Critiques de caracala

  • 6 janv. 2019
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de caracala
    J'interviens quelques années plus tard pour compléter cette critique. Je suis un joueur de la première génération, et maintenant de l'actuelle, et je le dis : les Royaumes Renaissants étaient un excellent jeu, ils sont désormais bons à jeter.

    Premier point : le nombre de joueurs est de plus en plus ridicule. Le site affiche 4 000 000 d'inscrits, mais il n'y a jamais plus de 600 joueurs connectés à la fois, ce qui sent déjà les chiffres gonflés, et pour cause, Celsius (créateurs du jeu) compte le nombre d'inscrits en tout, bien que la quasi-totalité de ces joueurs soient partis depuis très longtemps.
    Des villes de 300 à 400 habitants en moyenne, on est passé à une succession de bourgs-fantômes avec en moyenne 30-40 habitants. Oui 90 % des joueurs de l'âge d'or du jeu ont disparu. 
    Evidemment, dans un village de 40 habitants, il n'y a aucune activité. Les tavernes sont systématiquement vides, les marchés sont peu remplis et vos produits ne se vendent pas. Il n'y a aucune possibilité de RP, ni de simple IG. En somme, il n'y a rien à faire.
    Pour les zones françaises, seules 3 ou 4 villes dépassent les 200 habitants et permettent donc un jeu à peu près normal. Si comme moi vous êtes apparu dans un trou perdu, comptez au moins 2 ou 3 semaines (en temps réel) pour rejoindre une ville animée, sachant que la possibilité de se déplacer n'est pas accessible avant une petite semaine de jeu au moins. En somme, la quasi-totalité du jeu est morte et enterrée, et ça et là demeurent quelques bastions qui survivent encore. Choc garanti pour les anciens habitués aux milliers de joueurs, il n'en reste plus rien.

    Deuxième point : Les joueurs s'inscrivent et partent aussitôt. C'est peut-être bien pour ça que le jeu est si vide, et je les comprends. Vous débarquez dans un village. Déjà, si votre connexion est moyenne, les décors mettent une éternité à se charger. Vous ne savez pas encore que la 3D peut être désactivée, donc vous subissez d'interminables chargements dès que vous passez d'un endroit à un autre. Vous prenez un temps fou pour chaque action, motif bien suffisant pour quitter immédiatement le "jeu". Là, vous avez une fiche d'objectifs, pensée par Celsius pour vous faire découvrir le jeu : comment acheter, comment travailler. Mais c'est d'un ennui mortel, et c'est mal pensé. Il y a la vidéo youtube obligatoire à regarder, l'obligation de parler en ville, alors que vous êtes seul, l'obligation d'offrir une bière à quelqu'un en taverne, alors que toutes les tavernes sont vides, que c'est mal pensé... Je passe les nombreux joueurs qui ont des problèmes de navigateur les empêchant d'aller en taverne. Ils ne vont certainement pas changer de navigateur pour un jeu qui doit déjà commencer à bien les ennuyer : départ immédiat. 
    La vue 3D elle, pour ceux qui peuvent se la permettre, semble destinée à vous laisser admirer à quel point votre village est désert : vous êtes seul, dans un terrain immense, avec quelques bâtisses disséminées, c'est incroyablement lugubre et à l'opposé total du jeu multijoueur et fun qu'on nous promet.
    Le jeu n'a rien d'attrayant pour un débutant, et en conséquence, j'ai vérifié, la majorité des nouveaux joueurs partent aussi vite qu'ils sont arrivés. Difficile de faire des stats précises, mais pas plus d'un joueur sur 5, peut-être même un sur 10, à la patience de poursuivre le jeu. Pour ma part, je n'aurais pas tenu plus de 24h si je ne connaissais pas le jeu du temps de son âge d'or. Les nouveaux, eux, ne voient qu'un jeu compliqué, pauvre et vide de joueurs, ils partent.

    Troisième point : Le jeu est incroyablement compliqué. Le côté IG est riche et développé : plein de métiers, de lieux, de fonctions, d'objets, de possibilités diverses. C'est complexe et c'est bien, il faut bien occuper les joueurs. Mais le reste, qu'on qualifie de RP au sens large, est un bazar insurmontable qui tue le jeu. Les joueurs inventent eux-mêmes des règles plus farfelues et ennuyeuses les unes que les autres : bloquer certaines villes pour empêcher la circulation, dicter des lois sur tout, le prix du pain, le droit d'exercer un métier, le droit de partir, le droit de rester. On affiche des grilles de prix, des grilles de salaire, l'obligation de se présenter quand on débarque, l'obligation de demander un laisser-passer pour aller à tel endroit. Ca ne vient pas de Celsius, ca vient des joueurs, et ca tue le jeu, il n'y a rien d'autre à dire. Et quand vous débarquez sur le forum, c'est encore pire : des centaines de sous-forums, rien n'est classé, c'est un bazar infernal. Il y a les forums RP et les HRP, le forum de chaque ville, de chaque duché, des institutions crées par les joueurs, les forums politiques, les forums de l'Eglise, les forums en langue étrangère, les forums qui tournent à un message par an, les forums des clans, les forums des journalistes, les forums de hérauderie : Il est parfaitement impossible de s'y retrouver, le nouveau joueur, lui, est déjà interné en psychiatrie depuis longtemps, et le pire, c'est que 99 % de ces forums n'ont aucun intérêt dans le jeu, puisqu'ils ne rassemblent qu'un ou deux joueurs qui n'ont rien à y dire. On voit ainsi des sous-forums dont le dernier message date de 2014 et qui figurent pourtant parmi tout le reste, preuve qu'il n'y a aucun tri, aucun nettoyage. Pour un joueur lambda, comprendre tout ce qui se passe dans ce jeu demande des heures, mais pas des heures de jeu : des heures de lecture ennuyeuse à souhait et sans aucun intérêt. On salue tout de même MrGroar, créateur d'un wikipédia des RR, un joueur sans lequel personne ne serait capable de comprendre les RR, pas même les admins. 

    Quatrième point : Les admins sont aux abonnés absent. On se demande même s'ils existent. D'un côté, on a des petites animations pour Noël, c'est gentillet, de l'autre, les problèmes majeurs du jeu soulevés par les joueurs depuis des années n'obtiennent même pas une réponse. Je pense aux médecins, qui ont demandé des améliorations basiques et essentielles pour pouvoir jouer, sans jamais rien obtenir, ou aux dizaines de joueurs qui ont tous proposés des idées pour repeupler le jeu, sur plusieurs années, et qui ont eux aussi été parfaitement ignorés. De manière générale, on croirait que les admins ont accepté que le jeu meure sans chercher à y remédier, ce qui est assez pénible pour les nombreux joueurs qui s'investissent gratuitement pour le rendre plus agréable et dynamique.

    Cinquième point : le jeu est devenu un roman à l'eau de rose à cause du RP. C'est sans doute la plus grande différence entre les RR d'avant et ceux de maintenant. Avant, les joueurs jouaient au jeu, faisaient des actions, des métiers, commerçaient, et le jeu vivait. Aujourd'hui apparemment, jouer au jeu se limite à aller sur le forum et créer un "RP" nouvelle génération, à savoir une histoire pleine de niaiseries sans aucun rapport avec le jeu. Sur l'intégralité des forum de villes, il n'y a plus de discussions autour du jeu, mais uniquement des RP. Parmi eux, l'histoire de xxx qui raconte qu'elle repeint sa maison, yyy qui pêche du poisson avec son chat et surtout zzz qui cueille des fleurs en chantant. Le pire, c'est que ces RP demandent des heures de lecture et d'écriture pour y participer, et que tout est généralement codifié pour que ca se passe bien : on prévient les autres qu'ils peuvent participer à condition d'être gentils et mielleux, on pré-écrit le scénario pour être sûr, bref, c'est sans aucune spontanéité, aucun intérêt pour le jeu, très peu réaliste, mais c'est désormais la seule activité pour de très nombreux joueurs. Pour ceux qui préfèrent discuter en taverne, ce n'est pas mieux, tout est mielleux, on se fait tous des bisous, on se caresse les mains, on ne parle que de choses positives, on se donne à tous des surnoms affectueux et on ne parle que de fleurs et de gâteaux. Je n'exagère même pas, vous aurez droit à ça où que vous alliez. Sauf si vous avez le malheur de vouloir être plus réaliste pour un jeu censé se dérouler au moyen-âge. Faites une blague, personne ne vous répond, car ce n'est pas trop accepté, moquez-vous gentiment de quelqu'un, et tous les joueurs présents, oubliant qu'on est dans un jeu, vous feront comprendre que vous n'avez pas votre place parmi eux et s'empresseront dès lors de vous ignorer : Si vous parlez d'autre chose que de bébés mignons et de papillons, vous n'êtes pas le bienvenu dans les Royaumes Renaissants, vous vous ferez même insulter par certains joueurs qui n'acceptent pas que vous perturbiez le monde féérique qu'ils se sont construits (et je parle bien d'insulte de joueur à joueur) . 

