Bonne surprise au début, moins quelques années après

6/10
Reprise de ma critique postée il y a maintenant cinq ans.

Pour expliquer le pourquoi du comment, j'ai repris ce jeu, il y a quelques semaines, et ce fut pour moi l'occasion de le redécouvrir avec un perso tout neuf.

Après avoir arrêter pendant près de cinq ans, les premières choses qui m'ont sauté aux yeux sont l'ajout de nouvelles classes, et la hausse du niveau maximum. Une évolution dont je n'ai pas profité, puisque je suis retourné sur mes bases. Mais au vue de ces ajouts, j'attendais de fait pas mal de choses de ce jeu.

Le gameplay n'a qu'assez peu évolué au fil des années. Les collisions sont toujours aussi mal gérées (on se retrouve irrémédiablement bloqué par un cailloux sur le chemin) et je n'ai toujours pas compris l'intérêt d'avoir la possibilité de sauter. J'ai juste beaucoup apprécié la fonction de déplacement automatique, qui n'existait pas à l'époque où je jouai, tant sur les points importants de la minimap que sur les objectifs de quêtes. Par contre la disparition de ces fonctions dès le niveau 60 me parait juste idiot de la part des développeurs.
Les compétences n'ont pas particulièrement évoluées sur les 60 premiers niveaux, j'ai donc retrouvé mes marques très vite. Le jeu reste réactif, et la difficulté globale des combats PvE tout a fait appréciable, plus difficile que du farm aveugle en tab-F1, mais sans avoir un besoin de maitrise technique très poussé.


Au niveau artisanat... Aucun changement, si ce n'est l'ajout de nouvelles recettes pour les niveaux plus élevés... On a donc toujours le choix entre divers "jobs" de création (les classiques potions/parcho, mais aussi des objets permettant d'améliorer l'équipement) et en parallèle de tout ça, deux "job" n'ayant pour but que de permettre la création de matières premières pour les autres. Chaque perso est limité à deux de ces jobs, et peut les développer a sa guise. Aidé grandement par l'accès global a l'entrepôt pour tous les personnages sur un même compte joueur, et la quantité énorme de ressources que l'ont trouve sur les monstres, ressources qui sont également vendues par certains PNJ.

La diversité des décors et des NPC est sensiblement la même. Si le nombre de zones a été largement augmenté, on reste sur les classiques plage, montagne, foret luxuriante, caves, cimetières, etc. Le bestiaire a quant a lui été modifié. Je me suis surpris à chercher des monstres qui me donnaient du fil a retordre dans le passé sans jamais les trouver. J'ai aussi été très désagréablement surpris de constater qu'il n'y a plus aucun monstre agressif avant le lv 20. Autant j'aime la facilité, mais là, c'est juste mâcher le travail.

Le système d'instance (Kingdom Quest) est toujours génial, avec son principe d'inscriptions et départ à heure fixe... Mais le problème étant que, sur les serveurs FR en tout cas, personne n'y va.
En effet, ces instances sont difficiles, et demandent un réel investissement en terme de découvertes de fonctionnement de sa classe. Et au vue de la facilité déconcertante avec laquelle le niveau grimpe, grimpe et grimpe, autant vous dire que vous n'en ferez aucune avant longtemps. A moins de vouloir vous risquer à la faire en solo, et donc d'échouer, car tuer un boss à la fin de ces instances, seul, dans le temps imparti, est juste impossible.

En terme de quêtes... Elles sont en nombre abondant et sont très rapides sur les 60 premiers niveaux (10/15 objets et/ou monstres à tuer, loot 100 % pour les objets de quêtes) , beaucoup plus rares par la suite, et surtout beaucoup, beaucoup plus longues (75/100 objets et/ou monstres, loot à 60 % juqu'au 100, et c'est encore pire après) .
Les objectifs sont globalement toujours les mêmes : tuer XXX monstres, récupérer XXX objets, ou parler à tel ou tel PNJ. Leur rentabilité est excessive au début, rendant la progression bien trop rapide au détriment des autres fonctionnalités du jeu (Kingdom Quest en tête) , et diminue de manière drastique d'un seul coup, cassant affreusement les habitudes de progression.

Le jeu dispose, comme quasi tous les Free to Play, d'une boutique payante permettant d'acheter diverses améliorations afin d'améliorer l'expérience de jeu.
Fiesta est par contre l'archétype même du Pay to Win. Un véritable cas d'école de commerce.
Ici, la différence entre un joueur gratuit et un joueur utilisant la boutique est telle qu'il devient presque obligatoire d'y passer d'une façon ou d'une autre.

Le développement du jeu le rend relativement peu gourmand sur les ressources matérielles. Mais la traduction française est juste totalement affreuse. Les caractères accentués ne fonctionnent pas, nombre de noms d'objets, de quêtes, de monstres, ou même de PNJ ne sont pas traduits, ou mal traduits (même Google ferait mieux dans certains cas) .
Des bugs de collisions sont présents depuis le début sans jamais avoir été corrigés. Des quêtes entières sont buggés et inexploitables. Bref le jeu est bourré de problèmes divers sur les détails gameplay qui n'ont jamais eu de corrections. Ca n'empêche pas de jouer, mais ça laisse un arrière goût de bêta mal testée.

L'historique du jeu est elle aussi chaotique. Outspark a vendu les droit de développement à Gamigo fin 2015, qui a donc la charge actuelle de l'ajout et de la correction du jeu. Or gamigo ne fait que modifier la boutique payante. Rien n'a été fait sur le jeu afin de l'améliorer depuis des mois, et il semble que rien ne soit prévu avant longtemps pour régler le moindre problème. De fait, l'état actuel du jeu et ses nombreux défauts qui promettent de durer longtemps poussent de plus en plus de joueurs vers la sortie, ce qui est largement compréhensible.

En conclusion, Fiesta est un jeu qui se voulait agréable, mais l'attitude pécuniaire agressive des éditeurs, les éditeurs successifs, et les développeurs successifs, pour n'apporter que des ajouts poudre aux yeux sur des courtes périodes sans réelle amélioration sur les problèmes existants depuis le début font que ce jeu se meurt. Je reste cependant un nostalgique de mes débuts il y a de nombreuses années, et je continue de garder espoir que la situation évolue un jour, gamigo déclarant s'investir réellement pour trouver de vraies solutions. Reste donc a voir les actes derrière les paroles.
4 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Plateformes Windows
Genres Aventure, jeu de rôle (rpg), MMO, MMORPG, fantasy, médiéval

Bêta fermée Juin 2007
Bêta ouverte 25 octobre 2007
Sortie 2007

Que pensez-vous de Fiesta Online ?

50 aiment, 15 pas.
Note moyenne : (75 évaluations | 10 critiques)
7,2 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Fiesta Online
(38 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

67 joliens y jouent, 182 y ont joué.