biens d'un certain nombre d'oligarques et de firmes russes et n'interdise les sociétés américaines de travailler avec eux, incluant Renova -- les avoirs de Viktor Vekselberg, à hauteur de 1,5 à 2 milliards de dollars, seraient gelés par les autorités américaines.

En réponse à cette confusion, Daybreak a émis une réponse officielle sur ses forums, indiquant que la société était détenue en majorité par l'investisseur américain Jason Epstein (qui siège au conseil d'administration de DGC), ancien cadre dirigeant de Colombus Nova, mais qu'il aurait quitté l'année dernière. Une affirmation surprenante au regard de la communication de l'époque (qui indiquait l'inverse) et que le studio justifie aujourd'hui en indiquant qu'il s'agissait d'une erreur, aujourd'hui rectifiée. En conséquence, (presque) toutes les références à Colombus Nova ont été effacées sur les plateformes de Daybreak Game (les annonces et communiqués de l'époque, mais pas les conditions d'utilisation ou la page Wikipedia du studio).

Rumeur de vente

Pour alimenter plus encore la confusion autour de cette vague de licenciements, plusieurs employés indiquent anonymement à MMORPG que Daybreak serait actuellement en discussion pour fusionner ou être rachetés. Daybreak Game Compagny discuterait actuellement avec plusieurs studios, dont certains extérieurs à l'industrie du jeu, mais aussi Amazon Game Studios (John Smedley, ancien CEO de feu Sony Online Entertainment est actuellement à la tête du bureau de San Diego d'Amazon Game Studios) ou encore Intrepid Studios, développeur du MMORPG Ashes of Creation (là aussi, le studio est très largement composé d'anciens salariés de SOE). Interrogé à ce sujet, Steven Sharif, PDG d'Intrepid Studios, a indiqué qu'il ne commenterait pas les rumeurs.

 

Avec l'exploitation d'Everquest depuis 1999, SOE/Daybreak reste un pionnier de l'industrie du jeu en ligne et du MMO. Ses plus récents développements s'étaient concentrés sur le jeu de survie/battle royale H1Z1, dont la version Playstation 4 est toujours attendue dans le courant du mois de mai.

Source : http://massivelyop.com/2018/04/26/daybreak-has-now-been-hit-with-layoffs/

Réactions (25)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Daybreak Game Company ?

20 aiment, 29 pas.
Note moyenne : (49 évaluations)
3,0 / 10 - Mauvais