Critiques de Nof Samedisþjófr

  • 18 janv. 2007
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 14 ans.
    6 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Enfin un jeu qui ne propose pas un parc d'attraction où les joueurs sont ballotés d'un lieu à l'autre par des quêtes ineptes pour combattre des milliers de monstres tous identiques - quoi que si c'est ce qui vous intéresse, EVE le propose aussi. Non, c'est un univers virtuel, défini par ses lois, sa géographie et son histoire, dans lequel vous créez vous même vos aventures.

    Ce qui perturbe le plus dans ce jeu, c'est la liberté totale, et ce dès le début du jeu. Personne ne vous prend par la main pour vous dire ce que vous pouvez faire : c'est à vous seul de vous fixer vos propres objectifs - pirate, transporteur, scientifique, industriel, homme politique, espion, mercenaire, garde, commercant, diplomate... À vous de trouver une guilde, un lieu où exercer vos talents - l'univers est immense, et de vivre vos propres aventures.

    Les mécaniques du jeu offrent une grande liberté, les combats entre joueurs sont possibles partout mais très risqués, et tout pousse à la collaboration ou à la compétition. Transportez des munitions à des stations spatiales assiégées, embauchez des mercenaires pour protéger votre cargaison de pirates, profitez-en pour récolter quelques informations sur la structure des défenses pour les revendre à des ennemis... Tous les intervenants sont des joueurs, et ceci n'est pas un exemple théorique mais votre quotidien. Ce n'est pas du roleplay, mais la stricte application des mécaniques de jeu.

    Lachez votre épée à deux mains : ces milliers d'orcs peuvent bien attendre
    Branchez votre capsule de survie : direction les étoiles !
    Publié le 18 janv. 2007 à 11:13, modifié le 18 janv. 2007 à 23:49
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 8 juil. 2003
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 17 ans.
    1 personne sur 5 a trouvé cette critique utile.
    L'interface de communication la plus puissante et la plus simple à ma connaissance, à l'image du système de jeu, ce qui en fait le terreau révé pour le rôle et l'imaginaire, ce qui allié à de faibles impératifs techniques a su attirer une nombreuse communauté francophone vers le monde du jeu de rôle en ligne massivement multijoueur. Malheureusement, Vircom ne travaillera plus jamais dessus pour résoudre ses problèmes d'équilibre, de bugs et de triche, et le prix est réellement proibitif par rapport à ses concurrents de dernières génération.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 8 juil. 2003
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 17 ans.
    0 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    La dichotomie de DAoC poussée à l'extreme : un monde riche de détails posés sur une histoire ridicule au dela du pitoyable, le tout demandant une configuration trop lourde pour être honnête, les effets spéciaux rajoutés étant certes impressionants, mais inutiles. A uniquement conseiller aux amateurs de lumières brillantes et de donjons, l'extension ne touchant absolument pas le combat entre royaume (si ce n'est en offrant des races légèrement plus résistantes à celui ci, argument de vente scandaleux).
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 8 juil. 2003
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 17 ans.
    0 personne sur 6 a trouvé cette critique utile.
    La trame de fond est des plus primaires, pour ne pas dire inexistante, mais enrichie par Mythic de siècles de légendes, et approfondies par GOA, donnant lieu à un monde riche et dense, lieu révé pour d'épiques aventures. Malheureusement, le moteur du jeu incite totalement à passer à coté et à se livrer à un délire panurgien de violence, seul moyen de faire évoluer son personnage, et d'apporter de légers avantages temporaires aux membres de notre royaume. Impossibilité totale de sortir de la ligne fixe "je te met ma main dans ta face et mon bélier dans ta porte", les factions proposées sont d'une crédibilité proche du néant, puisque selon le moteur de jeu, tous les membres d'un royaume sont sensés être de loyaux serviteurs de celui ci et vivrent en bonne entente : là encore, totale dichotomie avec ce que Goa a tenté d'en faire...

    Les personnages sont stéréotypés au possible, enfermés dans leur classe et sans aucune originalité au sein de celle ci. L'interface de discussion est lourde et peu pratique. A voir uniquement pour la richesse de l'univers, ou si l'on est un adepte du combat de groupe...
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques