Anthropya

Anthropya


Développeur Inconnu

Plateformes Navigateur web
Genres Gestion, stratégie, post-apocalyptique

Statut Disponible
Sortie 2018 (France) (Navigateur web)

Modèle économique Prix d'acquisition inconnu, sans abonnement, sans contenu téléchargeable

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
français x x x

PEGI Tous publics Tous publics

Anthropya est un jeu par navigateur de gestion et stratégie multijoueur. L'univers choisi est un univers post-apocalyptique où le joueur incarne un survivant et est amené à reconstruire une civilisation parmi les cinq qui sont aujourd'hui proposées.

Histoire modifier

Un flash, et puis plus rien. Tout avait été rasé, exterminé par la folie de quelques-uns. L'ère de la haute technologie avait hissé l'humanité au plus haut et, un soir où plus personne ne savait vraiment ce qu'il devait faire en telles circonstances, elle la ramena au plus bas. Tout était retourné à la poussière.

Un hiver nucléaire s'installa d'abord après le cataclysme. Le Soleil disparut et la température baissa. Les démons semblaient s'abattre sur le sort de cette planète. Puis ils se dissipèrent eux aussi et la lumière revînt peu à peu. Mais le drame était tel que la face du monde avait changé et, à la place d'une clarté à tout horizon, un épais nuage se montrait maintenant. La nature elle-même cherchait à séparer chaque peuplade pour que jamais ne renaissent de tels conflits.

La Terre retrouvait son état le plus paisible. Elle pouvait à nouveau respirer, la tempête étant passée. Du moins, on aurait pu le croire : d'êtres humains, il en restait une poignée. Nul ne saurait expliquer comment ni pourquoi. Des êtres si faibles, si chétifs, si exposés à la moindre des radiations qu'ils pourraient en mourir. Et pourtant, il y en eût pour survivre. D'aucuns parleront plus tard de quelques mutations, d'évolutions forcées par la tragédie. Le hasard en aura rendu certains plus résistants, aptes à redonner un nouveau visage à ce qu'avait pu être leur espèce. Anthropya, car c'est ainsi que les vivants l'ont renommé, n'est pas un nouveau monde mais bien un monde nouveau. Une seconde chance, en quelque sorte, pour les heureux du destin.

Cette poignée était bien assez pour qu'une civilisation puisse renaître si elle parvenait à avoir l'intelligence de rebâtir. Le monde pourrait dès lors repartir sur de nouvelles bases, plus saines, instruites du passé. Il finirait par réinventer des principes et instruments, en aurait conservé par la chance d'autres, et innoverait finalement pour aller au-delà de ce qui avait pu être fait. Il pourrait, oui, prendre le visage qu'il aurait dû toujours avoir.

Reconstruire. Voilà le maître mot. Recouvrer le niveau technologique que nous avions gâché. Vivre, enfin, en paix. Nous pourrions penser que ce seraient là ce qui guiderait cette renaissance, nous pouvions espérer que les leçons seraient tirées pour éviter les maux que nous ne connaissions déjà que trop bien. Nous pouvions formuler le vœu, oui, qu'enfin la vie se ferait sans accrocs.

Mais c'était sans compter sur l'animosité qui habite chaque être humain : dès lors que les richesses reviennent, que les problèmes matériels s'éloignent, les vieilles querelles et jalousies remontent, comme si nous étions faits d'un tissu de haine et de colère dont nous ne savons que faire à part l'exprimer parfois.

De commerce à conflit, d'alliances de bonne fortune aux ennemis héréditaires, de nouvelles puissances aux nouvelles grandes découvertes : toutes les stratégies, des plus économiques aux plus guerrières, réapparaissent et repeuplent peu à peu la Terre. La seule vraie question est : quelle sera la vôtre pour survivre en ce monde hostile ?

Développement modifier

Commencés en novembre 2017, achevés pour la première version début septembre 2018. A été effectué par un groupe de trois personnes.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.