Critiques de Le Seigneur des Anneaux Online

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

34 personnes ont trouvé cette critique utile.
S'il existe un MMO qui a comblé beaucoup de mes attentes, c'est bien le Seigneur des Anneaux Online (LotRO). Tout d'abord l'univers. Le studio de développement, Turbine, a su profiter de l'immensité du monde et des possibilités des Terres du Milieu. Le champ est tellement vaste qu'après trois ans d'exploitation et deux extensions conséquentes (la Moria et Mirkwood) et un contenu déjà énorme, nos personnages n'ont pas encore pu fouler les terres de l'Isengard, du ROHAN et encore moins du Mord...
Publiée le 9 avril 2013 par Cthulhoo.
5 personnes ont trouvé cette critique utile.
Il y a quelque temps de cela j'en disais que : "LotRO n'est pas un mauvais jeu, il se laisse savourer au début. Mais il lasse extrêmement vite. Il manque de dimension et à plus d'un égard. " Or, de patch en patch, d'ajout de contenu gratuit en ajout de contenu gratuit, quand bien même il y aurait toujours tentation de revenir sur l'unique (HELAS) MMORPG basé sur les oeuvres de Tolkien, force est de constater que lotro est de moins en moins Lord of The Ring Online et de plus en plus ...
Publiée le 10 oct. 2007 par .
  • Afficher les critiques précédentes
  • 16 avril 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    13 personnes sur 14 ont trouvé cette critique utile.
    Le Seigneur des Anneaux, un univers énorme, étonnant, magnifique et immersif quand Turbine se met au défi de reproduire cet univers en un unique MMORPG le résultat ne peut qu'être excellent, pari réussi !

    C'est le 24 avril 2007 que LotRO (The Lord of the Rings Online) est disponible dans le marché dur et sévère du jeux massivement multijoueurs, pendant que de nombreuses personnes voguent en Azeroth sur World of Warcraft, MMORPG phare, d'autres préférent rejoindre la Terre du Milieu, un choix judicieux.

    Les points forts de LOTRO :

    [+] L'univers de J. R. R. Tolkien fidèlement reproduit
    [+] Meilleur PvE du marché (oui oui, et je l'affirme ! )
    [+] Free-To-Play
    [+] Races et classes réussites
    [+] Excellente évolution du personnage
    [+] Leveling doux, agréable et varié
    [+] Communauté familiale et sympathique
    [+] Craft excellent
    [+] Site, jeu et serveurs francophones
    [+] Très très bon suivi du jeu et mises à jours régulières, jeu propre

    Les points faibles de LOTRO :

    [-] Free-To-Play pas mal restrictif pour les full gratuits
    [-] Gameplay mou au démarrage
    [-] Quelques zones vides et plates
    [-] PvP moins intéressant

    En conclusion, depuis son passage en F2P, LOTRO ne fait que s’embellir, un MMO très agréable à jouer avec pour atout principal son univers et PvE extrêmement riche et immersif.
    13 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 6 mai 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    8 personnes sur 10 ont trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Motif : Critique obsolète suite à l'avancé du jeu et ses nouveautés
    Publié le 27 janv. 2012 à 20:47, modifié le 6 mai 2012 à 22:43
    8 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 1 nov. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    13 personnes sur 24 ont trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Lord of the Ring Online ; passé F2P, dit-on...

    Superbe jeu avec un énorme contenu, tout le monde en connait la teneur. Je n'y reviens pas, c'est beau, c'est riche, malgré des petites créations (pas toujours intéressantes) de Turbine, c'est le monde de Tolkien, qui s'anime et c'est magique.

    Sur le F2P... Alors là, c'est un autre problème. Ancien abonné, casual player, je me dis que le nouveau mode de financement m'est plus adapté. Conscient du fait qu'il faut d'une façon ou d'une autre, payer, je repars sur le jeu... je recommence un personnage. Payer bien sûr, mais sans cesse pour tout et n'importe quoi ?

    1° Payer tu devras :
    Consternation...
    Payer oui, c'est normal, mais payer sans cesse ? Une monture ? Des points Turbine (donc un paiement réel en euros). Deux personnages ? deux montures... deux fois plus de points (j'ai un personnage aussi sur estel, rebelote). Le droit d'utiliser une monture ? Des points ! Un sac ? Des points ! Un espace pour une vertu ou autre ? Des points ! Un personnage monster ? Des points !
    Un autre personnage monster ? Encore des points. Des quêtes ? Des points. Des soins ? des points... etc. , etc. , etc.

    Enfin bref, on paye sans cesse, sous peine d'être littéralement bloqué en jeu. Et les sommes deviennent vite assez considérables (dès le premier mois, attendez-vous à larguer entre 40 et 50 euros Minimum). Bien entendu, il ne s'agit pas pour ma part de tomber dans le piège de l'itémisation à outrance parce que sinon, on y laisse son pantalon (Turbine en arrive à vendre de la monture fantôme : / au prix de 50 % d'un addon... ) mais du minimum, sans lequel on ne peut plus jouer du tout passé le 10e niveau, ou alors dans des conditions pénibles... Acheter les packs de quêtes, je le savais mais j'étais loin, très loin du compte...

    2° Le deuxième effet Free to Pay : solitaire tu seras
    LotRO, un jeu solo. Deuxième sujet de consternation. Non que je sois un fanatique des instances de quatre heures, je n'en ai ni l'envie ni le temps. Mais là, mais là c'est vraiment extrême. Mon chasseur level 20+ (j'ai aussi un ancien personnage HL) n'envoie pas des flèches mais de vrais missiles. Dans la plupart des hypothèses, les ennemis ne le touchent même pas, alors c'est quête sur quête, sans passion ni même réflexion ni tactique, on peut même se diriger vers la "target" sans penser, en suivant une flèche et les couleurs sur la carte...

    Alors je redécouvre le début du jeu de manière invraisemblable, déjà 28 levels (un week end... ) , sans jamais avoir groupé une seule et unique fois. Les quêtes, en release assez tendues, deviennent ennuyeuses et pur objet de farming, d'ailleurs on a plein de quêtes de farm (même en pays de bree) , le jeu étant orienté farming et... points Turbine. Les NPC sont regroupés histoire, je pense, de ne pas "perdre de temps" à valider les quêtes, alors on enchaine... et on liquide les zones, sans y penser. La vieille forêt, les galgals, simplifiés à l'extrême... pour moi qui ai connu Lotro au début, c'est un carnage, il ne reste plus rien de l'ambiance oppressante de ces deux zones...

    J'ai découvert la nouvelle mouture de l'instance "reprendre le mont venteux... Après avoir soloté à 100 % jusqu'au level 27, je me prépare à constituer ou à intégrer un groupe pour faire cette instance, que j'aime bien pour son ambiance. SURPRISE. On peut désormais choisir entre le mode communauté et le mode solo... : /

    Je comprends mieux pourquoi il y a si peu de sentiment d'appartenance à une communauté dans le "nouveau lotro" et même si peu de demande de groupage... Pas besoin même pour faire une instance de fin de niveau... Sans vouloir spoiler, je dirais que les mobs de l'instance solo sont d'un niveau affligeant, meurent en 1 coup généralement, et que la surprise finale, qui faisait trembler un groupe entier, a beau être un mob élite, tape dans le vide et ne touche qu'à peine mon personnage, pourtant à peine au niveau requis... on est en total "god mode" pour résumer la situation... ça a cassé le mythe de cette instance, non difficile, lotro n'a jamais été difficile, mais sympa... je regrette d'avoir rerollé...

    Je ne sais pas si tout a été repensé en ce sens, mais si ca se confirme, je peux me préparer a ne jouer que solo dans cet ex MMO.

    La zone des galgals a subi le même sort, le grand galgal labyrinthique a été tronçonné en de multiples instances, ce qui donne des zones petites, on est loin loin du grand galgal des débuts... et c'est très facile... il me reste à faire l'instance grands galgals j'espère que pour le coup, ça va résister un peu quand même... 30 levels en solo même pour les instances, ça fait bizarre pour un mmo.

    Turbine 2011 ou comment flatter le client en le faisant passer en god mode (je suis devenu le roi du coup fatal et mon chasseur, si faible en release est un dieu vivant... ) , client flatté et alléché par les offres multiples qui peuplent le cash shop... oui je suis déçu... Pour contenter le client, on a donc des mobs même bas lvel et basiques qui lootent du gros lourd, histoire en effet, ben quand même de faire passer la pilule, ainsi que 5/10 petits points Turbine, offerts gracieusement de temps à autre (mais qui sont loin d'être suffisants quand on sait que le moindre pack de quêtes vaut 595 points et une monture, entre 500 et... 2000... A coté, le dernier addon l'Isengard, autour de 3500 points, c'est donné).

    Que dire ?
    Le jeu est toujours aussi beau, le décor est là, on est dans le monde du Seigneur des anneaux ; mais la magie du jeu n'opère plus et on passe par contre son temps à mettre la main au porte monnaie et à enchainer les quêtes en mode solo/automatique. Ce n'est pas une exagération. On paye sans cesse, alors le jeu est orienté cash shop : on peut être nul et solitaire, du moment qu'on a un bon compte bancaire, tout est prévu... et même orienté dans ce sens. Le gameplay est conditionné désormais par le cash shop, l'itémisation, la vente d'objets permettant de toujours plus soloter (je crois même avoir vu des systèmes de résurrection vendus en cash shop ? ) , d'avoir des soins des armes je ne sais plus quoi et que sais-je encore... Etant par ailleurs sur EQ2 Extended, ce sentiment est moins présent. A part un ou deux achats, je n'ai pas eu besoin d'aller plus loin. Là, l'obligation de dépense est constante... et à mon sens, est à l'origine directe de la transformation profonde du mode de jeu. Alors on a en jeu des bas levels avec des montures superbes, évidemment achetées plein pot en cs mais de groupage, point.
    Publié le 30 oct. 2011 à 16:31, modifié le 1 nov. 2011 à 13:52
    13 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 7 nov. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    20 personnes sur 25 ont trouvé cette critique utile.
    Après avoir baroudé dans pas mal de MMO payants ou gratuits, je vous livre une petite critique de celui-ci, car c'est bien un coup de coeur [maj 2013]

    Les points positifs :

    + Un graphisme très alléchant, immersif et stable, qui sous DirectX 10 prend toute sa saveur.
    + Un respect, voire un hommage, à l'oeuvre de Tolkien. Se voir donner une quête par Aragorn, ça en jette quand même.
    + Une quête épique romanesque, avec events instanciés.
    + Des quêtes nombreuses et bien amenées, narratives sans être embêtantes. Prévoir le pop corn.
    + Un système de traits pour façonner son personnage (sortes de talents qui s'obtiennent en orientant son mob-killing ou exploration).
    + Une ambiance roleplay inégalée que la communauté a su préserver, et ce malgré le passage en free-to-play. Une entraide continuelle. Une rare politesse.
    + Des options agréables, comme de pouvoir changer son set d'apparence sur un simple clic, ou d'acheter ce qu'on veut, sans que ce soit indispensable, dans le magasin LotRO.
    + Du défi, avec un repop très (trop ? ) rapide, des créatures Élite, des instances ardues et adaptables au niveau global du groupe.
    + Des classes intéressantes, et tournées de façon à coller à l'oeuvre originale, ainsi le rogue est cambrioleur, son "sap" étant une énigme posée au mob ( ! ). Le ménestrel heal en jouant de la musique.
    + Des titres à obtenir et porter, pour renforcer l'immersion roleplay.
    + Du housing, des maisons de guilde (confréries).
    + Un artisanat développé et complexe.
    + Le monster play (PvP où les monstres se battent contre les héros).
    + Des emotes variées, et des humeurs faciales.
    + Des malus intéressants, comme un ralentissement du déplacement après une chute, ou des blessures profondes.
    + Le relief pris en compte par les mobs : si vous sautez d'un rocher ou d'une falaise, si vous vous cachez derrière un mur, les ennemis ne peuvent vous suivre ou toucher (dans certains mmo que nous ne citerons pas, ils ignorent totalement tout ça, tandis que vous y êtes astreint).
    + Une version française, texte et voix, de haute voltige.
    + Un passage free-to-play bien mené.

    Les points négatifs :

    - Des choix sonores très discutables. Toute la partie son de ce jeu est assez désagréable. Certaines classes crient en permanence, et bien fort ; en groupe c'est abominable. Le ménestrel envoie des sons (grouing, brouing) à longueur de temps. Le cambrioleur vous fait des gzoing et autres effets bien lassants. Quand certains mobs vous tapent on entend comme un coup sur un sac de sable. Pas très épique. Chaque message d'erreur (vous n'êtes pas face à la cible, vous êtes trop loin, vous n'avez plus de puissance, etc. ) est ponctué d'un "bonk" crispant. La montée de niveau est agrémentée d'un son discret qui ne semble pas célébrer votre progression. La musique est souvent pépère et lassante. Bref : pour les oreilles, c'est très moyen. Vous allez me dire "enlève le son". Certes.
    - Le respect de l'oeuvre est certes un avantage, mais aussi un inconvénient : quatre races, une poignée de classes, c'est pauvre comparé à d'autres MMO. On croise toujours un peu le même homme, le même hobbit, la même elfe, le même nain, la personnalisation de base n'est pas très poussée. De même, le bestiaire revient souvent. Au niveau 45 vous avez encore du lynx, du piaf, de l'ours, du sanglier, de l'orc, du gobelin, comme au niveau 10.
    - Animations un peu molles, pas très bling-bling.

    Le petit +

    Étant gratuit, et pas si addictif, par rapport à un EverQuest 2 par exemple, c'est le MMO idéal à garder sous le coude avec un autre à côté, payant.
    Publié le 7 sept. 2011 à 00:24, modifié le 7 nov. 2013 à 18:11
    20 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 30 août 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    4 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    LotRO PVE et PVP

    Les classes sont limitées à 8 avec un rôle bien défini à chacune (tank - assiste- heal). La grande majorité des quêtes dans le SDAO consiste à éliminer des monstres ou à collecter des objets. Ce qui le rend le leveling un peu monotone. Toutefois les escarmouches ainsi que les décors sublimes permettent de pallier ce défaut.
    L'artisanat dans ce jeu est très simple mais utile, il est possible par exemple de s'équiper uniquement de ces propres créations même si elles seront un peu moins puissante que les loot d'instance/raid.
    En ce qui concerne les instances, la plupart ont été modifiées, les rendant plus simples ou plus faciles d'accès. Les instances de haut niveau sont peu nombreuses (au niveau max) mais dotées d'une ambiance agréable et d'une difficulté modérée.

    L'idée d'incarner un warg ou un orc aurait pu être intéressante mais hélas le PvP de LOtrO est en déséquilibre permanent et limité à une seule région.

    Lotro Aspect Technique

    Les graphismes de LoTRO sont beaux, les décors immersifs et directement inspirés par les écrits de Tolkien. Les musiques d'ambiance sont très agréables. Toutefois, certains effets sonores en combats deviennent vite agaçants (cris).
    Le jeu est bien suivi niveau traduction, mais les serveurs français, particulièrement Estel, ont la vilaine manie de laguer un peu trop !

    Lotro Conclusion

    Lotro est un jeu simple doté de décors immersifs, il est parfait pour des joueurs occasionnels, les amateurs de RP ou les fans de Tolkien. Mais il est dans l'incapacité de pouvoir satisfaire les joueurs désireux de challenges que ce soit au niveau du PvE ou du PvP.
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 7 juil. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    7 personnes sur 30 ont trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Je vais être direct et le plus bref possible, le Seigneur des Anneau Online ne rentrera pas dans les annales du plus grand MMORPG de tous les temps.

    J'y ai joué au tout début (dès la béta) et dès le premier jour commercial. Au bout d'un mois, j'ai abandonné tellement l'artisanat était compliqué, les personnages mous (les attaques soporifiques à souhait) , et l'interface très mal faite.

    Je reviens avec la gratuité sur mon compte (F2P) et là je m'aperçois qu'au niveau de l'interface c'est le plus grand foutoir qu'il m'ait été de voir durant toute ma vie !

    J'aurai honte à la place des concepteurs.

    Il y a des icônes et des fenêtres partout, on ne reconnait rien. Plus compliqué tu peux pas.

    Bref, un jeu à jeter à moins que vous aimiez vous prendre la tête à chercher comment cliquer pour ouvrir... etc.

    C'est dommage, parce que les décours sont sympas.

    Additif : je n'aime pas du tout WoW, mais je comprends qu'il ait du succès quand on voit avec quelle simplicité on y joue sans avoir besoin de comprendre.
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 17 juin 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    11 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    Le seigneur des anneaux est une licence en or, elle offre un background d'une richesse quasi-incomparable dans l'histoire du jeu vidéo.
    Et Turbine a plutôt bien réussi à l'intégrer dans son jeu.

    LotRO (Lord Of The Ring Online) dispose de graphismes soignés et plutôt flatteur pour son époque, aujourd’hui on les trouvera peut être un peu anguleux, mais ça reste très agréable avec des distances de vu très éloignées sans pour autant être gourmand en ressource (on fait tourner le jeu au max et de manière fluide avec une modeste radeon HD5770).

    Côté son, j'aime bien les musiques, certaines sont même sublime à mon goût et retranscrivent parfaitement les ambiances de cet univers fantastique. Les bruitages quant à eux n'ont rien exceptionnel mais ne gâchent pas le jeu.

    Jouabilité c'est de l’ultra classique  : on cible son ennemi, et on lance son cycle de compétences jusqu'à ce que la mort de ennemi (ou la sienne) survienne. À côté de ça on retrouve les instances, les raids avec les rôles toujours aussi classique de tank, heal et dps.
    A noter que dans ce jeu il n'y a pas de double spé, pire encore, il n'y a même pas de template, il n'y a qu'un système de traits (que l'on débloque par le biais de haut faits) que l'on affectera à son personnage qui le différenciera que trop peu des autres joueurs qui auront pris la même classe.
    Bref très peu de diversité au sein d'une même classe, à ce propos il n'y en 7 (+2 si vous avez l'add-on les mines de la Moria) avec 4 races donnant chacune accès à certaine des classes. Les races donnent des légers bonus et malus différents en relation avec l'histoire du seigneur des anneaux.
    On retrouvera aussi le même système de monture que dans WoW.

    Pour les quêtes c'est encore du classique, ça se résume à tuer du mob ou aller voir un npc. Toute fois, est mis en place dans le jeu des quêtes (organisées sous formes de livres) « scénarisée  » mais linéaires qui nous feront suivre de plus ou moins loin avec notre personnage les péripéties de la communauté de l'anneau issue des célèbres livres du seigneur des anneaux.

    Le monde est donc totalement et fidèlement inspiré des livres de Tolkien  : Le seigneur des anneaux, on y retrouvera des lieux mythique comme Fondcombe, les mines de la Moria ou encore la Lothorien c'est grand, et des lieux viennent s'ajouter régulièrement avec les add-on, le troisième à venir donnera accès à l'Isengar et sa célèbre tour.

    Le PvP n'est accessible à partir d'un certain niveau et est très déséquilibré. En effet à partir d'un certain lvl (30 il me semble ou 20  ? ) le jeu débloque le monster play et vous propose de prendre le contrôle d'un monstre (Araignée géante, Orc, Ouargue et. au lvl 50 et vous donne accès à une zone PvP où vous aurez également des quêtes à accomplir, mais là où ça bloque c'est que en tant que monstre vous démarrez au lvl 50 équipé comme un péon avec 5 pauvres skills et qu'en face vous avez des joueurs avec 50 lvl d'expérience, de craft et de loot  : c'est assez douloureux et rapide quand vous êtes un monstre. Il vous faudra beaucoup d'heures de jeux en période creuse avant de pouvoir rivaliser avec les joueurs en face. On va dire que c'est pour apprendre à vouloir faire un vilain, na  !

    Si Lotro en de nombreux points se montre peu innovant, il propose toute fois des mini-jeux intéressants, comme un jeu de chat, un parcoure de course hippique avec obstacles divers, un labyrinthe. A côté de ça il propose aussi du housing même s'il est pas très réussi (on ne peut pas disposer les meubles ou l'on veut) et enfin la musique : on peut jouer de la flute de la harpe du luth et autre dans lotro via les touches de son clavier, il y a même un système pour jouer des morceaux pré-enregistré dans le dossier de jeu si vous n'êtes pas très adroit !

    Sur le côté social rien de particulier  : une boite dialogue avec différents canaux (guilde, groupe, raid, général et. et pas mal d'emotes dont certaines qui permettent de changer son expression faciale. A noter qu'il n'y a pas eu de motion-capture et que ça se voit  : les personnages se meuvent en mode balais dans le derrière, c'est assez risible ou comique.

    Penchons nous à présent sur la communauté de ce jeu, je n'ai jamais évolué que sur un serveur dit RP, et force est de constater qu'au moins la moitié du serveur s'adonne au rôle play et que l'autre moitié le respecte. Comprenez donc une communauté mature et propice au rp  !
    Si vous aimez le rôle play, c'est LE mmorpg à essayer.

    Enfin sachez que le jeu est accessible en free to play si vous voulez l'essayez (en F2P vous avez moins de stockage à la banque et dans votre inventaire, pas de tenue d'apparat, pas de housing, l'acces au raid bloqué de même pour certaines instances, vous avez des limitations dans le craft, ne disposez que de 4 slots de personnages contre 7, un journal de quêtes moins conséquent). Alors peut-être à bientôt dans les Terres du Milieu !

    Pour conclure je dirais que c'est un mmorpg standard, stable, avec pas mal de contenu, possédant un des meilleurs background qui puisse être, le tout couronné par une excellente communauté (non je parlais pas de celle de l'anneau ^^).
    Publié le 17 juin 2011 à 22:18, modifié le 17 juin 2011 à 23:11
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 30 mars 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    6 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Ah mon cher LotRO, que de bons moments, une vraie leçon de liberté et de grandeur à n'en pas douter. Une ambiance très mature, des paysages qui vous font ressentir leur âme, un monde vivant et magnifique. Des villages de hobbits avec cette musique de très grande qualité en passant par la cité de foncombe où tout simplement traversant les mines de la moria tout est là pour faire ressentir cette grandeur, des instances absolument géniales, arfff je pourrai m'étouffer tellement ce jeu est grandiose. Ce jeu est surtout axé PvE, mais quel PvE mémorable.

    Malheureusement il n'y a pas beaucoup de personnes qui se lancent dans cette aventure, pourquoi ? Parce que le monde ne s'appelle pas Azeroth ? Parce que le jeu ne propose pas de pvp comme ton WoW ? Ou bien parce que tu boudes l'oeuvre de Tolkien tout simplement ?

    Moi je vais te dire essaye-le car ce jeu est une vraie gifle d'authenticité et de magie, il te transportera où aucun n'a réussit à te mener, vers le plaisir de découvrir un vrai MMO. Alors à bientôt... .
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 16 févr. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    17 personnes sur 18 ont trouvé cette critique utile.
    J'étais tout content à l'idée d'avoir enfin un mmo à me mettre sous la dent, du neuf, du pétillant : Rift. Mais ce, jusqu'à ce que j'essaye LotRO.

    Le Seigneur des Anneaux Online fait partie de ces raretés ou l'on ressent l'âme du jeu.
    L'âme de la Terre du Millieu, l'œuvre de Tolkien.

    Maintenant quand je retourne sur Rift, et quand sans le vouloir je fais un faux pas dans la mauvaise direction qui me vaut d'aggro deux mobs puis tous ceux environnant en essayant de fuir... je n'ai qu'une envie c'est de repartir en Terre du Millieu, explorer ses vastes plaines, découvrir des lieux inconnus et mystérieux, me plonger dans les récits et légendes du Seigneur des anneaux.

    Certes Lotro n'est pas le jeu parfait, son game-play est basique et n'apporte rien de nouveau, l'interface est indéchiffrable au début, et les classes de personnage sont basiques et se spécialisent difficilement...
    Mais ce qui fait la force du titre c'est son univers.
    Il y a deux écoles :

    Les mmos Rift & WoW qui propose des dizaine de maps spécialement conçues et calculées pour le leveling, avec des centaines de mobs, des centaines de quêtes et des centaines de joueurs déferlant dans ces zones, bashant, farmant, dans le seul but de progresser.
    Des zones gorgées de mobs où si l'on dérive du chemin, on se retrouve avec une quinzaine de packs de mobs vous courant après pendant deux bonnes minutes...

    L'univers de Lotro sont des zones ouvertes, vastes, où les mobs sont dispersés de manière réaliste et cohérente, des villages, des histoires, des collines, des plaines.
    C'est le seul MMO où j'ai vraiment cru me promener dans un autre monde.

    Lotro c'est aussi des centaines de petits détails qui font de ce jeu une merveille, des détails "RP" comme on pourrais dire, le fait de devoir ouvrir une porte pour entrer dans une pièce, d'appeler sa monture et monter dessus (pas comme ces mmos où la monture apparaît de nul part entre les jambes) , c'est le fait de voir nos personnages exercer réellement leur métier (on voit nos personnages tanner ou tisser véritablement ! )

    Le tout soutenu par une solide communauté, ouverte et chaleureuse, très attachée à leur mmo...

    Je remercie Turbine pour avoir su créer un jeu parfaitement en accord avec le Seigneur des Anneaux, de ne pas l'avoir rendu hyper commercial et de continuer à sortir sa suite même en sachant que le jeu est soutenu par peu de personne...

    Lotro retrouve les vrais valeurs des jeux de rôle, et c'est avec émotion que je lève mon chapeau à ce monde dans lequel j'ai passé des moments envoûtants.

    Lotro, c'est le MMO le plus MMO, de tous ceux que j'ai pu avoir l'occasion de jouer.
    17 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 30 janv. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    2 personnes sur 31 ont trouvé cette critique utile.
    5/10

    Gratuit ?

    Par
    Bonjour,

    Je suis surpris car on m'annonce un jeu gratuit sur JeuxOnLine.
    Je vais sur le site du seigneur des anneaux qui me confirme qu'il est gratuit en gros, en large et en travers.
    Je m'inscris, le télécharge et l'installe.
    Je me connecte …

    Oui mais là on me demande de payer…

    La gratuité payante serait-il un nouveau concept ?

    Il serait fort judicieux de le signaler sur votre site les jeux qui sont totalement gratuits ou semi-gratuits.

    J ai essayé de contacter le service commercial, j ai bien reçu accusé réception mais aucune réponse.

    Moi personnellement je dis y en a marre des jeux qui sont soit disant gratuits et qui ne le sont pas.
    Je joue a WoW depuis 6 ans, à Aion, ils sont payants, ok ; ils ont l'honnête de pas induire en erreur leurs clients comme Shaiya d'ailleurs qui est un jeu semi gratuit.
    Je conçoit qu’ ils vendent des items, des quêtes supplémentaire etc. Normal il faut payer les gens qui ont conçu, font fonctionner le jeu et les serveurs sans oublier un peu de bénéfice au passage.

    Mais il est complètement anormal que l'on trompe les consommateurs avec des annonces qui portent à confusion.
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 janv. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    14 personnes sur 14 ont trouvé cette critique utile.
    Le seigneur des anneaux est un MMORPG qui vaut le détour !

    Tout d'abord, il faut savoir que ce MMORPG est axé vers le PvE, c'est-à-dire joueur contre environnement. Le jeu est disponible gratuitement et ne nécessite aucun abonnement pour jouer et explorer l'immense territoire. Cependant, vous devrez déverrouiller les quètes de chaques zone que vous découvrirez à l'aide de "points turbine" que vous aurez accumulé en effectuant des prouesses (comme tuer un certain nombre de gobelin, explorer toute une zone, avoir visiter certains lieux... ).
    Cependant vous avez aussi la possibilité de payer un abonnement ce qui vous déverrouillera automatiquement toute les quêtes, et vous passera en classe V. I. P.
    Ce mmorpg inclus aussi une particularité que je n'est pas vu dans les autres mmorpg à savoir la notion de peur pour votre perso.
    Si jamais il vous viens l'idée de vous en prendre à une créature trop puissante pour vous, votre écran s'assombrira et vous verrez votre barre de vie se trouver rogner...
    Et oui, la notion de moral aura son importance dans vos combat et vous devrez parfois voir vos ambitions à la baisse.
    De par ces quelques particularités, ce mmorpg est plus facilement accés Role play (vous pouvez à partir d'un certain niveau faire un feu de camp afin de réchauffer vos compagnons et leur redonner un peu de moral... faire des plats qui redonneront des forces et du baume au coeur... voir, pourquoi pas sortir votre luth pour faire un peu de musique... autant de chose qui vous pousserons à jouer le role de votre personnage.
    Vous pouvez d'ailleur marié votre personnage à un autre et avoir une descendance, acheter une petite maison et la décorer avec du mobilier acheter auprès d'un fournisseur ou encore y exposer vos trophées (pèches miraculeuses, trophés récupérés sur vos énemis, un peu de taxidermie (ours, loups,... ) ).
    Graphiquement, LotRO (Lord Of The Ring Online) est très beau, les effets de l'eau sont très réaliste, le temps évolue et change, l'ambiance change parfois du tout au tout lorsque le soleil se couche, et une plaine acceuillante deviens vite inquiètante.
    Les effets de pluie sont bien rendue également et l'on à souvent l'envie d'aller se mettre à l'abris.
    Du fait de la gratuité du jeu, il y à actuellement beaucoup de joueurs présent sur les serveurs donc pas de problème pour avoir de l'aide in game ou une information.
    S'il y a un jeu héroic fantasy à essayer, celui ci est à mettre dans le peloton de tête !
    14 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 déc. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    7 personnes sur 23 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Je trouve que le jeu devient de pire en pire sur les serveurs francophones, de plus en plus de bugs, de mauvaises traductions, support GM inexistant sauf pour bannir sans raison les joueurs : exemple--> Un ami s'est fait hack sont compte, vider tout sur ses perso, il réussi tant bien que mal a récup son compte parce qu'on n'a fait peur au hacker, il change ses coordonnées pour éviter un nouveau piratage et contact de suite les GM du jeu, et il se fait bannir pour changement de coordonnées multiples interdit dans la charte. En bref lui qui joue depuis 3 ans se fait voler puis bannir, et le pirate coule des jours tranquilles sur le jeu avec l'argent de mon pote... Sur ce toute notre confrérie a mp les GM en jeu et envoyer des mails pour expliquer le problème et réactiver le compte de mon ami, mais depuis 24h aucune réponse à part un message à l'intéressé "vous êtes banni à vie nous ne pouvons rien faire de plus"...
    Ceux qui ne comprennent pas c'est que la réputation et la survie d'un mmo ne se fait pas qu'avec des nouveaux joueurs. les anciens qui se connaissent quasi tous peuvent être solidaire et faire un gros coup de pub négative si les choses ne change pas rapidement. En bref on peut être 1er dans les classement MMO un jour et dernier le lendemain... . .
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 19 avril 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    4 personnes sur 45 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Xotraz
    LotRO
    Un jeu qui pouvait devenir le meilleur grâce au BG mais que nenni, les développeurs ont malheureusement été timides sur ce coup là.
    Bien que de très bonnes quêtes épiques aient été faites. J'aurais aimé rentrer plus dans l'univers. Le jeu n'est pas vraiment le livre.
    Les classes, déjà une déception. On ne peut pas jouer un mage, il préfère nous mettre des elfes ou humains en maitre du savoir.
    Le jeu avance et annonce la couleur : tout est solo. Oublié le livre où il y a des guerres entre royaumes. C'est d'ailleurs assez ironique car dans la première instance, les elfes se font attaquer par des nains. Mais pas des joueurs, quelle idée...
    Le jeu ne possède pas de PvP.
    Ensuite je découvre que ce jeu n'a pas de personnalisation du personnage, tous les personnages dans une classe sont pareil et vu les faibles possibilités de création, c'est vite lourd, pour moi en tout cas.
    Prochain point très intéressant : le jeu n'évolue pas dans le temps. En gros, on sert a décorer... Le jeu étant Solo, on se retrouve avec un Levelling de fou que nos amis coréens nous envient surement car bien vite, la faible magie des quêtes mal scénarisées se casse et devient du Bash brute.
    Bien sûr, le jeu n'a de F2P que le nom et préparez-vous à passer à la caisse assez vite.

    Les développeurs n'ont pas d'excuses car non seulement c'est classique mais pas du classique du livre, non c'est du WoW recraché en plus joli.
    Le bon point c'est qu'on retrouve de beaux décors du livre.
    Publié le 3 déc. 2010 à 10:50, modifié le 19 avril 2012 à 14:23
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 9 avril 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    34 personnes sur 38 ont trouvé cette critique utile.
    S'il existe un MMO qui a comblé beaucoup de mes attentes, c'est bien le Seigneur des Anneaux Online (LotRO).

    Tout d'abord l'univers. Le studio de développement, Turbine, a su profiter de l'immensité du monde et des possibilités des Terres du Milieu. Le champ est tellement vaste qu'après trois ans d'exploitation et deux extensions conséquentes (la Moria et Mirkwood) et un contenu déjà énorme, nos personnages n'ont pas encore pu fouler les terres de l'Isengard, du ROHAN et encore moins du Mordor.

    Les territoires déjà existants retranscrivent avec justesse les différents lieux visités par Frodon, Aragorn et les autres protagonistes de la trilogie bien connue. On peut ainsi retracer le chemin des hobbits, de Grand Cave jusqu'à Fondcombe, puis suivre la Communauté de l'anneau à travers l'Edenwaith et les mines de la Moria jusqu'à la Forêt d'or. Les designers se sont attachés à rendre au mieux l'ambiance des différents lieux. Que ce soit la quiétude de la Comté, les ruines désolées au sommet du Mont Venteux, la majesté de la Moria ou l'atmosphère reposante de la Lothlorien, chaque zone bénéficie d'une attention particulière tant au niveau du rendu que de l'ambiance musicale.

    Au coeur de ces terres vivent les personnages importants présents dans les livres. L'Ancien, Lobelia Sacquet, Prosper Poiredebeurré, Elrond, Galadriel et tous les membres de la communauté croisent notre chemin au fil des aventures et renforcent cette sensation d'être des acteurs importants de ce qui se trame dans les Terres du Milieu.

    Les ennemis sont aussi fidèles à ce que l'on rencontre dans les livres. Orcs, gobelins, humains, nains, insectes et animaux sauvages constituent l'essentiel du bestiaire qui se dresse sur le chemin des aventuriers. Heureusement, ils varient en puissante et en apparence ce qui limite l'impression de combattre toujours les même créatures.

    Évidemment, face aux hordes du mal se dressent de valeureux héros. Les neuf classes actuellement disponibles s'articulent chacune autour des différentes facettes du jeu même si le fameux système tank/DPS/Heal/CC est toujours d'actualité.
    Chaque classe peut cependant s'orienter selon trois axes principaux grâce au système de traits. Le gros avantage est qu'aucun choix n'est inscrit dans le marbre et un choix qui se révèle décevant peut facilement être corrigé par un bref passage chez le Barde. Les classes ne sont pas non plus enfermées dans leurs stéréotypes. Un Champion, DPS corps à corps par essence, pourra ainsi choisir une spécialisation lui offrant des capacités de Tank limitées. De la même manière, un Chasseur, DPS distance aura la possibilité de renforcer certaines capacités permettant d'immobiliser ou de faire fuir ses ennemis lui offrant ainsi des capacités de CC améliorées.

    Afin de permettre aux personnages de gagner en puissance, il leur faudra bien évidemment accomplir des quêtes. Si une grande partie est réalisable en solo, certaines demanderont de travailler en groupe. C'est d'autant plus vrai pour les instances proposant les plus belles récompenses. Si l'idée de faire des quêtes n'est pas satisfaisante, il reste la possibilité de participer à des Escarmouches, des sortes de mini instances scénarisées à difficulté réglable.

    Concernant l'équipement, outre les objets ramassés sur les ennemis et les récompenses de quête, il est possible de travailler certaines ressources naturelles pour fabriquer armes, armures et consommables. Il est noter cependant que pour être parfaitement accompli, l'apprenti artisan aura sans doute besoins de ressources fabriquées par un autre corps de métier.

    A tout ceci s'ajoute une pléthore d'emotes, un système de tenues/garde robe, des animations récurrentes à chaque saison, un housing quelque peu basique et plein d'autres choses qui renforcent la cohésion de l'ensemble. Pas envie d'aller casser des cranes de gobelins ? Pas de problèmes. Une petite séance de pêches permettra de se détendre tout en papotant. Ou alors, pourquoi ne pas donner un concert improvisé en profitant des fonctionnalités offertes par le jeu ?

    Pour les joueurs avides de sensations plus fortes, il existe même une zone ouverte au PvP ou les joueurs Héros peuvent combattre des joueurs Monstres. Attention cependant, pour un amoureux d'affrontements PvP, cette activité semblera certainement bien trop limitée pour représenter un véritable intérêt. Mieux vaut la considérer comme une activité annexe.

    Les dernières extensions ont rajouté une composant de choix : les montures de guerres. Véritable extension de notre personnage, ces dernières demandent une attention toute particulière au niveau de ses capacités mais aussi de son apparence. a l'instar de votre personnage, tout est modifiable sur votre monture. Selle, robe, licol, armure, décorations, vous pouvez piocher parmi plusieurs éléments pour habiller votre fier destrier. Un pas de plus dans l'immersion et la personnalisation.

    Bref, ce sont toutes ces petites choses qui font que malgré quasiment six ans de jeux de manière quasi ininterrompue sur LotRO, je suis toujours fidèle au rendez-vous. Je prends le temps de découvrir l'univers, de visiter ses moindres recoins, de revenir dans les anciennes zones de temps à autres pour y découvrir des nouveautés.
    Publié le 1 déc. 2010 à 13:59, modifié le 9 avril 2013 à 09:38
    34 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 7 oct. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    12 personnes sur 14 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Quand ma femme m'a présenté ce jeu j'étais sceptique, il faut dire qu'ayant joué à de nombreux mmorpg, et ce depuis plus de 12 ans, j'étais un brin lassé !

    De plus j'en avais raz le bol des jeux, remplis de joueurs complètements pourris !

    Mais j'ai testé, pour lui faire plaisir, et plus j'ai avancé plus j'ai apprécié !
    Le premier point qui m'a bluffé, et qui m'a fait rester car j'étais littéralement épaté, c'est la communauté mâture qui y (sigh) régnait.

    Rien que ça ça le jeu était calme, serein.
    Mais en continuant de jouer je n'ai pût qu'apprécier ce jeu qui pour moi est une oeuvre d'art.

    Tout est cohérent, les métiers, les apparences / détails, classes, quêtes.

    Vu les excellents avis des personnes précédents je ne vais pas redétaillers tout ça, car pour la plupart je suis totalement d'accord avec eux, du moins du haut de mon niveau 35.

    En bref ce jeu et sa communauté m'ont redonner gût au jeu, à celui-ci du moins, mais ma peur actuelle, qui pour le moment semble malheureusement se vérifier, c'est avec l'arrivée du f2p...

    Encore heureux que turbine à prévu le coup, comme par exemple les objets de quêtes, ça évite bien des énervements qui n'existaient pas avant, comme les joueurs qui pensent vous ramasser les objets de quêtes sous le nez...

    En gros l'arrivée du f2p me fait peur, je n'ai pas envie de perdre la chose primordiale qui faisait que SDAO était un jeu tranquille.

    Donc, si vous lisez ce message et que vous comptez y jouer, soyez respectueux de ce monde, c'est vous qui devez vous y adapter et non l'inverse !
    12 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes

Que pensez-vous de Le Seigneur des Anneaux Online ?

1077 aiment, 177 pas.
Note moyenne : (1310 évaluations | 106 critiques)
8,1 / 10 - Très bien
Répartition des notes de Le Seigneur des Anneaux Online
Répartition des notes (1310 votes)

Evaluation détaillée de Le Seigneur des Anneaux Online : Les Ombres d'Angmar
(838 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu