Jack Emmert

Jack Emmert


Activité Directeur commercial, Daybreak Game Company
Naissance Inconnue
Connu des joueurs de MMO pour son rôle chez Cryptic Studios, Jack Emmert a participé au développement de City of Heroes, Champions Online ou encore de Star Trek Online.

Biographie modifier

Joueur et passionné de Comics de longue date, Jack Emmert a débuté sa carrière dans l'industrie ludique dans une librairie de Philadelphie spécialisée dans l'achat et la vente de Comics.
Fort d'une formation en histoire ancienne obtenue à l'Université de Chicago (Master 1) puis à l'Université d'Etat de l'Ohio (Master 2), Jack Emmert s'est fait connaître comme auteur de jeu de rôle (Deadlands) et d'histoires chez DC Universe et Marvel Superheroes.

En juillet 2000, il rejoint Michael Lewis lors de la fondation de Cryptic Studio. Connu depuis sous le pseudonyme « Statesman » (comme le personnage de CoH), il a notamment travaillé sur les MMORPG City of Heroes et City of Villains, avant de se consacrer au développement de Marvel Universe Online (projet annulé), puis de Champions Online (nouveau MMO de Super héros) et Star Trek Online (MMO inspiré de la célèbre série télévisée).

Après avoir longtemps assuré le rôle de directeur créatif, le 9 mars 2011, on apprend que Jack Emmert prend la suite de John Needham comme PDG de Cryptic Studios. Quelques années plus tard, en juin 2016, Jack Emmert est nommé CEO du bureau d'Austin de Daybreak Game, pour superviser l'exploitation de DC Universe Online.

Oeuvres modifier

Parcours professionnel modifier

Vous trouverez listés ci-après les principaux emplois et sociétés pour lesquelles a travaillé Jack Emmert.

Daybreak Game Company
Société, 1998
Directeur commercial Depuis juin 2016
Cryptic Studios
Société, 2000
Président Jusqu'à juin 2016

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.