Corée du Sud : Pas de jeux en ligne après minuit

Le gouvernement sud-coréen poursuit ses mesures de lutte contre les pratiques vidéo ludiques excessives et entend bloquer les jeux en ligne des mineurs après minuit.
Drapeau de la Corée du Sud

On s'en souvient, il y a quelques semaines, le gouvernement sud-coréen s'associait à NCsoft pour mettre en place des mesures devant limiter les temps de jeux excessifs chez les joueurs les plus jeunes.
A en croire le Korea Herald, dans le cadre d'une nouvelle série de mesures contre l'addiction baptisée « Extinction Nocturne », la Corée du Sud envisage aujourd'hui de bloquer l'accès aux jeux en ligne des joueurs mineurs, durant la nuit.

« D'après le ministre, les utilisateurs mineurs devront quitter leur session de jeu quand l'accès Internet sera automatiquement coupé dès que l'horloge sonnera minuit. La politique intègre également un système de "ralentissement" qui bridera drastiquement la vitesse de la connexion Internet, si l'utilisateur mineur reste connecté pendant de trop longues périodes de temps. »

Devant être lancée « au cours du second semestre de cette année », la mesure prévoit trois options de bridage (de minuit à 6h du matin, de 1h à 7h du matin ou de 2h à 8h du matin) et est déjà testée sur quatre jeux (incluant le très populaire Dungeon Fighter Online ou Dragon Nest). A terme, la mesure s'étendra progressivement à 19 des jeux en ligne les plus populaires en Corée (ils représentent 79% du marché du jeu en ligne en Corée), comme Mabinogi ou MapleStory - mais excluant des titres pourtant populaires comme Lineage.

Selon le Korea Herald, la mesure soulève déjà des critiques en Corée : à défaut de résoudre les problématiques de jeu excessif, elle ne ferait que le déplacer, à la fois dans le temps et vers des jeux non touchés par la mesure.
De son côté, le gouvernement coréen annonce également vouloir lutter contre la fraude de KSSN (ces numéros de sécurité sociale coréens utilisés lors de la création de comptes de jeux), notamment chez les mineurs utilisant les identifiants de leurs parents majeurs.

Réactions (36)


  • En chargement...