Huxley, ou le MMOFPS en question

Le « RPG » est longtemps resté le domaine de prédilection des MMO. On voit pourtant fleurir aujourd'hui moult projets variés, notamment inspirés des classiques du FPS (jeu de tirs à la première personne). Huxley est l'un d'eux : il se définit comme un MMOFPS, mais reprend à son compte certains aspects du MMO (progression du personnage, affrontements massifs, quêtes, artisanat, etc.). A moins qu'il ne faille voir une tendance inverse. De plus en plus d'éléments traditionnels du MMOG se retrouvent dans les FPS les plus populaires du moment.
Alors, MMO et FPS, même combat (à la première personne) ?

Pendant longtemps, le « RPG » (pour Role Playing Game, ou jeu de rôle) est resté le genre de prédilection du MMO. Développement technologique aidant, on constate néanmoins l'émergence de thématiques plus diverses, qui s'accommodent manifestement des grands principes du « massivement multijoueur ».

C'est le cas notamment du FPS (jeu de tir à la première personne). Après avoir fait les hautes heures du jeu en ligne (Doom, Quake ou Half-Life ont longtemps été – et sont parfois encore – les jeux les plus joués sur Internet), le FPS investit la sphère du MMO. Depuis PlanetSide (2003), l'un des premiers vrais MMOFPS, Neocron 2 (2004) ou encore Face of Mankind (2006) ayant l'un et l'autre rencontrés des succès populaires très relatifs, plusieurs titres ont emprunté au genre (comme Tabula Rasa, MMORPG mâtiné de FPS ou Exteel, un FPS mâtiné de MMO). Et d'autres titres massivement multijoueurs annoncés pour l'avenir revendiquent déjà une véritable parenté avec le FPS, que ce soit sur PC ou « consoles connectées ». C'est le cas par exemple de The Agency, le jeu d'action et d'espion pour PC et PS3. De Stargate Worlds, le MMORPG inspiré de la célèbre série qui met en avant son système de combats dynamiques opposant de petits groupes dans des instances. Ou encore des Chroniques de Spellborn et son système de visée en combat...
Et ces exemples semblent inspirer d'autres développeurs à plus long terme : Ubisoft imagine déjà un MMO inspiré de la licence Tom Clancy, Activision laisse entendre que Call of Duty pourrait être décliné en MMO et GSC Game World « envisage » une version massivement multijoueur de son FPS/RPG S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl...

Mais quand on aborde le cas des MMOFPS, on pense surtout et nécessairement à Huxley. Ce MMOFPS reprend manifestement les bases dynamiques du FPS et les transpose au MMO en annonçant déjà des affrontements entre joueurs (PvP) à « 100 contre 100 ».
Les premières images d'Huxley ont été dévoilées lors de l'E3 2005 par le développeur coréen Webzen, et depuis, rien ou presque, n'a filtré sur le contenu du jeu jusqu'à aujourd'hui. Huxley est néanmoins actuellement en bêta test privé en Corée (un bêta test ouvert s'annonce prochainement) et le jeu prévu sur PC et XBox360, la console de salon de Microsoft, commence à se révéler.

Huxley en quelques mots

Huxley (en référence à Aldous Huxley, l'écrivain britannique d'anticipation) envoie le joueur dans un futur proche, sur une Terre ravagée après qu'un « nuage de Nucléarites » ait percuté et partiellement détruit la Lune. Avec la collision, une pluie de débris stellaires radioactifs s'abat sur la Terre, contaminant plus de 80% de la surface terrestre... et une bonne partie de la population. Depuis, de nouveaux peuples ont émergé dans le monde d'Huxley. Les joueurs devront choisir leur camp. Les Sapiens, d'abord, ayant conservé des caractéristiques humaines composent la première faction d'Huxley et se divisent en deux ethnies. Les ONE, des humains purs se considérant comme des Elus, fiers et individualistes, méprisant souvent leurs congénères et les SYN, n'ayant subi que des mutations mineures, généralement rapides et futés.
Les Alternatifs, ensuite, la seconde faction du jeu bien plus marquée par les pluies de Nucléarites, ont muté rapidement pour composer les rangs des « Alteraver », très puissants physiquement, utilisant des armes très destructives mais peu intelligents, et des « Alternix » reconnaissables à leur peau grise, très rapides et ayant un grand sens tactique. Les assassins Alternix sont particulièrement craints... Entre les deux factions, les Hybrides composent un peuple de créatures mutantes (non jouables), particulièrement belliqueuses.
Au sein de guildes ou clans que les joueurs pourront décider de rejoindre au cours de leurs pérégrinations (des marques et logos personnalisés permettront d'identifier les différents clans), tous tenteront de reconstruire un semblant de civilisation, mais surtout de survivre à la plus grande guerre qu'ait connue l'humanité.

Dans le cadre de cette guerre fratricide, les personnages d'Huxley devront opter pour leurs spécialisations et compétences respectives en fonction de la classe de personnages choisie parmi les trois disponibles : les Enforcers, spécialisés dans le combat rapproché et l'utilisation d'armes lourdes. Les Phantoms qui au contraire se font une spécialité d'infiltrer discrètement les territoires ennemis et d'attaquer à distance. Et les Avengers enfin, une classe hybride à mi chemin entre l'Enfoncer et le Phantom. Selon Kijong "KJ" Kang, producteur d'Huxley chez Webzen dont IGN rapporte les propos, « l'Avenger est une classe équilibrée, spécialisée dans la collecte d'informations qu'ils transmettent à leurs coéquipiers ».

Précédent
Un MMOFPS, les combats d'Huxley

Réactions (17)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Huxley ?

54 aiment, 18 pas.
Note moyenne : (72 évaluations | 1 critique)
5,1 / 10 - Intéressant