    Sixième point : le jeu est déséquilibré. Ca aurait pu rejoindre le point sur le faible nombre de joueurs. Avant, une ville était constitué de beaucoup de nouveaux, d'une base de joueurs moyens, et au sommet de la pyramide, une élite peu nombreuse, comme dans une société normale. Oui mais n'oubliez pas, les nouveaux joueurs, maintenant, partent aussi vite qu'ils arrivent. Résultat, et c'est vérifiable dans n'importe quelle ville, pour 100 habitants, vous avez, au bas mot 50 membres de l'élite, soit des joueurs ayant toutes leurs caractéristiques poussées au maximum, tous les objectifs du jeu remplis, et qui n'ont rien à faire dans le jeu, qui d'ailleurs ne font rien si ce n'est chaque jour manger un aliment et trouver un travail. Cela signifie que le jeu est déjà peu rempli mais qu'en plus, nombre de joueurs actifs n'apportent rien au jeu. Dites vous que dans les nombreuses villes de 40 habitants, il y a 5 nouveaux déjà repartis, 20 élites qui ne jouent plus mais maintiennent leur personnage en vie, et une quinzaine de joueurs "normaux". Le royaume de France est censé contenir 7000 joueurs, il ne doit pas y en avoir plus de 3000 actifs (rappelons que le jeu promet sur sa page d'accueil 4 millions de joueurs, belle escroquerie) .

    Septième point : le jeu est devenu une machine à fric. Tout ca via les tokens, une monnaie permettant d'acheter des améliorations contre des euros réels. Les admins rassurent : ce n'est absolument pas nécessaire pour jouer. Pour jouer non, pour s'amuser, si. Avec les tokens, on achète des tenues, des objets très rares et inaccessibles autrement. Durant les festivités de Noël, à moins d'être un ancien joueur croulant sous les milliers d'écus, les surprises du calendrier de l'Avent sont accessibles grâce aux tokens. Certaines options pour modifier son profil de joueur aussi, certaines options de RP aussi. Vous n'êtes pas obligé de dépenser des euros pour jouer, mais ceux qui le font ont, d'une certaine manière, accès à un meilleur jeu que vous. Avec des tokens, vous pourrez encore jouer à la machine à sous et gagner 10 000 écus en quelques secondes, soit ce qu'un joueur normal mettra près d'un an et demi à gagner lui-même. A part ca, on nous explique que les joueurs à tokens n'ont pas d'avantage significatif.

    Voilà, il y a sans doute plus à dire, mais peu importe, le constat est sans appel : les RR sont un jeu en fin de vie, et c'est autant la faute des développeurs que des joueurs. Le jeu est devenu ennuyeux, les règles chaotiques, le vrai RP est empêché, le faux RP sans intérêt est devenu obligatoire, il n'y a aucune nouveauté intéressante, il n'y a rien à faire.
    On me trouvera dur sans doute, mais en tant qu'ancien joueur de la période 2004-2007, je ne peux que constater les innombrables défauts apparus sur toutes les facettes de ce jeu, et les innombrables qualités qu'il a perdu.

    Par ailleurs, et cette fois c'est un avis purement personnel, je pense que nombre de problèmes liés au RP et à l'attitude détestable d'un grand nombre de joueur viennent de la féminisation du jeu. Il y a 10 ans, les RR rassemblaient majoritairement des garçons entre 15 et 25 ans. Aujourd'hui, le jeu semble rassembler presque exclusivement des femmes entre 30 et 40 ans, contre qui je n'ai rien, mais qui ne sont, selon moi, pas la meilleure catégorie de population pour rendre un jeu en ligne fun et dynamique. Remplacez tous les joueurs de World of Warcraft par des mères de famille, et vous aurez un aperçu de ce que je constate chaque jour sur les RR.
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques