Restructuration et licenciements chez NCsoft Korea

La rumeur courrait depuis quelques jours et NCsoft Korea la confirme : le groupe sud-coréen restructure et procède à une vague de licenciements. Les raisons ? On évoque une concurrence accrue, des coûts de développement élevés et l'arrivée de Nexon dans le capital du groupe.

Restructuration et licenciements chez NCsoft Korea

Si NCsoft affiche de nombreux projets d'envergure cette année (notamment les lancements de Blade and Soul en Asie et de Guild Wars 2 en Occident), le géant coréen n'en est pas moins soumis à des impératifs financiers et confirme aujourd'hui devoir procéder à une « restructuration » (la formule consacrée pour désigner une vague de licenciements) au sein de son siège coréen.

Selon le Coréen ThisIsGame, les emplois d'au moins 200 salariés seraient menacés (sur les 2810 salariés que compte le groupe - dont 140 intérimaires), touchant notamment ses départements en charge des jeux occasionnels du groupe et sa branche dédiée aux jeux éducatifs afin de se concentrer sur le core gaming (les MMO) et ses départements en charge du développement.
Selon la presse asiatique, cette « restructuration » s'expliquerait notamment par les mauvais résultats financiers de NCsoft depuis plusieurs trimestres (on le sait, le chiffre d'affaires du groupe est en berne, même si NCsoft escompte des chiffres à la hausse grâce à ses prochaines sorties de jeu).
Pour autant, selon le site chinois 17173 (l'un des principaux portails chinois dédiés au jeu), les analystes locaux évoquent également d'autres hypothèses : d'abord la sortie de Diablo III (qui monopolise actuellement à lui seul 40% à 50% du temps de jeu dans les cybercafés asiatiques) aurait détourné les joueurs d'Aion (jusqu'alors en tête des classements des jeux en ligne les plus populaires en Corée). Ensuite les coûts de développement prohibitifs de Guild Wars 2 au regard de la rentabilité envisagée du projet (pour mémoire, le MMORPG était initialement attendu en 2008) obligerait NCsoft à prendre des mesures d'économie (les analystes interrogés par 17173 estiment que Blade and Soul, moins couteux, devra assurer un haut niveau de rentabilité pour compenser la réalisation de son homologue occidental - on comprend mieux que NCsoft ait renoncé aux deux dernières phases bêta privées de Blade and Soul initialement annoncées afin de lancer son jeu sans délai). Enfin, on se souvient que Nexon s'est offert 14,7% de NCsoft au début du mois et quand bien même NCsoft dément tout lien de cause à effet, les acquisitions précèdent souvent des restructurations (le site 17173 cite un salarié anonyme évoquant « une ambiance générale au sein de l'entreprise très peu satisfaisante » depuis la session de capital rendant « la restructuration nécessaire »).

Au-delà des salariés touchés par cette vague de licenciements et des raisons qui la motive, on s'interroge aussi sur ses conséquences sur les projets du groupe. Voici quelques jours, la rumeur évoquait la dissolution de l'équipe en charge de l'étude de Lineage 3 (non encore officiellement annoncé). NCsoft dément et assure que ses départements R&D ne sont pas touchés. Par ailleurs, le développement de Lineage Eternal se poursuit normalement en vue d'une sortie en 2014.

Réactions (85)


Que pensez-vous de NCsoft ?

41 aiment, 38 pas.
Note moyenne : (83 évaluations)
4,6 / 10 - Moyen