PUBG Mobile s'émancipe du Chinois Tencent pour se relancer en Inde

Suite aux tensions entre l'Inde et la Chine, le gouvernement indien a banni plusieurs centaines d'applications chinoises de son territoire, dont PUBG Mobile. Le Sud-coréen PUBG Corp. reprend l'exploitation du jeu (en lieu et place du Chinois Tencent) pour pouvoir de nouveau distribuer son jeu en Inde.

Au regard des enjeux financiers et culturels que porte le jeu vidéo, le lancement ou l’exploitation d’un titre peut manifestement parfois relever du casse-tête géopolitique. Nouvel exemple en date, PUBG Mobile Lite et PUBG MOBILE Nordic Map: Livik qui font les frais des conflits opposant l’Inde et la Chine.

dp7s-r8xcaaocws.jpg

En juin dernier, le gouvernement indien annonçait avoir banni 177 applications mobiles d’origine ou rattachées à la Chine, et en ajoutait 118 supplémentaires la semaine dernière. Pour motiver sa décision, le ministre indien des technologies électroniques et de l’information mettait en avant « les intérêts, la souveraineté et l’intégrité de l’Inde, en plus de la défense et de la sécurité nationale » du pays – le ministre se disait notamment inquiet de l’usage qui pourrait être fait par les studios chinois des données personnelles des joueurs indiens.
Parmi ces quelques centaines d’applications chinoises (ou assimilées) bannies des smartphones indiens, on retrouvait donc notamment PUBG Mobile Lite et PUBG MOBILE Nordic Map: Livik, développés par le studio sud-coréen PUBG Corp, mais exploités en Inde par le géant chinois Tencent.

Or le marché indien est très dynamique, en pleine croissance et PUBG Corp revendique plus de 40 millions de joueurs actifs en Inde. Une manne dont le studio peut difficilement se passer.
En conséquence, dans une note publiée sur le site officiel, PUBG Corp annonce « parfaitement comprendre » les considérations du gouvernement indien, espère pouvoir travailler de concert avec les autorités locales et annonce son intention de reprendre à son compte l’exploitation de PUBG Mobile en Inde, dans un proche. Mieux, le studio se dit déterminé à offrir aux joueurs locaux « un environnement de jeu et un gameplay localisés et sains » du jeu mobile. En d’autres termes, une version qui répondra manifestement aux exigences des autorités indiennes – manifestement en termes de protection des données personnelles des joueurs locaux, mais aussi en termes de contenu et de mécaniques de jeu. Ou quand la géopolitique influence (voire détermine) le gameplay.

Réactions (2)

Afficher sur le forum


Plateformes Windows, Xbox One
Genres Action, battle royale, shooter, stratégie, contemporain

Alpha-test 2016 (Windows)
12 décembre 2017 (Xbox One)
Bêta fermée 24 février 2017 (Windows)
Sortie 20 décembre 2017 (Europe) (Windows)

Que pensez-vous de Playerunknown's Battlegrounds ?

6 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (9 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Moyen