Un deuxième trimestre 2020 stable pour Pearl Abyss – grâce aux MMO PC

Au deuxième trimestre 2020, Pearl Abyss enregistre des résultats stables, mais ses activités sur mobiles déclinent (en Asie) quand celles sur PC et consoles progressent (en Occident) grâce à Black Desert Online et EVE Online. 

Chaque trimestre, le studio sud-coréen Pearl Abyss publie ses comptes et ceux du deuxième trimestre 2020 fait état de résultats stables. En termes chiffrés, le groupe revendique un chiffre d’affaires de 131,7 milliards de wons (93,2 millions d’euros), en ligne avec le résultat du trimestre précédent (-1,1%). Et le résultat opérationnel ressort à 50,6 milliards de wons (35,8M€), en progression de 9,5% en un trimestre.
Peut-être plus significatif, le résultat net du groupe au deuxième trimestre atteint 23,6 milliards de wons (16,7M€), et marque une baisse significative de -51,1% en un trimestre et de -49,8% en un an (par rapport au deuxième trimestre 2019).

Pearl Abyss n’est pas prolixe quant aux raisons de cette baisse de résultats, d’autant que le studio sud-coréen réduit également ses frais de fonctionnement (le studio s’est séparé d’une quarantaine de salariés et n’en compte plus que 1203 à ce jour et a réduit aussi ses coûts de publicités).

Résultats de Pearl Abyss (deuxième trimestre 2020)

Dans le détail des comptes, on constate néanmoins des évolutions de répartitions. D’abord, la licence EVE Online (détenue par Pearl Abyss depuis le rachat de CCP Games) gagne en poids dans le chiffre d’affaires global du groupe et pèse maintenant 13,38 millions d’euros – notamment grâce à une meilleure accessibilité du MMO et à son (re)lancement en Chine. C’est certes toujours beaucoup moins que la licence Black Desert (78,9 millions d’euros), mais c’est davantage qu’au trimestre précédent (10,12M€, soit une progression de 32%).
Ensuite, on constate aussi que le marché occidental gagne encore en importance dans les activités de Pearl Abyss : 48% du chiffre d’affaires du groupe est réalisé en Occident (contre 23% il y a un an), face aux 22% réalisés en Corée et aux 30% dans le reste de l’Asie.
Enfin et c’est significatif : le jeu mobile n’est plus le premier secteur d’activité de Pearl Abyss. Le jeu mobile ne représente plus « que » 43% des activités du studio (le secteur pesait 66% il y a un an), contre 44% pour le jeu sur PC (28% un an plus tôt) et 13% pour le jeu sur consoles (3% à la même époque un an plus tôt). Le résultat opérationnel des branches PC et consoles ont progressé respectivement de 25,3% et 11,5% en un trimestre. 
On le comprend, au fur et à mesure que le studio étoffe ses activités en Occident, elles gagnent en poids sur le marché du jeu PC – quand ses activités mobiles s’essoufflent en Asie.

On comprend d’autant mieux les choix de Pearl Abyss de concevoir ses prochains titres sur PC et consoles (à commencer par son prochain MMO, Crimson Desert, attendu l’année prochaine). Et si la tendance doit évidemment encore être confirmée durablement, elle pose peut-être d’ores et déjà la question de la pérennité du MMORPG mobile et sa capacité à fidéliser les joueurs durablement sur un marché de plus en plus encombré et concurrentiel.

Réactions (10)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Pearl Abyss ?

11 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (19 évaluations)
5,0 / 10 - Moyen