Ouya Studio

Ouya Studio


Activités Développeur de jeux-vidéo, distributeur de jeux-vidéo, exploitant de jeux-vidéo
Création Juillet 2012
Pays d'origine États-Unis d'Amérique
En juillet 2012, le studio Ouya sort de l'ombre et dévoile la console Ouya, dédiée aux jeux en ligne distribués (partiellement) gratuitement.

Présentation modifier

Basé à Los Angeles, en Californie, le studio Ouya est fondé par Julie Uhrman (qui fait ses armes chez Vivendi Universal, IGN ou encore GameFly), rapidement rejointe par le designer Yves Behar (le concepteur de Jambox) et Muffi Ghadiali, ayant contribué à la création du Kindle d'Amazon.

Cette équipe entend notamment concevoir une console de salon d'un nouveau type, la Ouya, vendue moins de 100 dollars et reposant sur une technologie Android (complétée d'un kit de développement très ouvert) et toute dédiée à l'exploitation de jeux distribué en ligne et au moins partiellement gratuitement (des titres free-to-play ou intégrant une démo jouable disponible sans frais). Le projet de console est dévoilée début juillet 2012 et le studio Ouya entend s'appuyer sur un campagne de financements participatifs pour assurer le développement du projet : le studio espère obtenir 950 000 dollars en un mois, il obtiendra quelque six millions de dollars dans le délai imparti.
Plusieurs acteurs se joignent par ailleurs au projet au cours du mois de juillet 2012. Le groupe OnLive (spécialisé dans le cloud gaming) annonce que son service sera intégré à la console et plusieurs éditeurs annoncent d'ores et déjà la distribution de jeu sur la petite console (comme Square-Enix, qui entend y proposer Final Fantasy III).

Vidéos

2 vidéos de Ouya Studio ont été référencées.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.