Critiques d'Invel

  • 17 sept. 2018
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Hello'

    Joueur DOFUS de juin 2006 à novembre 2017 (+ quelques connexions jusqu'à février 2018) , je me motive à en faire une critique que j'espère être la plus constructive possible.
    Premièrement, soyons clair : la note que j'ai attribuée au jeu est celle que je lui attribuerais au moment où j'ai stoppé. Le jeu méritait beaucoup plus à ses grandes heures, et aurait pu encore à l'heure actuelle mériter une note beaucoup plus élevée si Ankama l'avait fait évoluer globalement dans le bon sens...

    Passons à ce qui nous intéresse, la critique ;

    Points forts : 
    - D'immenses possibilités stratégiques. J'ai toujours considéré Dofus comme un jeu d'échecs encore plus complet et intéressant, dont les possibilités de combat sont quasiment infinies, bien qu'à haut niveau on arrive généralement à identifier systématiquement le tour le plus optimisé ou ses variantes possibles sans trop de problème, aussi bien en PvM qu'en PvP. J'ai toujours eu le sentiment qu'aucun combat n'était réellement impossible sur Dofus, et bien que cette philosophie ait pu être remise en cause à une certaine époque, certains joueurs ont su donner des arguments en ce sens (Qc, Mulapobla, Volcasaurus pour le pvm, Ogdru, Essim, Ole, Riodka, Roubliios, Winda, Silver-drunks en pvp pour ne citer que les plus populaires) .
    - Une carte relativement étoffée avec de nombreuses zones à explorer, des tas de monstres différents, des graphismes relativement simples, hauts en couleur qui sont un minimum sympa, sans pour autant être le graal du jeu vidéo... Il faut toutefois reconnaître que certaines zones dégagent une ambiance vraiment très sympa et dont on peut apprécier la beauté et le travail (Srambad, Xelorium, la plupart des zones retravaillées dans les dernières années...) .
    - Un système de succès globalement bien pensé, excepté au niveau des récompenses qui ont tendance à beaucoup trop faciliter et casualiser le jeu, en plus d'encourager des pratiques néfastes au jeu (création de comptes destinés uniquement à la réalisation de certains succès) en plus d'avoir considérablement cassé les prix des ressources en général. 
    - Des refontes et des nouvelles classes de plus en plus intéressantes tactiquement (mention spéciale à la refonte Xelor de décembre 2014-2015 - petit doute sur la date) et la sortie des Eliotropes qui ont suivi peu après qui resteront dans ma mémoire liées à ce jeu, les deux classes les plus abouties tactiquement et les plus intéressantes à jouer avec certaines autres telles que le roublard, le steamer ou encore le sram.
    - La communauté. Là où beaucoup classeront ce point précis en point négatif, pas spécialement à tort tant elle peut être toxique et immature, je ne peux pour ma part que le mettre en positif puisque c'est précisément "ma communauté IG" qui m'a retenu sur ce jeu dans mes deux dernières années (à comprendre par là ma guilde et mes amis) . Le seul plaisir en se connectant étant de jouer avec ces derniers.
    - Le système économique globalement bien pensé bien qu'ayant quelques faiblesses
    - Un système de FM tantôt frustrant tant la chance a une importance énorme dans la réalisation d'objets exceptionnels, tantôt extrêmement satisfaisant justement par la possibilité d'obtenir, au pire des cas par le commerce ou le troc, des objets "uniques", qui savent satisfaire collectionneurs comme joueurs hardcore de PvP ou de PvM
    - Une expérience enrichissante sur différents aspects.

    Neutre : La possibilité de multicompte. Si cette possibilité est catastrophique pour le coté économique et social du jeu, il faut en revanche reconnaître qu'elle offre une richesse de gameplay incomparable, en permettant d'être totalement indépendant aussi bien en PvM qu'en PvP, de découvrir et jouer toute classe pouvant nous faire envie et découvrir/approfondir nos connaissances sur le gameplay... J'aurais sans doute stoppé depuis déjà bien des années si j'avais toujours dû me limiter à mon petit osamodas de début de jeu. J'ai adoré découvrir de très nombreuses classes, les ayant au final toutes jouées au niveau 200 excepté la dernière en date, l'ouginak, et le fait de pouvoir jouer chacune de ces classes aussi bien en PvM qu'en PvP m'a beaucoup apporté en terme de plaisir de jeu (mention spéciales aux éliotropes, classe ayant totalement renouvelé Dofus lors de sa sortie, de loin la classe que j'ai le plus aimé joué tant elle permet au joueur sachant la maîtriser de sublimer les capacités de chaque membre de son équipe, aussi bien en termes de dégâts que de placement/déplacement, maitrise de l'espace sur la carte, etc., mais également aux pandawa, steamer, roublards, srams, xelor, enutrofs, qui resteront je pense à jamais mes classes préférées sur ce jeu)

    Points faibles :
    - Un PVM beaucoup trop "casu" depuis le nerf général des donjons, là où avant ledit nerf, le PvM end-game n'était accessible qu'a une catégorie de joueurs pouvant remplir aisément des conditions de stuff, de compositions d'équipes, et de façon générale très expérimentés. Ankama n'a jamais su trouver l'équilibre entre difficulté raisonnable (la difficulté rimant souvent avec pénibilité pour Ankama) , plaisir de jeu, intérêt général du combat, récompense...
    - Un PvP particulièrement intéressant depuis l'époque du 2eme Goultarminator jusqu'a fin 2016 (de mémoire, petit doute) qui aurait pu faire de Dofus le précurseur des jeux stratégiques e-sportifs si Ankama avait cru en son potentiel bien plus tôt et avait su épauler ses différents community managers qui ont tenté du mieux possible de développer cet aspect du jeu, mais ont bien souvent dû se résigner faute de moyen, jusqu'au déclic et l'arrivée de Kylls. Et si cette arrivée a permis un essor du jeu sur la scène compétitive française, ce fut largement en détriment -à mon sens- de l'intérêt tactique des combats, le PvP compétitif se déroulant jusqu'alors en 4v4. Le passage en 3v3 instauré par Kylls a certes accéléré en partie le rythme des combats (ce qui reste contestable dans la mesure ou on assiste encore parfois à des combats durant plusieurs heures et ou l'absence de spectacle est sidérante) . En éliminant un personnage de chaque camp, on perd également en diversité et en richesse stratégique, précisément ce qui faisait l'attrait pour le PvP d'une grande partie de joueurs. Simple coïncidence ou non, cette période correspond par ailleurs à l'arrêt de nombreux noms connus du PvP de très haut niveau. Bien que critiqué, je soutiens toutefois l'accès à tous au PvP via l'obtention de la totalité des stuffs sur serveur tournois. Toutefois, on peut aisément regretter que l'investissement des joueurs n'ait désormais plus aucune importance sur la scène compétitive (pensée à toutes les forgemagies d'items tout bonnement incroyables qui dorment dorénavant dans des inventaires de personnages parfois absents du jeu depuis des mois...) . Autre problème plus récent, les variantes de sorts, qui octroient beaucoup trop de capacités différentes à toutes les races de personnage, éloignant le principe d'une classe plutôt tank, plutôt soin, plutôt damage deal... 
    - Des quêtes particulièrement répétitives et chiantes, le déplacement map par map n'étant pas forcément adapté avec le fait de devoir faire 10 fois l'aller retour entre plusieurs personnages ou plusieurs fois le tour d'une zone, et aux récompenses souvent bien insuffisantes (exceptées les quêtes des Dofus) , qui ne permettent pas une progression via ce système.
    - L'équilibre du jeu en PvP qui a globalement toujours été très mauvais, avec toujours une ou plusieurs classes très au dessus des autres, l'absence de réglementation en Kolizéum (qui sera apparemment corrigé à l'arrivée d'un système de ligue qui serait prochainement prévu) , l'obstination d'Ankama à ne pas différencier les effets des sorts en PVP par rapport au PvM pour un jeu globalement plus sain (ce qui aurait été probablement plus pertinent que les variantes de sort.. On peut également critiquer les nerfs souvent à la hache, dans une démesure totale, du même ordre de grandeur que les ups souvent abusifs...
    - La boîte productrice du jeu, Ankama, critiquable par bien des aspects dans sa gestion du jeu. Manque d'anticipation (Intégration en jeu d'items dont il est évident rien qu'en voyant les bonus qu'ils seraient abusés [Baton brageuh à sa sortie, panoplie strigide...], modifications de classes dont il est également évident qu'elles perturberaient l'équilibre en pvp...) , de réactivité (souvent plusieurs semaines, mois, voire années pour corriger des problèmes d'équilibrage ou des bugs critiques, cf. le cra et sa flèche cinglante qui virait 4PM inesquivable ou les failles enclos qui permettaient de générer des kamas illimités dont on a appris post-correction qu'elle était présente en jeu depuis plusieurs semaines...) , de ponctualité (Cf le kolizéum inter-serveur attendu durant 3 ans...) , experte de l'obstination absurde à refuser certaines demandes de joueurs, pour finalement les intégrer au jeu une, deux voire parfois trois ans plus tard... (système de restat illimité pour ne citer qu'un des exemples les plus connus) .
    - Un système d'élevage globalement inintéressant outre l'apport de kamas qu'il peut générer.
    - Un système de métiers vieillissant, intéressant aux débuts du jeu, mais qui a globalement mal vieilli, devenant au fil du temps de plus en plus obsolète/pénible, en opposition avec les attentes des nouveaux joueurs et des anciens qui n'ont plus forcément l'envie ou la patience d'y investir trop de temps.
    - Un système d'alliance boiteux, avantageant de façon trop conséquente les alliances massives dans son fonctionnement, et les alliances conquérantes dans la pratique par l'apport des prismes équipés de modules de téléportation, permettant aux joueurs de ces alliances de se téléporter pour une somme allant globalement de 500 à 1600 kamas (totalement dérisoire) de se téléporter instantanément devant n'importe quel donjon du jeu, évitant souvent un trajet pouvant durer de 5 à 30 minutes...
    - Une répétition des erreurs déjà commises d'Ankama. Après les cra explos, les sadis état infecté pour reprendre l'exemple le plus récent...
    - Une parodie de lutte contre les bots, symbolisée par des modérateurs bénévoles dont la présence est quasi-invisible face au nombre scandaleux de bots présents IG, des mesures globalement inefficaces... Là où l'embauche d'un ou deux modérateurs salariés pourrait sans doute avoir un réel impacte.

    Globalement un bon jeu de par son aspect social, dès lors qu'on trouve une bonne guilde sympathique, on peut très clairement passer un bon moment, un univers attachant qu'il n'est pas si facile de quitter, d'autant plus lorsqu'on se laisse emporter par l'univers du Krosmoz, avec la série ou le jeu Wakfu, ou Dofus Arena si quelques anciens se souviennent... Pour autant, il est très difficile de voir un jeu qu'on a relativement apprécier "couler" petit à petit depuis déjà plusieurs années (les serveurs qui se vident de plus en plus, majs de plus en plus catastrophiques, augmentation constante de la puissance des personnages, entrainant une meta pvp ou les dégâts deviennent petit à petit trop importants au détriment de la stratégie...) et c'est la raison principale de mon arrêt ; Dégoût au fil des MAJS, dégoût de l'évolution du PvP, les serveurs qui se vident petit à petit et les amis qui disparaissent, casualisation abusive du pvm, le rendant ridiculement simple (tout comme le level 200, autrefois légendaire, qui n'est depuis déjà trop longtemps qu'une simple formalité) ...
    A l'heure actuelle, je ne recommanderais tout bonnement ce jeu à personne, là où en 2013-2016 je lui aurais sans problème attribué la note minimal de 7/10 sur cette critique en plus de le recommander à quiconque s'y intéresserait de près ou de loin. Un jeu qui a déjà connu son heure de gloire, son apogée, mais qui depuis, sombre, petit à petit...
    Publié le 17 sept. 2018 à 23:19, modifié le 17 sept. 2018 à 23:31
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques