5,1/10
30 évaluations

Critiques de Heroes of Three Kingdoms

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

7 personnes ont trouvé cette critique utile.
Je précise avant tout que je joue à RedCliff depuis quelques jours seulement, et que mon personnage a atteint le niveau 20 (sur 60). Je n'ai donc découvert qu'une petite partie du jeu, mais j'ai néanmoins beaucoup à dire ! Techniquement, RedCliff est basé sur le même moteur que Perfect World et Jade Dynasty (Zhuxian). C'est donc joli, sans casser la baraque. Mais le jeu tourne sur une machine modeste, ce qui est à mon avis une très bonne chose (plus de joueurs ! ). Actuellement en Béta ouver...
Publiée le 22 oct. 2009 par PyterParkair.
2 personnes ont trouvé cette critique utile.
J'ai eu l'ocasion de participer à la bêta fermée de Heros of Three Kingdoms. J'ai pu y monter un perso 50, spé glaive. Que dire ? Certes, graphiquement ce n'est pas moche. Certains villages ont une impression de fraicheur. Il y a du bon. Et encore, ça me fait vraiment chier d'écrire les bon cotés... PAR CONTRE Pour les mauvais cotés, je vais pas me gêner : Heroes of Three Kingdoms fait partie de ces jeux qui n'ont pour but que de vous faire farmer sans vous offrir aucune form...
Publiée le 25 juil. 2010 par Sombreblood.
  • 22 nov. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 9 ans.
    2 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Je joue depuis quelques mois, et suis héros 4 (i. e. on pourrait dire level 84)

    - Moteur graphique de perfect world (à la chinoise) : on aime ou on n'aime pas. Je ne suis pas fan de ce type de graphismes, mais je m'intéresse plutôt aux contenus.


    - Leveling : il n'y a pas de bashing. On prend des niveaux quasiment uniquement via des quêtes. Il y a une dizaine de quêtes quotidiennes donnant énormément d'expérience, et même le joueur casual, pour peu qu'il se connecte 1h par jour, arrivera à monter relativement rapidement.
    Effectivement, on fait un choix de distribution de l'expérience entre monter ses niveaux ou compétences. Contrairement aux autres critiques, je conseille de monter d'abord son niveau, car l'expérience obtenue pour la même quête journalière augmente grandement avec le niveau. Ainsi, si pêcher vous rapporte 50000 points d'expérience à bas niveau, la même pêche vous rapporte 10 millions d'exp. à haut niveau. Ainsi, par exemple, l'expérience requise pour monter vos compétences au niveau Sage 9 paraît relativement faible lorsque vous êtes niveau 60, alors qu'elle vous paraissait très élevée au niveau 50. Pour moi, le gros "+", est que je n'ai JAMAIS eu à tuer les mêmes monstres pendant des heures pour prendre des niveaux (contrairement à nombre de MMORPG).

    - Cash shop : contrairement à la plupart des jeux à micro paiements, la différence du Cash Shop n'est pas énorme. En effet, augmenter le niveau d'armure ou d'armes se base sur des campagnes (voir plus loin) , ce qui fait que le temps passé à obtenir les objets nécessaires prime sur l'argent dépensé pour améliorer telle ou telle pierre. Dans ce jeu, un joueur hardcore sera toujours mieux équipé qu'un joueur casual dépensant de l'argent (contrairement à la plupart des MMORPG à micro paiement auxquels j'ai joué).

    - Bots : pour moi, l'absence de bots est primordiale dans un MMORPG, je n'en ai pas vu dans HoTK.

    - Quêtes : certes, c'est du "tue ceci/tue cela", ou "ramasse ceci/ramasse cela" ou "pêche ceci/pêche cela", mais différents points me font apprécier la chose. Système d'auto guidage vers les monstres/npc (le personnage y va de lui-même quand on clique sur la quête). Même si cela peut sembler répétitif, cela est addictif. Contrairement à beaucoup de jeux, vous n'augmentez pas votre vie/force/etc. en augmentant de niveau, mais certaines quêtes vous donnent des titres, qui eux, augmentent vos statistiques (ainsi, j'ai une centaine de titres, me donnant pour la plupart des bonus de vie, force, etc. obtenus au gré des quêtes).

    - Campagnes : les quêtes peuvent se jouer au choix à plusieurs, ou en solo (à part quelques quêtes qui se font en équipe). La seule exception sont les campagnes (sortes d'instances relatant des faits historiques des 3 royaumes) : dans ce cas, on s'inscrit en campagne, et on la fera avec plusieurs autres joueurs qui s'inscrivent aussi.

    - Événements : la semaine est ponctuée de nombreux événements. Ces événements sont des quêtes, ouvertes à certaines heures du jour, ou à certains moments de la semaine. Ils sont attendus par tous les joueurs.

    - PvP : il y a 3 nations qui peuvent s'entretuer n'importe où en dehors des villes (on peut choisir une nation au niveau 40) sans aucun bonus ou malus - juste pour le plaisir. Cela peut paraître dangereux, mais pas tant que cela dans les faits. En effet, le jeu est décomposé en 15 "realm" (i. e. serveurs) , on peut switcher quand on le souhaite (intéressant d'ailleurs quand on veut être seul à faire une quête de ramassage ou bien lorsque le boss que nous sommes venus affronter est déjà mort). Les realms se sont spécialisés au fil du temps dans une nation. Ainsi par exemple, je suis Wu, je joue sur le realm 7 en général. Si un joueur d'une nation adverse vient sur le realm 7 pour tuer des joueurs de Wu, il sera rapidement pourchassé par de nombreux alliés. Donc si vous voulez vous amuser à pk, vous allez sur un realm adverse, tuez un ou deux joueurs "innocents" (en général c'est bien pris car il n'y a aucun malus) , et rapidement, vous vous retrouvez confronté à de nombreux opposants qui ont envie d'en découdre et de s'amuser aussi. De nombreuses occasions de pvp de groupe existent :
    - campagnes pvp comme la bataille de Puyang
    - bataille pour les tombes toutes les 6 heures (par nation)
    - guerre de territoire tous les samedi soirs (par nation/légion)
    - guerre pour le centre de base militaire
    - etc.
    La plupart de ces batailles (hors campagne - celles ci fournissent des objets nécessaires à améliorer ses armes/armures) permettent à la nation gagnante d'obtenir des quêtes tant qu'elles détiennent le territoire.
    On peut regretter le manque de balance dans les classes en PvP (certaines classes sont ratées, comme le Charmer (healer) , d'autres trop fortes (multiblade, gauntlet, hooksword) ) - noter qu'il y a beaucoup de PvP 1vs1 mais aussi beaucoup de PvP de groupe, ce ne sont pas les mêmes classes qui y brillent. Cependant, on peut à tout moment changer d'arme (sans objet de cash shop) , cela ne coûte que l'expérience de remonter les compétences d'arme, et l'or d'achat des skills.

    - Les plus : dans ce jeu il n'y a pas que le niveau qui compte. En effet, vous devez parallèlement à votre niveau monter
    - vos compétences d'arme
    - votre honneur (augmente les caractéristiques via des titres et des objets spécifiques)
    - votre valeur ou vertue (voie militaire ou civile augmentant vos compétences via des titres et ouvrant la possibilité de porter des armures militaires ou civiles)
    - différents titres obtenus de longue haleine, via des quêtes journalières répétées quotidiennement

    - La grosse critique formulée par les joueurs est le manque d'information sur la façon d'obtenir tel ou tel objet. En effet, le contenu est si riche, qu'il y a énormément de choses que je ne connais pas, même étant relativement haut niveau (à l'heure où j'écris je suis niveau 84, le niveau le plus élevé du jeu étant 91). D'un autre côté, cela me garantie d'apprendre quelque chose de nouveau presque chaque jour.

    - Guilde : j'oubliais l'un des principaux aspects d'hotk. On peut joindre un Clan (15 personnes max) , qui a son propre canal de discussion. Jusque là, classique. Pour son clan, on a des quêtes journalières permettant notamment d'augmenter le niveau de buffs de clan, dont on peut se servir à tout moment. Le clan peut rejoindre une Légion, qui a son canal de discussion. Il y a alors des quêtes journalières permettant d'augmenter le niveau de la légion, qui augmente en niveau, ainsi, la légion de niveau 1 est composée de 4 clans, la légion de niveau 7 de 11 clans. Il y a des quêtes de domination, permettant aux légions de se déclarer en possession de territoires en prévision de la guerre du samedi soir. Notez que ce qui est sympa, c'est les 2 canaux de discussion (clan, légion) , ainsi mon clan est francophone, ma légion anglophone. L'aspect politique et entente des légions d'une nation est importante, puisque les attaques/défenses contre les territoires contrôlés par les autres nations sont décidées en commun de façon à avoir une stratégie globale de conquête de territoires. Un petit plus aussi, est la possession d'une base par la légion, qui sert à faire des quêtes, et une sorte de "farmville" de légion. Il faut la protéger contre les voleurs (qui essaient de venir détruire les puits et voler des récoltes) , on va voler dans les camps ennemis, etc. On peut aussi déclarer une guerre GvG qui se traduit par l'attaque de base. C'est un aspect assez nouveau dans un mmorpg de ce type. L'aspect surveillance constante de la base donne un gros avantage aux légions composées de clans de créneaux horaires différents. En général, dans un même clan, on sera sur le même créneau horaire, mais dans une grosse légion, on aura tous les créneaux horaires représentés. Si l'on se trouve sans clan, ou bien dans une petite légion qui n'a pas demandé de territoire, on peut quand même participer à la guerre, puisque tout membre d'une nation peut rejoindre un territoire pour y aider sa nation (par territoire, 2x30 places réservée aux légions attaquantes et défendantes déclarées, et 2x70 places ouvertes à tous).

    En conclusion, de très bonnes idées, et des innovations, notamment en ce qui concerne le jeu en clan/légion.

    - Economie : il n'y a pas de Auction House, et c'est un manque. Il faut vendre sur son personnage, ou bien sur un alt. De nombreux objets, une fois portés, sont "bound" (non vendables) , il faut donc bien choisir, lorsqu'on craft quelque chose, si l'on veut le garder ou le vendre. Cela peut être frustrant de ne pas pouvoir vendre ses anciens objets, mais cela empêche la déflation. L'inflation, elle, est contrôlée par le fait que les skills sont assez chers, donc même à haut niveau, il est rare d'avoir plus de 200 ou 300 pièces d'or (sauf si l'on fait beaucoup de commerce). Un salaire quotidien est versé, qui dépend de votre rang civil ou militaire. Ces pièces d'or ne peuvent être utilisés que pour payer des NPC (téléporteur, quêtes payantes, campagnes, réparations). Elles permettent normalement de "vivre" quotidiennement même si l'on est fauché, et le fait que l'on ne puisse pas les utiliser pour commercer avec d'autres joueurs évite l'inflation. Donc avec quelques mois de recul, je peux dire que l'économie est maîtrisée et que le joueur débutant pourra acheter sans problème tout ce dont il a besoin.
    Publié le 22 nov. 2010 à 04:10, modifié le 22 nov. 2010 à 09:28
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 23 oct. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 10 ans.
    Heroes of the Three Kingdoms est le nouveau bijou des créateurs de perfect world.
    J'avais moyennement apprécié Perfect world en raison du bashing de la mort et surtout de la longueur du lvling, mais quand j'avais testé Red Cliff : du bonheur.

    Malheureusement a l’époque : il n'y avait pas toute les classes et armes.

    Commençons par le commencement.

    Le background :

    Pour ceux qui ont vu le film Les trois royaumes de John Woo, et bien, cela reprend exactement le même background, l'histoire est tiré d'une histoire vraie entrée dans la légende : la bataille de la falaise rouge (red cliff) , ou trois royaumes s'affrontèrent pour la suprématie de la Chine. J'ai aimés le film, et le background a l'air agréable !

