Critiques de Morrydwenn

  • 12 juin 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    2 personnes sur 11 ont trouvé cette critique utile.
    Star Trek Online est comme Star Wars The Old Republic : un jeu qui a voulu se baser sur une putain de licence et qui s'est foiré principalement a cause de son editeur : Atari.

    Cryptic a donc refilé le bébé avec l'eau du bain a Perfect World Entertainment et finalement ils ont accouché d'un beau bébé, enfin ça, c’était avant une certaine mise a jour qui a, pour moi, tout fait foirer.
    Je m'explique.

    Si auparavant, on avait droit uniquement qu'a Starfleet et on devait intégralement créer son personnage, ce n'est maintenant plus vraiment le cas, puisque le jeu nous permet de jouer trois factions : Starfleet, romulus et Qonos (klingon).
    Autant le dire, autant j’appréciais le système de création de personnages d'avant, autant le nouveau, ok on peu choisir sa faction et avoir direct un persos ferengi ou nausicaan, mais désolé, impossible pour moi de refaire par exemple un Androide (OU SONT LES ANDROIDES ? ).
    Le choix devient limité, meme si on peu encore modifier son personnage, cependant, j'ai vite dechanté quand j'ai découvert que ce jeu fesait planter ma carte graphique et donc me forcait a jouer avec les même graphismes infect de Neverwinte... . . alors qu'auparavant : aucun problème, je pouvais jouer sans aucun lag ni quoi que ce soit.
    Même SWTOR ne me fait pas lag ou avoir des graphismes de merde pixelisés a mort.

    Bon, si je râle sur ces deux points, c'est parce que le reste du jeu est bon, voire très bon, on est dans Star trek, on a d'ailleurs d'incroyable clin d'oeil au différentes series et aux films star trek et franchement, c'est génial.

    Certes les combats spatiaux sont lent, mais cela a toujours été la maque de fabrique des combats spaciaux de star trek, j'ai d'ailleurs pas souvenirs de combat spaciaux rapide dans aucun de leurs jeux pc.
    Visiblement, ils ont laissés cela pour Star wars.

    Le système des missions est bien pensé, la possibilité de création de missions et autres, sont également bien foutu, mais a mon gout trop limité.
    Musique épique a certains moments, d'autres sont bien plus oubliables, quand au contenu... La majorité a été traduit, cependant pas totalement tout.
    Le jeu a mon sens est une vraie réussite, il demande intelligence, maturité et surtout réflexion ainsi qu'action, mais pas que.

    Cependant, pour ses problèmes graphiques, ses graphismes infects qui me font mal a la tête après 5 minutes de jeu et ses limitations dans la création de personnages (là ou l'ancien système était mieux à mon goût) , son incapacité après 2 ans a ne pas avoir traduit le jeu.
    Je laisse un médiocre.

    Ok, le jeu est bon, même très bon a mon gout, mais qu'est ce que c'est long, chiant au final dans l'espace.
    Je ne parlerais même pas du vaisseau qui fait du 5 a l'heure en combat, ni même du système de combat : tourner autour de son ennemis et lui tirer dessus en boucle.
    Que dire également du fait de ses incapacités graphiques : je ne demande pas un jeu super beau a la GW2 ou TERA, non, juste qu'il ne plante pas graphiquement ou qu'il ne fasse pas planter ma carte et mon direct3d, ou ne reconnaisse pas mon pixelshader.
    Pour ses raisons... techniques plus que pour des raisons de jeu... . . je dit ceci :

    - Vous aimez star trek ? vous adorez data, picard, Kirk et spock ? Jetez vous sur le jeu, cependant prévoyez des tests pour vérifier la compatibilité de jeu avec votre pc.
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 30 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    19 personnes sur 29 ont trouvé cette critique utile.
    Star Wars, comment définir un univers, devenu depuis 1977, culte.
    Tout autant que celui de Star Trek d'ailleurs
    Et comment définir ce que sont devenues ces licences ? Difficile à dire sauf que de l'une à l'autre, l'on peut parfaitement en parler et comparer.
    Je suis une trekkie et j'ai pourtant été fan pendant ma jeunesse de Star Wars (merci Dark Horse et ses comics, ainsi que les romans de Zann - on aurait dû faire les films sur CETTE trilogie de l'héritier de l'empire GRRR).

    Niveau jeu vidéo, Star Wars a toujours eu une longueur d'avance sur les jeu Star Trek, en revient à l'univers très coloré et vivant de Star Wars, alors que Star Trek était bien souvent d'un ennuis mortel. J'ai commencé à jouer à SW sur PC avec Tie Fighters, excellent jeu (que LucasArt, paix à son âme, n'a jamais rendu abandonware). Des jeux Star Trek pour l'époque, il y en avait mais rares et extrêmement chiants et lents.

    Puis vint les MMO, donc le papa des MMO SF : Anarchy Online. On avait que cela, on était content, jusqu'à la venue finalement de Star Wars Galaxies, qui fut un excellent MMO en son temps, mais qui souffrit de choix tels qu'ils tuèrent finalement la licence.

    Et nous arrivâmes finalement à STO et SWTOR, pas sortis en même temps, mais bizarrement souffrant de pas mal de problèmes tous les deux.

    Star Wars The Old Republic lancé par Bioware, studio qui lança certains des meilleurs jeux de rôle en leurs temps (Neverwinter Nights, Dragon Age et Baldur's Gates) , avait décidé de sortir un MMO sur l'univers Star Wars. Ok, là je m'inquiétais, surtout que les retours donnés n'étaient pas des meilleurs, mais commençons point par point.

    Graphismes :
    On peut dire ce que l'on veut des graphismes mais il faut quand même penser que les dernières bêtes de combat, tout le monde ne les a pas. Et Bioware n'a pas été idiot et a permis à beaucoup de jouer à des jeux qui demandaient pas trop de ressources. Ici les graphismes sont correct en minimum, et assez beau, bien plus même que ceux de STO.
    Certes certains auraient voulu un mmo d'une beauté flamboyante comme certains mmo sortis, mais on remarque très vite que dans ces jeux, en dehors des graphismes, il n'y a jamais rien derrière ces graphismes corrects, le soin a été donné à autres choses, bien plus importantes a mon sens que la beauté d'un tas de pixels.

    Le Gameplay :
    Le gameplay du jeu est classique dans son ensemble, voire même assez amusant vu certains automatismes, cependant, il ne reste pas parfait, l'utilisation des touches est parfois assez hasardeuse et la camera libre aurait parfois intérêt à suivre le personnage et ce qu'il regarde, car cela force a modifier soit même la cam alors qu'on est parfois occupé en plein combat.
    Le gameplay du jeu est classique dans l'ensemble, que cela soit le combat, les quêtes, les montures, et j'en passe, on ne sera pas dépaysés, bien loin de là.
    La seule chose qui m'a un peu laissée dubitative a été les cinématiques, cela m'a surprise pour finalement trouver comme toujours le point fort de ce soft. Je regrette cependant, ce foutoir par moment, le fait que certains lieux ou monstres se trouvent en des zones données comme si c'était impossible de nager dans 5 cm d'eau. Ce cotés des MMO a tendance à casser parfois le point fort de ce MMO.

    L'immersion :
    SWTOR est un jeu hyper immersif. On peut avoir un gameplay limité et classique mais un univers immersif qui peut vous faire oublier ses défauts, et pour SWTOR, c'est le cas. Jouant F2P (comme pour LotRO où j'ai payé un mois par la suite pour voir concrètement ce qu'il en retournait) , bien des choses sont limitées. Cependant il ne faut pas cracher dans la soupe : voir son contrebandier être le héros de l'histoire, avoir des choix différents dans les réponses (ça fait marrant de jouer un contrebandier samaritain et une chevalier jedi adepte du ça passe ou ça casse) , on peut dire ce que l'on veut de ces cinématiques, qu'elles sont laides ou font chier ou ralentissent le jeu mais c'est hyper immersif !

    Non seulement, et là j'ai été bluffée, les voix des doubleurs sont bonnes et toujours dans le bon ton (pas comme le Aragorn et d'autres de Lotro - Argh) , mais l'histoire se suit et on a envie de connaitre la suite, de savoir comment on va ravoir son vaisseau, comment on va se sortir des emmerdes, etc.
    SWTOR, de ce point de vue, il est vrai, aurait pu sortir en jeu solo et coop online, tant peut-être a cause de cela on a l'impression de jouer seul, et c'est bien dommage. Cependant, l'univers de Star Wars est là, riche, à portée de mains et on est surpris parfois, à trépigner d'impatience pour savoir ce qui va se passer par la suite. Les joueurs Roleplay gagneraient réellement à jouer à ce jeu, si encore et c'est là le truc, si tout le groupe était pris en compte quand on rend la quête. Le coté immersif aurait été complet.
    Le seul bémol : jouer les evil ne changera pas l'histoire ou les actions de vos personnages, cela va juste les rendre plutôt antipathiques, ce qui est dommage finalement. C'est pour cela que j'appréciais BG2 : on pouvait sauver le monde mais on avait le choix entre sauver les druides et le bosquet ou empoisonner carrément les lieux.

    Musique :
    Rien à redire, c'est la musique de Star Wars, quoique la musique en jukebox est délicieusement rétro mais a la mauvaise idée de me faire penser à Star Wars Holidays special (TRES MAUVAIS SOUVENIRS ! ). La musique sert parfaitement les lieux et actions qui se passent a l'écran.
    Certaines certes sont oubliables, mais la majorité sont les thèmes de J. Williams, ok c'est pas du Hans Zimmer mais quel pincement au coeur quand on entend le Luke and Leia Theme.

    PVE :
    Rien à redire, que du classique lié a l'immersion d'être le héros de l'histoire, ce qui donne envie de continuer.
    On pourrait dire du WoW mais alors du WOW Elite, avec immersion et tout le toutim, car ici on a un PVE riche, intéressant par moment, mais certes trop classique. Au final, il souffre possiblement trop du même syndrome que Lotro.
    Le jeu manque de liberté, de grandeur. Anarchy Online pour un peu qu'il soit vieux et franchement datés, a un univers énorme, long et grand. Star Trek Online a un univers énorme lui-aussi même si vachement plus réduit, cependant. SWTOR souffre du même syndrome que WOW. Un univers limité et plutôt petit au regard de l'univers dont il est tiré, et c'est là que le bas blesse.
    L'un des points forts cependant de ce PVE est le système de membres d'équipage ou de partenaires. Comme dans STO, ces compagnons vous seront fort utiles et ce qui était difficile auparavant devient par la suite assez simple au final.

    PVP :
    Pas encore testé, malgré mon lvl 23. Pourquoi ? parce que je n'apprécie pas le PvP, et que je le trouve rébarbatif au possible. Donc sans avis pour celui là.

    Conclusion :
    On peut dire ce qu'on veut de Star Wars The Old Republic, mais pas que ce jeu est mauvais.
    Bioware a fait un excellent travail si on considère certains jeux sortis avec autant de moyens (Warhammer ? ). Classique, il ne modifie en rien et ne révolutionne pas (et les jeux qui l'ont fait, ont été boudés par les joueurs donc stop dire n'importe quoi) , cependant il offre une forte immersion dans un univers, certes limité mais pas autant que DDO ou STO (qui a l'avantage de pouvoir aller sur des centaines de mondes).
    Comparé à son rival de toujours, il a pas mal d'avantages. Cependant, il a également des inconvénients qui font que STO lui reste parfois supérieur, sauf sur le point de l'immersion.

    Là où je râle légèrement, c'est le manque de coopération et de prise en compte des groupes de joueurs. Je pense cependant que dans l'avenir, peut-être cela changera, en attendant, ce jeu reste pour moi un must, qui n'est certes pas parfait mais comme pour STO a ses qualités et ses défauts, et ne saoule pas après 1h de jeu (ce que STO m'avait fait, mon dieu que ce jeu est LENT... comme ses films d'ailleurs).
    19 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 17 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    9 personnes sur 19 ont trouvé cette critique utile.
    Neverwinter, Padhiver en français dans les livres.
    Un des lieux les plus connus du monde de Faerun, tiré de l'univers des Royaumes Oubliés, lui-même tiré de la série de jeu de rôle : Donjons et Dragons.

    Commençons par le début (je n'oublie pas que c'est une bêta) :

    L'intro qui poutre du tonnerre, très jolie au demeurant, j'ai apprécié cette dernière, avec l'agréable surprise de découvrir les tieffelins, là ou nos amis de DDO nous avaient simplement gratifiés des elfes noirs d'ombreterre.
    Dès la bande annonce, j'ai déjà décidé de ma classe et de ma race : tieffelin, mage... et à la création de personnage, j'ai la joie renouvelée de découvrir un mage type casse-couille en herbe comme j'adorais jouer sur Guild Wars 1 (l'envouteur "bave").
    Mention spéciale à propos sur la création de personnages très abouties et facile à comprendre, mais avec ce foutu lag, devient vite une sinécure a utiliser.


    Mal m'en pris, mon PC qui pourtant fait tourner amnesia sans problème ainsi que divers autres jeux, rame comme pas possible pour un jeu, qui au minimum est aussi pixelisé que ce foutu minecraft, c'est quoi ce bordel ?
    DDO est plus joli en comparaison que ce truc, cette bouillie de pixels infectes que j'ai devant l'écran, c'est dire.

    On commence comme sur DDO : sur une foutue plage à fouiller des caisses et à apprendre la manipulation des touches et autres, comme DDO, le système est par viseur, no problème, sauf que sur DDO revenir a la souris est moins chiant et pénible.

    Les mobs ont un repop rapide et les zones ne sont pas des plus énormes par la suite, de plus, la ville de Padhiver est petite. J'ai l'impression d'être dans dans Thief avec ses petites ruelles et sa place centrale. En clair, une "ville" qui a plutôt l'air d'un village de trois pelés et un tondu.

    Le système de combat est plutôt dynamique, mais moins que DDO, en raison qu'ici, la vie des mobs est telle qu'une mage manipulatrice comme ma tieff, n'a aucun mal à éviter ou reculer pour finir le mob, là où DDO, reculer ne sert pas toujours à grand-chose, ici de nouveau, on a le syndrome WoW de la magie à tête chercheuse, ce qui n'est pas le cas de DDO, qui demande une réelle dynamique pour arriver a quelque-chose.
    Encore déçue.

    Les musiques sont oubliables sans être sublimes, sauf une ou deux

    Les quêtes sont... du WOW, rien de nouveau sous le soleil (RHAAAA je veux les Chroniques de Spellborn et ses quêtes politiques).
    Va chercher machin, tue X zombies, etc.

    On a ensuite le craft, et là... bon sang, en comparaison par exemple de nombreux MMO que je connais, c'est un ratage complet à mon sens, et totalement foirés, décevant au possible.

    Le PVP est malheureusement inintéressant en raison de la bêta, la faute a certains déséquilibre.

    Serveurs internationaux oblige, langue anglaise à connaitre (ça aide pour les études).

    Le foundry, pale copie à une époque du Ring et autres équivalents notamment sur STO (avec le même probs que sur STO) : pourquoi est-ce linéaire à ce point ?
    Bon sang, on est dans Neverwinter, les Royaumes Oubliés, l'un des univers les plus populaires de ce foutu jeu de role et rien de rien de rien.
    Pour preuve, je me suis posée des questions quand j'ai vu les dieux à choisir : diverses divinités mélangées, les divinités halfelins et gnomes manquantes, Torm a la place de Helm (ils se basent ptete sur la V4, allez savoir) , Ssunie, Kelemvor et j'en passe.
    Avoir l'un des backgrounds les plus développés du jeu de rôle et ne rien en faire quasiment... cela me fait penser à WOW, et s'ils font comme ça, il est probable qu'ils étofferont au fur et a mesure, donc ne perdons pas espoir.

    Cependant, l'inventivité de DDO, notamment dans les donjons, ne se retrouve pas dans Neverwinter et je me suis vite ennuyée, devant un Nieme WOW-like, qui malgré de bons cotés, reste à mes yeux décevant.
    Comme DDO, il est confiné à une zone réduite, or Neverwinter aurait dû éviter l'écueil qui justement avait failli couter son existence à DDO : les zones réduites au possible, et l'impossibilité d'une réelle liberté tant de mouvements que d'inventivités, surtout en fournissant le foundry.

    Espérons qu'avec le temps, Cryptic reprenne du poil de la bête et surtout de l'intelligence.

    "renfile ses bottes et son masque respiratoire" bon je retourne sur Fallen Earth.
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 8 juil. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    0 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    S4League, au début, je ne connaissais point, c'est un ami qui y jouait et nous en avait parlé.
    Curieuse, j'ai voulu tester le jeu et bien m'en a pris.

    Commençons donc par le commencement :
    J'ai joué avant et après la mise à jour qui a fait quelques petits changements, et il faut le dire : il y avait plus de monde, il y a un ou deux ans, visiblement alaplaya n'a toujours rien appris mais j'expliquerais la raison plus loin.

    La création du personnage est simple et très facile : fille ou garçon, une ou deux petites touches et c'est tout, en avant la musique après avoir choisi ses trois armes et son sort à switcher.

    Graphiquement :
    Autant le dire, le jeu est Kawai manga, on se croirait dans Gunslinger Girls. Tous les personnages sont mignons, et le choix de fringues, coiffure et autres dans la boutique cela aide grandement à différencier son persos d'un autre.
    Pas de bugs graphiques majeurs, cependant, on a parfois une impression de vide, et de jouer dans des Arenes.

    Gameplay :
    Autant le dire, le gameplay est simple et intuitif : on a le choix entre jouer premium ou free, mais j'en reparlerais plus tard.
    Les salles sont petites, mais assez grande quand on est une douzaine, on peut grimper sur certains lieux et franchement, autant le dire, le jeu est nerveux, ce qui implique donc d'avoir un bon matos pour ne pas laguer, car le lag va être votre hantise tellement cela va vite.

    Les choix des armes est énorme et certains sorts sont extrêmement intéressants.
    Cependant, si certaines armes sont intéressantes, il faut savoir switcher au bon moment pour gagner des points et ainsi avoir de la monnaie du jeu qui vous permet d'acheter du nouveau matos et de nouvelles armes. En cela, on retrouve le gameplay de Combats Arms, le coté mignon en plus, et le sang en moins.

    Son :
    Les musiques sont... bah on se croirait en boite de nuit, autant le dire, la musique sous-tend le jeu : elle est rapide, vive et agréable à entendre. Bon faut aimer la danse techno, mais rien a y redire.

    Techniquement, S4League est un excellent jeu, cependant, comme tout FPS depuis quelques années, il est gangrené également par les cheateurs, cependant, moins que d'autres FPS connu (Combat Arms ? ).
    Malgré tout, il est assez facile de voir et savoir qui triche et en grande partie, facile donc de les virer des parties, pour autant que le créateur de la party le fasse... et là, c'est tout le problème.
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 8 juil. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    1 personne sur 3 a trouvé cette critique utile.
    Funcom, un nom qui sonne pour moi comme une blague : pourquoi ?
    Simple, chaque fois qu'ils ont dû faire un lancement, ils se sont plantés, et avec The Secret World qui arrive, ils savent que cette fois, ils ne doivent pas se planter dans le lancement.

    Anarchy Online a subi ce lancement foireux, cependant, ce qui a sauvé le jeu est son univers, là ou une majorité de MMO de l'époque étaient fantasy, Funcom a misé sur un univers Cyberpunk, et cela fut une certaine révolution.

    11 ans maintenant sépare Anarchy de sa sortie calamiteuse, mon premier MMO et celui qui m'a fait découvrir les MMO.
    Malgré les bugs et pleins de petites choses gênantes, Anarchy réussit l'exploit de se faire une place et de continuer à vivre, cela permit ainsi à Funcom de réparer ses bourdes, cependant, pas certaines majeures qui existent encore aujourd'hui.

    Le jeu aujourd'hui a bien vieilli et comporte pas mal d'add on, pour une partie payante, mais quels add on aussi.
    Notum wars, Shadowlands (quelle claque à sa sortie) , Xan, Lost Eden, Alien Invasion...
    Si certains furent meilleurs que d'autres, en revanche pas mal de ces add on ont la fâcheuse tendance à n'être intéressants qu'en fin de jeu.

    Maintenant entrons dans le vif du sujet :
    Le jeu se pose sur un univers cyberpunk bien expliqué en partie et très propice au jeu de role, pour ceux qui en ont envie.
    Quatre races existent : Humain, Opifex, Atrox (asexué) et Nanomage.
    Certains peuvent râler mais ces quatre races sont amplement suffisantes et ont chacune leurs avantages et inconvénients : opifex basé sur l'agilité, nanomage sur l'intel et l'atrox sur la force.

    A cela se rajoute une pléthore de classes excellentes pour certaines car avantagées depuis pas mal d'années, d'autres plutôt useless, pourquoi ? Simple, Funcom n'as jamais réglé le problème liés au déséquilibres des classes, ainsi l'aventurer est toujours parmi les plus costauds tandis que le trader est une bouse sans nom : énervant.

    En mars, Funcom a promis du changement dans la mécanique du jeu, et je dois avouer : j'ai peur de ce qu'ils vont faire, cependant, pour parler plus de cet excellent jeu qui a créé en premier certains mécanismes que l'on voit couramment dans pas mal de MMO actuels, autant parler du jeu en lui même.

    Nous voilà donc, nouvellement arrivé sur Rubi-ka, planète hostile où se trouve cependant la seule source d'énergie nommée Notum, qui a des propriétés diverses et variées et qui ne permet la survie de certaines races uniquement là (merci Omni tek pour les mutations).

    On découvre ainsi que Omni tek est votre ami, oui, cependant, on découvre également qu'ils ont le monopole et ne sont pas des plus éthiques dans leurs tactiques, notamment leurs employés.
    De ce fait, vint une guerre avec certains qui se nommèrent rebelles et un dernier groupe qui préférèrent rester neutres.

    Au final :
    - un monde énorme ou après 3 ans vous pouvez encore découvrir des choses
    - possibilité de créer des Villes via les Organisations
    - attaques aliens hebdomadaires très sympa a regarder (tant qu'on fait gaffe a soi)
    - un craft complet et pas facile, qui permet de créer tout : du frigo au super robot en passant par le stilleto, le meilleur moyen de transport du jeu.
    - des classes diversifiées et pour beaucoup très intéressantes, roleplay parlant
    - des Raids faciles à faire (plus que sur Warcraft en tout cas)
    - un système de jeu à l'ancienne : donc aux joueurs de se débrouiller et de trouver comment ça fonctionne (Ragnarok fait de même, je rappelle).

    etc.

    Niveau graphismes, le jeu est certes dépassé mais va probablement revenir dans les devants.
    Niveau son, certaines musiques sont très bien, et elles se font discrètes, en réalité le jeu donne un coté glauque à l'univers SF, mais nous sommes dans le cyberpunk, donc normal.
    Matrix n'a rien inventé, la preuve avec le gric : )

    Sur ce, bon jeu a tous, je conseille fortement ce jeu pour ceux qui n'ont pas peur, car il faut beaucoup de temps pour monter le lvl max, cependant les missions offrent pas mal de trucs afin de faciliter celles-ci.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 31 mai 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    20 personnes sur 23 ont trouvé cette critique utile.
    Le Seigneur des anneaux : pour certains, une bouse sans nom qui fait honte à ses créateurs, pour d'autres, une réussite, mais qu'en est-il en réalité ?

    Je n'ai pas connu la version antérieure d'avant la maj F2P, à l'époque j'étais sur WoW et Dofus, et un troisième abo aurait été de trop.
    Cependant à l'annonce de la version F2P comme pour DDO, j'ai voulu le tester.

    Graphiquement :
    Sublime, et je pèse mes mots, certes pas toujours au top (quelques bugs graphiques) , mais au final, le rendu est, je trouve, superbe pour une quantité définie de zone, d'autres en revanche, sont malheureusement trop vides et parfois trop chargées.

    Son :
    Certaines musiques sont superbes, en revanche, certaines sont vraiment mauvaises.
    J'entends mauvaises dans le sens où cela altère la volonté de jouer. Un exemple ? la comté a des musiques joyeuses et très vives, souvent agréables, Bree en revanche a une musique que je trouve dépressive. Résultat, autant je souhaitais continuer de jouer avec ma hobbite, autant cotés humains, jouer à bree me rendait neurasthénique.

    Gameplay :
    Le gameplay est plutôt simple comparé a son grand frère DDO. On retrouve un système de jeu plutôt lié à Warcraft, qu'aux Chroniques de Spellborn. Cependant on ne va pas bouder notre plaisir.
    Quatre races, chacune possédant la possibilité d'avoir entre 6 et 9 classes (suivant la limitation raciale : un hobbit ne pourra pas devenir maitre du savoir, par exemple). C'est peu, comparativement à DDO, à cela se rajoute un autre fait : le skin. La modélisation sur DDO cassait pas des briques à un canard, cependant, changer les yeux, le nez, et autre, rendait réellement le personnage différent, ici, ce n'est pas vraiment le cas, on se croirait sur un jeu asiatique, dommage.

    IG, les choses changent en revanche : DDO avait un univers extrêmement cloisonné, rendant l'immersion un peu difficile malgré de gros efforts, LotRO en revanche a un univers ouvert, bien simple de mon ptit lvl 20, je ne me suis pas gênée a aller me balader dans des zones HL juste pour voir à quoi cela ressemblait, autant certaines zones sont d'une rare réussite, autant certaines on se demande comment on va faire pour passer ou encore pour ne pas se faire péter la gueule.
    En revanche un point que DDO et Lotro ont en commun : les monstres sont a 80 % les mêmes.
    Bon en même temps, dans le Seigneur des anneaux, Sauron n'a pas des masses de créatures à son service : orcs, gobelins (sous race d'orcs) , numenorien noirs, loups garou (si si) , morts-vivants, wargs, araignées et quelques créatures inédites. Pas des masses donc, sans rajouter a cela les suderons et les crebains qui servent saruman. Cotés DDO, on avait principalement des kobolds, des orcs, des gobelins, je vous jure qu'entre DDO et Lotro, je préfère le second, au moins qui varie, un peu.

    les quêtes :
    Autant celles scénarisées sont bien voire parfois sublimes, autant pour certaines, on a des envies de meurtres. Exemple : les quêtes hobbites pour la poste ou les tartes... grmbl, jouer les postiers persos, c'est d'un rageant mais ça aide a mieux connaitre la zone.

    F2P !
    DDO et Lotro sont des F2P, autant dans DDO, ramasser de la reput était parfois assez difficile, je dois l'avouer. Autant sur Lotro, gagner les points Turbines est plutôt simple, je trouve. Si je calcule correctement en fonction des rerolls, on peut facilement se faire aux alentours de 200-300 points Turbines par perso, de l'autre coté, en moyenne et en ne faisant que les zones de départ : autant faire les premières zones puis basta, jusqu'à accumuler des points. Le hic, c'est que cela peut devenir lassant, l'avantage quand même est de permettre de découvrir les races et les classes.
    Persos, je considère que le mieux pour suivre le bg du jeu est : nain, elfe, humain, hobbit.
    Pour les classes : vous êtes seuls juges, perso, ma préférence a été gardien, menestrel, archer et maitre du savoir.

    La gratuité est là, mais demande d'investir en temps de jeu, plutôt que de sortir la carte bleue. De l'autre, si je compare à d'autres F2P auquel je joue, certes le coté gratuit est très limité, mais avec du temps et de la persévérance, il y a moyen de se faire pas mal quand même de points Turbines en se faisant de la rerollites aigües.

    En termes : le jeu est bon pour jouer avec une guilde, entres potes, en solo mais pas à haute dose, si vous voulez des points Turbines, sinon vous risquez de vous lasser. Certes, tout cela prend du temps, mais je considère qu'au final, cela est payant, plus qu'en payant à coups d'euros. Malgré tout passer, en abo (9E par mois) revient à moins cher que payer la boutique, surtout moins cher que divers de ses concurrents directs.

    Pour moi, Lotro est un des rares jeux qui a une âme, dans le sens où c'est un jeu où réellement, j'ai ressenti quelques choses par rapport aux zones rencontrées, aux donjons, et autres... ce qui est fort rare pour un MMO.

    Edit et Rajouts 2012 :
    Après un bon moment de leveling et d'achats boutiques que dire :
    Oui, jouer full free est possible, mais cela demande du temps, beaucoup de temps. 1/2h pour passer la zone de début instanciée, 2-3h pour se taper chaque types de prouesses de tueries des zones de base (selon le niveau car certains mobs ne sont pas bas niveau) , et ce dans chaque zone, voire un peu plus.
    En clair, comptez 240 points Turbines par zone de départs avec ces prouesses, pourtant c'est la façon la plus rapide, même si la plus rébarbative...
    Cependant, je conseille un mois en VIP pour ne serait-ce que débloquer les sacs, la limite d'or et surtout les Traits qui sont importants à hauts niveau. Sachant que l'achat d'une zone varie entre 565 TB et 715 TB, autant dire que vous pourrez passer quelques jours à vous taper 240 points Turbines, voire plus pour ceux qui veulent l'extension la Moria (2500TB) , Isengard (alentours de 3500) ou encore la voie de la communauté (1500TB).
    Heureusement, de temps à autres, se font des ristournes à -30 % du prix : je conseille aux joueurs free, d'attendre ces moments là dans le mois avant d'acheter.
    Pour les traits, si vous voulez full free, faites comme vous voulez mais cela prendra du temps, beaucoup, beaucoup de temps.

    En d'autres termes, Lotro est gratuit, cependant... il demande un temps de jeu de nolife pour y parvenir, et je pense que beaucoup préféreront se tourner vers l'abo VIP que continuer à farmer comme des Coréens.

    Dommage et pourtant, c'est déjà un sacré pas en avant comparativement à DDO.
    Publié le 25 avril 2012 à 17:41, modifié le 31 mai 2012 à 10:52
    20 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 25 avril 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    1 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Forsaken World, que dire concrètement : F2P dans le sens réellement gratuit, puisqu'il existe un moyen de gagner des Zens via le site principal, c'est un jeu fortement orienté PVE avec un univers Heroic Fantasy.

    Univers : diverses races et classes :
    - Les petran sont les tank : gardien
    - Les nains sont fusillers
    - Les humains ont le choix entre mage, assassin, pretre
    - Les elfes ont le choix entre mage, pretre et barde
    - Et les Kindred ont le choix entre mage, assassin et Vampire.

    Deux races à classes uniques et le reste qui a le choix, le gros défaut : une majorité jouant Vampire, assassin et mage.
    Les classes les moins joués dans l'ordre : Gardien, prêtre, barde puis fusiller.

    Graphismes : si vous connaissez Perfect world, Forsaken world possède le même genre de graphismes mais en version plus affinée. Les villes sont sublimes malgré un manque de détails et un cotés un peu vide parfois, mais ont réellement une impression de villes, ce qui est agréable. A cotés de cela, les zones semblent un peu vide, dommage.

    Son : si les bruitages peuvent passer, la musique est horripilante à souhait.

    Le PVE :
    Le levelling se fait principalement en remplissant une flopée de quêtes diverses et variées, faisant du personnage, un coursier. Au début c'est sympa, mais à la longue, c'est frustrant, ainsi, une série de quêtes vont vous forcer à vous taper six PNJ, se trouvant à divers endroits de la maps, heureusement qu'on a un système de routes automatiques qui fait que le persos va directement vers le PNJ ou la zone où se trouvent les monstres. Ceux ci ne sont pas agressifs, en dehors des élites.

    PVP : réduit au minimum et à la prise de bâtiments ou autres, le PK a plus que souvent ses marques.

    Concernant le background, oui Forsaken World a un univers bien développé, tout autant que pourrait l'avoir World of Warcraft. En général, les F2P n'ont pas de BG développés, ce qui n'est pas le cas de FW : le background des quêtes fait que pour certaines on a droit a des mini scènes, d'ailleurs, il est amusant de noter que les quêtes ne sont pas toutes bon enfant, certaines sont fortement tristes voire tragiques. Je conseille donc a beaucoup de lire les bg, les développeurs se sont cassés le cul pour créer un univers cohérent, et cela se voit.

    Forsaken World se dote également de montures volantes, ce qui n'est pas dénué de sens, surtout quand on doit se balader entres les PNJs : ça évite les détours sur terre et on se tape tout en ligne droite, le seul bemol : la vitesse des montures, que je trouve fort lente.

    Les instances : pas trop techniques, sauf quelques-unes, elles sont quand même bien faites voire intelligentes, je pense notamment au carnaval du cauchemars.
    A cela se rajoute d'autres, tout autant bien faites, même si pour certaines, cela reste un sac a viande. Etant a peine lvl 45 avec mon petran, j'espère que cela change après.

    Le jeu est un bon MMO pour ceux qui veulent jouer et débuter sur le MMO, on ne passe pas 10 ans à chercher les PNJs, puisque que le système automatique nous y mène dans la plupart des cas.

    Concernant les métiers, le seul bémol sérieux : il est difficile de faire avancer les métiers sans guildes, ce qui est gênant.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 19 déc. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    22 personnes sur 34 ont trouvé cette critique utile.
    Petite remise à niveau de mes deux critiques de Wakfu et Dofus, après la mise en marche payante de Wakfu et la 2. 0 et moults mises à jour de Dofus.

    Que dire, j'ai attendu Wakfu un bon moment, à l’époque : impossible de faire fonctionner le jeu sur mon PC, suite à un gros problème lié à l'installeur. J'ai donc lâché l'affaire et continué de jouer à Dofus pendant un an avec mon enutrofette. Oui mais voila, tout les X, je revenais vers Wakfu et Dofus pour voir les évolutions et bon sang que je n'ai pas été déçu concernant... le bordel général.

    Ankama fait du bon merchandising et fait tout pour se faire de l'Argent, et fonctionne (selon ce que j'en sais via quelques témoignages par çi, par là) avec moults interimaires et autres CDD mal payés. J'ai donc décidé de retester le jeu et de voir ce qu'il donnait présentement.

    Graphismes :
    Wakfu depuis la release d'il y a un an, s'est beaucoup amélioré, mais à voir, Dofus également, en fait en comparant, on voit que les deux jeux sont graphiquement quasi similaire, mais j'ai plus particulièrement préféré Wakfu, plus joli, une ambiance plus calme, plus reposante, et surtout plus ordonnée comparativement à son grand frère.

    Dofus souffrait de divers problèmes et Wakfu rend le monde bien plus beau que ne l’était le monde des 12, surtout vu aujourd'hui. Le choix du Skin s'est élargit légèrement pour éviter la guerre des clones, cependant cela reste léger malgré tout. Les personnages sont plus fin et permettent une meilleure animation, cependant, si graphiquement le jeu est beau, il n'empêche que les bugs graphiques sont encore là. Les lieux sont cependant plutot beau mais... vide, très vide... mais j'expliquerai cela plus tard.

    Musique :
    Une énorme avancée, des musiques reposantes, agréables, mais sur Dofus comme Wakfu, le même problème : Impossible de virer la musique, Ankama ne permet que de virer le son au total, pas de choisir d’écouter la musique seule ou simplement le chant des piou, non faut soit tout se taper, soit rien.
    Sur ce point, cela n'as pas changé, on ne pouvait que diminuer le son sur wakfu auparavant, maintenant on ne peut que la supprimer ou tout écouter, c'est ennuyeux.

    Le background :
    Si Dofus souffrait du problème d'avoir un background à peine survolé et un monde plutôt vide cotés RPG, Wakfu en revanche semble bien mieux taillé et adéquat, non seulement on entre dans le bain rapidement, mais en prime, le jeu nous pousse à un coté plus roleplay que dofus ne le faisait. Non seulement via diverses mécaniques du jeu, mais également le système de stasis/wakfu : destruction/vie...
    En clair si l'on y prend pas garde, on risque de détruire l’écosystème, j'ai trouvé l'idée intéressante et intelligente.
    Là ou le bas blesse, c'est que ce genre de choses aurait été mieux vu dans une optique adulte, et ce fut la grosse erreur d'Ankama : donner aux joueurs la possibilité de gérer les ressources.
    C'est particulièrement criant dans la zone d'arrivée mais également dans les suivantes :
    Certaines ressources sont vides ou tellement limitées que la seule explication possible est que certains joueurs tente de garder une pénurie pour augmenter les prix (en oubliant que ce sont les joueurs qui doivent faire l'argent via minage ou autres).
    Juste pour donner une idée : j'ai passé plusieurs jours à récolter, couper et replanter des boutures d'arbres dans la zone de départ et ma zone nation : il n'a fallu que 10 minutes, pour que tout soit : pillé ou détruit.
    Impossible de faire comprendre que pour qu'il y ait des prix moins chers et donc plus de diversités, il fallait plus de ressources, donc il fallait planter plus de ces ressources manquantes.
    [... ]
    En fait, j'ai fini par considérer Wakfu comme l'exemple typique d'une gestion des ressources par des humains : on bousille tout l’écosystème, on provoque un manque, pour simplement faire monter les prix, et la majorité reste cons a ne rien faire alors qu'ils s'en plaignent et continue de tout détruire sans réfléchir à agir autrement. Sociologiquement Wakfu est un excellent outil de travail sur la compréhension de la connerie humaine.

    Dofus à la base était un excellent jeu, mais souffre d'une communauté très immature et fortement peu responsable. Hors wakfu semble mener à une responsabilisation du monde des 12 envers les aventuriers (nous). Il fallait s'y attendre : des guildes ou joueurs se sont fait chantre de garder certaines ressources hyper rare ou en édition limitées, et ne plante finalement que pour eux, leurs amis, guildes ou autres. J'en suis venu à faire de même : garder une réserve de semences et autres graines pour mes besoins, histoires d’éviter pas mal de problèmes.
    La mauvaise humeur, les insultes et autres propos violents, le fait aussi que certains se considèrent propriétaires des terrains ou de certaines cartes vont vous faire arracher les cheveux, car ces joueurs vont tout faire pour vous pourrir votre expérience de jeu.

    Manque de chance : tout miser sur les joueurs laissent la porte ouverte à ce qui existe sur face of mankind : une flopée de stasis et de pk a partir du lvl 1... un vrai problème, Ankama a mal visé son public encore une fois... et se loupe complètement. En même temps Ankama fait des économies de bouts de chandelles, notamment sur les GM (qui sont des joueurs généralement) , dont... ne vous attendez surtout pas a voir vos affaires ou problèmes être jugés impartialement.

    Gameplay :
    Le système est moins intuitifs que Dofus, en revanche, une majorité de chose se joue a la souris, et diverses choses ont été tantôt simplifiées (métiers) , tantôt compliquées.
    L'idée est bien loin de faire l'unanimité, cependant cela force à réfléchir sur le personnage que l'on souhaite créer, ce qui n'est pas plus mal.
    En revanche le système de point est mal pensé, car cela force a pexer pour pexer en lui même, malgré tout le replantage des graine de wakfu rend moins problématique le fait de pex, reste à voir si cela vaut aussi pour les boss... (que je n'ai toujours pas fait).
    La vrai problématique c'est qu'Ankama a fait, refait, refondu son bébé plusieurs fois pour accoucher d'un produit batardisé et surtout qui continue à surfer sur une vague très peu en vogue : le uber-bashing de la mort : 200 lvl à pexer douloureusement parce que les ressources sont limitées par certains ou rares, je vous jure que le plaisir de jeu en prend un coup.

    L'xp est réellement difficile, à cela se rajoute des abus de certaines classes du moment, certaines classes devenues inutiles. Se rajoute à cela, les bugs et use fail, qui ont permis a certains de se hisser très haut... sincèrement je crois qu'il y a un moment ou il faut choisir : continuer le massacre et le masochisme, ou tenter de changer les choses de façon différentes.
    Le problème, c'est qu'Ankama écoute les ouin ouin les plus inutiles jusqu’à la bêtise, la preuve avec l'enutrof : classe qui se base sur le drop mais qui fait des dégâts de moules atrophié... certains ont jugé que cette classe dropait trop et que eux pas assez... donc ont tout fait pour les limiter, en rendant leurs bonus de drops inutiles et donc inutiles finalement, alors que le sel de cette classe se situait sur ce point...

    Le reste : métiers et artisanats : rien a redire, même si le système de PdC est assez mal foutu, imaginez être en combat, la fenêtre vire au rouge et pouf : vous perdez vos points de citoyen : un vrai problème, car ça vous met rapidement hors la loi puis en prison...
    Et là : deux choix : attendre 20 mn ou vous occuper de la tambouille, concept utilisé sur Dofus où là vous ne pouvez qu’éplucher des centaines de patates.

    Quête :
    Bizarrement, pour le moment, j'ai trouvé les choses instinctives, facile et plutôt agréable pour celle que j'ai pu trouver. J’apprécie ce coté un peu old school, et j’espère qu'il ne changera pas. Faut chercher soit même avec le peu d'indicatifs, certains s'en plaignent car ils veulent optimiser leurs temps de jeu, pas moi, ça me permet de me familiariser avec les maps, ce qui n'est pas négligeable.

    Le jeu en lui même :
    Je crois que wakfu a beaucoup de chose a apprendre encore, mais plus encore a donner pour peu que le jeu aie une bonne communauté mature, et non pas ceux [... ] qui visiblement n'ont rien compris au concept de gérer les ressources pour toutes la communauté. Le coté mignon n'est pas totalement pour les enfants, et beaucoup de parents laissant leurs gosses jouer à Dofus/Wakfu, devraient pourtant regarder et surveiller ce qui s'y passe.
    L'humour bien entendu typique d'Ankama, n'a pas disparu, mais la chose est rendue un peu plus intelligemment, ce qui renforce ma sympathie pour eux, on a certes encore des délires sous la ceinture mais bien moins que sur Dofus ou là, la refonte a visiblement limité un peu cet humour, sans le faire disparaître non plu.
    Ankama continue son boulot en amateurisme total, en faisant n'importe quoi et visiblement en ne s'excusant même pas de prendre les gens, joueurs (adultes) et parents pour des vaches à lait. Avant Blizzard, il fut réellement celui qui s'est torché tout ce qu'il était possible de faire comme merchandising donc a moins que votre gamin n'ait fait une connerie pour jouer à leurs jeux : Ankama ne fera rien, à moins de poursuites judiciaires.

    La Communauté :
    Je dirais que si la part au Roleplay s'est vu augmenté (surtout le soir en zone d'arrivée) , malheureusement la communauté des jeux Ankama ne change pas... beaucoup de joueurs ne semblent nullement avoir compris l’intérêt du jeu liés à l’écosystème, et croire que des jeunes ou moins jeunes égocentrique et narcissique, vont mener l'économie et autres, à bon port, c'est se foutre le doigt dans l'oeil, il suffit de voir le système politique, déjà bien gangrené ou encore la zone d'arrivée, complètement vidée de ses ressources (surtout ressources forestières et plantes) sans parler que les joueurs ne jouent pas sur le cotés Stasis/wakfu mais butent tout ce qui passe à portée... sans replanter et en laissant sur place les carcasses (alors qu'ils peuvent les prendre et en faire de la bouffe).
    Cela devient ennuyeux, dans un jeu qui pourtant a beaucoup de potentiel... mais qui, à cause de sa communauté, s'est vu pourrir, comparativement à Dofus, Wakfu est bien moins rempli, et surtout, un point qui m'a fait rire : maintenant qu'Ankama est occupé parait-il par un troisième MMO, il semble que comme ses autres jeux, Wakfu ne tombe dans l'oubli.
    L'abonnement n'a rien changé, et je conserve de Wakfu, un relent de release et de beta-test en continu.

    Dernier point : le Cash Shop :
    Voila un truc qui m'est sorti par le nez : sur Dofus, payer son abo est faisable via les ogrines et la bourse a Kamas, ce qui fait que la zone de départ de Dofus est littéralement pillée, par des armées de bots multicomptes.
    Sur Wakfu : impossible de payer son compte par le même moyen : il n'y a pas de bourse à kama/ogrine, rendant obligatoire de jouer sur Dofus ou sinon de mettre la main au portefeuille. Si à cela on rajoute ce foutu Cash shop abusé et complètement délirant... cela me prouve encore et toujours que niveau mesquinerie et vache à lait, Ankama fait de la recherche de tout poils.

    En conclusion :
    Wakfu est un jeu agréable, bien pensé et plus adulte que son grand frère, Dofus, cependant il souffre du même défaut que Dofus : sa communauté pourrie, même si un peu plus vieille. Cependant il a un meilleur système de jeu à mon sens, comparativement à Dofus, même si je préfère le gameplay de ce dernier (le système d’évolution de personnage me semble plus simple et clair dans Dofus).

    Le jeu a un réel potentiel, ou tout du moins, l'avait... ce qu'Ankama s'est évertué à tuer, comme toujours.
    Publié le 7 juin 2011 à 13:34, modifié le 19 déc. 2013 à 16:42
    22 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 1 nov. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    1 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Dream of Mirror Online reprend le pitch d'un objet légendaire chinois : le miroir de Kulun, les mondes miroirs sont en danger, vous devez les sauver. Bon, niveau pitch, j'ai déjà vu mieux, mais l'histoire est assez scénarisée et kawai pour s'y attacher. : p


    Gros points noirs : le lanceur. Visiblement mal programmé, car si vous n'avez pas 10G de libre sur votre disque dur par défaut, et bien vous pouvez faire une croix sur DOMO.
    Second point noirs : l'interface pas toujours bien développées, laissant parfois le joueur se débrouiller avec celle-ci.

    Troisième : BBO était chronophage ? DOMO l'est également : en Craft (artisanat). Comprenez que le système d'artisanat prend énormément de temps, ce qui fait que si on décide de craft, prévoyez de faire autres choses a côté comme pour BBO. A cela se rajoute un fait : peu importe le craft, cela vous prendra des heures, pour une finalité parfois décevante ! Pourtant l'alchimie est intéressante !

    Bons points :
    Les graphismes sont corrects pour un MMO et le monde est assez vaste. Il faut malgré cela apprécier le look Kawai en cell-shading (je n'aime guère). Malgré cela, le monde est correct et très vivant, je trouve, et puis c'est l'un des rare MMO ou la mascotte est un cochon. : p
    Le système de jeu est bien rendu même si un peu brouillon, notamment pour les quêtes. Le jeu est avant tout coopératif mais permettre à ceux qui l'aurait souhaité de jouer solo n'aurait pas été un mal.
    Notre personnage principal suit la trame de l'histoire, avec par chapitre ou mission, des cinématiques en 3D avec des choix de dialogues par moment. Je ne sais l'incidence que cela peut avoir mais j'ai trouvé cela amusant. Celle-ci sont agréables et bien trouvées par les concepteurs, malgré un défaut de taille : la langue. Les non-anglophones vont se retrouver sur le carreau.

    Reste le point fort du jeu qui est de pouvoir jouer toutes les classes, ce qui pourra prendre des mois voire plus mais permet ainsi de pouvoir toucher à toutes les classes, et ainsi être polyvalent (il manque un heal, un tank, un buffer ? ok, on change de classes et voilà). Seulement, je ne sais si le choix de faire toute les classes n'est pas limité ?
    Quoiqu'il en soit, le niveau d'une classe détermine le niveau uniquement de cette classe, non de votre personnage. Le problème, c'est que les quêtes, en dehors de quelques unes répétables, ne se renouvellent nullement.

    DOMO est supérieur en tout point a Flyff et a Rappelz, sans parler d'une floppée de ptits F2P existants.

    Les objets de l'Item mall sont achetables dans le jeu via les joueurs, ce qui ne gâchent rien, notamment au marché, pour des prix parfois pas trop chers.

    Je conseille de jouer avec une guilde, histoire de correctement débuter, et plus si vous voulez vous investir dans ce jeu.
    A cela se rajoute un fait non négligeable : vérifiez bien les points de guilde. Il y a une astuce pour identifier les bonnes et les moins bonnes... Vérifiez leurs points de guilde... certaines guildes prennent des gens pour en gagner un max puis virent les gens...

    Attention également aux arnaques, malheureusement comme dans tout jeux, il y en a !

    Conclusion :
    Jeu aux graphismes pas des plus mauvais, système de jeu bien pensé, même si l'interface laisse à désirer par moment. Possibilité de faire toutes les classes, et de ce fait, permettre de trouver son style de jeu sans problèmes. A cela se rajoute un craft utile mais prenant souvent TROP de temps (préférable de se mettre en craft en AFK ou durant la nuit). Jeu principalement communautaire, même si les débuts peuvent se faire en solo.

    A bon entendeur.
    Publié le 1 nov. 2010 à 11:51, modifié le 1 nov. 2010 à 12:18
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 23 oct. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 6 ans.
    Heroes of the Three Kingdoms est le nouveau bijou des créateurs de perfect world.
    J'avais moyennement apprécié Perfect world en raison du bashing de la mort et surtout de la longueur du lvling, mais quand j'avais testé Red Cliff : du bonheur.

    Malheureusement a l’époque : il n'y avait pas toute les classes et armes.

    Commençons par le commencement.

    Le background :

    Pour ceux qui ont vu le film Les trois royaumes de John Woo, et bien, cela reprend exactement le même background, l'histoire est tiré d'une histoire vraie entrée dans la légende : la bataille de la falaise rouge (red cliff) , ou trois royaumes s'affrontèrent pour la suprématie de la Chine. J'ai aimés le film, et le background a l'air agréable !

    Les graphismes :

    Peu de réels choix, contrairement à PW, ce qui est, je dois l'avouer, fort dommage !

    Vous voyez Perfect World ? bah le même style graphique, en un peu plus joli a divers endroits, je dois l'avouer ! Je ne suis pas fan des graphismes de la mort, car pour moi, cela signifie a 80 % : jeu sans contenu ! Quoique des jeux laids sans contenu cela existe (voir regnum : p).

    Son :

    Personnellement, la musique m'horripile et en comparaison, je préfère cent fois celles de Hero Online, qui reprend des chansons chinoises chantées, et pas uniquement des musiques en boucle.
    Sur ce point là, je conseille de ne garder que les bruitages.

    Gameplay :

    C'est lent et rigide, heureusement pas au point d'un Regnum ou d'un Shaya, mais il faut avouer, ce n'est pas encore ça, les animations manquent de peps, de tonus. L'XP se fait par progression, et non comme sur perfect world (XP super dure dès le départ). Non, ici tout est graduel, ce qui est une bonne chose.

    Les quêtes :

    Une majorité de quêtes à la WoW : en clair, tuer pour ramasser des dents, des plantes, etc. En clair, du bash mais d'autres également qui permettent de varier. Il existe des quêtes journalières, ce qui n'est pas négligeable et aide allègrement pour XP.

    Le Jeu :

    L'or est difficile à faire, et c'est une vraie sinécure. Les métiers sont comparable à ceux de Perfect World. En clair, vous minez, dropez le tissus, etc. , et vous faites évoluer votre métier.

    Là où ça coince : l'xp permet deux choses, évoluer ses compétences ou ses niveaux... En clair, c'est réellement problématique à haut niveau, car il faudra faire un choix. Soit pex à fond ses compétences mais rester bas niveau, soit monter et ensuite pex ses compétences. Personnellement, je conseille le premier, ce qui revient à être moins ennuyé par les PKs.

    Le Cash shop :

    En clair, comme sur Perfect World : tout le monde y a accès même celui sans carte bancaire. Il suffit de farm de l'argent et ensuite de voir au niveau des enchères ce qu'il en est... Cela permet donc à tous de bénéficier du cash shop, et pas exclusivement ceux qui ont la carte bancaire de papa et maman. C'est appréciable (et perso, tous les cash devraient reprendre cet état de fait ! ).

    En Conclusion :

    Le jeu n'est ni bon, ni mauvais, il est assez bon pour commencer un MMO, mais ses mécaniques sont peu fluides, je dois l'avouer.
    A cela se rajoute un problème inhérent : le PVP est fortement dominé par certaines classes. A ce niveau, il y a un manque de cohérence et surtout d'équilibre.
  • 12 oct. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    4 personnes sur 15 ont trouvé cette critique utile.
    A l'époque où l'on parlait de Warhammer, j'étais sur WoW, pexant mon gentil paladin, entendant depuis un bout de temps les rumeurs sur Age of Conan qui se planta royalement a sa sortie (mais ayant connu Anarchy Online dès ses débuts, je puis dire une chose : Funcom ne réussit jamais une sortie : p).

    Warhammer, j'étais alléché, je connaissais le jeu de plateau même si je n'y jouait pas, en revanche le jeux de rôle et le monde imaginé, cela oui, je le connaissait... avec ma préférence pour les skavens et certaines classes.

    Je me dis ok, on va continuer wow jusqu'à la sortie de war, histoire de pas perdre l'argent mis dans l'abo.
    Puis vient Warhammer Online...

    Premier test, première impression, c'est joli, on retrouve quelques sensations, beaucoup de monde au début...
    Je joue quelques temps, et malheureusement, je ne pouvait me faire la comparaison entre mon Paladin a BC sur WOW, et le même sur warhammer, et ce dans un univers pourtant similaires, tout du moins sur un certains points !
    Et pourtant, l'idée d'un monde sombre comme celui du jeu de role aurait été tellement mieux, un bien meilleur choix, tant du cotés du chaos que du cotés de l'Ordr...
    manque de bol, hein... première déception !

    Et de là, cela détonne :
    Je joue empire, witch hunter, et au fur et a mesure des mois, je vois de moins en moins de monde... en revanche de l'autre cotés, on croirait voire une horde en furie qui s’amoncellent.
    En clair : l'ordre se dépeuplait pour le chaos, avec le résultat actuel... et encore, je suis gentille, car du coté Chaos également, actuellement, ce n'est plus aussi folichon.

    Car le deuxième point noirs fut le déséquilibre des classes... qui fut malgré tout encore mal rectifié.
    On avait notamment eu le même coup avec DAoC où les dernières classes qui avaient vu le jour, étaient carrément cheatées, par rapport aux anciennes.
    Et bien l... ue dir... ien, cela vaut mieux.
    De prime, un manque flagrant de spécialisation et surtout de personnalisations, c'est mon point de vue !

    J'ai cru me retrouver dans Guild Wars, quand j'ai vu le sorcier et sa puissance (vous savez GW avec son spike d'elementaliste qui était bien chiant).
    Le HGC était une vaste blague, mais AoC avait le même problème, on pouvait pardonner une erreur de jeunesse, certes mais quand les mois passent, on pardonne moins, justement parce que contrairement a WOW : ceux ci fesait des mesurettes, là ou il aurait fallu une grosse louche de contenu end game.

    Bizarrement, je remarque le même problème avec les Jeux de GOA : ils traitent limites les joueurs comme des cons, en termes RP donnant des postes a des incapables (T4C) , Provoquant un véritable clash, parmi les classes, foutant en l'air une partie de ce qui se fesait le mieux (DAOC) , et pourrissent allègrement l'un des meilleurs jeu RP, en balançant des trucs qui n'ont rien à faire dans un monde medfan (Ultima).
    GOA, à avoir quand a la gestion de ses jeux, mais mythic également concernant le plantage de Warhammer, qui pourtant est un jeu sur lequel, au vu de la license, il était difficile de se planter.

    Age of conan, a remonté la pente, comme Anarchy online en son temps, Funcom a fait ce qu'il fallait, et beaucoups en furent heureux, malgré un end game manquant a un moment donnés.
    Et je parierais que beaucoup de WAR sont partis sur AOC !

    Malgré tout, il y eu de bonnes innovations : les quêtes publiques par exemple.
    Mais en termes, le PVE en général était mollasson, et surtout, souvent, obligation de grouper si on jouait une classe Weak...
    Très énervant surtout avec l'impression de me retrouver sur DAO. En mieux.


    En revanche un gros point noir : le PVP/RVR :
    Comment ont ils pus plomber cette partie là, alors qu'ils misaient tout dessus ?
    DAOC etait la référence, mais beaucoup de choses étaient à améliorer, ne serait ce que reprendre une partie du concept, l'améliorer, était si difficile ?
    Des quêtes PVP qui ne donnent aucune récompense liée au pvp (on se demande si Aion n'as pas copié ce système d'ailleurs).
    A cela se rajoute un pseudo PVP, ou c'est un bus vs un bus, ou dans la plupart des cas, un bus, vs un ptit groupe.

    Et n'oublions pas : le lag, et également les bugs, bien présent dans les donjons mais pas uniquement.

    Mythic et Goa sont parfaitement responsables de la mauvaise gestion de leurs jeux, car on remarquera les même problèmes de gestion a chaque fois sur d'autres de leurs jeux.
    Dommage : WAR avait tout pour être un grand jeu, plombé par un manque de contenu, un pve chiant, un PVP qui franchement ne devrait pas en porter le nom, un problème de joueurs du aux défauts du jeu, et qui malgré les explications, parfois intelligentes de certains joueurs, ne furent jamais entendus.

    Mais après tout, n'est ce pas mythic qui avait dit a un moment que le joueur ne sachant pas creer un jeu, n'avait nullement droit a la parole sur ce chapitre ?
    Pourtant il aurait fallu, cela aurait éviter cette débâcle.

    Reste les serveurs aujourd'hui fusionnés, certes il y a du monde mais toujours les même problèmes qui ne sont nullement résolus, espérons qu'ils changent de fusil d'épaule
    Publié le 12 oct. 2010 à 20:17, modifié le 12 oct. 2010 à 20:23
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 4 juil. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    4 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Ayant joué à DAoC à sa belle époque, et voulant retrouver le gout du RVR et autres combats de masse, je me décide à télécharger Regnum Online version Fr.
    Le jeu s'installe sans trop de problème, puis se met en route.

    Premier constat :
    Autant le jeu semble demander une config que mon vieux PC ne semble pas supporter, autant c'est d'une laideur sans nom !
    Jamais compris comment des F2P n'ayant pas la beauté de certains payants (ryzom, LotRO, DDO) , ne fonctionnait pas alors que d'autres fonctionne sans problèmes.

    Parlons en des graphismes : autant BBO amène une certaine finesse des personnages, autant là, on a droit a des persos aussi carré qu'à l'époque de l'ancienne version de DAOC. C'est grossier, fortement cubique et mon PC rame alors que DAOC et WoW en raid, n'ont presque aucun problèmes, un comble.

    En parlant des personnages : trois factions, trois race specifiques pour chaques factions, et très peu de choix de personnalisation, bienvenue dans la guerre des clones, une vraie hont... et malheureusement les armures n'arrange rien.
    Visiblement pour beneficier d'une apparence unique, il faut taper dans le cash shop : tout comme pour les montures d'ailleurs.

    Le fait de choisir une race par rapport à une autre est très peu explicite, très peu également d'explication sur les classes, visiblement c'est à découvrir IG.
    Je crois sincerement que tenter de faire le fanboys, ne sert a rien, j'ai joué a DAOC et Knight Online qui avaient du RVR de masses, et Regnum Online n'arrive même pas au sol qu'ils foulent !
    Cela en raison d'un problème majeur mais également des disproportions suivant les factions.
    Sur le serveur francais : Syrtis est la moins peuplée après Ignis, les plus nombreux etant Alsius et leurs propentions a donner naissance a des nains.

    Contenu : Regnum a du contenu, qu'on se le dise, malheureusement plombé par une interface peu intuitive, une vitesse de déplacement et une fluidité de ciment (si si, on croirait que le persos a deux tonnes de parpaings au pieds vu sa vitesse de reactions) , aucune d'attaque automatique (En clair : faut toujours penser a clic sur le mode combat, ce qui est chiant, et au final on reste uniquement en mode combat pour éviter le problème) , et même si on l'avais, les débuts sont franchement terrible : je joue chasseur semi-elfe 50 : dans les tout debut : tu tire, plus de mana...
    Visiblement et malheureusement, votre taux de mana dépendra uniquement de votre choix au début de jeu de vorte race et de comment vous avez mis vos points.
    On se croirait sur WOW : pas moyen de faire un persos unique niveau tant des skills que des compétences.

    Imaginez devoir tuer un mobs comme cela, mais que le mobs attaque : impossible, resultat : AFk toute les secondes dans le combat : c'est d'un lourd !
    L'enchainement au début est ignoble, la suite s'ameliore et heureusement !
    Mais pour les newbies qui decouvrent et voyent cela : Franchement y a de quoi ne pas rester.

    Manque de bol, même si avec les lvl aidant, ca s'estompe : eh bien nope : la fluidité du jeu est telle, qu'on a l'impression de manoeuvrer un semi-remorque.
    A cela se rajoute le probleme des quetes :
    Il y a masse de quetes jusqu'au lvl 40, ensuite : bah faut grinder comme un porc (il n'y a que 50 lvl et heureusement).
    Les quetes ont l'avantages que cela se suis, sauf que a certains moment : pouf plus de quêtes, et quand vous ne savez où aller : bah vous rammez en cherchant en arrière et un peu partout.

    Parlons en aussi des contenus de quetes : la traduction dans l'ensemble laisse a desirer, a cela se rajoute un problème enorme : les pnjs vous raconte son probleme, la quete vous donne un petit descriptif, mais rien d'autres : vas y cherche dans toute la carte ou il faut aller.

    La minimap : on se demande a quoi elle sert : elle ne montre ni les mobs, ni les pnj, ni l'endroit des quetes : Que dalle !

    La map : idem, a part le nom des villes, rien n'est indiqués... une honte

    Les musiques : ecoutez en une seule... si vous n'avez pas envie de vous taper la tete contre les murs après 2h, c'est que vous etes resistant.
    Certaines sont belle, mais malheureusement, ces dernieres sont specifique a certaines zones.
    Bizzarement la plupart sont des musiques reposante.
    Je présume que c'est pour aider a détendre les excités du pvp.

    Le PVP 50/50 sauve la donne... uniquement pour ceux qui semble ne pas être géné de manoeuvrer une tractopelle.
    Sauf que suivant les factions, vous vous retrouvez a 10 contre 20 voire plus, suivant la factions.
    Resultat : ceux qui se font dégomer, parte vers les factions peuplées comme Alsius, laissant les autres encore plus vide.
    Et après ils se plaignent...

    Sérieusement, du RVR en F2P, Autant se taper un privé DAOC si on a pas les finances ou mieux : Knight Online avec ses war battle : 500vs500 humains contre orcs, franchement, c'est pas pour des chialeuses.
    Certains osait vomir sur DAOC et sa rigidité : je pense qu'on devrait leurs faire faire une tournée de Regnum pour qu'ils comprennent : DAOC a cotés, c'est une perle... un joyaux du RVR.

    Conclusion, je ne conseille pas Regnum Online : le defaut de la fluidité est tel que c'est handicapant. Si on lag en prime : bonjour les degats.
    Si vous souhaitez du vrai RVR, du vrai PVP de masse : restez sur DAOC ou jouez sur Knight Online (en évitant les cheateurs : legion sur KO).
    De prime niveau contenu : Regnum est réellement limité : pas de craft, pas de housing comme DAOC : juste un RVR qui aurait été bien pensé, si, je dit bien si, on avait pas mis sur les factions : + % XP, + % OR... resultat : Alsius premier, Syrtis second et Ignis en dernier niveau population...
    Ce qui pose problème que : RVR tres desequilibrés, impossibilité de faire les world boss (comme les dragons)...

    Si malgré tout vous voulez tester : je vous conseille d'aller dans les zones de Syrtis et Ignis, histoire de renflouer les factions et commencer a avoir du vrai PVP/RVR.

    Un dernier point : en dehors du lvling et du RVR : il n'y a rien, rien de rien de rien...
    Esperons qu'ils importent les bonnes idées de DAOC : housing et crafting, histoire qu'a haut lvl, ont arrête de se faire chier.

    En dehors de ces défaut handicapant : regnum pourrait etre un bon MMO : certes les graphismes sont hideux (et il rame sur une petite config alors qu'il ne devrait pas avoir de problèmes) , mais ce n'est pas le principal problème.
    A cela se rajoute une jouabilité digne d'un dinosaure, même Anarchy pourtant un des premiers MMO3D fait mieux, bien mieux (et sans lags)...

    J'ai dit qu'on ne pouvait faire pire ? hmm j'ai déjà vu pire, bien pire... (4 Story).

    Dommage, l'idée est bonne, mais on a plus l'impression d'un jeu fait par des gens en libre, qu'un jeu réellement mis sur le marché et professionnel... contenu interressant au depart, puis un grand vide.

    Ici : reprise des mécanismes de DAOC et KO : mais ici également, les dévs ont plombés le jeu en détruisant la fluidité Ingame. (et je ne parle pas de danseuse ou ninja, mais avoir ne serait ce que la fluidité d'un wow par exemple... chose que Regnum n'as nullement, et pourtant wow n'est pas le must, quand a sauter, c'est parfois utile quand on est coincé a cause d'un pixel gros comme une montagne)

    Les Mjs dernièrement ont promis un peu de contenu mais uniquement RVR... plutôt emmerdant quand on fait partie d'une des factions les moins nombreuses.
    Seulement voila, entre deux prises de bastions : faudrait ptete penser a rajouter craft et housing, ou régler le problème du manque de quêtes a haut lvl.


    Mise a jour 2012 :
    Le jeu est devenu pire avec les ans. À l'époque, la communauté était respectueuse, agréable et jouait ensemble.
    Aujourd'hui que nenni : Alsius, toujours aussi haut, domine encore et toujours, Ignis a augmenté ses effectifs, et Syrtis reste à la traine niveau nombres. Cependant, l'ambiance est devenue plus mauvaise, l'arrivée de cheaters n'a pas arrangé les choses, encore moins celles des rageux. Entres ceux d'Alsius qui ne veulent pas perdre leur domination et sont donc loin d'être fair play, Ignis qui campe et syrtis qui vont de nuit vu leurs manque d'effectifs, tout le monde joue dans son coin, on est loin des grandes batailles en groupes d'avant.
    En général, il y a 30 vs 5-1... soit toujours un train contre un ptit groupe, résultat, pas mal d'anciens, dégoutés par ce que devient le serveur, sont partis.

    Autant le dire, en temps normal, personne n'ose bouger et quand ça bouge, c'est toujours avec une écrasante force numérique pour l'un et la faiblesse numérique pour l'autre, cela se rajoutant aux rageux et cheaters, tout est bon pour que la bonne ambiance parte... ce qu'elle a fait.
    Publié le 10 oct. 2010 à 17:58, modifié le 4 juil. 2012 à 14:30
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 26 sept. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    5 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Le jour où Blizzard a inventé Warcraft, ils n'ont surement jamais pensé faire un hit pareil, malgré tout l'univers s'étoffant vers un plus grand, plus fort, plus mieux, le jeu en lui même offre de moins en moins en termes de challenges.

    Il faut dire que la communauté a changé entre les débuts et maintenant, il faut aller plus vite et sans erreurs, ce qui fait que pour une joueuse comme moi qui aime prendre mon temps a découvrir, c'est vraiment pas le top.

    J'ai lâché peu avant l'arrivée de ICC, uniquement en voyant l'élitisme stupide du a un add on a la con.
    Ce n'est pas la première tentative d'élitisme, mais là c'est la goutte qui fait déborder le vase.

    PVE ou PVP, le jeu reste excellent, tant que l'on y trouve son compte, malheureusement, world of warcraft est une histoire de surenchères, encore et toujours, sans chercher dans la demi-mesure.
    Le PVE reste excellent, malgré a un moment, le nivellement par le bas, et le PVP, bah cela ne change pas tellement, course au stuff encore et toujours, ou il n'y a aucun skills (il y en a mais c'est vraiment pas ce qui prime).

    Continuons : graphiquement WoW n'a rien à envier à certains MMO existants, mais on sent son age, même si certains restent encore plus vieux.
    Il a tenté a lifting, y a presque réussi et le prochain add on annonce un nouveau lifting du jeu de base.
    Soit, si c'est leurs envies, malgré tout le monde de warcraft, a son charme, malgré qu'il soit plutôt séparé en zones plutôt petites à mon goût.
    Et le contenu de WOW se rapproche fortement de rappelz et compagnie : FARMING en boucles.

    WOLK a changé un peu la donne, j'ai dit un peu, mais grand chose, en réalité, que cela soit WOLK, le jeu de base ou L'outreterre, toutes les zones possédaient quelques quêtes RP, et le reste de grinds et autres machins a ramener.
    Plutôt décevant au final, malgré une pseudo mise en avant de l'histoire.
    Et c'est là que le bas blesse, pour certains fans : l'histoire qui part en vaux de l'eau (remarquez qu'a chaque années, azeroth subit une pseudo invasion ou menaces, jamais tranquille une année, on se demande comment font les paysans qui doivent aider a nourrir les soldats XD).

    Quoi qu'il en soit, WOw reste une valeur sûre pour beaucoup de monde, malgré une communauté qui demande du changement (mais boude les MMO qui en donnent, tout en critiquant WOw mais y restant) , mais reste comme scotchés a leurs abos.
    Ce qui m'amène au Blizzcon... et a une grande surprise (dans le mauvais sens du termes).

    Le Blizzcon avait montré les prémices du dernier addon et notamment quelques choses que j'ai reconnu comme étant le Ring de Ryzom.
    Blizzard a la fâcheuse tendance a reprendre les bonnes idées des autres pour les remettre à sa sauce, de bon exemples avec leurs graphismes, leurs addons, et les classes, dont on a du attendre 4 années pour voir du changements concret. n comble.

    Le gameplay est nickel, il y a du contenu, mais personnellement, je conseillerais WOw a un débutant, plutôt qu'à un joueur expérimenté, qui risque a haut lvl, si il fait du PVE dans une bonne guilde, de s'ennuyer fortement !
    Publié le 26 sept. 2010 à 19:06, modifié le 26 sept. 2010 à 19:12
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 26 sept. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Je n'ai connu que deux jeux où les Goldesellers faisaient tellement la loi qu'il fallait aller sur un autre canal pour parler entres joueurs : Mabinogi et BBO.
    Sauf que sur BBO éviter d'avoir affaire au Goldsellers revient à se taper le chan technique.

    Mais parlons du jeu :
    MMO maritime sur le monde du 17eme siecle : le jeu est très bien fait a ce niveau : crafting, classes différenciée, donjon (demandant généralement des objets bien définis pour entrer) , système de marchands, de découvertes, de marchés, quêtes, prise de ports marchands (par les guildes uniquement... )

    Sauf qu'une chose saute au yeux : une très mauvaise traduction...
    Je ne sais comment ils ont fait leurs traductions, mais c'est très mauvais a ce niveau la, et généralement cela pose problème pour la compréhension de certaines quêtes.

    La partie maritime est très bien pensée, et je dois avouer qu'elle est excellente, en revanche la partie sur la terre est plutôt décevante à mon goût, étant donné que ce n'est que du grind en boucle, y compris dans les donjons malgré des pseudo-boss, mais le jeu possède un système d'automatisation bien pensé qui évite l'écueil du grind en boucle pour zombie...

    La communauté est très mauvaise, entre insultes, SMS, problèmes d'influences (les prises de ports entres guildes qui provoquent parfois des guerres assez violente au point de fermer les ports stratégiques, laissant une flopée de joueurs, qui n'ont rien a voir, le bec dans l'eau) , et les cheateurs, bonsoir l'ambiance.
    Simple : il suffit de voir le forum francophone pour voir qu'une majorité d'anciens, suite a la non-punition et évictions des cheateurs, sont partis, déçus par frogster, plus intéressés actuellement par sa nouvelle poule aux oeufs d'or : Runes of Magic (quand on est sponsorisés via notamment une web série comme noob, cela peut se comprendre, mais laisse un gout amer).

    Quoi qu'il en soit, le jeu en lui même est très loin d'être mauvais, en dehors d'un manque de surveillance de la part de frogster et surtout d'une communauté plus pourrie que celle de Knight Online US (pour ceux qui se rappelle des cheats et hack).
    Si on fait fit de ces deux aspects, je puis dire sans problématique que le jeu est agréable a jouer, pour peu que l'on comprennent soit même la mécanique du jeu.

    Le jeu en dehors de cela est facile et amusant, sans parler qu'on devient moins con (voir les fiches concernant les animaux, villes, lieux célèbres et historiques).

    La modélisation des villes est très fidèles a ce qu'elles auraient été ou auraient pu être à l'époque du 17eme siècle, et je dois dire que c'est un réel régal de jouer en découvrant des choses qu'on ne connaissait pas, même si les fiches sont malgré tout encore minimaliste (mais assez pour donner une idée d'époque).

    La Personnalisation des personnages est très faibles, sauf niveau des bateaux, a cela se rajoute une chose très intéressantes : grinder, looter automatiquement, sans se faire chier a devoirs rester devant le PC...
    En prime, se faire de l'argent est plutôt facile (d'où ma surprise de voir autant de goldseller sur un jeu ou se faire de l'argent est facile).
    Sur ce point, c'est véritablement génial et évite de trop s'emmerder a grinder.

    Le jeu convient tant au Hardcore qu'au casual, avec une préférence pour ces derniers (prévoyez des trucs a faire quand vous faites du craft ou certaines missions pour de l'argent a la taverne).

    A termes, comme expliqué : ce jeu convient à tous, il est plaisant en général, malgré les abus d'une minorités de joueurs, laissés un peu a l'abandon de la part de frogster malheureusement, depuis la sortie de Runes of Magic, mais a mon sens, est l'un des F2P les plus appréciables et les plus agréables a jouer que j'ai vu, bien loin des jeux de grind et autres MMO typique coréens.

    A bon entendeur, pensez a couper les chans, car c'est vraiment une plaie ces goldsellers, sur ce jeu.
    Publié le 26 sept. 2010 à 18:51, modifié le 26 sept. 2010 à 23:25
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 26 sept. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    1 personne sur 3 a trouvé cette critique utile.
    Dragonica c'est comme un gâteau fourré : l'emballage est joli, la pâte est dégueulasse mais le fourrage est délicieux.

    Commençons par le commencement :

    Graphiquement Dragonica est très Kawai, coloré et amusant, les pnjs sont bien fait, et les traductions également.
    Le bébé de Gpotato surpasse aisément Flyff, qui n'est pas toujours des plus plaisant.
    Le système est ainsi :
    Vous avez un personnage 3D, dans un décor mi-3D/mi-2D (le fond souvent).
    L'intérêt est là et sincèrement, rien a redire a ce niveau.

    Maniabilité :
    Il faut le dire : ce n'est pas toujours facile d'utiliser le clavier a leurs façon, on peu changer les touches (après X mois, j'ai toujours pas trouvé comment) , mais cela permet divers combos non négligeables, donnant un cotés beat'em up sympatoche et kawai.

    La communauté :
    Pour l'instant : typique : une minorité aidante et les autres qu'il faut parfois harceler pour être sur d'obtenir une infos.
    La mentalité en général est très jeune, avec tous les problèmes inhérents à cela.
    Donc méfiance quand même auprès de certains joueurs peu scrupuleux.

    Le jeu en lui même :
    Une majorité de quêtes de Grind, il ne faut pas se leurrer, mais, il faut l'avouer, le jeu en reste plaisant, car les quêtes restent encore variées, sans être abusés.
    Monter en niveau n'est pas toujours des plus simple surtout après un certain lvl.
    A cela se rajoute un craft pas toujours bien assumés et surtout dont on a peu d'infos IG.

    Le jeu comporte ses donjons instanciés, ce en trois ou quatre modes distincts, offrant à chaque fois divers bonus différents.
    Ce style m'as fait penser directement au donjon de NosTale, car malheureusement, le loot y est complètement aléatoire (chapeau de mage quand on est guerrier ou voleur par exemple, c'est plutot rageant et force a refaire 10 fois le donjon pour obtenir le loot voulu.
    Obtention de familiers, sans passer par le CS, reprenant ce que DOMO avait fait pour ses pets, mais j'y reviendrai sur celui là.
    XP n'est aucunement problématique et personnellement, je dirai que pex en premier les quêtes puis finir en donjons reste le plus intéressant en termes d'argent et d'XP.

    Les monstres : tous très délire, surtout quand on balance un super coups, qui les envois dans le décor, l'aspect amusant est là, mais malheureusement, Dragonica en mode no life fait qu'on se lasse très très vite.
    Le plus intéressant reste de jouer Casual pour profiter du jeu.
    Certains boss valent vraiment la peine, rien que par leurs graphismes et leurs looks.

    Les classes :
    4 classes, pour 4 types de personnages dont on peu assez facilement creer le look, mais assez limité, vu qu'en dehors des yeux et cheveux : ca ne change pas grand chose.
    les 4 classes offres les évolutions que l'on retrouvaient deja sur Flyff, et dans divers MMO existant.
    Certaines classes ont des invocations assez amusant comme Hulk hogan, bruce lee ou Mickael jackso... u vrai délire a ce niveau.
    Maintenant il faut dire ce qui est : certaines classes auront quelques difficultés de plus que d'autres a bas lvl : le mage et l'archer notement, par rapport au classes de CAC.
    Par la suite, je dois avouer que c'est souvent l'inverse, suivant la spécialisation prise.

    Le PVP :
    Alors là : gros problème
    3v3 ou celui qui balance son super combo de la mort a gagné, pas très engageant, surtout que si on se loupe, c'est le suivant qui remporte la mise.
    Peu equitable, mais bon les MMO coréen ne l'on jamais été.

    En conclusion :
    Dans l'ensemble un bon petit MMO kawai, parfait pour les débutants, mais a jouer en casual pour ne pas être dégouté après X heures de jeux.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes