Quand un joueur seul peut détruire tout un serveur d'Eco

Comment gérer les joueurs au comportements néfastes dans les jeux en ligne ? Selon Strange Loop Games, en les intégrant au gameplay : certains joueurs d'Eco (des Destructeurs de monde) auront le contrôle de l'arme atomique pouvant détruire tout un serveur.

Quand un joueur seul peut détruire tout un serveur d'Eco

On l'évoquait récemment, le studio Strange Loop Games vient de dévoiler son projet Eco, un MMO aux accents écologistes se voulant à la fois un vrai jeu en ligne mais aussi un projet éducatif visant à contribuer à une prise de conscience quant à la préservation de l'environnement. Le jeu se veut ainsi un savant mélange de jeu de survie et de simulation sociale, dans lequel les joueurs sont autant les garants de leur propre survie (s'ils prennent soins de leur serveur) ou les principaux acteurs de leur propre perte (s'ils se montrent négligeant).
Plus concrètement, les joueur débutent sur un serveur vierge et devront y construire une civilisation, mais tout en préservant les ressources du lieu (les activités humaines sont polluantes, et lorsque le niveau de pollution est trop élevé, y produire de la nourriture saine devient impossible et l'espèce humaine est donc condamnée) et en assurant le développement technologique de l'humanité (tôt ou tard un astéroïde frappera l'univers de jeu : les joueurs devront s'y préparer, notamment en développant les technologies nécessaires pour dévier ou détruire la menace stellaire).

Dans ce contexte et alors que la campagne de financement d'Eco sur Kickstarter arrivera à son terme dans moins de 48 heures (le projet est déjà financé), le développeur présente une nouvelle menace pouvant peser sur un serveur : l'arme atomique. Et la mécanique de jeu est plutôt originale puisque cette arme capable de détruire tout un serveur est confiée à un joueur seul, le Destructeur de monde.

e764ab77bb5d50398377c14cd7f57ff6_original.png
c0f577dfc762a5388f8b7c5c1e4faee8_original.png

Le développeur part d'un constat : certains joueurs ont des comportements néfastes dans les jeux. Tous les développeurs tentent de les limiter ou de les encadrer, mais dans Eco, Strange Loop Games entend les intégrer au gameplay (pour faire écho à la dimension « simulation sociale » du jeu). Dans le cadre de la campagne KickStarter, un nouveau palier a donc été ajouté (pour la bagatelle de 750$) donnant le droit à l'acheteur d'activer l'arme atomique sur son serveur, conduisant donc à la destruction du monde.
Mais la mécanique est plus subtile qu'il n'y parait de prime abord : d'abord, rien ne distingue un Destructeur de monde d'un autre joueur (on ignore donc toujours si un tel joueur est présent ou non sur son serveur) et ensuite, pour activer l'arme atomique, encore faut-il que la technologie ait été découverte. Or le processus est particulièrement long et complexe (pour réunir les ressources, développer les technologies, construire les infrastructures nécessaires, etc.), supposant la coopération durable de nombreux joueurs, avant que l'un d'eux ne puisse décider (ou non) de l'utiliser. Fabriquer « l'Appareil du Jugement dernier » supposera donc de « nombreuses manoeuvres politiques et économiques », et selon le développeur, ses « effets sociaux seront fascinants à observer ».
Et effectivement, on peut se demander si un joueur aux desseins malveillants cherchera toujours à les mettre en oeuvre après avoir collaboré pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avec des dizaines d'autres joueurs... Ou au contraire, si la paranoïa des autres joueurs les conduira à des comportements délétères, sur la simple suspicion (fondée ou non) qu'un joueur s'apprête ou non à détruire son univers...

Mais évidemment, le système connait aussi quelques limites et encadrements : d'abord seuls six packs « destructeurs de mondes » sont en vente (mais en seulement quelques heures, cinq ont déjà été vendus), ensuite le mécanisme ne sera pas intégré sur les serveurs éducatifs d'Eco (ceux proposés aux étudiants dans les écoles), et enfin, il sera certes activé sur les serveurs publics du jeu, mais il prendra la forme d'une option sur les serveurs privés tenus par les joueurs (qui pourront donc activer ou non les pouvoirs d'un Destructeur de monde dans leur univers). On sera quoiqu'il en soit curieux d'en voir les effets, et l'approche a sans doute le mérite de renouveler la gestion du griefing dans les jeux en ligne.

Réactions (49)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Eco ?

8 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (9 évaluations | 0 critique)
6,6 / 10 - Très prometteur