Une déception de plus

5/10
Je n'étalerai pas de confiture vidéo-ludique. Pour faire simple, je suis un assez gros joueur de MMO mais plus autant qu'avant. Ce qui peut être dû à plusieurs choses : le vieillissement, la lassitude, et le manque de magie des jeux qu'on nous propose. Pour être honnête, je pense qu'il y aura un peu des trois dans l'avis que je vais vous proposer.

Ma tour : 4770k, 16go ram, gtx560 et ssd

Lors de la phase de création du personnage, j'ai été agréablement surpris : du morphing et des modèles assez convaincants dans les deux factions. Mes premiers moments en tant qu'Exilé (la faction des gentils) ont été... déroutants. La musique qui coupe pendant le premier écran de chargement donne l'impression d'un produit mal fini. Tout de suite après, j'ai été littéralement agressé par l'aspect lourd de l'interface et de la navigation peu intuitive.

Je décide de poursuivre et commence donc à mouvoir mon perso en vue de la première quête de combat. Les mouvements sont fluides et les animations nombreuses sans êtres exagérées. La barre d'endurance pour le sprint, le double-saut, les bonds d'esquives et le ciblage rendu non obligatoire constituent à mes yeux une vraie plus-value. Le gameplay s'annonce prometteur...

J'ai cependant un peu de mal à adhérer à l'univers et à trouver mon chemin dans le vaisseau surpeuplé de PNJ. Je réussis à m'échapper du vaisseau pour arriver dans une zone de progression crédible et assez vaste. Je déplore cependant l'accumulation de quêtes, défis et missions de vocation, s'enchaînant sans cesse et ne me laissant aucun répit. Je suis très vite retombé dans la peau d'un robot : prendre quête sans lire, cliquer sur flèche pour aller au bon endroit, ramasser/tuer/activer/désactiver les x machins trucs... Aucun plaisir, si ce n'est celui de courir d'un point A à un autre point B en faisant pop des défis infinis en permanence.

Je finis par arriver à la capitale des Exilés, Thayd, qui est immense mais mal foutue. Beaucoup de latence malgré la configuration correcte, j'ai l'impression que mon PC va planter à chaque fois que je fais tourner la caméra autour de moi. J'y découvre l'horreur d'un artisanat vraiment opaque que je laisse tomber assez vite d'ailleurs. De même avec le housing que je trouve sympa sans m'y attarder.

Je continue à pex gentiment en découvrant de nouvelles cartes, il y a une impression de guerre assez plaisante et je croise beaucoup de joueurs, alliés comme ennemis. La communauté  me rappelle énormément mes premiers pas sur les rivages d'Auberdine à l'époque ou chaque rencontre se soldait au minimum par un échange de buffs et de saluts courtois. Ce qui revigore tout de suite mon envie de jouer. Je remplis consciencieusement ma liste d'amis au gré des aventures / donjons / discussions de zone. Et je finis par intégrer une guilde super sympa.  On arrive enfin à finir la première instance du jeu. Le PvE est un vrai régal et ça fait du bien !
Tous les défauts que j'avais pu relever furent oubliés, avec tout un tas de franches rigolades autour de moi.

Étant à la base un joueur PvP, je décide de monter quelques niveaux en faisant quelques BG. Le matchmarking semble être broken et le gameplay rendu illisible par les télégraphes. Comme j'essaie de jouer fufu, c'est la croix et la bannière pour rester plus de 10 secondes dans le teamfight afin de me placer derrière ma cible. Sans parler des portées des casters qui illuminent tout sur un rayon de 1 km.

Quatre niveaux plus tard, l'envie de jouer m'a complètement quitté.

J'y avais cru.
12 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions (15)


  • En chargement...

Que pensez-vous de WildStar ?

139 aiment, 72 pas.
Note moyenne : (232 évaluations | 12 critiques)
5,7 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de WildStar
(78 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu