JOL d'Or 2008 : Extension de l'année

A l'inverse de leurs homologues « solos », les jeux (massivement) multijoueurs ont une vie qui s'inscrit dans la durée... Les extensions, qu'elles soient payantes ou gratuites, qu'elles visent à attirer de nouveaux joueurs ou à fidéliser les abonnés, ont la délicate mission de « faire vivre » un MMORPG parfois de longues années.
Entre les ajouts de nouveaux contenus à explorer, classes jouables inédites et autres modifications de gameplay, parmi la production annuelle, quels sont les add-ons et autres patchs majeurs ayant le mieux rempli leur mission ?

JOL d'Or 2008/09 de l'extension de l'année 2008

Créé le 05 janvier 2009
City of Heroes, Episode 12 et 13
5 %
(59)
EVE Online, Empyrean Age et Quantum Rise
13 %
(172)
EverQuest: Seeds of Destruction
1 %
(19)
EverQuest II: The Shadow Odyssey
5 %
(62)
LOTRO: Les Mines de la Moria
39 %
(516)
Rappelz: Epic V « Dragonic Age »
2 %
(32)
WOW: Wrath of the Lich King
36 %
(477)
Autre (merci de préciser)
4 %
(54)
1310 votants | 150 commentaires

City of Heroes, Episode 12 et 13

Sur le modèle des Comics traditionnels, City of Heroes s'enrichit régulièrement de nouveaux « Episodes », distribués gratuitement par NCsoft. Et en 2008, en plus de l'annonce d'une version Mac, City of Heroes a accueilli en mars et décembre dernier, les épisodes 12 et 13 (respectivement baptisés l'Avènement des Pleineslunes et Pouvoir et Responsabilité) du MMO de Super héros.

Outre l'ajout attendu de longue date des archétypes épiques de Vilains, l'Avènement des Pleineslunes plonge le joueur dans une atmosphère inspirée de la Rome Antique. On y découvre de nouvelles zones (la péninsule de Cimérora), de nouveaux équipements et de nouveaux adversaires, tout en faisant évoluer l'univers de jeu.
Pouvoir et Responsabilité, l'épisode 13, s'articule surtout autour de nouvelles fonctionnalités (comme la possibilité de changer d'arbre de compétences au gré des missions) et les « Day Jobs », une activité civile qui progresse quand le joueur est déconnecté et octroyant des bonus dès la reprise du jeu. Toujours dans cette optique d'aider le joueur à progresser, depuis l'Episode 13, deux joueurs peuvent s'associer durablement afin de profiter l'un l'autre des gains du duo...
Un quatorzième épisode, « Architect », est d'ores et déjà annoncé pour le premier trimestre 2009 et devrait permettre aux joueurs de concevoir et partager leurs propres missions.

EVE Online: Empyrean Age

Fidèle à son habitude, CCP, le développeur islandais de Eve Online, a multiplié les extensions gratuites venant compléter son « space opera » massivement multijoueur. Empyrean Age (en juin 2008), puis Quatum Rise (en novembre dernier) ont l'une et l'autre apporté leur lot de nouveautés que MMORPG spatial.

Huitième extension gratuite du jeu et visant à faire évoluer le scénario de Eve Online: Empyrean Age s'adresse aux adeptes du « Roleplay » et fait évoluer le gameplay au même rythme que le background. Sur fond d'attentat et d'affrontements politiques, la paix vacille et Empyrean Age remet le PvP en petit comité au goût du jour... De son côté, Quantum Rise, la neuvième extension de EVE (sensiblement plus modeste), faisait évoluer les performances du jeu et s'adressait notamment aux « industriels » du jeu.

Particulièrement attendue, l'extension « Ambulation » devrait par ailleurs permettre au joueur, courant 2009, d'explorer enfin les stations spatiales grâce à un avatar (et laisser les vaisseaux au garage).

EverQuest: Seeds of Destruction

Quinzième extension d'EverQuest (et dans la lignée de la politique « All in One » de Sony, SoD regroupe l'ensemble des nouveautés des quatorze précédentes), Seeds of Destruction innove en intégrant la possibilité de recruter des mercenaires (des PNJ) susceptibles de combattre aux côtés du joueur.
Comme l'ensemble des extensions d'EverQuest: Seeds of Destruction repousse le niveau maximum des personnages (au niveau 85) et intègre de nouvelles quêtes et autres objets et sorts inédits. L'extension propose en outre d'explorer quelque vingt nouvelles zones au coeur de Norrath, notamment au sein du Plan de la Terre et du Plan de la Discorde.

EverQuest II: The Shadow Odyssey

Huitième extension d'EverQuest II: The Shadow Odyssey complète le MMORPG de Sony Online Entertainment de 20 nouvelles zones (notamment le Marais d'Innothule) et de 18 donjons inédits (les Ruines de Guk et Befallen). Les joueurs pourront tenter de résoudre cinq nouvelles quêtes d'héritage, affronter des monstres contrôlés par une nouvelle Intelligence Artificielle ou encore explorer et réexplorer les donjons grâce au système de missions « fouille de donjon » faisant évoluer le lieu au gré des pérégrinations multiples du joueur.
The Shadow Odyssey intègre également de nouvelles montures et des mécanismes de transports aériens, en plus de nouvelles divinités (Rodcet Nife et Anashti Sul) au coeur de Norrath.

Malgré une sortie discrète en novembre 2008 (en même temps que le très médiatique « Wrath of the Lich King » de Blizzard), EverQuest II: The Shadow Odyssey s'est classé troisième dans les classements des meilleures ventes de jeux PC aux Etats-Unis, le mois de sa sortie.

LOTRO: Les Mines de la Moria

Dévoilée à l'occasion de la « Codemasters Online Connect 2008 », les Mines de la Moria composent la première extension du Seigneur des Anneaux Online, depuis novembre 2008. Comme son nom l'indique, l'extension plonge le joueur au coeur de la Moria, Khazad-dûm, la capitale Naine des Terres du Milieu et la forêt de la Lothlorien. Comme nombre de ses homologues, les Mines de la Moria repoussent le niveau maximum des aventuriers du MMO inspiré de l'oeuvre de Tolkien (au niveau 60), intègre deux nouvelles classes (le Gardien des runes et la Sentinelle), moult quêtes inédites et de nouveaux objets « légendaires » qui évoluent avec leur porteur.

Mais les Mines de la Moria font surtout progresser la trame du Seigneur des Anneaux Onine. L'extension inaugure le « Volume II » du MMORPG de Turbine, intégrant six nouveaux Livres, des Murs de la Moria jusqu'à ses tréfonds obscurs...

Rappelz: Epic V « Dragonic Age »

Lancé en deux parties en avril et octobre 2008, le cinquième Epic de Rappelz, « Dragonic Age », s'adresse notamment aux joueurs de hauts niveaux. Repoussant le niveau maximum des personnages (au niveau 170), Dragonic Age intègre surtout de nouvelles zones à explorer (l'Île Perdue à l'ambiance très polaire, ancien territoire des dragons) et des donjons inédits (comme l'Antre des Dragons pour les joueurs les plus puissants ou le Repaire des Ours dont la difficulté s'adapte aux niveaux des explorateurs qui s'y aventurent). Les aventuriers pourront y trouver notamment les familiers inédits du jeu : le Cerbère (un familier rare, tant défensif qu'offensif) et le Dragon Blanc, un familier unique qu'aucun joueur francophone n'a encore réussi à dompter...

Disponible sur le portail européen gPotato, l'Epic V de Rappelz a été distribué gratuitement (en « free to play ») et financé par la commercialisation d'objets virtuels dans les boutiques de l'exploitant.

WOW: Wrath of the Lich King

Seconde extension de World of Warcraft: Wrath of the Lich King plonge le joueur au coeur du Norfendre, le grand nord d'Azeroth sur les terres du RoI Liche Arthas. Si la précédente extension, The Burning Crusade visait manifestement à attirer de nouveaux joueurs (nouvelles races jouables invitant à recréer un personnage), WotLK a pour objectif de les fidéliser.
L'extension permet d'accéder au niveau 80 et à la première classe de héros de WoW, le Chevalier de la Mort (à partir le niveau 55) disposant de pouvoirs de nécromants. Elle plonge par ailleurs le joueur dans une quête (PvE) faisant évoluer le background de l'univers et revendique une nouvelle dimension PvP.

Si l'extension cumule les records de ventes (2,8 millions de boîtes vendues à travers le monde le jour de la sortie, quatre millions écoulées en un mois), Wrath of the Lich King n'est cependant pas exempt de critiques. On dit par exemple l'extension trop pauvre en contenu (peu de nouveaux raids et donjons) et certaines quêtes sont jugées discutables (une quête oblige notamment le personnage à recourir à la torture, sans alternative possible, pour remplir sa mission et continuer sa progression)...

Précédent
JOL d'Or 2008 : Studio de l'année

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.