Avant de jouer à WildStar, la création

Alors que WildStar accueille actuellement ses premiers testeurs et que le MMORPG est attendu en version commerciale dans le courant de l'année, le studio Carbine nous conviait à une nouvelle session de test dans ses locaux. De quoi s'immerger longuement dans l'univers de jeu et décortiquer ses principales fonctionnalités. Impressions (subjectives et) détaillées sur le jeu.

Pour le huitième anniversaire des studios Carbine j'ai eu le plaisir de tester WildStar dans les locaux même où il a commencé à être développé, à Aliso Viejo en Californie. Ce n'est pas la première fois que j'ai cette possibilité puisque j'avais déjà découvert la démo présentée sur les salons de 2011, lorsque le MMORPG a été annoncé. La version du jeu qui nous a été présentée cette fois-ci datait du début de l'année, il n'est donc pas surprenant d’apprendre que certaines améliorations ont été apportées depuis.

Création du personnage

Lors de la PAX East qui s'est tenue à Boston fin mars, le système de création des personnages avait été dévoilé pour la première fois. Cependant, cette version du jeu ne donne qu'un vague aperçu de cette fonctionnalité qui est très largement bridée.

Avant de jouer à WildStar, la création

Le choix de la race était restreint aux trois des quatre races de la faction du Dominion : les Cassiens, des humains originaires de la planète Cassus; les Drakens, de féroces combattants cornus; enfin les Mecharis, des robots dotés d'une conscience, conçus par le peuple disparu de la planète Nexus, les Eldan. Je pouvais choisir parmi trois des quatre classes dévoilées : rôdeur, spellslinger et guerrier. De la même façon, les seules vocations disponibles étaient Explorateur et Soldat. Pour le moment nous en savons très peu sur le Bâtisseur et le Scientifique.

Photo des tests - Afternoon tests itw001
Photo des tests - Afternoon tests itw005
Photo des tests - Afternoon tests0017
Photo des tests - Afternoon tests0019

J'avais seulement accès à des prototypes auxquels on pouvait modifier la forme du visage, la coupe de cheveux, la couleur de la peau, des cheveux et des yeux. Il est difficile de se prononcer sur le moteur de création des personnages, cependant je crains qu'il manque des fonctionnalités de modification de la taille ou de la corpulence des personnages. Il faudra donc attendre la période de beta-test pour le confirmer.

L'interface

C'est davantage sur de nouvelles fonctionnalités et quelques améliorations qu'on sent la différence. Par exemple, en haut à gauche de l'écran se trouvent huit boutons pour interagir avec différentes fonctionnalités, dont les codex, les Archives Galactiques, la fiche du personnage, les interactions sociales, l'interface et le « group finder ».

120

Suite aux dernières annonces sur les outils sociaux du jeu j'ai tenu à regarder comment fonctionnait le système des cercles. Ceux-ci permettent de combler les restrictions d'une guilde, sans se substituer à elle, en donnant accès à des fonctionnalités similaires, tels que les outils de discussion, la gestion des accès et la liste de ses membres. La prise en main semble assez simple puisqu'il suffit de générer un cercle en paramétrant son fonctionnement.

Quant au reste, on retrouve dans cet élément d'interface des outils classiques tels que la liste de ses amis et de sa guilde. Les trois fonctionnalités implantées sur cette version étaient le roster de guilde, son calendrier ainsi que les Hauts Faits de la guilde.

La fiche du personnage est aussi intéressante puisque c'est elle qui permet, en plus de sélectionner le titre à faire apparaître, de distribuer les points de statistiques (attribute) et de compétences (ability).

Photo des tests - Caracteristiques perso
Photo des tests - Costumes
Au niveau six, j'avais un capital de 12 points d'attributs et 1 point de compétence à distribuer dans les deux spécialisations de mon personnage — dans WildStar, tous le monde dispose d'une double spécialisation. Voici la liste des statistiques :

  • Force qui permet d'amplifier des dégâts physiques.
  • Dextérité qui, un peu comme de la précision, permet d'améliorer la coordination entre le visuel et l'action.
  • Magie qui permet d'amplifier les dégâts magiques.
  • Technologie qui renforce les équipement High-tech.
  • Sagesse qui agit sur le soin.
  • Endurance qui permet de renforcer la concentration mentale et la résistance physique.

Dans cette même interface on trouve l'équipement porté par le personnage ainsi que le système de gestion des costumes qui proposait six choix.

Dans la liste des Codex, on trouve différentes catégories, ses quêtes, ses missions, ses défis, ses Hauts Faits, ses collections ainsi que ses métiers. Les archives galactiques s'étoffent durant l'évolution du personnage, à chaque découverte ou à chaque rencontre de nouveaux monstres. Nous n'aborderons pas le système de « Group Finder » qui est un outil de recherche inter ou extra-serveur pour constituer des groupes d'instances. Enfin, le bouton d'interface ouvre un menu d'interaction avec diverses catégories.

Photo des tests - Milestone

On peut par exemple accéder à la gestion de sa barre de sort et configurer plusieurs montages afin d'adapter librement son style de jeu. C'est dans cette page d'interface que se trouve la gestion des fameux « Milestones » dont le principe permet de mettre en place une synergie entre les compétences utilisées. Elles sont triées en fonction des six statistiques listées ci-dessus. Par exemple, le rôdeur au niveau six possède deux effets en sagesse. L'une appelée « Inner Calm » permet d'obtenir un buff  qui réduit les dommages subis de 20% et restaure des points de vie quand le personnage arrive en dessous de 35% de sa santé totale. Le second est « Accuracy » permettant d'augmenter le toucher de 20%.

Un aperçu général de WildStar

Réactions (85)


Que pensez-vous de WildStar ?

133 aiment, 68 pas.
Note moyenne : (220 évaluations | 12 critiques)
6,1 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de WildStar
(76 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

188 joliens y jouent, 367 y ont joué.