    Les graphismes :

    Peu de réels choix, contrairement à PW, ce qui est, je dois l'avouer, fort dommage !

    Vous voyez Perfect World ? bah le même style graphique, en un peu plus joli a divers endroits, je dois l'avouer ! Je ne suis pas fan des graphismes de la mort, car pour moi, cela signifie a 80 % : jeu sans contenu ! Quoique des jeux laids sans contenu cela existe (voir regnum : p).

    Son :

    Personnellement, la musique m'horripile et en comparaison, je préfère cent fois celles de Hero Online, qui reprend des chansons chinoises chantées, et pas uniquement des musiques en boucle.
    Sur ce point là, je conseille de ne garder que les bruitages.

    Gameplay :

    C'est lent et rigide, heureusement pas au point d'un Regnum ou d'un Shaya, mais il faut avouer, ce n'est pas encore ça, les animations manquent de peps, de tonus. L'XP se fait par progression, et non comme sur perfect world (XP super dure dès le départ). Non, ici tout est graduel, ce qui est une bonne chose.

    Les quêtes :

    Une majorité de quêtes à la WoW : en clair, tuer pour ramasser des dents, des plantes, etc. En clair, du bash mais d'autres également qui permettent de varier. Il existe des quêtes journalières, ce qui n'est pas négligeable et aide allègrement pour XP.

    Le Jeu :

    L'or est difficile à faire, et c'est une vraie sinécure. Les métiers sont comparable à ceux de Perfect World. En clair, vous minez, dropez le tissus, etc. , et vous faites évoluer votre métier.

    Là où ça coince : l'xp permet deux choses, évoluer ses compétences ou ses niveaux... En clair, c'est réellement problématique à haut niveau, car il faudra faire un choix. Soit pex à fond ses compétences mais rester bas niveau, soit monter et ensuite pex ses compétences. Personnellement, je conseille le premier, ce qui revient à être moins ennuyé par les PKs.

    Le Cash shop :

    En clair, comme sur Perfect World : tout le monde y a accès même celui sans carte bancaire. Il suffit de farm de l'argent et ensuite de voir au niveau des enchères ce qu'il en est... Cela permet donc à tous de bénéficier du cash shop, et pas exclusivement ceux qui ont la carte bancaire de papa et maman. C'est appréciable (et perso, tous les cash devraient reprendre cet état de fait ! ).

    En Conclusion :

    Le jeu n'est ni bon, ni mauvais, il est assez bon pour commencer un MMO, mais ses mécaniques sont peu fluides, je dois l'avouer.
    A cela se rajoute un problème inhérent : le PVP est fortement dominé par certaines classes. A ce niveau, il y a un manque de cohérence et surtout d'équilibre.
  • 25 juil. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 10 ans.
    2 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    J'ai eu l'ocasion de participer à la bêta fermée de Heros of Three Kingdoms.

    J'ai pu y monter un perso 50, spé glaive.

    Que dire ? Certes, graphiquement ce n'est pas moche. Certains villages ont une impression de fraicheur. Il y a du bon.
    Et encore, ça me fait vraiment chier d'écrire les bon cotés...

    PAR CONTRE

    Pour les mauvais cotés, je vais pas me gêner :
    Heroes of Three Kingdoms fait partie de ces jeux qui n'ont pour but que de vous faire farmer sans vous offrir aucune forme de créativité réellement.

    Exemple de quête : tuer 20 voleurs.
    Exemple de quête répétable : tuer 20 voleurs
    Exemple de quête de loot : loot sur 20 voleurs
    Exemple de quête de loot répétable : loot sur 20 voleurs...

    Et ne vous y tromper pas : il s'agit des même voleurs. /D

    Multiplié ça par tous les mobs du jeu. Enlevé toutes quêtes qui pourraient changer et offrir un peu d'originalité et vous avez un jeu idéal pour laisser un bot tourner dessus et vaquer à vos occupations.

    Je passe sous silence le PvP : infecte, au mieux. Dénué d'intérêt. Ah, quoi que... Mhh. Non. Non, c'est infecte, c'est mal fait, c'est rigide. Rien ne m'y attire là dedans. Aucune originalité, aucun skill, jamais vu aucune anim originale (et dieu sait qu'elles sont moches, de vieux effets de lumière).

    Bref, vous passerez vos niveaux dans la douleur tant rien n'incite à s'intéresser au background du jeu, et tant la barre d'exp (longue à souhait et qui aurait pu vous faire survoler les mobs plus rapidement) ne décolle pas.

    Bref. Vous voulez passer le temps ? Si vous aimé taper du mob, sans aucune autre forme d'interactivité : c'est fait pour vous.
    Vous voulez vous posez sur un MMO de qualité ? passez votre chemin.


    Graphisme : 4. 5/10
    Gameplay : 2. 5/10 > c'est vieux.
    PVE : 1/10 > farm farm farm. meuuuh.
    PVP : 1/10
    Originalité et créations : 0. 5/10 même son univers n'est que celui de la Chine médiévale... pas foutu de créer son propre univers ><

    Total : 3/10.
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 27 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 10 ans.
    4 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Que dire sinon que ce jeu est très complet comme l'as dit ma prédécesseur, j'ai pour l'instant monté un Quoits lvl 32, un sabre lvl 21, un fan lvl 15 et un archer lvl 18, ainsi que quelques autres qui n'ont pas dépassé le lvl 8 en raisons que je n'aimais pas le style :

    Système de craft comparable a celui de perfect world en mieux fait
    La pèche notamment permet de leveler tout en restant AFK ce qui n'est pas négligeable.

    Les quêtes sont nombreuses, et si la majorité demande du bash pour trouver X objets qu'ils drops, ça n'excedent pas les 20-30 mobs a tuer.
    On a ainsi des quêtes où l'on doit écouter ou lire une histoire (mais faut attendre tel ou tel heures pour ce faire) , des quetes de peches, des quêtes où l'on doit aller chercher des herbes, ect...
    Elles sont assez variée sans pour autant qu'on s'ennuie.
    En prime de cela, pas besoin de chercher tel ou tel pnj ou lieu de quêtes : il suffit de cliquer sur les noms en vers pour que ca vous y emmene automatiquement.


    Le leveling est bon et plus rapide que perfect world mais a partir du lvl 15-16, et continuant, vous allez voir que soit vous devrez choisir entre prendre un niveau ou monter votre compétence et maitrise d'armes.
    de cette maitrise dependra les points que vous pourrez mettre dans les arbres de talents.
    Le probleme c'est qu'a haut niveau, il vous faudra faire le choix entre gagner en maitrise ou gagner en niveau...
    Choix cartesien par excellence.

    Le niveau pour l'instant est lvl 60 mais il semble que ca devra monter lvl 70.

    Concernant le système de combat, il est simple le gros hic... c'est mou, mais mou.
    Un caster lance sa boule de feu a la vitesse d'un escargot de course, et je ne parle meme pas des archers lorsqu'ils canalise une attaque.
    Au final, les gros avantagés sont les CAC.
    Il est probable qu'a haut niveau cela soit fait pour forcer au grouping mais j'hesite car sur les forums UK, il semble que ce ne soit pas encore réellement le cas.

    Mis a part cette mollasse : le système pvp est bien pensé, avec un choix entre trois factions, des bg, et un background tres bien développé et intéressant puisque reprenant l'histoire de la bataille de la falaise rouge.

    Quand au cash shop, il semble que le jeu soit pourvu du même système de CS que perfect world, et donc en farmant PO et plus, on est capable de transformer l'argent IG en argent réel uniquement pour ce Cash shop qui pour l'instant est peu etoffés (des habits, des coiffures, quelques popotes, des chevaux (unique monture existante au cash pour l'instant) ,... ).
    De ce fait, ca evite les vendeur de golds qui empeste la plupart des MMO puisque chaques joueurs a parfaitement la capacités de se faire du gold et ainsi d'avoir accès au cash shop.
    Seul hic : se faire de l'argent sur Red Cliff est assez difficiles, le drop d'argent, bronze ou or etant peu exponentiel au cours de votre aventure.

    Pour l'instant le joueur n'as acces qu'a certaines armes, les autres n'etant pas implantée, mais sur ce que j'ai pus voir et lire sur les forums UK : le sabre et le cudgle sont les armes specifiée pour tanker, le must pvp sont les claw et les quoits (l'un spécialité en critiques, l'autre dans la vitesse d'attaque, les deux ayant un haut taux de Dodge) , les classes comme l'archer ou le bâton sont assez peu pourvue, et pour cause : le temps de cast des sorts sont enorme mais HL ont de puissantes AoE et crits a conditions d'avoir le matos.
    Le war fan (l'eventail) est la classe de buffing et de heal du je... ct

    Ce jeu est excellent quand on veut commencer à jouer aux MMO sans pour autant débourser 15€ pour un abonnement et ne demande pas 500 ans pour monter de niveau, les quetes et autres ne sont pas difficile a comprendre.
    Le seul autre point négatif serait pour la langue actuelle : uniquement anglais.
    Publié le 16 nov. 2009 à 20:41, modifié le 27 nov. 2009 à 20:53
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 oct. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 11 ans.
    7 personnes sur 8 ont trouvé cette critique utile.
    Je précise avant tout que je joue à RedCliff depuis quelques jours seulement, et que mon personnage a atteint le niveau 20 (sur 60). Je n'ai donc découvert qu'une petite partie du jeu, mais j'ai néanmoins beaucoup à dire !

    Techniquement, RedCliff est basé sur le même moteur que Perfect World et Jade Dynasty (Zhuxian). C'est donc joli, sans casser la baraque. Mais le jeu tourne sur une machine modeste, ce qui est à mon avis une très bonne chose (plus de joueurs ! ). Actuellement en Béta ouverte, un seul serveur est disponible (une vingtaine de canaux) , quelque part en Asie je crois, mais accessible. Le ping varie entre 200 et 300 ms : c'est très très jouable. Bien que le jeu soit développé et édité par des asiatiques, la volonté est clairement d'en faire une version internationale : tous les textes (sauf exceptions rares) sont en anglais, les noms de personnages doivent utiliser des caractères latins, et l'anglais est impératif sur le canal global. La conséquence désagréable de tout cela, c'est que le jeu est en fait traduit vers l'anglais, mais de manière parfois assez approximative, tendance charabia.

    La création du personnage est très simple. Pas de personnalisation compliquée de l'apparence, comme dans Perfect World. Une seule race (humain) , mais 18 classes (10 disponibles actuellement) qui correspondent en fait à un type d'arme et donc à un style de jeu : corps à corps, distance, AoE, soutien, etc. Cette classe pourra être complétée plus tard par une sous-classe (une autre arme) , ce qui fait 18x17 = 306 combinaisons ! (90 actuellement)

    Une fois dans le jeu, le tutorial est extrêmement simpliste (mouvement du personnage, etc. ). Il est impératif de prendre un peu temps pour explorer soi-même l'interface et les menus pour tout découvrir. Mais pour commencer, il faut se lancer dans les quêtes, qui sont très faciles d'accès : il y a un système guidage qui s'active en cliquant sur les objectifs. Au lancement du jeu, une petite fenêtre s'affiche qui donne un accès rapide aux tâches disponibles : les amis en ligne, les PNJ qui ont des trucs à dire...

    Contrairement à la majeure partie des F2P, RedCliff accorde une grande importance aux quêtes. Elles sont très nombreuses, relativement variées, et plutôt soignées. Le background du jeu, très riche, est bien exploité, et on le découvre peu à peu en suivant les quêtes. Les objectifs à atteindre sont très classiques : tuer des mobs, transporter, récupérer ou produire un objet, discuter avec un PNJ. Tous cela est bien reparti, et les quêtes de grind sont raisonnables (entre 10 et 20 mobs). De plus elles sont bien reparties géographiquement : pas besoin de courir pendant un quart d'heure pour atteindre un objectif. Bref, on avance vite, sans se forcer.

    Et c'est heureux, car les quêtes sont le seul moyen rapide pour gagner de l'XP et faire progresser son personnage. Inutile de chasser des mobs pendant des heures, c'est pas rentable. Et si jamais vous vous retrouvez un peu juste en xp pour débloquer les quêtes suivantes, vous pouvez toujours vous attaquer aux quêtes annexes répétables ! Elles aussi sont nombreuses : souvent du grind, mais il y a d'autres solution, la principale étant la pêche ! Vous pouvez même pêcher sans toucher au clavier, les amateurs apprécieront. Les quêtes annexes ont le le second intérêt de donner accès à des équipements introuvables par ailleurs, ou à des quêtes exceptionnelles.

    Tout ça pour faire de l'xp. On arrive alors un un autre point fort du jeu : le système d'évolution du personnage. Je ne vais pas m'étendre sur le sujet (voyez le forum pour plus de détails) , mais en gros, vous pouvez répartir l'xp durement gagnée de 4 manières différentes : le personnage (son niveau) , la classe principale, la classe secondaire, et les armes ! C'est un peu compliqué, mais on fait vraiment ce qu'on veut de son perso. A cela s'ajoute un système de compétences au moins aussi compliqué, avec plusieurs arborescences liées entre elles, dépendantes du niveau du personnage et de chaque classe... Jouissif.

    Le système de combat est plutôt classique : on choisit une cible, et on lance les compétences. Presque décevant. Sauf que deux caractéristiques pimentent un peu tout cela. D'abord le jeu permet de définir des combos, sortes de macros permettant d'enchainer les skills en ne pressant qu'une seule touche. Entre autres options, le système permet de définir l'intervalle entre 2 skills au dixième de seconde près, afin de gérer au mieux les cooldown. C'est très efficace, à condition de faire de bons calculs, et permet une plus grande efficacité en cas de lag.
    Le second point spécial des combats, c'est la gestion de la position des adversaires : pas la peine d'attaquer en tournant le dos à votre cible, ça ne marche pas. Les armes ont également une portée, même les armes de mélée. Ca ressemble au ciblage dans TCoS, en moins précis. Du coup, l'adresse du joueur peut influencer l'issue d'un combat, surtout en PvP (les mobs sont assez stupides de ce côté). Les combats sont donc très dynamiques, mais on n'a pas toujours assez de doigts. Que ceux qui ne maitrisent pas les mouvements clavier/souris passent leur chemin...

    Et c'est pas fini. Il y a aussi un système de crafting très complet, et très simple, lui, basé sur le principe des recettes. Les objets obtenus sont différents en fonction de la qualité des matières premières utilisées. Ce qui ne vous empêche pas d'améliorer vos armes en leur greffant des bonus... Là encore, il y a de quoi faire !

    Il me reste encore beaucoup de choses à découvrir dans ce jeu, et c'est pour ça que je l'aime. Je n'ai pas encore testé le combat monté. Je n'ai pas encore accès à une sous-classe. Et surtout je n'ai pas accès au système PvPvE central : les combats entre armées. Ceux qui ont participé à la closed beta sont enthousiastes, et je suis impatient de voir ça.

    Bref, RedCliff est la perle du moment : c'est un jeu ambitieux, pas toujours facile d'accès, mais extrêmement riche. Rejoignez-nous sur le forum, et adhérez à la guilde France !
    Publié le 20 oct. 2009 à 15:07, modifié le 22 oct. 2009 à 15:05
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques

Que pensez-vous de Heroes of Three Kingdoms ?

21 aiment, 9 pas.
Note moyenne : (30 évaluations | 5 critiques)
5,1 / 10 - Intéressant
Répartition des notes de Heroes of Three Kingdoms
Répartition des notes (30 votes)