Brad McQuaid officialise Pantheon: Rise of the Fallen, un MMO ouvert et axé sur les groupes

Brad McQuaid officialise son prochain MMO, Pantheon: Rise of the Fallen sur KickStarter. On découvre un jeu old school, s'appuyant sur un monde ouvert et évolutif, laissant la part belle aux groupes de joueurs.

Depuis son départ de chez Sony Online, voici quelques mois, Brad McQuaid (qu'on connait pour avoir été l'un des artisans d'EverQuest ou Vanguard) pose les bases de son prochain MMORPG, Pantheon: Rise of the Fallen, conçu au sein d'un nouveau studio, Visionary Realms. À l'occasion du lancement de la campagne de financement participatif du jeu sur KickStarter, le MMO précise quelques-uns de ses principaux concepts.

Brad McQuaid officialise Pantheon: Rise of the Fallen, un MMO ouvert et axé sur les groupes

On le sait depuis quelques semaines, Pantheon: Rise of the Fallen entend « renouer avec les racines du MMORPG » et on comprend mieux aujourd'hui l'affirmation de Brad McQuaid. Selon son concepteur, Pantheon: Rise of the Fallen entend « immerger le joueur dans un vaste monde ouvert à explorer » et s'appuyer sur des principes de gameplay de la vieille école (qui rappellent ceux de Vanguard) : le joueur incarne un personnage à faire progresser et surtout à spécialiser largement notamment en s'appropriant « les esprits des guerriers tombés au champ d'honneur » (d'où le titre), afin d'encourager le jeu en groupe (chacun son rôle, d'où la nécessité de s'appuyer sur la synergie du groupe).

Dans ce contexte, on nous promet un monde de grande envergure (baptisé Terminus), non linéaire et que les joueurs pourront explorer comme ils l'entendent (mais avec des téléporteurs limités et liés aux capacités de la classe pour que l'univers conserve sa dimension), afin « d'acquérir non seulement des objets puissants, mais aussi de nouveaux sorts et aptitudes inédites ». De quoi donner à l'exploration une juste place dans le gameplay.
Ce même monde doit servir de support à de solides interactions entre les joueurs, notamment commerciales - on pourra ainsi trouver des armes exotiques dans de lointaines contrées et les emporter à l'autre bout du monde pour les vendre avec un bénéfice.
Le monde fantasy de Terminus se veut par ailleurs dangereux, peuplé d'une faune qu'il faudra parfois combattre. Le système d'affrontement est manifestement dynamique et, selon Brad McQuaid, oblige le joueur à être réactif (il faudra se déplacer, contrer les assauts ennemis ou parer une attaque en temps réel). Le tout avec la volonté de proposer un jeu difficile, opposant un vrai défi aux joueurs purs et durs.

Pantheon: Rise of the Fallen

Évidemment, tout ceci n'est pour l'instant que promesses et fonctionnalités « sur le papier ». Pour le concrétiser, Brad McQuaid compte sur le soutien généreux des joueurs. Et la campagne de financements ne fait pas dans la demi-mesure : le développeur espère récolter 800 000 dollars en 40 jours. En 24 heures, plus de 450 curieux lui ont déjà apporté leur soutien et promis un peu plus 41 000 dollars. Un bon début, sans doute, même si l'on ignore encore si ce sera suffisant pour atteindre l'objectif final au cours des 39 prochains jours -- a fortiori quand il faut compter avec l'image contrastée de Brad McQuaid (entre vétérans aguerris de l'industrie du MMO pour les uns et fossoyeurs de MMO d'envergure pour les autres). On sera quoiqu'il en soit curieux du résultat.

Réactions (68)


  • En chargement...