Du fun avant tout...

5/10
[Critique originale : mars 2010]
Le jeu n'a pas la profondeur d'un "EVE Online" mais il a le mérite d'être agréable à jouer.

Le background futuriste est sympa et certains détails rappelleront le regretté Tabula Rasa. Tout d'abord, en ce qui concerne le gameplay mais aussi en ce qui concerne les classes (quatre au total) . On commence avec un petit tuto sympa qui permet de se faire la main vite fait. Ca prend cinq minutes pour un joueur moyen.

Vous arriverez ensuite sous un dôme et vous n'en sortirez pas !

Si, pour vous, gambader dans la nature et explorer est un aspect primordial alors je ne vous conseille pas de l'acheter pour l'instant. En dehors des battlegrounds (environ six scénarios) , des donjons, et de l’arène interne où tout le monde entre pour s'affronter, le seul contact que vous aurez avec le monde extérieur sera la douce image que vous en aurez à travers les "vitres". C'est peut être temporaire car on peut voir qu'un extérieur a été modélisé au-delà du dôme.

En ce qui concerne le stuff, il est pratiquement le même pour tout le monde sauf au niveau apparence. Sa personnalisation est assez plaisante (système de teintes beaucoup plus réussi que sur TR) . Lors de la création du personnage, vous aurez aussi l'opportunité d'avoir un visage unique : on retrouvera du morphing pour certains réglages (yeux, front, menton, lèvres, oreilles, joues) .

PvE : il se résume à quatre niveaux de difficulté qui se débloquent au fur et à mesure de votre progression. Prévu pour quatre personnes, ni plus ni moins. Si vous n'avez pas de potes avec qui grouper, vous aurez toujours la possibilité la recherche de groupe.
Le PvE rémunère rarement mais permet de leveler de manière régulière et de rassembler des composants qui serviront à crafter des améliorations... (pas encore abordé dans le jeu) .
Les donjons sont limités à 10 minutes. Avec un boss de fin.

PvP : Plein de bg disponibles. Ca mitraille dans tous les sens.

Classes : on retrouvera trois spécialisations pour chaque classe. Vous avez un point de skill tous les deux levels jusqu'au lvl 26 (maximum de points de talent = 13, lvl max = 50) . C'est essentiellement le niveau qui fera la différence sur le terrain. Vu que le stuff ne joue qu'un rôle très accessoire.

Gameplay : MMOFPS, pas d’auto-ciblage, tout le monde a un jetpack pour voler plus ou moins longtemps. Les CD sont vraiment courts, ce qui donne du rythme aux parties. Tout le monde a également un Restore skill. Animations agréables, jolis effets visuels et sonores.

Conclusion : un genre de Team Fortress à la sauce Tabula rasa, très soigné graphiquement, pas buggué avec néanmoins un nombre limité de fonctionnalités. Sans prétention, mais fini et efficace. Parfait pour le casu qui veut s'amuser sans trop se prendre le melon.

Mise à jour (juillet 2012) : passage en F2P. Petite communauté de casuals. Sorties des dômes possibles mais inutiles à vrai dire... Toujours sympa pour se changer les idées quelques heures mais pas plus... Artisanat inutile. Le contenu AVA (guilde contre guilde) n'est plus vraiment exploité du fait du manque de joueurs et d'objectifs. Les sorties à l'extérieur du dôme sont désormais possibles mais bien dénuées d'intérêt.
5 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Global Agenda ?

32 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (44 évaluations | 3 critiques)
4,8 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Global Agenda
(23 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

42 joliens y jouent, 126 y ont joué.