GOA

GOA


Activités Exploitant de jeux-vidéo
Création 1997
Clotûre 2010
Pays d'origine France
GOA est le département jeux vidéo de la Division Contenus de France Telecom.

Présentation modifier

Fondée en 1997 sous forme de filiale de France Télécom (à l'époque), GOA se voulait la division jeu en ligne de l'opérateur historique de télécom français. GOA exploitait alors moult jeux en ligne (des jeux de stratégie, des jeux occasionnels, etc.), sur un portail à la fois ludique et social.

GOA apparaît surtout comme le premier exploitant français de MMORPG. Le portail propose gratuitement La Quatrième Prophétie dès le début des années 2000 et fait découvrir le MMO à nombre de joueurs francophones.
En février 2002, GOA acquière les droits de Dark Age of Camelot (le MMORPG de Mythic Entertainment) et en fait le premier jeu massivement multijoueur à abonnement exploité en France.

En 2004, GOA devient le département jeux vidéo de la division Contenus de France Telecom (qui deviendra Orange).

Outre plusieurs casual games en ligne (Kart and Crazy, PangYa, Gunbound, etc.), GOA proposera la version européenne de Warhammer Online (2008), qui ne rencontrera pas le succès commercial escompté. Et si le portail mise sur de nouveaux jeux en ligne avec succès (League of Legends) ou pas (Warrior Epic), entre fin 2009 et début 2010, GOA cesse progressivement l'exploitation européenne de plusieurs de ses jeux historiques (Dark Age of Camelot, Kart and Crazy et Warrior Epic fin 2009, puis League of Legends en mai 2010) pour se recentrer vers des activités de production de contenus et de divertissements, notamment à destination des plateformes mobiles.

Employés

Vous trouverez listés ci-après les employés passés et présents de la société GOA.

Rahim Attaba
Personnalité
Chargé de communauté (précédemment), directeur marketing (précédemment)
Chargé de communautéDe mai 2002 à juin 2004
Directeur marketingDe juin 2004 à mai 2010

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.