PEGI ajoute les « Achats intégrés » à ses descripteurs

Les modèles économiques de jeux sont parfois nimbés d'un certain flou. Pour contribuer à les clarifier, le système PEGI imagine un nouveau descripteur signalant la présence « d'Achats intégrés » (de micro-transactions) dans les jeux.

120

On connait le principe du système PEGI : informer les joueurs sur le contenu des jeux vidéo, notamment à l'aide de descripteurs d'âge (précisant si un jeu est tout public ou déconseillés aux joueurs de moins de 7, 12, 16 ou 18 ans) et de descripteurs de contenu, signalant par exemple la présence de scènes de violence, effrayantes ou explicitement sexuelles dans un jeu, des références à la drogue ou intégrant un langage grossier, ou encore qui encouragent la pratique de jeux d'argent, entre autres. Autant d'éléments d'informations qui ont vocation à aider les joueurs, et les parents, à acheter leurs jeux en conscience.
Et régulièrement, le système PEGI est complété ou modifié pour s'adapter aux grandes tendances de l'industrie du jeu -- ces dernières années, un descripteur spécifique au jeu en ligne avait par exemple fait son apparition avant d'être supprimé.

Aujourd'hui, PEGI ajoute un nouveau descripteur à sa collection signalant cette fois la présence « d'achats intégrés » au jeu -- en d'autres termes, si le jeu intègre une boutique et un système de micro-transactions.
Selon PEGI, le descripteur s'adresse essentiellement aux parents dont les enfants jouent et, parfois, dépensent de l'argent dans les jeux avec plus ou moins de contrôle, mais on imagine qu'il pourra aussi se révéler utile aussi à l'ensemble des joueurs pour clarifier le modèle économique d'un jeu avant de l'acheter ou de le télécharger, tant un certain flou entoure parfois les pratiques commerciales de certains éditeurs.


  • En chargement...