Le marché du jeu mobile en croissance, mais très clivé

On connait la croissance du jeu mobile. Selon AppAnnie, elle se nourrit autant des joueurs hyper occasionnels qu'on connait et aujourd'hui des joueurs les plus investis. De quoi encourager le crossplateforme. 

C’est une évidence pour quiconque s’intéresse à l’économie de l’industrie du jeu en ligne, le marché du jeu mobile connait une croissance forte depuis déjà quelques années – à tel point que la plupart des acteurs majeurs du secteur l’investissent, avec néanmoins des fortunes diverses. Et on le comprend aisément dans la mesure où tout « nouveau » marché reposant sur de « nouveaux »usages tend à étendre un marché plus global.
Et si l’on en croit AppAnnie, référence en la matière qui publiait récemment ses prédictions pour le mobile en 2019, le jeu mobile sera de nouveau le moteur de l’industrie du jeu cette année.

Peut-être tout aussi significatif, AppAnnie souligne aussi la polarisation du marché mobile. On le sait, le jeu mobile s’est longtemps adressé à un public « hyper occasionnel »qui rechignait parfois à se considérer comme joueur. Mais avec le développement technologique des appareils mobiles, qui rivalisent maintenant de plus en plus avec les consoles, voire les PC, le jeu mobile s’adresse aussi de plus en plus aux « vrais gamers » – donc à l’autre extrémité des profils des joueurs mobiles, aux antipodes du joueur hyper occasionnel qu’on connaissait principalement jusqu’à présent. C’est pour ce « nouveau » public qu’on voit se multiplier les MOBA et autres MMO sur mobiles, et qui rencontrent déjà un imposant succès commercial, au moins en Asie.

Selon AppAnnie, c’est ce double public qui nourrit et devrait continuer à nourrir la croissance du marché mobile, mais qui conduit aussi à le faire évoluer, notamment en multipliant les offres cross-plateformes. Le jeu « gamer » investit les plateformes mobiles, mais reste évidemment aussi vivace sur PC et consoles et selon le cabinet d’étude, de plus en plus, les jeux se joueront des plateformes pour être conçus et distribués indistinctement sur mobile, PC, consoles ou tout autre support à venir.
On pourra peut-être s’interroger sur les conséquences d’une telle tendance sur les mécaniques de ces jeux cross-plateformes, mais à terme, la notion même de « jeu mobile » pourrait perdre de son sens.
Pour autant, selon l’institut, les tendances évoluent encore lentement. On le sait, les principales évolutions technologiques sont principalement articulées autour de la 5G et de la capacité des batteries des appareils mobiles (notamment pour pleinement exploiter aussi les technologies de cloud gaming qui chamboulent aussi les notions de plateformes), mais les effets de ces évolutions ne se feront sans doute pas pleinement sentir en 2019 pour le plus grand nombre. La croissance du jeu mobile n'est sans doute pas pleinement achevée. 

Réactions (16)


  • En chargement...