Baisse des ventes de Guild Wars 2, un trimestre en berne pour NCsoft

Les ventes de Guild Wars 2 déclinent et mécaniquement, NCsoft voit ses résultats trimestriels baisser d'autant. Le groupe coréen prévoit néanmoins une extension pour relancer les ventes du MMORPG.

Comme tous les trois mois, NCsoft publie ses comptes trimestriels et affichent des résultats en berne. Au cours du premier trimestre 2013, le géant coréen revendique un chiffre d'affaires de 184 milliards de wons (128 millions d'euros), en baisse de 35% au regard des 192 millions d'euros engrangés au trimestre précédents. Et mécaniquement, le résultat net du groupe affiche la même tendance, passant de 102 milliards de wons (au cours du quatrième trimestre 2012) à « seulement » 52 milliards de wons (ou 36 millions d'euros) au cours des trois premiers mois de l'année 2013 (compensé néanmoins par une baisse de 74% de ses dépenses de marketing et de 10% de ses coûts salariaux suite aux vagues successives de licenciements du groupe, en plus des résultats en progression d'Aion et de Lineage).

Baisse des ventes de Guild Wars 2, un trimestre en berne pour NCsoft

Mais au-delà des résultats bruts, on retient surtout les raisons de ce déclin exposées par le premier cercle de NCsoft : la baisse du nombre de ventes de boîtes de Guild Wars 2. Au cours du précédent trimestre, le MMORPG d'ArenaNet générait à lui seul l'équivalent de 82,5 millions d'euros de ventes (représentant 45% du chiffre global de NCsoft), pour ne générer plus que 25 millions (21% du chiffre global du groupe coréen) au cours du premier trimestre 2013. À titre de comparaison, le premier Lineage, porte étendard historique de NCsoft, se maintient et progresse malgré ses 15 ans d'exploitation (générant 44,9 millions d'euros fin 2012 et 45,7 millions début 2013).
Par-delà le constat, le résultat interroge forcément sur le modèle économique de Guild Wars 2 à base de ventes de boîtes, mais sans abonnement, malgré une exploitation dans la durée. Car si les chiffres ne préjugent pas de la popularité du jeu (les serveurs peuvent rester actifs et peuplés), ils démontrent néanmoins que le marché n'est pas perpétuellement extensible et les ventes baissent mécaniquement et rapidement dès lors qu'il arrive à saturation. Et manifestement, la boutique du MMO ne joue que peu son rôle rémunérateur.

Pour relancer les ventes à l'avenir, NCsoft réitère aujourd'hui ses affirmations passées : selon le groupe coréen, une première extension serait bel et bien en développement pour Guild Wars 2 (quand bien même ArenaNet affirme n'avoir aucun projet en ce sens). Pour autant, aucune date de sortie n'est encore évoquée à cette heure.

Réactions (175)


Que pensez-vous de NCsoft ?

41 aiment, 38 pas.
Note moyenne : (83 évaluations)
4,6 / 10 - Moyen