« La réalité virtuelle telle qu'elle pourrait, devrait et sera sans doute dans deux ans »

La réalité virtuelle est présenté comme l'un des avenir possibles du jeu vidéo. Après les initiatives de Sony ou d'Oculus VR, Valve entre dans la danse des casques de réalité virtuelle et promet un démo en janvier prochain.

En plus de développer des jeux (de Half-Life à Dota 2) ou d'exploiter une plateforme de distribution dématérialisée (Steam), on sait le studio Valve très friand d'innovations technologiques et prompt à imaginer le jeu vidéo de demain. On évoque régulièrement la console en projet au sein du studio, on se souvient tout autant de l'intérêt de Valve pour le « wearable computing » (ces périphériques informatiques portés par l'utilisateur comme un vêtement). Il y a encore quelques années, on en parlait comme un projet d'avenir aux limites de la science-fiction, et il tend aujourd'hui à se concrétiser avec la démocratisation, par exemple, des casques de réalité virtuelle (sur le modèle de ceux de Sony devant être couplés à la PlayStation 4 ou de l'Oculus Rift, conçu par le studio Oculus VR).
Et Valve pourrait bien proposer son propre système de réalité virtuelle, couplée à Steam.

« La réalité virtuelle telle qu'elle pourrait, devrait et sera sans doute dans deux ans »

C'est ce qu'on croit comprendre à lire la présentation des conférences données les 14 et 15 janvier prochain dans le cadre des Steam Dev Days du développeur. Dans le lot, Michael Abrash (ingénieur chez Valve féru de technologies, parfois loufoque) doit notamment intervenir dans le cadre d'une conférence traitant de la « réalité virtuelle telle qu'elle pourrait, devrait et sera sans doute dans deux ans ». Au-delà d'une simple approche théorique, Valve promet que la conférence se conclura avec « la possibilité pour quelques visiteurs choisis au hasard de tester le prototype [de casque de réalité virtuelle] » du studio. Valve disposerait donc déjà d'une version fonctionnelle de son appareil.
Et le studio ne s'arrête pas là puisque Joe Ludwig, autre intervenant des Steam Dev Days, s'intéressera lui à la « Réalité virtuelle et Steam » ou les projets de Valve pour intégrer les projets de réalité virtuelle sur sa plateforme de distribution de jeux.

De toute évidence, un nouveau joueur entre sur le terrain de la réalité virtuelle et si l'on sait que Valve aime prendre son temps, c'est aussi un compétiteur de poids qui pourrait accélérer les initiatives de la concurrence et donc contribuer à démocratiser des appareils dont on nous dit qu'ils sont l'avenir du divertissement digital.

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Valve ?

41 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (44 évaluations)
6,6 / 10 - Bien