Gameforge s'offre Frogster

La croissance économiques de Frogster attise manifestement les convoitises : le studio Gameforge annonce une prise de participation de 60% dans le capital de l'exploitant de Runes of Magic et Tera.
Gameforge s'offre Frogster

La valse des fusions / acquisitions se poursuit dans le petit monde du jeu en ligne. Le studio Gameforge, qu'on connaissait jusqu'à présent plutôt pour ses jeux en ligne sur navigateur Web (Ogame, Travian, mais aussi 4Story), annonce tout juste une prise de participation majoritaire dans le capital de Frogster - l'exploitant de Runes of Magic et prochainement de Mythos et Tera Online.

Gameforge entend manifestement s'offrir 60% du capital de Frogster (Frosgter conservant 15% de son capital en propre et les 25% restant étant ouvert au public) pour un prix de 25 euros par action (soit environ 25% au-dessus du prix du marché).
A en croire Christoph Jennen, CFO de Gameforge, l'opération « menée de concert avec Frogster » devrait permettre à Gameforge de mieux se positionner sur la scène internationale tout en élargissant son catalogue de jeux. De son côté, Forgster affirme que l'opération n'impactera « ni la gestion de la société, ni ses équipes, ses locaux ou la culture de l'entreprise ».

Quoiqu'il en soit, cette opération 100% teutonne ne devrait pas être une trop mauvaise affaire. Pour mémoire, Frosgter revendiquait le mois dernier un chiffre d'affaires record pour Runes of Magic (le jeu aurait engrangé 2,2 millions d'euros) et une base de cinq millions de comptes inscrits sur sa plateforme.
Pour l'avenir, Frogster mise sur Mythos et Tera Online en 2011 et à plus long terme, sur un mystérieux « Project X », présenté comme le prochain projet du studio coréen Runewaker à qui l'on doit déjà Runes of Magic.

Réactions (24)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Gameforge ?

2 aiment, 15 pas.
Note moyenne : (17 évaluations)
2,8 / 10 - Mauvais