Elle perd son épée à 20000 euros et en réclame restitution devant les tribunaux (en vain)

Les grands-mères sud-coréennes jouent manifestement à Lineage et lorsqu'elles perdent leur équipement, n'hésitent pas à recourir aux tribunaux (avec parfois un brin de mauvais foi).

Elle perd son épée à 20000 euros et en réclame restitution devant les tribunaux (en vain)

En Corée du Sud, Lineage est une institution - le MMORPG est exploité depuis 1998 et malgré son grand âge, le jeu connait encore aujourd'hui des records de popularité auprès des joueurs... de profils très divers. Ainsi cette grand-mère sud-coréenne (dont l'histoire est rapportée par Inven), âgée de 64 ans et manifestement suffisamment adepte du MMO de NCsoft pour posséder la très rare épée Jin Myung Hwang, un objet apparemment très convoité in-game mais aussi sur les marchés parallèles puisqu'elle s'y échangerait pour 30 millions de wons (soit la bagatelle d'un peu moins de 20 600 euros pour l'objet virtuel).
Convoitant encore plus de puissance pour asseoir sa domination dans le MMO, la grand-mère aurait tenté d'enchanter l'épée pour la doter de pouvoirs plus grands encore... et aurait échoué, détruisant ainsi l'objet (un enchantement raté entraine un risque de perte de l'objet).

Sans doute déçue de la tournure des événements, elle contacte alors NCsoft, affirme n'avoir jamais voulu essayer d'enchanter l'objet, argue avoir perdu son épée suite à un clic malheureux et réclame donc la restitution de l'objet séance tenante. Le développeur rétorque que la perte de l'objet est partie intégrante des mécaniques normales du jeu et que l'objet est donc définitivement perdu.
Les grands-mères coréennes étant manifestement d'un naturel opiniâtre, elle décide alors de faire valoir son bon droit devant les tribunaux afin d'y réclamer la juste restitution de son épée. On l'a dit, en Corée, le jeu en ligne est une institution et les tribunaux de Séoul se saisissent donc très sérieusement de l'affaire. Les juges mènent l'enquête, réclament les logs des activités de la grand-mère et découvre qu'elle a procédé à une longue série de tentatives d'enchantements, en a raté la plupart, puis a retenté sa chance avec des parchemins devant augmenter ses chances, sans tellement plus de succès. Autant d'indices laissant penser que la tentative d'enchantement de la fameuse épée n'était pas isolée et sans doute pas une simple erreur de clic. La justice est rendue : l'objet a été perdu dans des conditions normales, NCsoft n'a pas à le restituer et la grand-mère devra reprendre sa quête pour remplir à nouveau son inventaire.

Morale de l'histoire : en Corée du Sud, le jeu vidéo est une affaire sérieuse et s'il n'existe pas (encore) de parchemins pour augmenter ses chances devant les tribunaux, il reste encore quelques (vieux) MMORPG dans lesquels les actes des joueurs peuvent avoir des conséquences -- et c'est peut-être l'un de leurs gages de popularité (auprès d'un public de tout âge).

Réactions (98)


Que pensez-vous de NCsoft ?

41 aiment, 38 pas.
Note moyenne : (83 évaluations)
4,6 / 10 - Moyen